Tuesday, June 15, 2010

Spiritualistes et portails organiques


La forte ritualisation du bouddhisme, tout particulièrement japonais, peut-elle stériliser la puissance libératrice de l’enseignement des maîtres parvenus à l’Eveil ?

Quand un spiritualiste arrive à briser ses chaînes mentales, un système de contrôle (sorte de Matrice) et ses agents (probablement les « portails organiques » étudiés par Laura Knight-Jadczyk) dénaturent l’héritage spirituel de ce libéré. Le ritualisme est un moyen particulièrement efficace pour altérer une tradition fondée sur l’exemple et les conseils d’un éveillé. Dans les monastères Zen, même le fait d’aller aux toilettes est conçu comme un acte religieux qui doit s’accompagner de prières et de prosternations. Chaque activité est sacralisée par des geste et des rituels précis : la pratique de la méditation assise (zazen) bien sûr, les repas qui font l’objet d’une liturgie élaborée et les nombreuses cérémonies qui sont accomplies quotidiennement.

Un courant zen occidentalisé a tenté de se prémunir de cette forme de psychopathie qu’est la ritualisation des actes quotidiens. Au Springwater Center, la suppression totale des rites s’est accompagnée de la mise à l’écart de la doctrine bouddhiste. Sa fondatrice, Toni Packer, accorde plus d’intérêt à l’approche krishnamurtienne de la vie intérieure qu’au formalisme religieux de l’église bouddhique et au diktat des soutras. Toutefois, les centres où il est possible d’effectuer un travail de déconditionnement, préalable indispensable à l’éveil, sont rapidement noyauté par des indésirables.

Qui sont ces indésirables ?

Laura Knight-Jadczyk s’inspirant de l’œuvre de Mouravieff, « Gnosis », n’hésite pas à parler d’une race sans âme, les « portails organiques ».

« Les portails organiques, écrit Laura Knight-Jadczyk, sont des véhicules ou portails génériques ayant forme humaine, prêt à se laisser utiliser par diverses forces. Voilà pourquoi ce sont de parfaites et dociles marionnettes au service de la Matrice. […]
Les portails organiques captent l’énergie de l’âme des individus qui en sont pourvus. […]
Lorsqu’un individu doté d’âme s’engage à entreprendre le « travail », il doit apprendre à conserver l’énergie de son âme car en l’absence de celle-ci, le travail ne peut être accompli.
Lorsqu’on s’engage à entreprendre le « travail », on fait l’objet d’attaques. […]
Lorsque quelqu’un entreprend de faire croître et renforcer l’âme, le Système de Contrôle cherche à faire entrer toujours d’avantages de ces « unités » (1) dans la vie de cette personne. »

Les idées de Laura Knight-Jadczyk peuvent répondre aux questions que se posent les « rescapés » des centres de méditation où se retrouvent des portails organiques, des psychopathes et des forces peu avenantes désireuses de se repaître de l’énergie spirituelle d’humains trop naïfs.

Pour en savoir plus sur les psychopathes et les portails organiques :


(1) Les vampiriques portails organiques.

4 comments:

  1. Anonymous1:11 AM

    Lorsqu’on s’engage à entreprendre le « travail », on fait l’objet d’attaques. […]

    QUI ATTAQUE ?
    Peut-etre des "" noirs"" au service des ""gouvernements" qui veillent au grain...

    ReplyDelete
  2. Le dalaï-lama veut réduire au silence le lama dissident Kelsang Gyatso (un des leaders de la Nouvelle Tradition Kadampa). Selon ce lama et contrairement au discours lénifiant du néo-bouddhisme (qui se résume ainsi : quand on médite régulièrement, tout va très bien madame la Marquise), les véritables chercheurs spirituels seraient exposés à quelque chose de particulièrement redoutable nommé Ishvara courroucé.

    "Ishvara courroucé « demeure dans Le Pays qui Contrôle les Émanations, dit Kelsang Gyatso, l'état d'existence le plus élevé à l'intérieur du règne du désir. Ishvara a des pouvoirs miraculeux limités qui le rendent plus puissant que les autres êtres du règne du désir. Si nous faisons confiance à Ishvara, nous pouvons recevoir certains bienfaits temporaires au cours de cette vie, par exemple, plus de richesse et de biens, mais Ishvara courroucé est l'ennemi de ceux qui cherchent la libération, il interfère avec leur progrès spirituel."

    ReplyDelete
  3. Anonymous2:06 PM

    Merci pour la réponse.
    Comment lui mettre la patée à Ishvara courroucé ?

    ReplyDelete
  4. Les sages de l'école Ch'an conseillaient de dépasser la dualité. Mais c'est facile à dire...

    ReplyDelete

Note: Only a member of this blog may post a comment.