Sunday, December 11, 2011

Des enfants sacrifiés à Satan





Depuis quelques années, les coulisses du petit monde de l'information bruissent de rumeurs sordides. Des sectes sataniques organiseraient en France des rituels de magie sexuelle au cours desquels des enfants seraient torturés et violés... À plusieurs reprises, il m'a été donné d'approfondir ces incroyables rumeurs. Des bénévoles de l'U.N.A.D.F.I. et du C.C.M.M., dont la fonction est de recevoir et conseiller les familles dont un proche est la proie d'une secte, m'affirmèrent avoir reçu régulièrement des témoignages de parents d'adeptes sous l'emprise de maniaques hallucinés vouant un culte au démon. Ce qu'ils rapportent est particulièrement odieux. Comme la rumeur l'évoquait, la joie de ces pervers illuminés serait le viol ritualisé d'enfants de moins de treize ans. Certains récits recueillis par les associations font même état de bébés torturés...

Mais voilà, ces témoignages se font, presque toujours, sous couvert d'anonymat par des individus terrifiés. Ces personnes ont vu l'un de leurs proches passer du rôle de victime à celui de bourreau, car, sous l'emprise de la secte, les adeptes participent aux rituels et deviennent, par la force des choses, les complices des actes criminels qui y sont perpétrés. Certains fanatiques sombrent dans la folie la plus totale et entraînent avec eux leurs propres enfants, rajoutant le crime d'inceste à celui de pédophilie. Leurs familles se retrouvent donc elles-mêmes prises au piège. En dénonçant ces turpitudes, elles condamnent du même coup celui qu'elles veulent sauver. L'anonymat constitue dès lors pour elles une garantie de sauver l'être cher devenu complice des exactions de la secte.
Ce genre de relations ne permettent pas à des journalistes d'investigation de se forger une opinion et encore moins d'acquérir la certitude que de tels actes ne sont pas purement imaginaires. Les mobiles qui poussent les témoins à la discrétion sont compréhensibles, mais ils empêchent l'enquêteur de réunir les preuves de ces crimes. Devant cet obstacle, les rares journalistes qui s'intéressaient aux dossiers ont fini par renoncer à leurs enquêtes, classant ces informations dans les rumeurs extraordinaires et invérifiables.

Pourtant, de nombreux faits démontrent la montée en puissance fulgurante des sectes sataniques. Des quatre coins du monde nous parviennent des documents démontrant la multiplication des crimes rituels exécutés en l'honneur du démon.

Aux U.S.A., le phénomène remonte à la fin des années 60. L'une des premières sectes du genre à avoir remis au goût du jour Belzébuth, Pazuzu et Asmodée est l'Église de Satan de l'ancien dompteur de cirque Szandor la Vey. Cette dernière, fondée en 1966 à Los Angeles, dispose aujourd'hui de plus de quarante mille fidèles sur le continent américain et six mille en Europe. Son but est d'instaurer « la loi du plus fort, la suppression de ses ennemis, des gêneurs, des incapables, le culte du surhomme »... En bref, une doctrine proche du nazisme. Charles Manson et d'autres tueurs en série se réclamèrent de cette organisation. En France, les écrits de Szandor la Vey sont diffusés par la maison d'édition d'un groupe à tendance fasciste dirigé par Christian Boucher, qui, par ailleurs, dirige l'Ordo Templi Orientis, une secte experte en l'invocation des démons et en magie sexuelle.

L'autre organisation née aux U.S.A. et qui défraya la chronique par ses activités criminelles est le Temple de Seth. Il fut fondé en 1974 par le colonel Michael Aquino, de l'U.S. Air Force. Les dévots du Temple de Seth seraient cent vingt-deux mille dans le monde ! Cette secte est aujourd'hui passée en grande partie dans la clandestinité car, le 22 avril 1987, éclata un énorme scandale. Une école maternelle située dans l'enceinte de la base militaire de San Francisco, où était en fonctions le colonel Aquino, fut le théâtre d'un véritable cauchemar : le prêtre protestant, Gary Hambright, avait violé plusieurs dizaines d'enfants de cette école. Comble de l'horreur, on découvrit qu'il était séropositif. Le prêtre faisait partie du Temple de Seth. Le colonel, Gary Hambright et de nombreuses personnalités faisaient subir des sévices sexuels aux enfants pour les besoins de leurs rituels sataniques...

Toujours aux U.S.A., cinq jeunes ont été interpellés à Baton Rouge parce qu'ils étaient soupçonnés d'avoir assassiné rituellement les parents de l'un d'entre eux. Heather Wendorf est une jeune fille de quinze ans, son petit ami, Rod Ferrell, a seize ans. Tous deux se prétendent satanistes et, avec trois autres de leurs camarades, ils prient les forces du mal. Rod affirme être un vampire, Heather est convaincue d'être la réincarnation d'un démon... Dans les rues de la petite ville d'Eustis, on les voyait souvent déambuler tout habillés de noir. Depuis quelques semaines, les cimetières des environs avaient reçu leur visite, mais il semble que ces jeunes aient radicalisé leur position et, pour la joie des démons, battu à mort et saigné les parents de Heather.

Ce crime peut paraître incroyable, mais aux U.S.A. il est presque banal. Les ravages du satanisme et autres délires « gothiques » atteignent des proportions alarmantes. On estime à deux mille le nombre d'assassinats perpétrés chaque année par des satanistes en Amérique du Nord. La criminalité liée à des pratiques sataniques prend des formes très diverses. On trouve des sectes très structurées comme le Temple de Seth, des groupes spontanés comme celui fondé par les cinq adolescents d'Orlando, mais aussi de pures organisations mafieuses. [...]

Le continent africain connaît lui aussi une vague de satanisme. Au Cameroun, le révérend père Engelbert Mveng a été assassiné le 22 avril 1995. Son meurtre est venu s'ajouter à une longue liste d'hommes d'Église abattus dans ce pays au cours des dernières années. Le plus effrayant est que le corps du père Mveng a été amputé rituellement de son sexe et de son cerveau. Le théologien camerounais Jean-Marc Ela, réfugié politique au Canada et soutenu par l'ensemble des Églises chrétiennes, a déclaré, lors d'une conférence donnée le 2 septembre 1995, que le gouvernement camerounais était directement impliqué dans ces meurtres rituels : « Le pouvoir gère un système de violence en s'appuyant sur un culte satanique qui s'organise dans les allées du pouvoir. Ce sont des réseaux mystiques qui procèdent à l'élimination des intellectuels...» Ses affirmations ont été largement soutenues par les spécialistes des affaires africaines du Quai d'Orsay, et le gouvernement camerounais ne les a pas démenties.

