Friday, October 09, 2009

Le nouvel ordre mondial


Est-il possible de connaître les aspects occultes du nouvel ordre mondial ?
Les mises en garde des écrits mystiques d’autrefois permettent-elles d’identifier les impostures politiques et religieuses actuelles ? De plus, ces avertissements et les principes métaphysiques qu’ils sous-entendent, dévoilent-ils la nature du nouvel ordre mondial ?

Les réponses à ces questions s’opposent au matérialisme et permettent d’entrevoir les véritables enjeux spirituels de la subversion des puissances ahrimaniennes.

Ahriman nous conduit à l’ancienne Perse, à une vieille civilisation plus respectable que la société du mercantilisme et de la prédation que l’Occident a répandue à travers le monde. Il n’est pas étonnant que les Etasuniens, peuple élu d’Ahriman, veuillent abattre l’Iran, pays où la sagesse antique survivrait dans la « hikmat ilâhîya » de l’Islam iranien. La « hikmat ilâhîya » est la fleur de la pensée de la communauté mystique millénaire, elle était l’objet de la quête du philosophe iranien Sohrawardî.

Le mythe d’une entité révoltée et déchue est quasi universel. Lucifer, le Kumarbi des Hourrites, le Phaéton des Grecs, le Loki des Germains, le Gukup Cakix des Mayas expriment le même mythe.

Ahriman (1) inspire les fausses religions et les sciences sans conscience. Il est l’instigateur de la religion scientiste qui sera imposée par le nouvel ordre mondial. « Le 21e siècle sera religieux ou ne sera pas. » La célèbre formule, attribuée à tort à André Malraux, est plus vraisemblablement un mot d’ordre des loges qui œuvrent à l’instauration d’une nouvelle religion et d’une synarchie d’hommes robotisés.

L’apocalypse égypto-grecque, rédigée à la basse époque gréco-romaine, sans doute à Memphis, par un prophète de l’école de Thôth-Hermès, annonçait la chute de l’humanité dans l’âge noir : « Les hommes préféreront les ténèbres à la lumière, et la mort à la vie… Un douloureux divorce séparera les dieux des hommes, et seuls demeureront les anges noirs ! »

Jean Louis Bernard reprend le thème des anges noirs de l’apocalypse égypto-grecque : « En fin de civilisation, écrit-il, quand la religion perd sa mysticité, les anges noirs s’y infiltrent par les brèches que l’absence de foi a ouvertes dans la doctrine ; par le doute suggéré et la dialectique, ils élargiront ces brèches, afin de se nourrir de la vaine effusion passionnelle qui résultera de cette situation. L’effusion passionnelle mènera à l’effusion de sang (guerres de religion), et l’essence du sang nourrit aussi les anges noirs. En tant qu’illusions métaphysiques, ils forment écran entre l’homme et les centres-Dieu du cosmos, le coupant ainsi de ses racines célestes. La présence latente d’anges noirs se décèle à l’arrière-plan de quantité de sectes modernes, tant néo-bibliques que pseudo-hindouistes, dont le pacifisme et le mondialisme traduisent seulement le manque de dynamisme et la démission, au bénéfice de l’utopie, c’est-à-dire d’un ange noir. Même observation quant aux philosophies dialecticiennes, jamais expérimentales (donc vaines), et aux idéologies sociales sans racines vivantes, car en marge de la spiritualité, de la nature et des masses. C’est à leur influence de longue échéance, influence psychique, que se trahissent les anges noirs, grimés en religions ou en idéologies : de l’ambiguïté mentale, leurs victimes passent à l’ambiguïté sexuelle, parfois à la drogue et toujours à la dégénérescence biologique. Entre-temps, leur jeunesse et leur vitalité se sont évaporées au profit de ces anges noirs ! »

Le nouvel ordre mondial est l’étape finale de la subversion qui placera l’humanité sous le contrôle d’une oligarchie maléfique. Selon Joël Labruyère, qui dénonce lui aussi le parasitisme spirituel des entités(ou anges noirs) du monde astral, le nouvel ordre mondial entrera dans une phase déterminante avec l’opération Antéchrist :

« […] Les fraternités occultes de l’invisible sont occupées à préparer une grande opération politique connue en Occident sous le nom d’Antéchrist ou d’Antichrist, opération qui a été prophétisée dans le livre de l’Apocalypse mais dont très peu ont compris le sens réel dans le monde chrétien.

