Wednesday, February 03, 2010

POTINS & LAMAS


le 8ème congrès national de l’Association Bouddhiste de Chine

Le 1er Février 2010 s’est ouvert à Pékin le 8ème congrès national de l’Association Bouddhiste de Chine.
La dialectique matérialiste des communistes chinois n’a ni éradiqué le bouddhisme ni interdit les pratiques du lamaïsme. Le représentant du lamaïsme, Bainqen Erdini Qoigyijabu, le jeune Panchen Lama, est le bienvenu au congrès national de l’Association Bouddhiste de Chine.
Le Panchen Lama à la télévision chinoise :
http://bouddhanar-9.blogspot.com/2010/02/8eme-congres-national-de-lassociation.html


La controverse des ex moines

Christian Pose a parcouru l’Inde comme moine errant, allant d'un lama à l'autre, d'un monastère à un autre. Au terme de son périple de plus de trois ans, et après avoir découvert la véritable nature du lamaïsme, il accuse les hiérarques tibétains :

« Je dénonce "le caractère exploitif" de ces lignées politiques tantriques traditionalistes (Karmapa, Kagyupa, Nyingmapa, Gelugpa) et sous lignées (familles Mindrölling, Kientsé, Kangyur ou Wangyal), monarchonationalistes, militaristes, bourgeoises et xénophobes, habilement protégées par les parements universitaires de la façade républicaine pour faire avancer ce que le monde pauvre a de plus en plus de mal à repousser, le fascisme et les régimes de servitude obligatoire... »

Les critiques de Christian Pose sont plus radicales que celles de Marc Bosche, un autre ex disciple du lamaïsme. Les deux déçus de la « bouddhamania », Christian Pose et Marc Bosche, s’affrontent à cause de la dimension politique du bouddhisme tibétain. Naguère, cette dimension n’était connue que des spécialistes de la religion et de l’histoire du Tibet. Elle est maintenant traitée dans plusieurs livres grand public. Les francophones apprécient particulièrement le livre d’Elisabeth Martens, « Histoire du Bouddhisme tibétain, la Compassion des Puissants » (1).
Récemment, des lamas tibétains, victimes d’une véritable persécution religieuse orchestrée par le quatorzième Dalaï-lama, corroborent les accusations de Christian Pose dans un ouvrage collectif explosif : « Une Grande Imposture » (2).

LIRE « La controverse des deux ex moines » :
http://bouddhanar-2.blogspot.com/2010/02/la-controverse-des-ex-moines-francais.html


Les Contes de Fée du Tibet

Dans le 6ème numéro de la revue « Undercover », mars 2003, l’introduction au dossier « Les contes de fée du Tibet » rappelle ceci :

« Le Bouddhisme originel a pour but de révéler la réalité de l'existence afin de créer une dynamique de libération. Les moyens à mettre en œuvre sont simples : arracher à la racine la cause de l'attachement le premier obstacle à identifier est le mécanisme pervers du circuit de notre pensée. Car c'est par nos pensées que nous enclenchons les actes et leurs conséquences. Nous sommes esclaves du mental qui a pour but de perpétuer l'illusion de l'existence d'un ego permanent. Il faut remonter à l'origine des pulsions mentales par une méditation constante qui procure la " vision pénétrante ".

Derrière cette démarche de clarification radicale, nombres d'écoles pseudo-bouddhistes recréent des systèmes magico-rituels qui ont pour but d'entretenir les gens dans une narcose spirituelle confortable.

On parle alors de la " voie du Boddhisatva ", c'est-à-dire d'une évolution progressive et de " service au monde ". Or, du point de vue bouddhiste, le meilleur service à rendre à l'humanité, c'est de se libérer soi-même avant de prétendre aider les autres. Mais c'est là une démarche beaucoup plus pénible. C'est pourquoi la plupart des courants spirituels proposent une culture de l'ego, selon l'idée que peu à peu on s'améliore jusqu'à une perfection finale. C'est un discours qui convient aux Êtres humains qui veulent continuer à entretenir leurs attachements tout en rêvant qu'ils s'en libèrent C'est ainsi que sont nés les Contes de fée du Tibet et leurs dérives occultistes et new age. II s'agit d'une inversion du Bouddhisme.

Mesdames et Messieurs, au risque de déplaire, Undercover vous présente : "Les Contes de Fée du Tibet!" :



No comments:

Post a Comment

Les commentaires sont momentanément désactivés.

Note: Only a member of this blog may post a comment.