Wednesday, September 19, 2012

Le gouvernement mondial des magnats





il y a quelques années, le Docteur Louis de Brouwer, connu pour son combat contre le lobby chimico-pharmaco-agroalimentaire, a accusé des personnalités internationales d'organiser un complot planétaire. Les comploteurs contrôleraient l'Union Européenne. Dans une interview censurée, il a déclaré :

Je vais assez souvent à Bruxelles et je pense avoir fait le tour de la question. Il faut d'abord que vous sachiez que les principales multinationales entretiennent à Bruxelles une armée de 3.000 personnes, à plein temps, pour orienter la politique européenne et influer sur les décisions prises par les diverses commissions.

Suivant les confidences d'une amie, députée européenne, Mme Solange Fernex, il existe un groupement important et confidentiel nommé ERT. En clair, il s'agit de la Table Ronde Européenne des industriels. Elle est composé, depuis 1983, d'une quarantaine d'entreprises multinationales et n'a cessé d'orienter l'évolution du grand marché pour ses intérêts propres.

D'autre part, certains députés européens reçoivent de l'argent pour représenter les intérêts particuliers de nombreuses multinationales. Je peux citer des noms. Le député britannique Bryan Cassidy est conseiller parlementaire d'Union Carbide, l'entreprise chimique qui s'est distinguée avec la catastrophe de Bhopal, aux Indes. Le député Caroline Jackson est conseillère du géant de l'industrie pharmaceutique Merck-Scharp et Dohme et du groupe alimentaire Mars.

La Suisse est représentée par M. Maucher du groupe Nestlé et M. Gerber du groupe Hofmann-La Roche. M. Jean-Louis Beffa défend les intérêts de Saint Gobain, M. Denis Henderson ceux du groupe pharmaceutique I.C.I. M. Hilger ceux du groupe pharmaceutique Hoescht, M. Manfred Schneider ceux du groupe pharmaceutique allemand Bayer.

Tous ces gens-là ont un accès permanent aux différentes commissions et sont reçus avec toutes les marques de respect par ces dernières. Il en était ainsi du temps de Jacques Delors et cela continue aujourd'hui.

En ce qui concerne le brevetage du vivant, le lobby qui représente l'ensemble des industries pharmaceutiques et agroalimentaires est présidé par un directeur des laboratoires Hofmann-La Roche, M. Drews.

Toutes ces VIP, grassement rétribuées par les multinationales qu'elles représentent, favorisent évidemment leurs intérêts et empêchent les commissions de mettre au point les directives sanitaires qui ne vont pas dans le sens des multinationales représentées. En conséquence, ces directives sont retardées, diluées, vidées de leur sens. A propos des intérêts financiers des multinationales, je tiens à souligner que les trois principaux piliers de l'industrie chimique et pharmaceutique mondiale sont suisses : Sandoz. Ciba-Geigy, Hofmann-La Roche, et qu'il est bien connu que les banques suisses les soutiennent et interviennent dans diverses opérations financières pour le moins douteuses, avec la bénédiction de l'état helvétique, pour lequel l'argent n'a pas d'odeur, fut-il nazi ou mafieux.

Question du Journaliste : Vous avez cité la Table Ronde Européenne. Connaissez-vous d'autres cercles d'influence qui iraient dans le même sens que celui-ci ?

Réponse de Louis de Brouwer : Jan Van Helsing auteur de l'ouvrage intitulé Les Sociétés secrètes aux éditions Félix en cite plusieurs dont l'objectif a toujours été et continue d'être l'établissement d'un gouvernement mondial unique. Il y a tout d'abord le CFR, ou Council of Foreign Relations, créé en 1921 et plus connu sous le nom de ministère Rockfeller des affaires étrangères. Le CFR a toujours compté parmi ses membres des personnalités importantes y compris tous les présidents des États-Unis avant leur élection, sauf Reagan.

Ensuite, il y a l'organisation des Bilderberg, créée en mai 1954 aux Pays-Bas par le prince Bernard. Composée de 120 magnats de la haute finance d'Europe de l'Ouest, des États-Unis et du Canada, elle a pour objectif l'établissement d'un gouvernement mondial et d'une armée mondiale sous couvert de l'ONU. Cette organisation est également appelée "le gouvernement invisible". Elle compte parmi ses membres d'illustres personnages comme Giovanni Agnelli - patron de Fiat, Brzezinski - président de la Commission trilatérale - une autre société secrète - et agent Rockfeller le plus important, George Bush - ex-chef de la CIA, ex-chef du CFR, ex-président des États-Unis, membre du Comité des 300 (le cercle qui rassemble 290 organisations et 125 banques), Henry Kissinger - membre de la loge italienne P2, ancien conseiller du président Nixon et ex-ministre des affaires étrangères des États-Unis, et d'autres personnages tout aussi portants comme Helmut Kohl. chancelier allemand, Robert MacNamara de la Banque mondiale, Jan Tindemanns, Karl-Otto Pöhl, ex-président de la Bundesbank, etc.

