Tuesday, July 02, 2013

Liberté & déconditionnement





La plupart des développements indiens du Bouddhisme attachent une importance considérable à la magie. Les rites magiques et tantriques se sont également développés au Tibet. Ils sont inexistants dans le Chan pur. Les sectes japonaises du Zen ont néanmoins réintroduit de nombreux rituels.

Dans l'esprit des Eveillés, tout rituel, toute pratique magique ou tantrique nuisent à la délivrance humaine. Ils indiquent que le mental est prisonnier de fausses valeurs par l'établissement de distinctions et de préférences dans le domaine où elles sont précisément le plus interdites.


La loi essentielle de l'esprit est pure Liberté. Une telle affirmation n'est pas un concept. La Liberté véritable ne se « conçoit pas ». Elle se vit, et ne peut se vivre que lorsque cessent les concepts. Cette cessation même est Liberté. Elle est en elle-même la réalité spirituelle la plus impérieuse qui soit. Cependant son importance échappe à l'homme ordinaire.

Aux yeux du Sage, la liberté et le non-conditionnement de l'esprit se révèlent aussi urgents sur le plan spirituel que l'air l'est au noyé approchant de l'asphyxie finale. Prétendre que le non-dogmatisme des Sages et des maîtres Chan/Zen est un dogmatisme n'est qu'un jeu de mots. Il s'agit là d'un piège de l'intellect servant d'auto-défense à ceux qui sont prisonniers de dogmes auxquels ils s'accrochent désespérément.

Le non-dogmatisme du Sage ne résulte pas de son adhésion personnelle à un système quelconque d'idées antidogmatiques. Il est une conséquence impersonnelle de la loi essentielle de liberté totale de l'esprit auquel il s'est soumis.

Ce n'est pas lui qui décide de s'insurger contre les dogmes et les croyances, mais la Réalité essentielle et divine qui, tout naturellement, impose d'Elle-même au Sage, sa nature fondamentale de Liberté, de Spontanéité, de jaillissement éternel.

Méfions-nous donc des réponses faciles et des pièges de l'intellect. Ils peuvent nous conduire à des processus d'argumentation mécaniques et totalement inintelligents semblables à cette objection d'un auditeur affirmant solennellement que l'attitude de non-conditionnement de l'esprit préconisée par le Chan/Zen ou Krishnamurti était un conditionnement... La position des sages authentiques nous paraît toujours, de prime abord, intransigeante relativement au problème de la Liberté et des non-conditionnements de l'esprit. Certaines personnes tendent à nous taxer d'intolérance lorsque nous nous faisons les interprètes de ce point de vue.

Nous insistons ici tout particulièrement sur le fait que pour les Eveillés (ou hommes accomplis) le monde se trouve plongé dans une véritable léthargie, à la fois individuelle et collective. Et ceci n'est pas une simple façon de parler.

Le Chan/Zen demande des éveilleurs... Il cherche, comme Diogène, des hommes vrais réalisant la plénitude de leur nature profonde dans ce qu'elle a de créateur, de dynamique et d'intensément éveillée. L'Inconscient Chan/Zen n'est pas un sommeil, mais un état de lucidité suprême, à tel point parfaite qu'elle est inconsciente d'elle-même.

La plupart des chercheurs perdent de vue qu'il n'existe pas de demi-mesure entre l'éveil et le rêve, entre la Lumière et les Ténèbres, entre la Liberté et les servitudes. Le passage de l'un à l'autre constitue une véritable mutation psychologique. Telles sont les raisons essentielles du caractère soudain du « Satori » et de la libération krishnamurtienne.

Et nous voilà dans l'obligation d'énoncer une de ces pensées terribles qui risquent toujours d'être mal comprises : celui qui est dans la plénitude de la Lumière ne peut être « tolérant » vis-à-vis des ténèbres. Celui qui est dans la plénitude de la Liberté ne peut être tolérant pour les servitudes et les conditionnements de l'Esprit.

La tolérance telle que nous la concevons, lui apparaîtrait dans ce domaine comme la plus impardonnable duplicité, car il sait que la moindre trace d'ombre qui subsiste et s'oppose à la lumière, entrave irrémédiablement la mutation psychologique du « Satori ».

Et cependant, il nous est nécessaire d'insister sur le fait que cette intolérance n'est pas de la nature de celles que nous condamnons en général. L'intolérance apparente de l'homme accompli ou de l'Eveillé n'est pas comparable à celle que connaissent tous les hommes dogmatiques et intolérants.

Ces derniers sont intolérants en fonction de l'attachement qu'éprouve leur esprit à certains systèmes particuliers de pensées auxquels ils se sont identifiés.

