Thursday, September 23, 2010

Les poils ne vont pas au nirvana


Des gourous lamaïstes, partis à la conquête du marché spirituel, font miroiter à leurs disciples la possibilité d’obtenir un corps magnifique et éternel, le « ja’ lus » dont rêvent toutes les grenouilles de rinpoché. D’après des chroniques tibétaines relatées par ces gourous, la transformation du corps physique de grands mystiques en corps d’arc-en-ciel (ja’ lus), exclut les phanères (poils, ongles, cheveux), les résidus du « grand transfert ».

Dans l’Antiquité, les poils étaient considérés comme impurs car dépourvus de sensibilité. De plus, poils et barbe poussent abondamment sur les morts, jusqu’à décomposition… En Egypte, les prêtres se rasaient intégralement. De nos jours, parmi les sannayasins généralement hirsutes qui vivent en marge de la société indienne, des ascètes éliminent leurs cheveux et poils à l’instar des anciens prêtres égyptiens.

Dans le monde islamique, l’épilation est préconisée aux femmes comme aux hommes pour des raisons d’hygiène. Les musulmans barbus et virils s’épilent depuis le nombril (« Al Halâl wal Harâm » de Cheikh Sayfoullâh).

A notre époque, des personnes, peut-être vivifiées par de nouvelles énergies, retrouvent inconsciemment d’anciennes pratiques religieuses en cédant à la mode de l’épilation.

***

Sarkozy habillé pour l’hiver dans l’émission « Ce Soir ou jamais »

Vent de fraîcheur télévisuel dans une médiasphère manquant d’audace, l’émission « Ce Soir ou Jamais » devrait être prescrite pour tous les neurones ankylosés par la pesanteur de la pensée unique, tant ses joutes oratoires sont décapantes et revigorantes.

Le débat d’hier soir, 21 septembre, n’a pas failli à sa règle d’or : des invités de choix qui ont confronté leur analyse divergente de la France de Sarkozy, dans une liberté de ton qui s’est affranchie de toutes les périphrases, à l’image de l’intellectuel Emmanuel Todd, qui a qualifié le locataire de l’Elysée de "machin" au pouvoir, ou de l’humoriste limogé de France Inter, Didier Porte, qui l’a comparé à un "adolescent de 17 ans".

Un grand moment du service public qui, s’il a donné quelques sueurs froides à son animateur vedette Frédéric Taddéï, n’a jamais aussi bien rempli sa mission de revivification publique…






Emmanuel Todd (né en 1951) est un politologue, démographe, historien, sociologue et essayiste français. Il est diplômé de l'Institut d'études politiques de Paris et docteur en histoire de l'Université de Cambridge. Ingénieur de recherche à l'Institut national d'études démographiques (INED), ses recherches l'ont conduit à considérer que les systèmes familiaux ont un rôle déterminant dans l'histoire et la constitution des idéologies religieuses et politiques.


No comments:

Post a Comment

Note: Only a member of this blog may post a comment.