Sunday, April 17, 2011

La religion face aux extraterrestres




Un chapitre du livre de François Biraud et Jean-Claude Ribes, « Le dossier des civilisations extraterrestres », traite de l'attitude des religieux dans l'hypothèse où l'arrivée d'extraterrestres serait annoncée aux populations.

Les religions, c'est évident, ne seront pas toutes secouées avec la même violence. Certaines, dans leur philosophique indifférence, ne seront même pas ébranlées. Ce pourrait être le cas du confucianisme par exemple. Cela ne signifierait nullement une incapacité de réaction, mais simplement l'acceptation d'une vérité nouvelle, d'une donnée de fait contre laquelle l'antique sagesse commande de ne pas se dresser en vain.

Bouddhisme

L'attitude du bouddhiste ne différerait pas essentiellement de celle du confucianiste. Car le bouddhisme se désintéresse des problèmes de la nature qui l'environne et, bien plus encore, de ce qui se passe ailleurs que sur la Terre.

Hindouisme

Brahmanistes et hindouistes ont déjà peuplé les astres d'une foule de divinités. Ils ont personnifié les étoiles. Ils ont tout prévu puisqu'ils ont même « mythifié » et parfois « déifié » les principaux phénomènes astronomiques. On ne voit pas comment, pour eux, la réalité dépasserait la fiction.

Islam

Pour le musulman, en revanche, le choc pourrait être plus brutal. C'est que le livre sacré sur lequel repose sa foi, le Coran, a tout prévu pour lui donner des règles de vie et, en principe, l'aider à résoudre les problèmes qui se posent à lui, mais n'a pas mentionné les extraterrestres. Il faut donc prévoir un grand bouleversement du côté des mosquées! A moins que le fatalisme enraciné dans les peuples arabes ne leur soit le plus efficace des boucliers et que, face à de nouvelles dimensions humaines et cosmiques, ils ne se réfugient dans la plus noble et souveraine indifférence.

Christianisme

Si nous avons gardé pour la fin l'attitude que la religion chrétienne pourrait avoir dans ces circonstances, c'est qu'elle devrait logiquement se trouver dans une position fort inconfortable, pour s'être fondée sur le dogme de l'Incarnation, aussi anthropocentriste que possible. Quand le géocentrisme s'écroula et que la Terre devint une planète comme les autres, le mystère de l'Incarnation fut ébranlé car on comprenait moins facilement pourquoi la Terre avait été privilégiée au point de recevoir la visite de Dieu en personne sous une enveloppe humaine.

Si l'on parvenait à la certitude de l'existence d'autres humanités, le problème de l'Incarnation ne pourrait que prendre une dimension infiniment plus grande. « Comment se fait-il que le Créateur de millions d'univers, demande ingénument A. Giret, nous ait fait l'extraordinaire honneur d'envoyer son Verbe, son Fils unique, sur notre Terre qui n'a rien d'extraordinaire et qui se classe au contraire parmi les plus minuscules globes du firmament ? »

Mais Camille Flammarion fait remarquer que « ce serait une notion fausse et incomplète de la Toute-Puissance que d'imaginer en Elle des degrés de plus ou de moins... et toutes les fois que nous prêtons à Dieu notre manière de sentir ; nous Lui attribuons implicitement les infirmités de notre nature ».

Avant même d'avoir la preuve de l'existence d'autres intelligences, certains penseurs, prenant les devants, réconcilient le dogme et ce qui sera sans doute la vérité de demain :« Or, émanant de la planète moyenne du système, peut-être parce qu'elle le réclamait davantage, pourquoi cette puissance n'aurait-elle pu s'étendre à une des races planétaires du passé lorsque le jour de leur Rédemption fût venu, et à celles de l'avenir lorsque la mesure des temps sera comblée ? », écrit Brewster. Et le père Teilhard de Chardin : « Pour être Alpha et Oméga, le Christ doit, sans perdre sa précision humaine, devenir coextensif aux immensités physiques de la Durée et de l'Espace. Pour régner sur la Terre, il doit sur-animer le monde. »

Nous ne nous risquerons pas à commenter.

Les religions, toutes les religions, ont déjà subi des crises aussi profondes. Nombreux seraient sans doute les croyants affectés dans leur foi personnelle, mais on peut présumer que les Églises n'en seraient guère ébranlées.

Sinon, la révolution des idées que les quatre ou cinq siècles passés ont vu croître, révolution moins ponctuelle mais plus fondamentale que l'arrivée d'extraterrestres, les aurait plus violemment secouées. Et notre humanité, mettant sa technologie raffinée au service de guerres saintes et de croisades idéologiques, risque d'offrir un spectacle assez cocasse à d'éventuels visiteurs...

François Biraud et Jean-Claude Ribes, « Le dossier des civilisations extraterrestres »


Le dossier des civilisations extraterrestres

Voici une mise au point d'astronomes professionnels sur plusieurs questions, objets d'ardentes controverses :

La vie existe-t-elle sur d'autres planètes ?
Des civilisations fondée sur une vie artificielle sont-elles concevables ?
Des contacts avec des êtres extraterrestres sont-ils prévisibles dans un proche avenir ?
Enfin l'irritant mystère des Soucoupes volantes est-il aussi dénué de fondement que veut bien le prétendre la science officielle ?

A ces questions François Biraud et Jean-Claude Ribes ont apporté des réponses d'une extrême clarté et, dans leur véracité, plus passionnantes que n'importe quelle supputation fantaisiste.

Les auteurs n'hésitent pas à critiquer la sclérose des milieux scientifiques universitaires français et prouvent de façon certaine que l'homme n'est pas seul dans l'Univers.



Image :

4 comments:

  1. En tous cas, bientôt il y aura des Martiens.

    ReplyDelete
  2. A martian could be more compassionate ?

    Best wishes after surgery !!!

    http://news.oneindia.in/2013/08/08/dalai-lama-wishes-former-president-george-bush-after-surgery-1278835.html

    http://www.legrandsoir.info/irak-les-enfants-de-fallujah-l-hopital-des-horreurs-the-independent.html

    ReplyDelete
  3. Against Apartheid of the Wold10:29 AM

    Desmond Tutu :Un Martien sanctionné pour activisme virtuel: une autre idée de la religion ? :http://www.20min.ch/ro/news/monde/story/Desmond-Tutu--puni-pour-son-hyperactivit--virtuelle-31047696


    Considéré comme la conscience morale de son pays, Desmond Tutu, 81 ans, est éminemment populaire, notamment parce qu'il n'hésite jamais à dénoncer les travers et imperfections de l'Afrique du Sud contemporaine. Son engagement pacifique contre le régime ségrégationniste de l'apartheid lui a valu le prix Nobel de la paix.

    ReplyDelete
  4. Not in black and white10:32 AM

    Against apartheid of the world

    Desmond Tutu :Un Martien sanctionné pour activisme virtuel: une autre idée de la religion ? :http://www.20min.ch/ro/news/monde/story/Desmond-Tutu--puni-pour-son-hyperactivit--virtuelle-31047696


    Considéré comme la conscience morale de son pays, Desmond Tutu, 81 ans, est éminemment populaire, notamment parce qu'il n'hésite jamais à dénoncer les travers et imperfections de l'Afrique du Sud contemporaine. Son engagement pacifique contre le régime ségrégationniste de l'apartheid lui a valu le prix Nobel de la paix.

    ReplyDelete

Les commentaires sont momentanément désactivés.

Note: Only a member of this blog may post a comment.