Les hommes accomplis ne s'identifient plus à aucun système de pensée et sont libres de tout attachement personnel à une croyance particulière. Ils sont « morts à eux-mêmes », en tant qu'entités, mais la Vie seule commande en eux.

L'intolérance de l'homme prisonnier d'une idéologique politique ou religieuse particulière conduit à la violence et au fanatisme inhérents au désir d'imposer cette idéologie. Par ce procédé, l'homme ne cherche en réalité qu'a s'affirmer lui-même et se sert de ses idées comme instrument d'expansion et de domination.

L'intolérance apparente de l'homme accompli n'engendre aucune violence.

Elle ne cherche pas à s'imposer. Elle est foncièrement non-violente, car le Sage ne cherche ni à s'imposer, ni à dominer. Seul importe pour lui, le rythme de la Vie universelle, impersonnelle.

Telle est précisément la raison pour laquelle on ne transige pas avec Elle. On transige avec les hommes. On ne transige pas avec la Réalité suprême. Et nous avons tous été habitués aux transactions faciles, aux demi-mesures, aux compromis. C'est par le moyen de ces derniers que le « moi » se réserve et ne veut point mourir à lui-même.

Les tièdes, les timides, les timorés ne pénètrent pas au « Royaume de Dieu ». La part d'erreur que nous tolérons en autrui est à la mesure de celle que nous tolérons en nous-mêmes, consciemment ou inconsciemment.

Lorsque nous sommes intégralement morts à nous-mêmes, sur le plan psychologique, nous ne pouvons plus nous faire les complices des demi-mesures et des compromis qui asservissent autrui. Cependant nous n'imposons à personne la vision de Liberté que la Réalité suprême nous suggère.

Et si les Eveillés nous en parlent, c'est parce qu'animés d'une compassion et d'un amour infinis, ils ont compris, senti, réalisé le caractère douloureux de l'état d'ignorance et de léthargie du monde. L'Eveillé propose mais n'impose rien. La vérité dont il est le porte-parole est cependant inconditionnelle et le secret de sa puissance réside dans le fait que ce n'est plus sa vérité mais la Vie Elle-même.
Robert Linssen

26 comments:

  1. Anonymous9:14 AM

    Commentaire de la vidéo :

    L'enfant qui accompagne le lama dans cet extravagant rituel (soi-disant purificateur) a-t-il vraiment la liberté de choix  ?

    ReplyDelete
  2. Anonymous7:54 PM

    J'ai fréquenté durant un certain temps des centres bouddhistes tibétains.
    Des lamas qui racontent des baliverne sur leur « paradis » himalayen, je peux le comprendre. Mais je ne peux accepter l'attitude des tibétologues français. Ces personnes, formées grâce à l'argent du contribuable, ont toujours dissimulé l'effroyable condition des moinillons des monastères tibétains qui, comme l'enfant de la vidéo, sont obligés de se soumettre à des rituels inhumains.

    La propagation mondiale du bouddhisme tibétain s'est faite sur des mensonges. Qui est le maître d’œuvre de cette entreprise ?

    ReplyDelete
  3. Anonymous7:55 AM

    This comment has been removed by a blog administrator.

    ReplyDelete
  4. Anonymous8:19 AM

    Ce pauvre Snowden espérait obtenir de la France le statut de réfugié politique après le discours indigné de F. Hollande contre l'espionnage de l'Europe par la National Security Administration (NSA). Or le président de la république française (Etat vassal des USA), n'est, tous ses électeurs le savent, pas franc du collier. En effet, La Bolivie a affirmé que la France et d'autres pays européens avaient refusé leur espace aérien à leur président (Evo Morales) en soupçonnant que l'analyste américain en fuite Edward Snowden se trouvait à bord de l'avion présidentiel, ce qui a été démenti par La Paz.

    ReplyDelete
  5. Viva Morales !10:20 AM

    Les fourberies de Scapin........
    http://www.liberation.fr/monde/2013/07/03/affaire-snowden-le-president-bolivien-contraint-de-faire-escale-a-vienne_915521

    ReplyDelete
  6. Anonymous11:33 AM

    Il y a un lien entre les révélations de Snowden et les gourous tibétains :

    Les sectes (orientales, évangéliques, etc.) sont utilisées par l'empire pour contrôler la population mondiale. Sans les services secrets américains le Dalaï-lama serait totalement inconnu.

    ReplyDelete
  7. Bolo-niaise11:43 AM

    Il y a aussi un lien entre les spaghettis et la sauce bolognaise : on mélange tout et ça se vend très bien dans les restaurants italiens. Ah , La cuisine a encore de l'avenir ! Mais attention à la digestion....

