Sunday, January 25, 2009

Semaine du Tibet, 27 janvier au 15 février 2009, Nantes

L’arrivée du communisme au Tibet provoqua de profonds bouleversements dans la société féodale des lamas. L'événement le plus important n'était pas la fuite du Dalaï-lama, c'était la libération des serfs...

Des hiérarques, qui avaient profité du système esclavagiste des lamas, furent incarcérés et maltraités par les communistes. Mais les maîtres spirituels ne furent pas tous inquiétés. Ceux qui n’exploitaient pas leurs élèves, comme le Nyingmapa Chang Chub Dorjé, le maître du célèbre Namkaï Norbu, restèrent à la tête de leur communauté. Il faut dire que la communauté de Chang Chub Dorjé pratiquait une forme d’autogestion. L’autogestion ne devrait-elle pas être appliquée par tous les mouvements spiritualistes ?


La police vient d’arrêter deux prêtres de l'église catholique de Saint Vincent Ferrer, à Delray Beach, en Floride (USA), qui détournaient les dons de leurs ouailles pour vivre en grands seigneurs (casino, jeunes femmes...). Les prisons seraient rapidement encombrées par les prédicateurs et les gourous si les législateurs étaient plus attentifs aux réalités du spiritualisme contemporain. Les dirigeants de sectes puissantes sont rarement inquiétés par le pouvoir politique. Au contraire, ils bénéficient souvent de soutiens et de financements des services secrets.

Jacques a contacté Bouddhanar pour signaler que la propagande lamaïste s’obstine à vouloir nous faire gober le mythe hollywoodien du Tibet heureux d’avant Mao :

En effet, l’association "Culture en exil" organisera du 27 janvier au 15 février 2009 un festival culturel tibétain à Nantes. Le député-maire de cette ville, le socialiste Jean-Marc Ayrault, à remis la médaille d’or de la ville au Dalaï-lama au mois d’août 2008.

Durant une semaine se succèderont conférences, expositions, débats, témoignages, dégustations, activités artistiques, concerts et bien d’autres évènements, qui permettront aux Nantais de découvrir la culture tibétaine.

Cette semaine s’inscrira dans le cadre de la commémoration du 50ème anniversaire du soulèvement du peuple tibétain à Lhassa de mars 1959 et de la fuite du Dalaï-lama.

Avec la participation de :

Tashi Wangdi, représentant en Amérique du Dalaï-lama ;
Thupten Gyasto, président de la communauté tibétaine de France ;
Marie Holzman, sinologue ;
Marcelle Roux, présidente de France Tibet ;
Frédéric Lemalet, photographe.


L’exposition photographique de Frédéric Lemalet ne procurera pas le même malaise que cette photo prise par le célèbre tibétologue Giuseppe Tucci :




Le professeur Tucci a photographié une partie de l’autre face du lamaïsme d’avant Mao.
http://bouddhanar-7.blogspot.com/2007/10/tucci-au-tibet.html

***


Email d’AQUARI :

Merci d'avoir publié le texte, " Les origines du bouddhisme tibétain ", sur votre blog. Cela fait de nombreuses années que j'essaye d'informer les milieux Bouddhistes sur l'imposture des Lamaïstes. Après les avoir côtoyé, j'ai eu de nombreuses NDE qui m'ont ouvert les yeux de l'âme depuis les mondes spirituels. J'ai réalisé avec stupeur qu'il y a beaucoup de travail à effectuer pour que la vérité se manifeste sur terre afin de chasser les mensonges qui ont infesté toutes les religions et les sectes

No comments:

Post a Comment

Note: Only a member of this blog may post a comment.