Le 15 septembre 1996, le gouvernement du Kenya a rendu public le rapport d'une commission présidée par l'archevêque catholique de Nyeri et Mgr Nicodemus Kirima. Suite à de nombreux meurtres et disparitions, la commission a mené une enquête dans l'ensemble du pays sur les activités des adeptes du satanisme. Le compte-rendu des investigations met en évidence, dans les différents rites qu'il décrit, l'usage d'incantations dans une langue inconnue, de drogues et de vin, d'objets cultuels et de symboles divers tels que : crânes humains, serpents, swastika, tête de bouc à l'envers, chiffre «666 »... Les adorateurs de Satan « pratiqueraient des sacrifices humains lors desquels ils boivent le sang et mangent la chair de leurs victimes. Une sexualité débridée et le viol, en particulier d'enfants, seraient généralisés »...

En Europe, le satanisme a de multiples facettes. Le chercheur et sociologue de l'école royale de théologie de Norvège, Valéry Kubens, constate : « Nous avons largement sous-estimé le satanisme, nous sommes peut-être devant l'une des principales structures occidentales de violence mystique de la fin du XXe siècle ! Il est vrai que dans ce pays, depuis 1992, les adeptes de ces organisations ont détruit plus de dix-huit églises par le feu. En décembre 1994, Varg Vikernes, vingt-deux ans, appelé der Graaf (« le comte »), a été condamné à vingt et un ans de prison. Gourou de la secte satanique Inner Circle, militant d'extrême droite et chanteur du groupe Heavy Metal Burzum, il avait assassiné son producteur, incendié une dizaine d'églises et attaqué un dépôt de munitions. En représailles de cette condamnation, en Angleterre, deux adeptes mirent le feu à une église. À Upsala, en Suède, deux femmes firent de même, et en Allemagne, le German black metal mafia publia une liste de destructions à opérer...

En France, une vague de profanations de tombes laisse entrevoir des réseaux sataniques extrêmement bien implantés sur notre territoire ; des réseaux, à l'ampleur largement sous-estimée, qui agissent depuis plusieurs années. La surprise est de taille et les services spécialisés des Renseignements généraux essayent de rattraper leur retard, mais le problème est difficile à appréhender. Comme aux U.S.A., il existe en France et en Europe plusieurs formes de satanisme. Certaines, espérant capter leur besoin de révolte, prennent pour cibles les adolescents et sont largement infiltrées par l'extrême droite, d'autres, beaucoup plus subtiles, s'adressent aux adultes. Les adolescents pratiquent un satanisme relativement grossier et caricatural. Les adultes, eux, sont surtout attirés par les déviances sexuelles et le sadisme qu'impliquent certains rituels. Là entrent en jeu des structures initiatiques comme l'Ordo Templi Orientis et la Golden Dawn. [...]

Un réseau de pédophilie impliquant de hautes personnalités serait en activité entre Paris, Nice, Monaco et Bruxelles depuis de nombreuses années et ferait subir à des enfants, en ce moment même, les pires sévices. […]

Un réseau pédophile de cette envergure, pour survivre et agir, a besoin d'une sorte de maquis, d'un terrain propice à ses entreprises pour les dissimuler et leur servir de point d'ancrage. Dans cette perspective, les éléments attestant, dans le témoignage des jeunes victimes, l'existence de rituels, de symboles ésotériques et d'initiations prennent toute leur valeur. La dimension sectaire de ces réseaux peut expliquer la cohésion de ces groupes et leur aptitude à fonctionner dans l'ombre. Les sectes sont des espaces clos et opaques, susceptibles de faire naître d'importantes structures secrètes par l'intermédiaire desquelles peuvent se développer des activités criminelles qui sont ainsi dissimulées efficacement. Les adeptes sont des jouets entre les mains de leur gourou. Soumis à des techniques de manipulation mentale quasi scientifiques, ils sont prêts à exécuter n'importe quel ordre, fût-ce celui de se suicider. Ils sont donc autant de pions que ceux qui tirent les ficelles peuvent manipuler dans n'importe quel dessein, et pourquoi pas dans celui d'organiser et de protéger un réseau de pédophilie.[...]

Des sectes, voire des organisations initiatiques occultes, pourraient donc servir de « maquis » à ces réseaux de pédophilie. [...]

L'aspect occultiste et initiatique de ces réseaux n'est pas sans faire écho à certains faits de l'histoire connue, récente et ancienne, des sociétés secrètes qui influencèrent l'Ordre du Temple Solaire et le gourou du Mandarom. Nous savons, grâce aux déclarations des enfants arrachés aux réseaux pédophiles niçois et parisiens, que la mise en scène des orgies auxquelles ils étaient contraints de participer reposait sur l'usage d'un certain nombre de symboles et de rituels, et même d'une langue qui ne ressemblait à aucune de celles qu'ils pouvaient connaître. Un inventaire précis permit de remarquer que ce décorum semblait directement inspiré des mises en scènes de l'ordre occultiste de la Golden Dawn. Il est crucial de se pencher un peu plus sur cette organisation et son histoire pour comprendre tout l'intérêt que nous avons à faire ce constat. Cet ordre fonctionne comme une obédience maçonnique dont les réseaux feraient naître de véritables sociétés secrètes sous forme de loges. Aussi curieux que cela puisse paraître, la Golden Dawn est née au XIXe siècle dans les milieux de la franc-maçonnerie anglaise. La « loge mère » de cette obédience dévoyée s'appelait Isis-Urania et a implanté des groupes plus ou moins formels dans l'Europe entière. Les initiateurs de cette organisation, qui se donnent pour but de communiquer avec les anges et les démons, étaient de fervents égyptologues pour la plupart issus de Cambridge. C'est ainsi que les symboles et les rites de l'Ordre s'inspirèrent largement de l'imagerie égyptomaniaque et romantique, voire ridicule, de cette époque. Des rites et des symboles si particuliers qu'ils sont facilement identifiables, même à travers le récit d'un enfant. Notons aussi que les adeptes de cet ordre doivent apprendre un langage secret inventé par John Dee, un alchimiste du XVIIe siècle, langue que l'on désigne sous le nom pompeux d'« énochien ». Cette langue, extrêmement complexe, inspirée de cryptologie, de latin, d'arabe et de divers dialectes de la haute Antiquité peut s'écrire en lettres latines, sous une forme quasi phonétique, mais aussi à partir d'un alphabet secret qui n'est révélé qu'à quelques adeptes choisis.

