Friday, January 08, 2010

Vraies et fausses pandémies


Grippe A : « Ils ont organisé la psychose »

Le président de la commission santé du Conseil de l’Europe, l’allemand Wolfgang Wodarg accuse les lobbys pharmaceutiques et les gouvernants.
Il a obtenu le lancement d’une enquête de cette instance sur le rôle joué par les laboratoires dans la campagne de panique autour du virus. LIRE LA SUITE :
http://www.humanite.fr/Grippe-A-Ils-ont-organise-la-psychose

Des privilégiés insatiables sont devenus de redoutables prédateurs. C’est ce que l’on retient de l’opération commerciale « Grippe A » et des vaccins douteux payés par le peuple.

Grippe R, c’est la fièvre révolutionnaire

Les politiciens au service du capitalisme sont de plus en plus impopulaires. Sarkozy n’a plus que 32 % d’opinion favorable. Pour faire diversion, la clique gouvernementale a recours à un vieux stratagème qui consiste à diviser pour régner. On tente donc de transformer les immigrés en boucs émissaires. Mais le débat nauséabond autour de l’identité nationale risque de réveiller les vieux démons d’un peuple profondément allergique à la caste des profiteurs. Devant un portrait de l’Abbé Pierre, Eric Cantona estime qu’être français, c’est d’abord être révolutionnaire


http://www.youtube.com/watch?v=oHvujpoiVjU
Note du 6 Avril 2010 : la vidéo a été censurée…
Eric Cantona lors de la présentation de son livre photo sur la pauvreté "Elle, Lui et les autres", réalisé en collaboration avec la fondation Abbé Pierre, et dont tous les bénéfices seront reversés à l'association.

L’ancien attaquant international Eric Cantona a estimé mardi 8 décembre qu'être français, ce n'est pas "chanter la Marseillaise" ni "lire la lettre de Guy Môquet", mais d'abord être "révolutionnaire" face à un "système" qui contraint notamment des gens à vivre "dans la rue".




Tanha, l’avidité

Aucune société ne peut être dirigée durablement par une oligarchie aussi avide que celle qui a planifié l’opération « Grippe A ». L’avidité se dit « tanha » en pâli, c’est un terme du bouddhisme originel.

Robert Linssen évoque le pragmatisme du bouddhisme qui n’est ni une religion ni une philosophie. LIRE LE TEXTE DE LINSSEN :
http://bouddhanar-8.blogspot.com/2010/01/principes-du-bouddhisme-et-du-zen-chan.html


La nouvelle peste sera-t-elle religieuse ?

Le véritable bouddhisme immunise contre les superstitions et les gourous. Mais le bouddhisme digne de ce nom restera marginal. En revanche, une religion est en préparation. Elle est fondée sur le catastrophisme, le culte de la nature et un lamaïsme syncrétiste avec son channeling « made in Shamballa ». Elle a ses gourous thérapeutes qui ont tous acheté leur diplôme de maître guérisseur.

Shoko Asahara, gourou initié au lamaïsme et ami personnel du Dalaï-lama, n’est pas une exception. Les gourous autocrates sont tous psychopathes.

Vidéo en anglais, Shoko Ashara et le Dalaï-lama :



Un article de Marc Bosche sur le même thème :
http://articlesmarcbosche.googlepages.com/dala%C3%AFlama

La prophylaxie verte

Un ami, autrefois enseignant, est devenu jardinier. Il savoure les plaisirs simples de la vraie vie dans son éco-lieu, une expérience à méditer…
http://lesjardinsdebelcaire.over-blog.com/

No comments:

Post a Comment

Les commentaires sont momentanément désactivés.

Note: Only a member of this blog may post a comment.