Van Helsing cite aussi l'ordre Skull and Bones, connu également sous l'appellation « Jason Society », qui forme le noyau de l'élite du CFR et qui regroupe les familles Rockfeller, Harriman, Weyerhäuser, Sloane, Pillsbury, Davison et Payne. Quant à la fameuse Commission trilatérale, elle a été créée en 1972 par David Rockfeller et Brzezinski parce que les organisations déjà établies n'allaient pas assez vite pour mettre en place le gouvernement mondial unique. Cette organisation a pour but de réunir dans un seul pool les puissances de pointe des géants de l'industrie et de l'économie, c'est-à-dire des nations trilatérales : États-Unis, Japon et Europe de l'Ouest. Son but est de créer un nouvel ordre mondial. Elle se compose de 200 membres permanents et contrôle avec les membres du CFR toute l'économie des États-Unis, la politique, l'appareil militaire, le pétrole, l'énergie et le lobby des médias.

Enfin, il faut évidemment parler du Club de Rome, créé et financé par le clan Rockfeller. Il comprend une cinquantaine de personnes, membres de l'establishment international de 25 pays. Son objectif est de créer un gouvernement mondial en s'appuyant sur l'élite. Il a opéré une désinformation monumentale en faisant croire, par le biais des médias, à une crise de l'énergie et au surpeuplement de la planète. D'après William Cooper, dans son livre Behold a pale horse le Club de Rome aurait développé le virus du Sida et l'aurait répandu dans certaines populations afin de réaliser un programme d'assainissement des races en vue de l'établissement du gouvernement mondial de l'élite. Le Pr. Léonard Horowitz. dans son ouvrage Emerging viruses, reprend les mêmes accusations. On voit très bien que les 12 millions d'enfants qui meurent de malnutrition chaque année sur notre bonne vieille planète ne sont pas perdus pour tout le monde.

Le journaliste : En votre qualité de médecin, pensez-vous que nous puissions lutter contre l'hégémonie de ces industries de santé qui nous préparent un avenir radieux de barbarie à visage médical ?

Docteur Louis de Brouwer : Nous pourrions résister en refusant les vaccinations et en prévenant les maladies par l'alimentation. Tout le monde sait cela, c'est élémentaire, mais le problème c'est que les multinationales de la chimie ont pris le pouvoir de l'agriculture. Et au vu de nouvelles pathologies que nous rencontrons — allergies, troubles mentaux, asthénie, dermatoses inguérissables..., tout porte à croire qu'a force de consommer des aliments dénaturés, gavés d'insecticides, de pesticides, de fongicides, de nitrates, de nitrites, de colorants, de conservateurs, il s'est produit une transmission de gènes altérés d'une génération à l'autre. D'où l'augmentation du nombre de cancers chez des individus apparemment sains à la naissance et la prolifération de pathologies rebelles à toute thérapie, telles que la sclérose en plaques, la myopathie, la mucoviscidose, la maladie d'Alzheimer, la maladie de Kreutzfeldt-Jakob, etc. Aujourd'hui, un individu sur trois présente une affection chronique et, dans 20 ou 30 ans, si la pollution alimentaire et médicamenteuse se poursuit au rythme actuel, la population occidentale ne sera plus constituée que de malades, de cancéreux, d'handicapés physiques et mentaux et la population du Tiers-monde, elle, aura quasiment disparu sous les assauts du Sida, des vaccinations truquées et des maladies transgéniques qui ne vont pas manquer de faire leur apparition dans ces contrées déshéritées.

Source : le livre du Docteur Louis de Brouwer, Les erreurs, mensonges et crimes du « lobby » chimico-pharmaco-agro-alimentaire.


Les erreurs, mensonges et crimes du « lobby » chimico-pharmaco-agro-alimentaire
L'humanité en danger de mort pour raison de profit
Docteur Louis de Brouwer
(Livre épuisé)

Nous vivons dans un « système » où tout est « verrouillé » depuis environ une cinquantaine d'années sans nous en rendre compte.

Les industriels de la chimie, de la pharmacie et de l'agroalimentaire sont désormais les « Maîtres » de notre existence, ayant pris le pouvoir économique et politique dans tous les pays occidentaux.

Ils constituent un État dans l'État, grâce à leur puissance financière. Les politiques sont à leur botte afin de favoriser l'économie des pays et recevoir de substantiels subsides pour leurs campagnes électorales ou pour eux-mêmes.

Comme tous les dirigeants de mafias, ces industriels utilisent des pratiques inavouables basées sur le mensonge, le trafic d'influence et la manipulation exercés sur des populations non informées et ignares.

La mise sur le marché de certains produits représente un crime contre l'humanité, un véritable génocide.

Pour ces mafias, seul importe le profit et non pas la santé des consommateurs.

La presse, les médias muselés ne parlent que très rarement des accidents provoqués par les médicaments, les vaccins ou les aliments trafiqués.

Cet ouvrage révèle les pratiques du lobby chimico-pharmaco-agro-alimentaire et les dégâts passés sous silence avec l'accord du corps médical qui pratique « l'omerta ».

Chaque année, ces pratiques se soldent par des millions de décès dans le monde.

3 comments:

  1. Fort dommage que ce livre soit épuisé ! Cet extrait est comme une tartine qu'on nous retire de la bouche avant de mordre dedans.
    Aucun moyen de se le procurer ?

    ReplyDelete
  2. Des personnes vendent le livre du Docteur de Brouwer sur Priceminister :
    http://www.priceminister.com/s/Les+erreurs%2C+mensonges+et+crimes+du+%AB+lobby+%BB+chimico-pharmaco-agro-alimentaire

    ReplyDelete
  3. Super merci je viens de le commander !

    ReplyDelete