Au tout début du XXe siècle, la Golden Dawn adopta un nouveau visage lorsqu'Aleister Crowley (1875-1947) en prit la direction. Cet homme est considéré par les adeptes comme le précurseur de la libération sexuelle. Épicurien à tendance dionysiaque, il fut l'ami de Rodin et apprécié par de nombreux intellectuels européens. Les rituels de la Golden Dawn, déjà largement décriés, se tournèrent alors radicalement vers la magie sexuelle. Cette sous-structure de la Golden Dawn se fit connaître sous le nom d'Ordo Templi Orientis. Aujourd'hui, les adeptes du genre se réclament de cette organisation sous l'une où l'autre de ces appellations, si ce n'est des deux. La loge allemande Thelema de Michaël Kühnen, le leader charismatique du mouvement nazi et skinhead allemand, participait de cette obédience dévoyée. En Italie, à Rome, l'existence d'un groupe de l'O.T.O. pratiquant des viols d'enfants dans ses rituels a été dévoilée, ce qui fit scandale car la jeunesse dorée de la ville y participait, ainsi que des avocats réputés. En France des groupes se revendiquant de la Golden Dawn ont fait très discrètement leur apparition dans les milieux paramaçonniques. Il semblerait que ce put être le cas à Strasbourg en 1989, où la loge de la Golden Dawn est devenue un cercle de repli pour les militants du Front national écartés des grandes obédiences maçonniques. À Nice, la quasi-mafia mise en place par Jacques Médecin avait sa société secrète : le Cube. Cet ordre se réclamait de la Golden Dawn et était l'héritier d'une « loge » anglo-saxonne elle aussi dévoyée. Cette dernière est connue par les historiens spécialisés sous le nom de Order of cubic stone et largement implantée dans le milieu de la Mafia sicilienne depuis 1969... Enfin, pour revenir à l'Ordre du Temple Solaire et au Mandarom, on doit savoir que les dirigeants de ces sociétés secrètes, comme certains de leurs adeptes, passèrent par l'ordre de la Rose-Croix A.M.O.R.C. avant d'être acceptés dans ces sectes, et plus précisément par la « loge » rosicrucienne de Nice. Ce détail est important car l'ordre de la Rose-Croix A.M.O.R.C. est affilié à celui de la Golden Dawn, et certaines de ses « loges » en pratiquent les rituels. Cette filiation remonte à la mythique société secrète franco-allemande de la Rose-Croix d'Or, qui vit le jour au XVIIe siècle et dont l'existence fugitive est avérée par de nombreux documents historiques. Celle-ci aurait été à l'origine de l'ordre de la Golden Dawn. C'est de cette même Rose-Croix — qui se manifesta pour la première fois à Paris en août 1623 — que l'A.M.O.R.C. affirme, lui aussi, détenir sa propre légitimité !... Ces revendications sur l'héritage spirituel de cette ancienne société secrète n'ont rien d'historique, et les documents proposés comme preuves ne sont que des faux grossiers. En réalité, l'A.M.O.R.C. a été fondé en 1909 par Harvey Spencer-Lewis aux U.S.A., et la Golden Dawn en 1888 par Samuel L. Mathers en Angleterre. Mais si l'on écarte les filiations historiques farfelues, restent les liens mythiques qui font de l'A.M.O.R.C. et de la Golden Dawn des organisations sœurs nées de la même influence obédientielle. Un état de fait qui provoqua de nombreux échanges entre ces deux ordres, voire certaines fusions par « loges » et personnes interposées. Cette influence de la Golden Dawn, Jo Di Mambro et Luc Jouret la revendiquaient eux aussi clairement. La structure à partir de laquelle ils constituèrent l'Ordre du Temple Solaire s'appelait la Golden Way, en référence à la Golden Dawn.

Il n'est pas question d'affirmer que le Mandarom et l'Ordre du Temple Solaire furent à l'origine des réseaux de pédophiles dont certains enfants eurent à subir les sévices que nous avons relatés, bien que ces sectes semblent avoir certaines dispositions aux perversions sexuelles... Mais l'influence que paraît avoir exercée la Golden Dawn sur ces deux ordres et l'appartenance de leur dirigeant respectif à la même loge rosicrucienne de Nice — ville dans laquelle, justement, se constitua une « loge » de la Golden Dawn sous l'influence de Jacques Médecin — nous incitent à penser que ce milieu servit de maquis à l'organisation d'un important réseau de pédophilie. C'est bien le sens que prennent les témoignages des enfants victimes de ces réseaux lorsqu'ils évoquent, avec leurs mots, l'O.T.S., le Mandarom et les rituels si spécifiques de la Golden Dawn.

Enquête réalisée par Bruno Fouchereau pour le livre L'enfant sacrifié à Satan de Samir Aouchiche (édition épuisée).

Bruno Fouchereau a aussi enquêté au Vatican. Dans son livre, Le Saint piège, il aborde la personne même de Benoît XVI, intime de Jean-Paul II, avec lequel il façonna le nouveau visage conservateur du Vatican, les personnages influents de cet État et les liens avec l'Opus Dei ou le Renouveau charismatique. Montre également que, depuis 1945, les États-Unis ont resserré leur emprise sur l’Église catholique.


Le Saint piège


" Remettre l'église au cœur des hommes ". Cet œcuménisme de principe n'est en fait qu'une apparence. Après le Polonais Wojtyla, l'Allemand Ratzinger s'est donné pour mission d'installer au Vatican un dogme intégriste en se servant de tous les moyens modernes : JMJ, mass media, argent et influences occultes. Après de longues années d'enquête, de nombreux entretiens, l'analyse de centaines de documents, Bruno Fouchereau décrit comment une poignée d'hommes minoritaires au sein de l'Eglise, conseillers du Saint-Père et serviteurs zélés de milices religieuses qui confinent au sectarisme, s'est emparée du pouvoir à Rome. Les faucons du Vatican veillent à ce que l'Œuvre de Dieu (le fameux Opus Dei), mais aussi la Légion du Christ et les autres mouvements déviants, maintiennent leur emprise sur l’Église. Ces hommes tout-puissants exercent, avec la bénédiction du pape, une influence multiforme sur l’Église et les groupes de laïques qu'elle infiltre. Cette véritable mafia, très puissante financièrement et politiquement, empêche toute évolution spirituelle et maintient les prélats dans une totale dépendance. Et cela pour poursuivre son œuvre : la nécessaire reconquête catholique. Ce livre démonte les mécanismes secrets du fonctionnement d'une institution deux fois millénaire. Il éclaire la mort étrange du réformiste Jean-Paul II, l'éviction des femmes du Saint-Siège, ses liens avec l'extrême droite, son soutien à des hommes de peu de foi, ses exactions commises " au nom de Dieu ". Il décrit les logiques et les passions de ces puissances occultes expertes en double langage. Un piège tendu à la communauté des croyants : le Saint-Piège.


