Tuesday, August 23, 2011

Géants & Annunaki




« A Gargayan, dans les Philippines, on a découvert un squelette d'homme qui avait 5,18 m de hauteur ; d'autres ossements d'humains ayant au moins des tailles de 3 mètres ont été retrouvés dans les régions du Sud de la Chine orientale. Le célèbre paléontologiste Pei Wenchung pense pouvoir dire qu'ils ont au moins 300 000 ans, comme ceux découverts à Agadir. C'est au Maroc que Lafenechère, officier français, retrouva un atelier complet d'armes de chasse : parmi elles, cinq cents flèches à deux pointes pesant chacune huit kilos, c'est-à-dire vingt fois plus que ce que nos contemporains peuvent manier facilement. Ce qui prouve que c'étaient des armes fabriquées pour des individus pourvus d'une force extraordinaire, des géants aux mains énormes et d'une stature d'au
moins 4 mètres.

On peut dire la même chose des outils de pierre recueillis en Moravie et en Syrie auprès d'ossements qui affleuraient au-dessus du sol.

A Ceylan, on a trouvé des restes d'individus qui devaient avoir aux environs de 4 mètres de hauteur et à Tura, dans la province d'Assam, aux confins du Pakistan, occidental, on a mis au jour un squelette humain de 3,35 m de hauteur. Dans ce dernier cas (comme dans celui se référant aux squelettes bretons qui mesurent entre 2,60 m et 3 mètres), il ne s'agirait plus de véritables géants, mais de leurs descendants.

Il est évident que ces restes humains ne sont pas très nombreux, mais a-t-on beaucoup plus d'ossements d'animaux ? Pourtant, c'est d'après ceux-ci que les partisans de « l'évolution classique » ont écrit l'histoire de l'humanité. Il ne faut pas oublier non plus que la Terre est encore pratiquement vierge de coups de pioche donnés pour retrouver les restes de l'homme.

Des témoignages d'un autre genre sont innombrables et non négligeables. Tous les peuples de l'Univers possèdent dans leur mythologie quelques géants qui tiennent des rôles de premier plan, depuis les plus anciennes races méditerranéennes jusqu'aux Indiens d'Amérique, depuis les Tibétains jusqu'aux Australiens.

Dans la mémoire de nous tous vit toujours le souvenir des Titans, des Cyclopes, des Supermen nordiques, mais il a existé aussi un peu plus près de nous les Izdubar chaldéens, les Emin juifs, les Danava et les Daïtia hindous, les Rakshava de Ceylan.

La Bible a aussi son mot à dire au sujet de ces êtres presque surnaturels bien que nous ne sachions pas très exactement ce que veut signifier la Genèse lorsqu'elle parle « des Temps où les géants firent leur apparition sur la Terre, après que les enfants de Dieu se sont unis aux filles des hommes ». L'Écriture est plus claire lorsqu'elle parle du roi Og dont le lit mesurait plus de 4 mètres de longueur et lorsqu'elle narre l'histoire du Philistin Goliath, le colossal adversaire du jeune berger David, qui avait, dit-elle, une taille de plus de 3 mètres de hauteur. » (Peter Kolosimo)

Denis Saurat dit : « Les citations de là Bible au sujet, des géants sont très nombreuses, mais souvent sans rapport logique avec le texte : Genèse VI, Nombres XIII, Deutéronome III, Josué XII, XIII, XV, XVII, Samuel 2, XXI, Chroniques 1, XX, Livre de Jacob XXVI, Apocalypse XX..., mais elles sentent un parfum d'authentiques épisodes de l'histoire du peuple juif. Elles sont précises, concrètes, mais elles ne réfèrent pas obligatoirement à des thèses mythologiques ou historiques ; elles ne veulent rien prouver ; elles se présentent comme des faits ; elles sont insérées dans des chapitres avec lesquels elles n'ont aucun point commun et si on les supprimait on ne s'en apercevrait pas ; elles ont été écrites par différents rédacteurs et sont dans l'espace et dans le temps sans relation entre elles. »


Selon la Bible, les géants, nommés Nephilim, « les tombés » (du ciel ?), étaient le fruit de relations sexuelles entre les fils de Dieu et les filles des hommes précise la Genèse (6 : 4). Des exégètes bibliques affirment que les fils de Dieu sont des anges déchus, autrement dit des démons. Des interprétations plus récentes des récits bibliques et des mythologies antiques évoquent une épopée fantastique où se mélangent des êtres venus de l'espace et les vieilles civilisations sumérienne, akkadienne...

En akkadien Anou ou An signifie « Celui des Cieux » et son nom est toujours illustré par le pictogramme d'une étoile. Le terme Annunaki signifie littéralement « les fils d'Anou » (D'après R.A. Boulay). Les Annunaki sont-ils les pères des géants et les fils de Dieu qui s'accouplèrent avec les filles des hommes ?

Beaucoup de personnes sont persuadées que Nibiru, la planète des Annunaki, dont l'orbite est de 3 600 ans, sera de retour en 2012.

L'année 2O12 alimente beaucoup de spéculations. Ces spéculations font-elle partie d'un complot synarchique visant à instaurer une autre société, un nouvel ordre mondial ?

La planète X et les lamas




Dans le film Le Cinquième élément, l'humanité est menacée par l'arrivée de la planète du mal.


L'Atlantide et le règne des géants
 





Source de la photo : 
"Le passé reptilien de l'humanité" de R.A. Boulay

No comments:

Post a Comment