    ReplyDelete
  8. Volvoc11:58 AM

    Si les intérêts du dalaï lama (et d'autres personnalités du bouddhisme tibétain) ne se mélangent pas avec ceux des USA, je veux bien manger mon chapeau ainsi que vos spaghettis à la sauce bolognaise...

    ReplyDelete
  9. Anonymous12:22 PM

    Pensez-vous que cette recette magico puisse intéresser la NSA ?
    http://youtu.be/qBjLW5_dGAM

    En tout cas Swnowden n'y a pas touché, et il a laissé son assiette vide. Enfin, espérons que cela n'empêchera pas Morales d'atterrir en Italie... Il sera toujours possible de faire intervenir un bon mafioso americano-bouddhisto, Euh pardon Bolino.

    Moi, j'adore les spaghetto, pas vo ? Alors gardez votre chapo.

    Ciao !

    ReplyDelete
  10. Bolo-niaise12:50 PM

    Sans rire, je fais très bien la bolo...mais vous avez raison vous pouvez dire NO.

    Nous pouvons parfois dire NO , mais pas toujours et pas tout le monde.

    Les enfants mangent la plupart temps ce que leurs parents ou leurs éducateurs leur mettent dans l'assiette, ce qui est culturellement prédéterminé, du moins quand ils ont quelque chose à manger.

    Alors, ce n'est pas toujours le cas pour tous les enfants Tibétains et ils ont peut-être besoin des spaghetto-americano-boudhisto-Bolino pour survivre...

    A méditer dans une perpective juste amoureuse, dans le style "I Love Spaghetto-bouddhisto"- Avez-vous une autre solution à proposer ?

    ReplyDelete
  11. Bolo-Niaise4:46 PM

    @Volvoc

    La chine aussi mélangent ses intérêts avec les Etats-Unis, et de plus en plus.Peut-être devriez-vous acheter un autre chapeau "Made in China" ?....Est-ce que le "paradis himalayen" est vraiment une baliverne pour le monde ?

    http://www.romandie.com/news/n/USA_le_deficit_commercial_americain_de_nouveau_plombe_par_la_Chine_synthese72040620131846.asp

    ReplyDelete
  12. Bolo-Niaise4:50 PM

    Corrections : les intérets sino-américains sont mélangés ( au pluriel), mais la Chine mélange (au singulier) ses intérêts..

    ReplyDelete
  13. Conscience du peuple5:23 PM

    Dans la société féodale tibétaine, les seigneurs et les grands lamas ne partageaient pas l'enfer des serfs.

    De nos jours, l'enfer du servage made in Tibet se répand dans le monde dominés par la finance et les multinationales. On imposera la corvée seigneuriale aux chômeurs (presque 6 millions de chômeurs français sont visés par des programmes politiques favorables au travail obligatoire).

    Des lamas tibétains participent à l'avènement du Nouvel Ordre Mondial, le fascisme planétaire symbolisé par l'ANTICHRIST dans les textes religieux.

    ReplyDelete
  14. Volvoc5:35 PM

    Dans les centres bouddhistes on inculque la soumission totale aux lamas initiateurs.

    Ainsi, les disciples des lamas sont incapables de lutter contre l'ordre inique en place. Entre les griffes des lamas, ils ne sont que de pitoyables pantins lobotomisés...

    Méditons ce constat...

    ReplyDelete
  15. Bolo-niaise6:45 PM

    @Volvoc

    Voyez-vous, si tout ce qui a été dit ici est vrai et réel, si tout ce que vous avez dit vous-même est vrai et réel,et que règne dans nos existences aux uns et aux autres autant de fausseté, alors nous sommes tous, les uns et les autres bien misérables .

    C'est pourquoi je méditerai plus volontiers sur cette pensée...

    Il y a bien longtemps de cela, vécut un prince dans un palais entouré d’un mur d’enceinte. Il ignorait les difficultés liées à la souffrance. Il vivait une existence facile et dorée. Mais il s’aventura un jour hors des murs qui le maintenaient éloigné de ce qu’il ignorait.


    Cordialement

    ReplyDelete
  16. Volvoc7:49 AM

    N'oubliez pas que ce prince désavoua le système politique de son temps fondé sur les castes et vécut en retrait de la société.

    ReplyDelete
  17. Un voyageur immobile9:33 AM

    Se retirer de Soi lorsque ce Soi est un Tout? Pour quelle destination ?

    ReplyDelete
  18. Anonymous3:55 PM

    Stateless in Shangri-La: Minority Rights, Citizenship, and Belonging in Bhutan

    http://thediplomat.com/the-pulse/2013/07/23/addressing-bhutans-refugee-crisis-through-the-courts/

    ReplyDelete
  19. A True Happiness ???10:12 AM

    Coca-Cola the new Nirvana !

