Sunday, January 15, 2012

Une fillette apprentie prédicatrice





Elles sont trois à déambuler dans le village limousin. La plus jeune est une gamine, elle rêve de devenir prédicatrice de Jéhovah. En accompagnant deux femmes expertes dans le porte-à-porte biblique, la fillette apprend l'art et la manière d'apporter la bonne nouvelle, la Tour de garde à la main.

Jéhovah, le dieu jaloux, colérique et franchement tyrannique de l'Ancien Testament, est au centre de la vie d'une jeune apprentie prédicatrice âgée de 12 ans seulement. Intrigué, quelques jours plus tard, j'infiltre les Témoins de Jéhovah, une secte connue par l'infatigable prosélytisme des personnes qui espèrent rejoindre les 144 000 élus qui échapperont à l'apocalypse. Ces élus vivront éternellement sur la terre transformée en paradis. Dans le royaume terrestre de Jéhovah, les animaux prédateurs, devenus végétariens, sont doux comme des agneaux et « tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil ».

Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil


Pour trouver le salut, vivre éternellement et caresser les tigres, il faut suivre à la lettre les préceptes bibliques de la Watch Tower, maison mère de Brooklyn (USA), qui inonde le monde de brochures, livres et imprimés.

L'existence d'un jéhoviste est conditionnée par la Bible et l'obéissance absolue à Jéhovah. Entre les mains de manipulateurs, la Bible est l'instrument infernal de la domination sectaire. Composée de 66 livres et de plus de 600 000 mots (la version anglaise de King James comporte 783 137 mots), la Bible développe tous les arguments imaginables de la soumission religieuse. Les préceptes, sentences, paraboles, commandements attribués à Dieu sont tellement nombreux que les Témoins de Jéhovah y trouvent suffisamment d'éléments pour développer leur vision théocratique du monde. Pourtant, cette lecture obsessionnelle de la Bible n'est-elle pas déconseillée par la Bible elle-même qui déclare : « la lettre tue, l'Esprit vivifie » (2 Co 3:6) ?

Les Témoins de Jéhovah diabolisent ce qui n'est pas propre à la secte, pratiquent la quarantaine du conjoint qui refuse d'adhérer, et l'éducation des enfants est fondée sur un grand nombre d'interdits.

Les Témoins de Jéhovah ont annoncé la fin des temps à plusieurs reprises : 1874, 1914, 1925, 1975. Les anciens documents concernant ces dates sont dissimulés par la secte. Toutefois, ils sont consultables sur ce site :

Les jéhovistes sont convaincus qu'ils vivent les deniers jours. Ils disent : « Vous êtes-vous déjà demandé, en regardant les informations à la télévision : « Où va le monde ? » Des catastrophes surviennent de manière si soudaine et inattendue qu'aucun humain ne peut prédire ce que demain apportera. […] D'après l'U.S. Geological Survey, rien que depuis 1990, chaque année 17 tremblements de terre en moyenne ont été assez puissants pour endommager des bâtiments et fissurer le sol. […] Malgré les progrès de la médecine, des maladies anciennes et nouvelles affligent l'humanité... » Pour les Témoins de Jéhovah, les guerres, les disettes, les épidémies, la criminalité, l'immoralité et Satan tourmentent l'humanité des derniers jours.

Vêtus de leurs plus beaux atours, ils se réunissent régulièrement pour exorciser le diable et leurs angoisses dans les nombreuses salles du Royaume. Les bâtiments sont généralement construits ou rénovés à peu de frais grâce au travail bénévole. De plus, les Témoins de Jéhovah ont multiplié les recours devant les tribunaux administratifs pour faire reconnaître leur qualité d'association cultuelle qui leur confère de substantiels avantages et notamment le dégrèvement de la taxe foncière pour le millier de salles dont ils disposent en France.



No comments:

Post a Comment