Wednesday, May 23, 2012

20 Propositions





La loi du clystère

Pour Jean-Marc Governatori, fondateur de l'Alliance écologiste indépendante, il n'y a pas de santé totale sans agriculture saine. Il préconise aussi une réforme alimentaire et un nettoyage régulier de l'intestin (Vers une santé totale, page 120). Le clystère permettra-t-il de purger la politique ?

Plus sérieusement, contrairement à la plupart des politiciens, Governatori fait la part belle à la démocratie directe et l'Alliance écologiste indépendante s'engage à associer le peuple aux prises de décisions.

Les 20 propositions de l'Alliance écologiste indépendante

Préparer les sorties du mal être durable, du chômage, des déficits, de la chimie, des énergies fossiles, du nucléaire, du productivisme, de l’urbanisation, du plastique, de l’omniprésence du sucre et de l’alimentation nocive, mais aussi de la maltraitance animale :

- Redonner vie et sécurité aux quartiers populaires

- Remplacer la TVA classique par une TVA sociale et écologique qui améliorera le pouvoir d’achat des plus démunis, incitera à consommer mieux, facilitera l’embauche par la réduction des charges sociales

- Aucune charge pour l'embauche d'un salarié pour les entreprises de moins de 10 salariés

- Faire en sorte que la politique sociale aide prioritairement les personnes handicapées par l’âge ou la maladie

- Généraliser les monnaies complémentaires et locales autour de l’Euro

- Réhabiliter les logements vandalisés, recenser bureaux et habitations inutilisés mais aussi promouvoir les habitations légères

- Etablir une politique énergétique reposant sur l’économie de proximité, la ruralité, l’efficacité énergétique, la diversité avec les renouvelables et la sobriété

- Mettre en route un grand plan national d'isolation de toutes les constructions

- Faire une réforme agraire pour multiplier les petites exploitations agricoles

- Recenser les terrains abandonnés pour location à paysans en vue d’établir de petites exploitations à vocation d’autosuffisance alimentaire

- Mettre en place la mise en bio de l’agriculture de notre pays (3 % des terres actuellement !)

- Libéraliser la diffusion des semences naturelles et biologiques

- Examiner et reconnaître les médecines non conventionnelles

- Interdire les corridas, l’expérimentation animale, l’élevage en batterie…

- Légiférer pour que 100 % de ce qui est vendu en France soit 100 % recyclable

- Interdire toute extension et création de grandes surfaces

- Mettre en place un Conseil national avec des représentants tirés au sort, au côté de l’Assemblée nationale dont les députés seront issus d’une élection à la proportionnelle

- Adjoindre à chaque élection un référendum sur un sujet de société pour favoriser la participation, et associer la population aux prises de décisions

- Audit d'experts indépendants sur l'utilisation des fonds publics, les médicaments, les vaccins, les produits chimiques…

- Interdire affichages et dépliants publicitaires

- Débat national public de 6 mois sur les réformes à faire en matière d’Education suivi d'un référendum avec des options ABCD (horaires, programmes, notations, formations …)

Une politique de Santé (qui réduira les coûts de notre politique de la maladie), la ruralité, la préservation de la petite entreprise et de l’artisanat, comme une TVA intelligente (voir la deuxième proposition et notre site dans la rubrique Ecologie fiscale), conduisent au Plein Emploi.


Dessin :

3 comments:

  1. Véronique9:23 AM

    - Interdire à la vente tous les appareils électriques qui offrent une mise en veille.
    - Exonérer de TVA les produits bio non transformés
    - TVA à 5% des produits bio manufacturés (cosmétiques, alimentaire préparé...)
    - TVA à 20,6 pour les produits cosmétiques et alimentaires non bio. Dans 5 ans, l'agriculture bio en France sera à 90% de la surface disponible.
    - Mettre une boite noire dans les autos, et donner une prime annuelle pour tout automobiliste ne dépassant pas 10000 km par an (pour inciter les vélos, transports en commun, et la recherche de travail près de chez soi)
    - Interdire toute nouvelle grande surface de vente
    - Diviser les charges par deux es petits commerçants pour redynamiser les centre ville.
    - Apprendre un métier manuel (CAP/BEP) obligatoirement avant toute étude en fac, ou en grande école.
    -Redonner les moyens à la formation professionnelle continue, notamment pour les demandeurs d'emploi

    ReplyDelete
  2. Ajoutons qu'il est urgent d'interdire l'obsolescence programmée, cette gigantesque escroquerie.

    ReplyDelete
  3. Anonymous9:00 PM

    Apprendre un métier manuel (CAP/BEP) obligatoirement avant toute étude en fac, ou en grande école.

    Pourquoi ?

    ReplyDelete