Monday, September 16, 2013

René Vautier, le petit breton à la caméra rouge





« De Bamako à Abidjan, on le connaît sous le nom du « petit breton à la caméra rouge ». Résistant à 15 ans, décoré de la croix de guerre à 16, René Vautier est devenu cinéaste après la libération, et n’a cessé d’utiliser sa caméra comme une « arme de témoignage ». Afrique 50, l’un des 150 films dits « d’intervention sociale » qu’il a réalisé sort cette semaine en DVD. »

 Hortense Volle
Réécouter la chronique d'Hortense Volle :



Afrique 50 : de sable et de sang



« Premier film anticolonialiste de l'hexagone, interdit pendant plus de quarante ans, cet efficace pamphlet contre le colonialisme en Afrique noire valut à son auteur treize inculpations et une condamnation à un an de prison.

C'est l'après-guerre. L'Europe s'est reconstruite. Tout marche pour le mieux dans les « colonies-modèles » où la République française mène ses pupilles d'une main maternelle vers les lumières de la raison et du progrès. Tout le monde, pourtant, n'est pas de cet avis.

Sur une proposition de la Ligue française de l'Enseignement, René Vautier part filmer les conditions de vie dans les villages des colonies françaises d'Afrique occidentale (Côte-d'Ivoire, Haute Volta, Sénégal, Soudan français -- actuel Mali). Sur place, il décide de témoigner d'une réalité non commandée; sans la permission des autorités françaises, il tourne ainsi le premier film anticolonialiste français consacré à l'Afrique noire. »

(Disponible le 1er Octobre 2013)


7 comments:

  1. Anonymous4:14 PM

    Les Français avaient élu comme président un agité qui n'avait pas honte de parler des bienfaits de la colonisation aux Africains. Du pur foutage de gueule, comme sait si bien le faire l'autre gangster avec ses "Moi, président..."

    ReplyDelete
  2. Anonymous7:59 PM

    Afrique 50 de René Vautier devrait rappeler aux belliqueux politiciens français qu'ils n'ont pas de leçons de morale à donner au monde. La guerre qu'ils la fassent en France en combattant le chômage et à la misère.

    Flanby, Hollandouille Ier, roi des cons, est soumis à l'empire USioniste. Qu'on se le dise !

    ReplyDelete
  3. Anonymous1:11 AM

    Et le Rwanda? Idem au début . . . et à la fin de la colonisation en Algérie. Un flot de souffrance ininterrompus voilà comment la France a assumé sa ''mission civilisatrice''.

    ReplyDelete
  4. Anonymous8:45 AM

    D'un point de vue guénonien, la France est particulièrement à l’œuvre dans la construction de la société contre-traditionnelle qui sera une société satanique. Satan fut toujours désigné comme le père du mensonge. La parole mensongère s'entend au plus haut sommet de l'Etat dans l'indifférence générale (l'apathie du peuple est voulue : alimentation empoisonnée, médicaments, ondes, médias...).

    La triplette du bobard élyséen (Chirac, Sarkozy et Hollande, 3 super-menteurs de la Ripoublik) a définitivement pourri le pays.

    ReplyDelete
  5. Anonymous9:27 AM

    Prétextant la délinquance et la violence, Eugène Caselli, président PS de la communauté urbaine qui vise la place de Jean-Claude Gaudin en 2014. propose d'utiliser des drones pour surveiller et intimider la population de Marseille.

    Caselli rappelle un autre socialiste, Pierre Laval (1883-1945) qui fut la cheville ouvrière de la collaboration avec l'Allemagne nazie. De nos jours, les socialistes et les requins de l'UMP travaillent à l'avènement de la DICTATURE MONDIALE de l'oligarchie financière.

    ReplyDelete
  6. Anonymous9:57 AM

    Le rejet de l'UMP et du PS (UMPS) est au cœur du discours du FRONT NATIONAL. Mais ce parti est aussi contrôlé par les maîtres du monde qui l'utilise comme un épouvantail afin que les deux gangs (UMP et PS) restent les seuls partis soit-disant démocratiques. Les frontistes sont des nationaliste et des xénophobes ringards. La technologie fait que les jeunes sont virtuellement des citoyens du monde. Cette technologie permet aussi de construire une e.démocratie universelle et de combattre le gouvernement mondial, la dictature planétaire des riches.

    ReplyDelete
  7. VICTOR10:05 AM

    A la question : D'où es-tu ?, le philosophe Diogène, dit le cynique, répond : Je suis citoyen du monde car la seule vraie citoyenneté est celle qui s'étend au monde entier.

    ReplyDelete