Bruno Fouchereau est journaliste d'investigation. Il a notamment écrit Les ténébreuses affaires du comte de Paris en collaboration avec le prince J. d'Orléans, chez Albin Michel, et La mafia des sectes aux éditions Filipacchi. Il a réalisé plusieurs documentaires sur les mouvements extrémistes pour TF1, France 2 et Canal +. Par ailleurs, il a collaboré au Monde Diplomatique et Charlie Hebdo.





Interview des enfants de Pierre Roche

31 comments:

  1. Bonjour,
    Merci pour ce post très intéressant.
    Je souhaiterai avoir davantage d'information sur cette personne que vous mentionnez " Valery Kubens". Je ne trouve rien sur google. D'ou provient la citation de cette personne? Merci
    ncm3228@gmail.com

    ReplyDelete
  2. Bonjour,

    C'est une enquête du journaliste Bruno Fouchereau.

    Vous pouvez contacter l'école royale de théologie de Norvège http://www.mf.no/index.cfm?id=179065

    Det teologiske Menighetsfakultet
    Gydas vei 4
    Postboks 5144 Majorstuen
    0302 OSLO

    Telefon: 22 59 05 00 (kl.08:15-16:00)
    E-post: post@mf.no

    ReplyDelete
  3. Bonjour,

    Voici quelques mois (environ 2 ans), que je suis votre site, qui est au demeurant, souvent,
    fort intéressant. Mais l’article,cette fois-ci choisi, relève plus d’un journalisme d’opérette et de superficialité, que d’une recherche véritable.

    Dans les extraits que vous avez choisi, je ne regarderais que celui consacré à la « Church of Satan », et à son fondateur, Anton Szandor LaVey, qui était un pseudonyme, pour un fort habile mime.

    En introduction, je citerais le mot d’un vieux prêtre catholique, que j’ai connu dans ma jeunesse (et qui, lui, n’était pas pédophile, car c’étaient alors de « vrais prêtres ») : « au lieu de vous égarer dans l’à peu près, vous feriez mieux de relire vos classiques… »
    Quand on étudie un sujet, il est nécessaire de remonter aux sources, d’adopter la méthode du saumon.

    Sur ce sujet « risqué » du Satanisme, permettez-moi de douter des informations de ce reporter, qui a voulu faire, une bonne recette, souvent utilisée en France, sur des pratiques qui sont, heureusement, très rares, et relèvent plus de la pédophilie, et de la maladie mentale que de réelles pratiques et surtout d’une Eglise de Satan, qui aurait son siège en Europe…


    Il parle de la « Church of Satan » fondée par A.S.LaVey, en 1966, à San Francisco, aux USA :
    Déjà il dit qu’il était « dompteur de cirque ».
    Or, un autre sataniste : John ALLEE, sur un de ses sites :
    http://satanismcentral.com/aslv.html
    (en Anglais), explique dans le chapitre référencé ci-dessus, un certains nombres de vérités. En s’appuyant sur les témoignages des proches du « Dr » LaVey (il n’a d’ailleurs, jamais eu aucun diplôme universitaire), il démontre l’image un peu irréelle, qu’avait construit AS.LaVey. et que veulent faire perdurer ceux qui dirigent actuellement cette « Eglise ou Church » en Anglais, puisqu’aux USA, le 1er venu, peut créer une « Eglise » de toute pièce, caractéristique d’un Protestantisme mal digéré, qui a envahi toute la société Américaine. La Foi, là-bas est un commerce lucratif !

    Un autre des personnages dont il est parlé, lui, beaucoup plus dangereux, est le fameux Mickaël AQUINO, ancien agent de la CIA au Vietnam, durant la guerre qu’y ont mené les Etats-Unis. Proche de LaVey, il a voulu en briguer la succession. Mais le « Dr », voyant venir le coup, et en proie à son 1er divorce (car cela coûte cher, un divorce aux USA…), ne répondit pas à ses attentes. Donc, M.Aquino, utilisa la vieille méthode de l’excommunication, en fondant sa propre « Eglise » le « Temple de Set-h ».
    Sur son site, vous y trouverez une copie gratuite en format PDF, de son livre de près de 1000 pages, consacré, à « son » histoire de l’Eglise de Satan ( en Anglais, of course…) :

    http://www.xeper.org/maquino/nm/COS.pdf?bcsi_scan_D99544420D78AF92=0&bcsi_scan_filename=COS.pdf

    ReplyDelete
  4. Suite du commentaire:
    A son sujet il est dit sur ce site :
    http://www.answers.com/topic/michael-aquino
    Je traduis :
    « Michael A. Aquino, officier de l'armée américaine et fondateur du Temple de Set(h), est diplômé de l'Université de Californie, Santa Barbara (BA, 1968; Ph.D., 1980). En 1968, il rejoint l'armée en tant que spécialiste dans la guerre psychologique. L'année suivante, il adhère à l'Église de Satan..Sa carrière dans l'église a été mis en attente, alors qu'il a servi au Vietnam, mais peu après son retour aux États-Unis en 1971, il a été ordonné prêtre satanique et a organisé un groupe (appelé une « grotte »ou « grotto ») dont le siège était situé dans sa maison. .

    Aquino atteignit une position de prééminence dans l'Eglise de Satan, mais il devint insatisfait de la direction de l'église fondatrice Anton LaVey. Il s' opposa à la direction arbitraires LaVey et à son approche athée de la religion.. LaVey en fait niait l'existence de Satan. En 1972, Aquino démissionna et fut rejoint dans sa révolte par Lilith Sinclair, un autre éminent leader sur la côte Est.

    En 1975, il a cherché un nouveau mandat pour fonctionner en invoquant le diable. Satan aurait répondu en apparaissant comme Set(h), l’antique dieu égyptien du monde d’en Bas , et aurait donné un document à Aquino (sic !), « Le Livre venu de la nuit ». Il aurait autorisé Aquino à trouver le Temple de Set(h) pour remplacer l'Église de Satan. Aquino a créé une nouvelle société religieuse construite autour du culte de Set(h), dont Satan serait une « dérivation », je dirais plutôt une émanation.(« Shaïtan » étant un mot hébreu, et puisque les Israëlites sont venus d’Egypte…)
    Ceux qui voudraient de vrais informations sur le satanisme tel qu’il est pratiqué aujourd’hui, peuvent passer par le site :

    http://brotherhoodofsatan.com/


    La référence à « l’UNADFI »,dans cet article, alors que l’ une des vos correspondantes, qui a eu maille à partir avec les lamas Tibétains et certains de leurs élèves, expliquait l’inefficacité de cette organisation , est stérile, lorsqu’il s’agirait d’agir réellement contre un groupe, ayant pignon sur rue ; qu’en dire pour des groupes très cachés comme ceux qu’il prétend cerner, je reste songeur !