    En Allemagne, Coca-Cola a publié une liste noire. Sur ses étiquettes personnalisables, impossible, par exemple, de choisir les prénoms "Mohamed" et "Jésus", du fait, selon Coca, de leur connotation religieuse.

    http://fr.myeurop.info/2013/07/25/dessin-de-la-semaine-mohamed-et-j-sus-interdits-de-coca-cola-11719

    "Matthieu" c'est mieux
    http://youtu.be/HSMDOrzJ_TQ

    ReplyDelete
  20. A fond les cannettes12:24 PM

    "La laïcité", une nouvelle « secte » avec un nouveau « gourou » (ou « gourous » )?

    Jacques Attali écrivait récemment: http://www.lavie.fr/religion/lamatinale/jacques-attali-veut-supprimer-les-jours-feries-cathos-06-02-2013-36051_400.php

    Extrait :

    « Il convient même, désormais, d’aller plus loin et d’enlever de notre société laïque (française) les derniers restes de ses désignations d’origine religieuse.
    Par exemple, les jours fériés ne devraient être que laïcs, tels le 1er janvier, le 1er Mai, le 14 juillet et le 11 novembre. Les autres, dont les noms conservent encore une connotation religieuse (la Toussaint, Noël, Pâques, l’Ascension, la Pentecôte, l’Assomption) devraient se voir attribuer des noms laïcs ('fête des enfants' pour Noël et 'fête de la liberté' pour Pâques) ou être considérés comme des fêtes religieuses, que les citoyens pourraient choisir comme jours fériés, parmi d’autres jours fériés pour d’autres fêtes religieuses (Kippour, l’Aïd, l’anniversaire du Dalai Lama)"

    Suggestions à méditer, Mr Attali & Cie..

    Soyons fous, Soyons Fun !!!
    Supprimons aussi les noms des partis politiques, des syndicats, les noms de famille, les noms de votre père et celui de votre mère, les genres, les nationalités, les congrégations, les noms de places publiques, les noms des gares, des rues, des hôtels, toutes les adresses…..

    et puis, soyons fous, soyons fun jusqu’au bout !!!....supprimons aussi les noms des fleurs, ceux des animaux, l’Histoire universelle, les Cultures, les nationalités et toutes les appellations d’origine contrôlée ou incontrôlée aussi,

    et puis encore Soyons fous et soyons Fun jusqu’à l’infini.....supprimons les langues, les mots,

    laissons nous conduire dans la "laïcité" cosmique planétaire
    pour que la laïcité soit fun comme un Pschitt à fond les cannettes !!!

    ReplyDelete
  21. A Road to Heaven3:01 PM


    http://youtu.be/i3vAti_GfhU

    ReplyDelete
  22. Pchitt !!!9:46 PM

    Hemis festival, 20 jul.2013
    http://youtu.be/rLX0SgJfxHw

    ReplyDelete
  23. What's Health ?9:13 AM

    « Ouvre un Coca-Cola, ouvre du bonheur » !!

    http://www.rfi.fr/ameriques/20130815-etats-unis-contre-attaque-coca-cola-aspartame-edulcorant-calorie

    Une étude publiée en début d’année par la revue American Journal of Clinical Nutrition est venue ajouter un élément au dossier en défaveur de l’aspartame.

    Les chercheurs de l’Inserm, auteurs de l’article, montraient que les femmes qui consommaient de préférence des sodas light présentaient un risque deux fois plus élevé de développer un diabète de type 2 par rapport à celles qui buvaient des sodas normaux.

    Le soupçon pèse aussi sur le rôle que pourrait jouer l’aspartame dans la survenue de cancers ou de maladies cardiaques. Pour la seule entreprise Coca-Cola, les boissons sans calories ou à teneur réduite en calories représentent plus de 50% de ses ventes.

    ReplyDelete
  24. What's Health ?9:25 AM

    MIchelle Obama :Lutte anti-obésité pour les enfants http://youtu.be/eATe-6vjh4k

    http://www.leparisien.fr/laparisienne/video-le-hip-hop-la-nouvelle-arme-anti-obesite-de-michelle-obama-14-08-2013-3052927.php

    ReplyDelete
  25. What else ?9:53 PM

    Après la pluie...http://youtu.be/bwJeelqhGmo

    ReplyDelete
  26. What else....?8:50 AM

    Jean Kahn :un homme de dialogue
    http://www.republicain-lorrain.fr/actualite/2013/08/19/jean-kahn-ancien-president-du-crif


    « son engagement constant et obstiné […] en faveur des droits de l’homme, du dialogue interreligieux, de la lutte contre le racisme et l’antisémitisme », ainsi que « sa droiture intellectuelle » et « ses immenses qualités humaines ».

    ReplyDelete