Monday, September 07, 2009

La grippe A : l'Etat en fait-il trop ?

Le professeur Marc Gentilini, ancien président de la Croix-Rouge française et spécialiste des maladies infectieuses, est interviewé par Nicolas Demorand.




Faire peur et aussi rassurer est une technique de manipulation à l’instar d’un interrogatoire de police entre deux flics, l’un est menaçant et l’autre fait semblant d’être compréhensif afin de gagner la confiance du suspect.

L’opération « grippe porcine », la bouffonnerie de la peste du 21ème siècle, a égratigné le crédit de l’Etat et des médias officiels. Aujourd’hui, on sort de la naphtaline un vieux mandarin qui dit ce que beaucoup de personnes pensent depuis longtemps. L’interview du professeur Marc Gentilini vise à regagner la confiance du public. Mais des voix rassurantes participent aussi au brouhaha médiatique qui détourne l’attention de la population de la mafia politico-financière responsable de la crise économique.

Quand la résistance au Nouvel Ordre Mondial émettra depuis Moscou ou Pékin, elle fredonnera :
"Radio Paris ment,
Radio Paris est à l'OTAN…"

Pierre Dac au micro de la BBC.

No comments:

Post a Comment

Note: Only a member of this blog may post a comment.