    Le Satanisme est une philosophie ou une religion ;cela dépends si l’on considère « Satan », comme une entité, auquel cas, il faudrait se relier à « son » histoire au cœur du Judaïsme, par une étude de la Bible (Livre de Job), où « Shaïtan », apparaît pour la 1ère fois, ou comme l’image d’une certaine contestation moderne, de l’Ordre Divin établi (lui, par l’Eglise Catholique, en Europe au cours du Moyen-Age et des siècles suivants).
    Tout ceci ne fait que concourir à une psychose ambiante en France…


    En ce qui concerne l’AMORC, on a affaire à un semblable salmigondis ; tout est mélangé, les services secrets avec le Dr Maxell, les « transmissions » d’Ordres (ou soi-disant tels) complètement différents, comme la Golden Dawn et l’AMORC, sont mixées et distribuées à la petite cuiller. C’est complètement fantasmagorique et très décevant.

    Un livre a éviter, sans nul doute.

    ReplyDelete
  5. Dernier détail:
    il dit:"Aux U.S.A., le phénomène remonte à la fin des années 60. L'une des premières sectes du genre à avoir remis au goût du jour Belzébuth, Pazuzu et Asmodée est l'Église de Satan de l'ancien dompteur de cirque Szandor la Vey."

    Pazuzu n'a jamais été adoré à la "Church of Satan".Il est un "daimon" Babylonien, dieu du vent du sud,protecteur des enfants qui risquaient d'être dévorés par Lilith:
    (http://fr.wikipedia.org/wiki/Lilith).D'elle,la première origine est sumérienne : ki-sikil lil-là signifie « la jeune femme aérienne » (soit ki-sikil « la jeune femme » et lil-là « aérien ») parce qu'elle vivait dans un arbre.
    La seconde origine, l'akkadien lil-itu, est un emprunt du sumérien lil « vent »[1], et en particulier de NIN.LIL « Dame du vent », déesse du vent du Sud (et épouse d’Enlil), auquel est accolé le mot itud « lune ».
    Pazuzu est la statuette utilisée dans le film "l'Exorciste", et est complètement antithétique...

    ReplyDelete
  6. Anonymous8:45 PM

    Incroyable :
    Page 19 numéro 12

    http://www.editionsliberte.com/pdf/BoiteAPandore.pdf

    ReplyDelete
  7. A "Anomymous": Merci pour les infos...Je vais "fouiller"( "j'étudie" le développement du Satanisme depuis trois ans, après plus de vingt-cinq ans d'"enquête" dans ce que l'on appelle l'Esotérisme et l'Occulte.Je ne doute pas que certains, bien "placés" ou moins d'ailleurs, matérialistes à tous crins ( Définition d'expression:
    à tous crins:énergique, très dynamique), dans certaines loges maçonniques ou en dehors,soient prêts à tout,pour "réussir"!
    St Jean , (quelque soit l'origine de ce texte) a prévenu, en son Apocalypse: "666, nombre d'homme..."
    L'analyse par addition théosophique,nous donne:6+6+6=18, La Lune, dans le "T.A.R.O.T.", le monde sublunaire,le choix du monde matériel, au lieu et place de la "remontée (énergétique/voir "Châkra" et "Kundalini" dans le Hatha-Yoga) de celui-ci, c-à-d, la spiritualisation du monde "TERRE", qui,elle, est manifestée dans le "Iesod"=1+8=9, l'Arcane de l'"Hermite".

    Il y a un site intéressant aussi ,malgré ses positions "Chrétiennes Evangéliques", que je ne partage pas:
    http://www.bibleetnombres.online.fr/
    Et de nombreuses infos, très , très intéressantes...("HAARP/CHIPS...").

    ReplyDelete
  8. This comment has been removed by the author.

    ReplyDelete
  9. Elfe Libre a écrit:
    "Selon certains gnostiques,le Dieu Créateur,le Grand Architecte adoré dans les religions abrahamiques et les loges maçonniques serait Satan lui-même":

    -Les "Cathares", "les vrais Chrétiens", du XII ème au XIVème siècle, pensaient que "Lucifer", ange de Lumière était monté au Ciel de Dieu, et avait séduit les anges présents, en leur promettant moults richesses et puissance sur leurs semblables,des femmes , etc,...Ils revêtirent des habits de peaux et descendirent en Terre, où ils errent depuis, recherchant le moyen de "réintégrer" le Ciel Divin.Pour eux, c'était le Démiurge, qui avait créé l'Univers physique, Dieu ne pouvant être l'auteur d'un monde si mauvais!

    (...)"mais dans le sens commun d'un Satan ennemi de Dieu,non".

    -Il y eut plusieurs degrés, chez les "dualistes",des mélanges...(Lire l'excellent livre de Jean DUVERNOY:"La religion des Cathares",Ed.Privat.1979).

    (...)Ceci est dans nos pays en grande partie une invention issue du Christianisme qui a élaboré des histoires de sorcières,de messes noires et de rituels satanistes qui n'ont jamais existé".

    -Oui et non, au Moyen-Age, sans doute pas de messe noire, mais sous Louis XIV, si, et en bonne et due forme!Voir les archives de la Police de l'époque
    (Abbé Étienne Guibourg/https://secure.wikimedia.org/wikipedia/fr/wiki/Affaire_des_Poisons). ...Plus tard, cela a été repris vers les années 1880, par le fameux Abbé BOULAN:
    https://secure.wikimedia.org/wikipedia/fr/wiki/Joseph-Antoine_Boullan

    (...)"que tous les grimoires de sorcelleries(...)tous les livres traitant de satanisme(...)ont été écrit par des autorités catholiques et kabbalistiques"

    -Il est rare qu'un prêtre Catholique soit Kabbaliste,puisque c'est "une science Juive", qui n'a rien à voir avec le Satanisme.

    -Quant aux "bobards" sur les religions, et oui; mais les gens ont-ils soit le temps ou l'envie de fouiller leur croyance, pour en voir le vide? Mentalement, c'est dangereux...

    ReplyDelete
  10. Je vous conseille la lecture du dernier article de David Wilcock _qui fait grand bruit actuellement_ sur son site Divinecosmos.
    http://divinecosmos.com/start-here/davids-blog/1023-financial-tyranny
    Il parle dans son article de ces rituels satanistes.

