Thursday, October 16, 2008

Samouraï farmer

La crise financière nous renvoie au réalisme pessimiste du Bouddha : "Tout est souffrance et son origine est l’avidité".

Michael Moore, il a lui aussi la nature de Bouddha, dit tout de go son sentiment sur l’avidité de l’élite :


"Permettez-moi d’aller droit au but. Le plus grand holp-up de l’histoire de ce pays se déroule au moment même ou vous lisez ces lignes. Aucune arme à feu n’est utilisée, mais 300 millions de personnes ont été prises en otages. Ne nous méprenons pas : Après avoir dérobé 500 000 milliards de dollars qui ont été empochés depuis 5 ans par leurs soutiens les profiteurs de guerre, après avoir garni de plus d’une centaine de milliards de dollars les poches de leurs amis les pétroliers depuis deux ans, Bush et ses potes - qui doivent bientôt quitter la Maison Blanche - sont en train de piller le Trésor américain de chaque dollar qu’ils peuvent récupérer. Ils prennent dans le coffre autant qu’ils pourront en emporter en se dirigeant vers la sortie. " LIRE LA SUITE

Le temps des gangsters en col blanc, l’ère de la corruption, l’âge de la dégénérescence globale offre la possibilité de mettre un terme à nos illusions samsariques.

Le samsara est soumis à des cycles. Le cycle actuel, le plus sombre de l’histoire de l’humanité, est paradoxalement une aubaine pour les véritables spiritualistes qui aspirent à la Libération, parce que les illusions ont maintenant moins d’emprise sur eux. Durant d’autres périodes, le samsara et ses belles chimères exerçaient sur l’esprit humain un puissant attrait. De nos jours, ce monde moribond a perdu ses charmes. L’existence quotidienne du salarié moyen est un enfer. C’est un constat brutal mais objectif qui n’ignore pas les valeurs fondamentales de la vie.

Beaucoup de personnes, que la tradition orientale appelle les "pashus", les moutons (animaux), sont conditionnées par le système et ne possèdent ni le discernement ni la force nécessaire pour s’émanciper. En général, ces malheureux gobent les mensonges de leurs maîtres, les imposteurs qui contrôlent l’économie, la politique et la religion. Ils croient naïvement que ces prédateurs accrochés au pouvoir temporel et pseudo-spirituel vont créer un monde meilleur, un paradis terrestre et promouvoir un art du bonheur planétaire. Quel bobard !

Heureusement, quelques irréductibles ne sont pas dupes. Ils se mettent en retrait du monde en vivant chichement d’une modeste activité manuelle et d’un lopin de terre. Le nouvel ordre mondial aura du mal à débusquer les "samouraïs farmers" protégés par une force vivifiante (leur katana) qui vient du cœur du cosmos. Le règne des prédateurs ne sera pas éternel.

Se libérer des illusions demande de stabiliser ses incursions dans l’esprit originel. Pour ce faire, il est plus important d’échapper à la fébrilité et aux stress de la vie moderne que de pratiquer une méthode artificielle et répétitive de méditation.

Repères chronologiques selon la tradition shivaïte :
Depuis 3102 avant J.-C., l’humanité traverse une longue période sombre, le Kali Yugä. Le milieu de cette période, nommée aussi "âge des conflits", se situe en 582 avant J.-C. Le début du crépuscule du Kali Yüga aurait commencé en 1939 de notre ère, au mois de mai. C’est durant ce crépuscule qui va de 1939 à 2442 que prendra fin la grande ère de l’humanité actuelle, le Manvatarä d’environ soixante mille ans.
Source : "Le Destin du Monde d’après la tradition shivaïte", Alain Daniélou.


Archontes & maras Dévapoutra
Les religions établies persécutent souvent les authentiques écoles spirituelles… LIRE LA SUITE



2 comments:

  1. c'est clair que l'Art du Bonsaï, n'a rien de commun avec le bonsaï business !

    "Beaucoup de personnes, que la tradition orientale appelle les "pashus", les moutons (animaux), sont conditionnées par le système et ne possèdent ni le discernement ni la force nécessaire pour s’émanciper. En général, ces malheureux gobent les mensonges de leurs maîtres, les imposteurs qui contrôlent l’économie, la politique et la religion. Ils croient naïvement que ces prédateurs accrochés au pouvoir temporel et pseudo-spirituel vont créer un monde meilleur, un paradis terrestre et promouvoir un art du bonheur planétaire. Quel bobard !

    Heureusement, quelques irréductibles ne sont pas dupes. Ils se mettent en retrait du monde en vivant chichement d’une modeste activité manuelle et d’un lopin de terre. Le nouvel ordre mondial aura du mal à débusquer les "samouraïs farmers" protégés par une force vivifiante (leur katana) qui vient du cœur du cosmos. Le règne des prédateurs ne sera pas éternel.

    Se libérer des illusions demande de stabiliser ses incursions dans l’esprit originel. Pour ce faire, il est plus important d’échapper à la fébrilité et aux stress de la vie moderne que de pratiquer une méthode artificielle et répétitive de méditation. "

    Bonne soirée

    ReplyDelete
  2. L'"inévitable" Duel !

    Je comprends le silence de Bouddhanar depuis bientôt un mois : se donner tout ce mal pour récupérer 20 mn de MATRIX...

    ReplyDelete

Note: Only a member of this blog may post a comment.