Monday, October 15, 2012

Une bouffonnerie oligarchique




Le Comité Nobel norvégien vient de nommer l'Union Européenne prix Nobel de la Paix.

L’Europe nobélisée c'est la nouvelle bouffonnerie imaginée par les maîtres du monde !

En réalité, l'Europe de 2012 évoque la ferme des animaux de George Orwell. Pour Orwell, l'idéal républicain est perverti, il ne profite qu'à quelques individus. « Tous les animaux sont égaux, mais certains le sont plus que d'autres », écrit-il.

Dans la réédition de 2006 de La ferme des animaux, la petite biographie consacrée à George Orwell précise ceci :

« Orwell est mort à Londres en janvier 1950, peu après avoir publié son très célèbre ouvrage, 1984. Tout le monde connaît cette peinture d'un monde totalitaire, prophétique jusque dans les détails : l'omniprésent visage à la moustache noire, avec pour légende « Big Brother vous regarde », les hélicoptères qui surveillent les gens par la fenêtre, la Police de la Pensée, la torture, la rééducation, la toute-puissance de l’État. Aujourd'hui que la véritable année 1984 est arrivée, on peut voir hélas le modèle imaginé par George Orwell s'étendre sur la carte du monde. »

La démocratie n'existe pas en Europe, le peuple, notamment grâce aux réseaux sociaux de l'Internet, en prend de plus en plus conscience. Et l'oligarchie, avec la complicité du Comité Nobel, en vient à jouer son va-tout : la peur des guerres et l'éloge de la « Pax Romana » des pays asservis par Bruxelles, la Rome de l'ordre totalitaire marchand européen. 





No comments:

Post a Comment