Monday, January 09, 2012

Le Club des Surhommes






Comme Basam-Damdu, l'inquiétant dirigeant du Tibet des aventures de Blake et Mortimer, Jean-Claude Monnet se veut le « futur maître du monde ».

Monnet créa un groupe néo-druidique qui évolua pour devenir la Grande Loge du Vril. Le vril est l'énergie maîtrisée par un mystérieux peuple du monde souterrain. Ce peuple est décrit par Edward Bulwer-Lytton (1803-1873) dans son livre La Race à venir, celle qui nous exterminera. Cet ouvrage était le livre de chevet des dignitaires nazis (d'après Jacques Bergier). De nos jour, Zanoni ou la sagesse des Rose-Croix, également rédigé par Bulwer-Lytton, est le livre à clés des adeptes de la Rose-Croix (AMORC). Raymond Bernard, grand maître de cet ordre, écrit :

« La tradition n'a jamais cessé de faire état d'un gouvernement occulte du monde et à ce gouvernement, bien des noms ont été donnés au cours des âges, bien des résidences aussi. Au siècle dernier, Saint-Yves d'Alveydre, pour la première fois peut-être d'une manière aussi explicite et précise, s'y référait avec force détails. Son œuvre voyait le jour au bon moment et j'ai appris depuis, de la source la plus autorisée qui soit, qu'effectivement, comme lui-même le rapporte, il avait reçu des instructions définies pour publier de telles révélations. […]

Je déclarerai donc nettement que le gouvernement occulte du monde n'est plus en aucune façon ce qu'il était il y a encore une trentaine d'années. De plus, il ne se situe plus au désert de Gobi. » (Raymond Bernard, Rencontres avec l'insolite.)

Raymond Bernard, son fils est l'actuel Imperator de la Rose-Croix AMORC, ne révèle pas dans ses livres où se cache ce gouvernement mondial. Serait-il à la City de Londres, à Wall Street, à Tel Aviv, au Vatican... ? Quoi qu'il en soit, il est évident que ce gouvernement mondial, qui pourrait bientôt apparaître au grand jour, fait la part belle à la spéculation financière, aux multinationales prédatrices, aux politiciens corrompus...

Dans la Grande Loge du Vril de Jean-Claude Monnet confluent l'occultisme, les doctrines des sociétés secrètes, le nazisme, l'ufologie... En 1984, Monnet fonde son groupe ufologique, la Golden Dawn OSS. L’année suivante, la Golden Dawn OSS devient le Club des Surhommes (U-Xul-Klub) qui enseigne la vraie « religion des surhommes scientifiquement prouvée ». Son objectif est d'établir une « arche de Noé OVNI » et de sauver l'humanité en combattant « l’égalitarisme, le pacifisme, l’athéisme, le monothéisme, l’homosexualité, la démocratie parlementaire et le féminisme ».




Illustrations :

1) Basam-Damdu est le maître du Tibet. Il apparaît dans la trilogie du Secret de l'Espadon, ainsi que dans l’Étrange Rendez-vous.

2) Le colonel Olrik (ci-dessous) est le chef des services d’espionnage de l’Empire et le conseiller de l’Imperator Basam-Damdu.







L'étoile de l'Empire :

Philippe Biermé et François Nève dans leur livre consacré à Edgar P. Jacobs, Chez Edgar P. Jacobs. Dans l'intimité du père de Blake et Mortimer, considèrent que l'étoile à six pointes, l'emblème de l'empire tyrannique de Basam-Damdu, évoque l'étoile à six branches des inspecteurs de police belges, des shérifs américains, et, étonnamment, « l'étoile rouge à cinq pointes de l'Empire soviétique » (Chez Edgar P. Jacobs. Dans l'intimité du père de Blake et Mortimer, p. 108). Les deux auteurs sont catégoriques : « L'étoile de l'Empire jaune n'est pas l'étoile de David ». Mais des créateurs, comme Edgar P. Jacobs, ont parfois des intuitions bien singulières...


No comments:

Post a Comment

Les commentaires sont momentanément désactivés.

Note: Only a member of this blog may post a comment.