Ils tenteront d’organiser une parodie du retour du Christ, pour amener l’humanité à augmenter la production d’éther-lumière au profit de la multitude de ces parasites. […]

Il est navrant de constater que très peu de personnes parmi celles qui prétendent être éveillées à la réalité politique mondiale sont informées de ce plan. Les informations que nous diffusons sur ce problème qui est d’une gravité immense pour notre avenir ne sont pas toujours bien comprises. Sans doute, est-ce un sujet trop brûlant, qui dérange notre tranquillité car il remet en cause nos croyances religieuses et notre espérance en l’avènement d’un âge d’or. Nous attendons un salut d’en haut, et on se dit que n’importe quel sauveur serait le bienvenu s’il pouvait stopper le cours de l’effondrement mondial, et remettre la civilisation sur un nouveau rail. C’est pourquoi, de manière inconsciente, nous appelons l’Antéchrist par notre désir de sécurité.

Nous allons creuser cette question afin d’éclairer la compréhension de ceux qui pressentent que l’heure de l’Antéchrist est proche. Tout ce que les autorités mondiales préparent avec zèle depuis des décennies n’a qu’un but : assurer la victoire de cette opération et rien d’autre. Pour comprendre les aspects politiques de cette affaire, il faut garder en mémoire les informations sur le monde occulte dont nous venons de parler, à savoir la crise énergétique des hiérarchies de l’invisible qui se maintiennent depuis des temps indéfinis sur des niveaux supérieurs de l’au-delà en vampirisant l’humanité.

C’est là l’explication de notre pénurie énergétique spirituelle et vitale car rien d’autre ne peut expliquer pourquoi nous nous traînons dans un état de dévitalisation avancée, sans pouvoir nous organiser pour vivre une vie décente, libre, dans la santé et le bonheur.

Peut-être, n’osons-nous pas nous avouer que nos difficultés, inhérentes à la vie matérielle, sont aggravées par la mainmise de puissances occultes sur les circuits de distribution de l’énergie cosmique.

Aucune voix ne s’élève pour dire ces choses, et bien au contraire, on nous gave d’enseignements new age qui nous préparent à la soumission aux puissances de l’au-delà.

Nous avons mis en garde contre les messages des channels, mais on nous répond que « tout n’est pas mauvais dans le channeling ». Mais il ne s’agit pas de « bon ou de mauvais ».

Soyons clair. Un être humain qui veut reconquérir son autonomie et sa dignité a-t-il besoin d’attendre quelque chose d’extérieur à lui-même ? N’est-ce pas une absurdité ?

Les « messages célestes » qui sont répandus avec profusion ne proposent jamais de solution pour un salut véritable. Ils ne servent qu’à nous bercer, à nous endormir.

Si on analyse l’escalade dans l’arnaque des messages transmis par channeling depuis une dizaine d’années, on constate qu’ils ne font qu’épouser les modes. Depuis les années 80, la tendance était aux « maîtres de la grande loge blanche », puis on a abandonné le concept ringard des « maîtres de sagesse » qui était une tarte à la crème pour le remplacer par de plus modernes « guides de lumière » ou de « maîtres ascensionnés ». Enfin, depuis la vague de révélations sur les extraterrestres, on parle à présent de « vaisseaux de lumière » qui nous attendraient pour un embarquement sécurisé. Tout va bien, dormez tranquille.

Depuis ces dernières années, il est apparu une nouvelle théorie, c’est la « grille de lumière » ou « grille christique » qui encerclerait la terre. La planète « mute dans la quatrième et cinquième dimension ». Ces idées nous renforcent dans notre impuissance intérieure. On peut rêver tranquille pendant que l’étau se resserre.

Bien entendu, il ne s’agit pas de nier la présence extraterrestre, mais de se rendre compte que les entités qui transmettent ces messages fantaisistes n'ont pas du tout l’intention de vous aider à transmuter, ni de vous emporter vers Sirius ou ailleurs sur leurs vaisseaux. Ces entités veulent simplement détourner notre attention vers des illusions pour nous vampiriser. Nous espérons que vous avez bien compris leur attention.

Comme dans la publicité d’une banque qui disait « votre argent nous intéresse », c’est notre lumière qui intéresse le « syndicat pour l’exploitation de l’énergie humaine ». » Undercover n° 7



(1) Pour Rudolf Steiner, Lucifer et Ahriman personnifient deux principes distincts. Un anthroposophe écrit : « Ahriman (appelé encore Satan ou Méphistophélès) est une entité d'une puissance supérieure à celle de Lucifer. C'est « l'esprit de division » et de haine, le seigneur de la mort. Son domaine de prédilection : les sciences matérialistes. »

1 comment:

  1. Qu'est ce qui se haïssent le plus si ce n'est pas deux démons, Bush et Armaninejad par exemple. Il n'y a jamais aucun complot de force occulte de quoi que ce soit, tout cela est de la paranoïa. Quand le diable s'invite à votre table il n'a pas besoins de personne.

    ReplyDelete

Les commentaires sont momentanément désactivés.

Note: Only a member of this blog may post a comment.