    ReplyDelete
  11. Je vous conseille d'aller vous renseigner sur ce Monsieur Wilcock à l'adresse:
    http://icietmaintenant.fr/SMF/index.php?topic=2402.0

    A quel endroit exact se trouvent les lignes concernant les rites sataniques, sur:
    http://divinecosmos.com/start-here/davids-blog/1023-financial-tyranny?
    J'ai lu vite fait et je ne les trouve pas.Merci.
    Bonne journée

    ReplyDelete
  12. Anonymous3:35 PM

    Section 3 The real World
    http://www.divinecosmos.com/start-here/davids-blog/1023-financial-tyranny?start=2
    sujet:
    Child pornography

    Extrait:
    ANDERSON COOPER: Keeping them honest tonight. Potentially hundreds of military employees and contractors who may have bought child pornography online, and haven’t been prosecuted or in some cases even investigated.

    That’s right, you heard me. Child pornography. As many as 1700 names, according to a US Senator, on a list of 5200 from an Internet sting operation – overlooked the first time around, four years ago.

    Only now are they supposedly getting a second look, and only after pressure from investigative reporters and the US Senator you are about to hear from – Republican Charles Grassley.

    The Pentagon porn story began in 2006. An immigration and customs enforcement child pornography sting operation called Project Flicker produced payment records of about 5200 people – many of whom provided Army or fleet zip codes, or military email addresses.

    Subsequently, the Pentagon’s investigative branch, DCIS, began going through the ice list to identify who actually was a DOD employee or a contractor.

    The investigation, however, only ran for eight months – and only cross-checked some 3500 names for Pentagon ties, according to the senator.

    According to DCIS documents, revealed in a Freedom of Information Act request, out of that 3500, investigators uncovered 264 employees or contractors – including staffers for the Secretary of Defense and contractors at the NSA.

    Nine people had top security clearances. But only about 20 percent of those 264 people were completely investigated. Fewer still were prosecuted, and after about eight months, the entire probe was halted.

    It left about 1700 names totally unchecked. 1700 alleged kiddie porn customers – an unknown number of whom may still work in some capacity for the Defense Department.

    Late last summer, after investigations by the Boston Globe and Yahoo News revealed the figures, a Pentagon spokesman promised to re-open the investigation, conceding that DCIS had stopped due to lack of resources.

    DCIS says it is now revisiting all 5200 names, telling Senator Grassley’s staff they have now identified 302 employees or staffers. The Pentagon’s IG telling us, quote,

    “Any suggestion that the D.O.D. Office of Inspector General or its criminal investigative arm, the DCIS, is not taking Operation Flicker and the issue of child pornography seriously is in error.”

    Senator Grassley says he is still not getting the cooperation he needs from the Pentagon. I spoke to him earlier…. [snip]

    AC: One of your staffers told us that getting information from the Defense Department on this has been like pulling teeth. Is that how you’d describe it?

    SG: I’ve been involved in oversight of the Defense Department for almost all the years I’ve been in the United States senate.

    It is very difficult to get answers from a lot of bureaucracies, but it’s quite more difficult in the Defense Department.

    AC: Senator Grassley, I appreciate your time. We will continue to follow this. Thank you.

    David Wilcock a été menacé de mort dernièrement et il en été très secoué émotionnellement, ce pourquoi il a publié ce document de toute urgence pour se protéger. Il est très lié à Benjamin Fulford et tous les deux ont des informateurs hauts placés quoique différents; Généralement, D. Wilcock fait valider les infos qu'obtient B. Fulford par ses propres informateurs qu'il appelle "insiders". Ces deux hommes jouent un rôle très important actuellement et des milliers de gens sont à l'affût de leurs déclarations.

    ReplyDelete
  13. Anonymous3:47 PM

    Et je m'intéresse à David Wilcock depuis une dizaine d'années; Il semble être la réincarnation d'Edgar Cayce, leurs cartes du ciel sont étonnamment proches, il est son sosie physiquement, ses amis proches ressemblent également bcp à ceux de Cayce et il a lu son premier livre sur l'hypnose à l'âge de 7 ans alors que Cayce faisait toutes ses 'lectures de vie' en état d'auto-hypnose. Mais il n'en fait pas grand cas, se concentrant sur sa mission dans sa vie présente. Catherine

    ReplyDelete
  14. Anonymous3:50 PM

    Et encore:
    les abus sexuels sur les enfants sont à mettre en lien avec le 'mind control'. Le grand spécialiste de la question est Fritz Springmeier qui a été emprisonné plusieurs années aux USA après avoir été accusé de vol.

    ReplyDelete
  15. Paul Emile Charlton11:08 AM

    MESSAGE RECU DU COLLECTIF AUTRE MONDE :1/2
    AFFAIRE AMIDLISA - Département du Var

    LE COLLECTIF AUTRE MONDE
    à Madame Danièle Drouy Ayral Procureur de la République 83300 Draguignan


    LR/AR En responsabilité du 31 janvier 2011

    Objet : Enfants de votre département en grand danger.


    Madame le Procureur,


    Vous receviez en date du 10 Janvier 2011 d’une Association étant une infime composante de notre Collectif, une LR/AR pour le moins subjective au sujet de cette très sensible affaire varoise concernant le dossier : ‘Amidlisa ’

    Madame, notre Collectif, averti une nouvelle fois par un membre de L’ O.C.C.U.L.T.E. se doit de vous alerter en urgence que ces jeunes enfants, comme le prouve le commentaire ci-joint*, sont soumis à un formatage et conditionnement d’une dangerosité extrême et irréversible quant à leur devenir psychique et psychiatrique.


    Madame le Procureur, de par vos fonctions nous vous demandons d’intervenir expressément afin d’assurer la sécurité physique et mentale de ces petits enfants et de les écarter de leur géniteur afin qu’ils retrouvent sérénité et affection près de ceux qu’ils aiment et qui les aiment.

    Excluant évidemment de vos services tout placement près des structures (bien peu recommandables) de l’Enfance varoise mises en cause par les témoignages gravissimes de ces enfants. Les investigations du Collectif Autre Monde au sujet de ces structures mais aussi concernant la totalité de cette affaire et l'usage qu'il en fera, étant bien plus avancées et révélatrices que ce que certains pourraient croire:


    Nous pensons qu’il serait plus que temps, Madame le Procureur, de mettre un terme définitif à cette pantalonnade de soutien au géniteur et forfaitures afférentes à ce dossier dans lequel certains services représentatifs de l’Etat et du département du Var se ridiculisent et s’embourbent inexorablement jour après jour et de mal en pis.

