Thursday, May 31, 2012

Terre de Liens





Agir concrètement pour permettre l’installation de paysans et le développement d’une agriculture biologique, voilà ce que propose le Mouvement Terre de Liens.

L'association terre de Liens Limousin vous invite à une journée découverte sur la ferme du Champlanier, à Chambonchard en Creuse. 

En compagnie de René Becker, formateur en biodynamie, vous pourrez entre autres vous initier à la lecture d'un paysage agricole, comprendre l'intérêt agroenvironnemental des haies, mares et bosquets sur une ferme, et évaluer la qualité d'un sol en observant les plantes qui y poussent. Nous parlerons également du bail rural environnemental avec Jehan et Filip, les maraîchers de Chambonchard.

Vous trouverez l'invitation et les modalités pratiques en PJ. N'oubliez pas de vous inscrire rapidement !

Nous vous espérons nombreux, à bientôt !

Terre de liens

Terre de liens propose de changer le rapport à la terre, à l’agriculture, à l’alimentation et à la nature, en faisant évoluer le rapport à la propriété foncière.

Née de la rencontre, à la fin des années 90, entre des mouvements d’éducation populaire, de la finance solidaire, de l’agriculture biologique et biodynamique et de la protection de l’environnement, l’association Terre de liens est devenue le creuset de la réflexion sur les réponses financières à apporter au problème de l’accès au foncier. Ensemble, ils ont imaginé un outil d’investissement solidaire capable d’apporter une réponse originale à ce défi.


A l’origine de la création de la Foncière Terre de liens, il y a un triple constat :

1) Nous avons besoin de paysans qui renouvellent le modèle d’agriculture classique, qui ré-inventent d’autres formes d’usage de la terre, écologiquement responsables et socialement solidaires.

2) Dans la majorité des cas, ces paysans n’ont pas les moyens d’accéder seuls à la terre sans s’endetter pour plusieurs générations. Il est donc nécessaire de recourir à des formes collectives et solidaires d’acquisition de foncier.

3) Ni les acteurs privés (agriculteurs, propriétaires privés, agences immobilières...), ni les acteurs publics (Etat, Collectivité, Parc Naturel, Conservatoires...), ni les SAFER ne parviennent à stopper ni même à freiner la spéculation foncière, l’artificialisation des sols et la concentration des terres aux mains de quelques-uns.

La Foncière Terre de Liens est donc née d’un manque d’outil et d’une nécessité : celle d’un contrôle citoyen des usages de la terre par la propriété collective.

L’association Terre de liens, la Nef et les autres réseaux initiateurs de la réflexion ont d’abord fait le bilan des outils existants. Après avoir constaté les limites des sociétés civiles immobilières (SCI) et des groupements fonciers agricoles (GFA), ils ont décidé de créer un outil financier d’envergure nationale dédié à cet enjeu : la Foncière Terre de liens.

Cette Foncière a pour objet de collecter de l’épargne solidaire auprès des citoyens et des institutions privées et d’acquérir des biens immobiliers en milieu rural pour en assurer sur le long terme une gestion sociale et écologique conforme à la Charte de Terre de liens et aux orientations générales de la Nef.

Source :
http://www.terredeliens.org/


Terre de Liens recrute un(e) chargé(e) de mission, un(e) coordinateur(trice) de la stratégie financière. Terre de Liens Bourgogne Franche-Comté recrute un animateur(trice)...


No comments:

Post a Comment