    Avec nos respectueuses salutations.

    Signé: LE COLLECTIF AUTRE MONDE

    ReplyDelete
  16. PaulEmile CHARLTON11:10 AM

    MESSAGE RECU DU COLLECTIF AUTRE MONDE : 2/2
    commentaire ci-joint* Amidlisa’ du Collectif Autre Monde)

    Les enfants M ------ de Cogolin ont été soumis, de part leur père, au moins à quatre ou cinq reprises à la projection du film de Guillermo del Toro: - Le Labyrinthe de Pan -
    Au Collectif, nous ne pensons pas que ces projections répétées et inadmissibles, de part l’impact horrifiant des images contenues, sur des enfants de deux ans et demi, quatre et six ans, soient gratuites, dénuées d’intérêts et de but.
    Il est indéniable que l’affiche même de ce film, reproduite également sur le DVD visionné, représente le portrait du Dieu Pan, faune à visage de bouc / Bouc de Mendes / Baphomet, qui est a lui seul un symbole très puissant des cultes Maçons Illuminati.
    D’autre part différentes scènes et images de ce film se rapportent en tous points à des symboliques fortes et bien connues en occultisme maçonnique et autres pratiques sataniques :
    L’oeil d’Horus dans la main du faune / Le sol à damier / La lune est pleine dans le ciel et nous pouvons ouvrir le portail / Le faune demande à la fillette : ‘Le sacrifice du bébé pour être sauvée’
    Dans ce contexte au Collectif Autre Monde et bien que nous ne prétendions en aucune compétence analytique en pédopsychiatrie, il nous est fort surprenant de constater que la petite Margaux, six ans, dans ses dessins représente étrangement ses parents par des formes pyramidales ! La pyramide étant, pour ceux qui encore en douteraient, le principal symbole des maçonniques Illuminati.
    « montagne sommet en haut = papa » « montagne sommet en bas = maman »
    Et chose hallucinante pour son âge, matérialisant même sur ses dessins les différents degrés maçonniques !!!
    D’autre part ces deux pyramides sommet en haut et sommet en bas, dessinées par cette enfant, sont la définition même de l’hexagramme maçonnique servant de calcul et de représentation au nombre de l’Antichrist de la Kabbale ! - le satanique chiffre de la Bête 666 –
    D’où nos certitudes que ces trois enfants M ……. , maintes fois violés, ballotés dans des orgies ou se seraient trouvés, entre autres et actifs, des employés de l ’ADSEA du Var en charge de ces enfants ; témoins obligés de nombreux crimes sataniques sur d’autres enfants (dont plusieurs découpés vivant et égorgés devant eux…témoignage vidéo des enfants en notre possession), obligés de participer et poignarder eux même ces enfants sacrifiés (dessins et déclarations des enfants en notre possession) et de manger cette chair humaine, sont soumis sciemment et intensément aux méthodes de programmations, codes de manipulations, formatages et conditionnements psychiques si chers aux francs-maçons sataniques Illuminati . Méthodes dénoncées entre autre par Svali programmeuse défecteur des Illuminati USA en 96 et comme ont été victimes dans leurs enfances Régina Louf, X2, X3, X4 pour l’affaire Dutroux / Nihoul en Belgique ou encore Véronique Liaigre à Angers et le petit Vincent Tanyères à Perpignan, etc …etc.
    Au travers de ces constatations nous comprenons mieux les scandaleuses protections et connivences dont a pu bénéficier jusqu’à présent le géniteur de ces enfants varois.

    ReplyDelete
  17. Anonymous4:01 PM

    On est en plein délire!
    Les enfants ou l'enfant, a -t-il été examiné par un médecin (un enfant violé et donc forcé dans ses parties génitales cela doit se voir...)?
    En tous cas, si cela est vrai,pauvre enfant.Le père devrait être tout simplement enfermé!
    Doit-on encore stipuler, que les "Illuminati" sont une secte maçonnique (d'inspiration...) dissoute au XVIII ème siècle?
    Et que "Satan" n'a d'autre existence que celle qu'on veut bien lui donner!
    Il faut aller sur les blogs des "chrétiens renés" aux USA, pour y lire de telles fantasmagories.
    Malheureusement, qu'il y aient des malades en liberté, capables de commettre de tels actes, révèlent le degré d'immondice mentale dans lequel se complaît, une partie de la société matérialiste!

    ReplyDelete
  18. Anonymous7:54 AM

    onjour, rapidement sans m'attarder sur les autres sujets, il est à signaler à notre vénérable auteur que les enfants Roche bien que poignants, leur témoignage n'est abspolumment pas crédible car ils sont les proies de choix d'un lobbyiste por sectaire (selon la MIVILUDES rapport 2005), Christian Cotten par ailleurs psychothérapeute auto décrété, maitre en PNLb defroqué par alo alto et mis en examen dans la piste esoterico-conspirationniste-sectaire dans l'affaire des attentats AZF contre la SNCF par le juge Valat qui le connaissait déjà en septembre 2001 pour l'affaire des Talibans creusois (Smaïn Bedrouni avec son site STCM.net défendant les thèses ultras sales à fistes qui avait mis un bandeau le 9/11 demandant l'asile -psychiatrique je suppose- à la République des Talibans et son acolyte sexothérapeute, le pseudo Dr Erick Dietrich qui organisaient des conférences à la mairie de Guéret pour dénoncer les réseaux pedoclastes francs-maçons FLIP front de lutte international contre la pedoclastie dont leur présidente Brigitte Campana de Sussargues -la coiffeuse surnommée Cruella par les enfants du village- tous 3 avec Joël Labruyère le chiantologue administrateurs de Politique de Vie et de Coordiap CAP LC -les lobbies prosectaires-). Donc désolé pour cette partie ce n'est pas crédible ni à voir avec de réels réseaux pedocriminels organisés comme pour le CORAL ou TORO Bravo.

    ReplyDelete
  19. Melmothia9:33 AM

    Bonjour,
    Permettez-moi de vous livrer un autre son de cloche. Je respecte vos craintes et la bonne volonté qui vous anime, mais aux USA, les véritables victimes ne furent pas forcément celles que l'on pourrait croire : http://www.melmothia.net/4998/croisades-antisatanistes-l-enfer-du-decor/
    Je vous invite également à jeter un oeil à cette mise au point, que j'ose croire objective, sur l'Eglise de Satan. Vous verrez que les idées de LaVey sont fort déplaisantes (eugénisme social, mépris des croyances, etc.), mais qu'il n'y est pas question de crime ni de sacrifices d'enfants : http://www.melmothia.net/3670/l-eglise-de-satan-1/
    http://www.melmothia.net/3700/l-eglise-de-satan-2/
    Cordialement,
    Melmothia

    ReplyDelete
  20. Anonymous5:26 PM

    @Ortho
    Lis cet ouvrage au lieu de divaguer et de vouloir passer pour un grand savant.
    On se fiche des autres dossiers, tu peux très bien lire le témoignage de Samir Aouchiche en passant outre l'introduction et la conclusion si la lecture de ces parties te semble insulter ton intellect. Bye

    Vassak

    ReplyDelete
  21. Anonymous8:49 PM

    Vous touchez une commission?
    Ortho.

    ReplyDelete
  22. Anonymous9:03 PM

    Post scriptum:
    Je me fous du Saint Siège comme de l'an 40...Ceux qui n'ont pas compris que l'Eglise catholique a toujours été un instrument de manipulation des masses et par là des pouvoirs,tomberont de Charybde en Scylla.
    Les religions sont des instruments de manipulation, non d'émancipation.
    pour le reste,faire passer l'immaturité,la perversion sexuelle,pour un hommage à Satan, est un crime qui ne mérite, comme l'acte lui-même, que la peine de mort.
    On vit dans un monde de fous,c'est tout, et personne n'y changera rien, car personne n'a envie de changer.qui va interdire la pornographie, présente partout?Les Islamistes? Qui va changer ses politiques pourries financées par l'argent publique détourné, les combines à tire-larigot de droite comme de gauche, de l'extrême droite à l'extrême gauche.L'être est malade du pouvoir de l'ego. Reste à bien protéger ses enfants.
    Ortho.

    ReplyDelete
  23. Au sujet des satanistes, jetez un oeil sur les photos que David Wilcock a mise dernièrement sur son site (super bowl 2012 et JO de Londres)
    http://divinecosmos.com/start-here/davids-blog/1110-super-bowl-blackout-an-alliance-strike-against-the-cabal
    La question n'est pas de savoir si Satan existe mais si des hommes qui le croient et vouent un culte à une entité imaginaire sont capables du pire. Apparemment la question est oui et effectivement, cela rejoint le sujet du "mind control". Mais il est devenu difficile de parler avec des gens qui n'ont pas passé des années à lire sur ces sujets parce que cela défie l'imagination (ou plutôt notre conditionnement) Catherine

    ReplyDelete
  24. Anonymous3:27 PM

    C'est quand meme hallucinant ce que vous dites ortho , tel que ""Les religions sont des instruments de manipulation, non d'émancipation."", alors que sur votre profil blogger vous dites etre orthodoxe.
    Je dis ça je dis rien hein....
    D'ailleurs Felix aussi...il édite des sujets anti -religion mais lui meme est moine.

    ReplyDelete
  25. Cher(e)Anonymous,
    Vous avez, sans doute lu "mon" profil Blogspot, un peu vite, comme beaucoup lisent des textes à l'emporte pièce, et pensent dire des choses exactes.
    Sur mon profil se trouvent les blogs auxquels je suis "abonné". Ce sont des blogs que j'ai trouvé intéressants, même si je ne partage pas leurs idées.
    Celui dont vous voulez parler est sans doute "comment je suis devenu Orthodoxe". L'écrivain de ce blog est celui qui a écrit aussi: http://orthodoxe-ordinaire.blogspot.fr/
    Il s'appelle ou se fait appelé "Maxime le Minime", nom d'un moine des pères de l'Eglise Orthodoxe, si je me rappelle bien.
    Mais, "malheureusement"(?)pour moi, je ne suis pas Orthodoxe, juste "Ortho".Il me manque le "Doxe"(je n'ai pas mon dictionnaire étymologique sur moi, âne que je suis, désolé).


    Ce que j'aime et respecte dans cette Eglise c'est la Tradition de transmission de Maître à disciple.

    Je pense, que c'est le seul signe d'une réelle transmission, QUELQUE soit la religion considérée, d'Orient ou d'Occident, Du Nord ou du Sud, MonoThéiste ou Polythéiste.
    Et c'est la seule manière dont vous pouvez trouver votre "Guru", votre "Maître" spirituel.Un contact au-delà des corps( il n'en est pas question dans dans la voie de la main droite). Et généralement, il ou elle, ne vous demandera pas un centime en échange.
    C'est complétement différent de tous ces groupes, d'Orient ou d'Occident, où l'initiation se fait TOUJOURS de manière sonnante et trébuchante.

    L'échange se fera par des services que vous rendrez: coupe du bois, rangement des livres, cuisine, etc...Vous serez comme deux "ami(e)s", dans la même Quête de l'Un.
    Bonne soirée.
    Mais ces blogs sont très très instructifs.La religion Orthodoxe à ce niveau là c'est profond.

    Ortho.

    ReplyDelete
  26. Désolé de la faute d'Ortho graphe(...)Il s'appelle ou se fait appelER "Maxime le Minime"

    ReplyDelete
  27. Anonymous4:53 PM

    Votre réponse est intéressante, Ortho.
    S'il est vrai que je me suis trompée dans la lecture de votre profil, quand meme, votre photo prete aussi à confusion...hihi.
    :)

    ReplyDelete
  28. Anonymous11:20 PM

    C'est drôle ce que vous écrivez...merci de la rectification.
    C'est une photo prise durant Zazen. Et cette "tenue" est un kimono.
    Ortho.

    ReplyDelete
  29. Anonymous2:46 PM

    "Vous touchez une commission?
    Ortho."
    Non...mais moi, je l'ai lu en entier.



    ReplyDelete
  30. mehdi mountather12:24 PM

    L'ennemi n° 1des prophètes et de la charia islamique le patron de la franc maçonnerie le terroriste n°1 depuis Adam a ce jour satan est mort DIEU merci la fin du monde aux non musulmans de convertir a l'islam pour éviter la peur le jour de ce cataclysme et l'enfer ALLAH dit (Ô hommes ! Craignez votre Seigneur, car le tremblement de l'Heure dernière sera quelque chose de terrifiant !Le jour où il se produira, toute nourrice oubliera son nourrisson, toute femelle enceinte enfantera avant terme et les hommes donneront l'impression d'être ivres, bien qu'ils ne le soient pas, car le châtiment de Dieu sera terrible.)1et 2 sourate Al-Hajj

    ReplyDelete
  31. Anonymous2:36 PM

    Un autre blog intéressant :
    http://lesdessous.blogspot.fr
    notament l'article "le nouvel esclavage" sur les abus sexuels d'enfants.

    ReplyDelete

Note: Only a member of this blog may post a comment.