Tuesday, December 09, 2014

Le règne de la Bête est arrivé

Pour être élu par le peuple français majoritairement hostile aux spéculations de la finance internationale, on conseilla à François Hollande de mentir en déclarant : « mon véritable adversaire, c'est le monde de la finance ». 

Afin d'accélérer la mondialisation et détruire la nation française, la gouvernance mondiale utilise l'imposture socialiste incarnée par François Hollande. Rappelons que la gouvernance mondiale n'est pas un fantasme de complotistes. Il s'agit d'une réalité attestée le 26 septembre 2009 par le médiatique conseiller politique Alain Minc (dont le père naquit dans une communauté juive de Biélorussie) : « On croit, a dit Minc, qu’il n’y a pas de gouvernance mondiale, c’est faux. Il y a une forme de gouvernance mondiale sauf qu’elle n’est pas codifiée, elle est empirique, elle est implicite, mais elle est décisive. » Non élue démocratiquement, la gouvernance révélée par Alain Minc est en réalité la dictature financière qui dirige le monde.

La finance internationale est-ce la Bête de l'Apocalypse ? La Bête représente le système politique dont le pouvoir s'étend sur tous les hommes qui y adhèrent en recevant la marque de la bête.

« Et, s'interroge Pierre Jovanovic, si la Bête de l'Apocalypse était vraiment l'argent, le système financier, le système bancaire ?

Et si sur son front il y avait en fait écrit : « J'accepte la Visa, Mastercard et American Express » ?


Jean ne dit-il pas clairement que « personne ne pourra vendre, ni acheter s'il n'est pas marqué par le nombre de la Bête » ? Après tout, c'est bien un système d'échanges de marchandises, d'achats et de ventes, d'entrées et de sorties d'argent qu'il décrit ! Ce n'est pas un rébus très compliqué. Il dit noir sur blanc que « sans la marque de la [banque] », les gens ne pourront pas prendre de l'argent, et seront mis à mort. Si vous n'avez pas votre Visa, vous êtes quand même bien embêté aujourd'hui... Pire : si vous n'avez pas ou plus de compte bancaire, vous êtes (socialement) mis a mort ! Pour quelle raison personne n'a voulu prendre cette phrase dans son sens propre ? Depuis que l'argent existe, c'est-à-dire depuis 4500 ans, hommes et femmes avaient toujours géré leurs pièces « sonnantes et trébuchantes » en toute liberté. Encore de nos jours, en 1968 par exemple les ouvriers de Renault étaient payés en liquide, de la main à la main s'il vous plaît, par une armée d'aide-comptables chaque 30 du mois.

Oui, mais : à partir des années l970 il y a eu une révolution silencieuse ! Nous avons perdu, sans même nous en rendre compte, la liberté de disposer de notre argent. Avec les nouveaux services proposés par la banque, l'employeur n'avait plus besoin de mobiliser une armée de comptables à chaque fin de mois ; il lui a suffi de déplacer le problème des payes à l'agence du coin en distribuant un bout de papier à la place des billets de 100 FF. Et cela a permis à Renault de licencier les aides-comptables, devenus inutiles.

Au début pourtant, les premiers chèques de paye donnés aux salariés n'avaient pas le coin droit barré par deux traits. Un chèque « non barré » permettait d'aller dans l'agence et de l'encaisser tout de suite en liquide. Certes, cela obligeait les employés à se rendre à la banque émettrice pour retirer leur paye. Pour des raisons pratiques évidentes. cette nouvelle méthode a naturellement forcé les salariés à ouvrir eux aussi des comptes pour ne pas avoir à attendre au guichet pendant une heure à chaque fin de mois (OUI dans les années 1970, nos parents faisaient patiemment la queue dans l'agence, puisque les distributeurs n'existaient pas encore).

Puis progressivement, les banques ont cessé d'imprimer des chèques « non barrés », obligeant les récalcitrants à se soumettre à leur loi s'ils voulaient toucher leur paye. Pour retirer de l'argent, on était alors obligé de signer un chèque à l'ordre « de soi-même ». Là-dessus, une loi obligea particuliers et entreprises à payer par chèque toute transaction dépassant un certain seuil. Trente ans plus tard, des réglementations bancaires sont venues alourdir ce processus et désormais, il vous est impossible de retirer plus de 1.400 euros de votre compte d'un coup : « Il faut prévenir le directeur 48 heures a l'avance ».

Tout a été mis en place pour empêcher le déposant d'un compte de disposer librement de ses fonds. Les banques ont dépossédé les déposants. Le système est maintenant verrouillé. Non seulement vous ne pouvez plus acheter, ni vendre sans une banque et une carte, mais en plus vous ne pouvez plus disposer de votre argent comme vous l'entendez. Vu sous l'angle du texte de saint Jean, on peut affirmer que le système de marquage dont il parle est bien en place. Notez aussi qu'il n'était pas en place en 1970 ni en 1840, ni en 1710, etc. Nous vivons aujourd'hui, et seulement aujourd'hui, ce que Jean a décrit il y a 1900 ans. »

Pierre Jovanovic, « 777, La chute du Vatican et de Wall Street selon saint Jean »



Le 29 septembre 2008, l'index du Dow Jones s'était effondré de 777,7 points, plongeant le monde entier dans la consternation et déclenchant aussitôt une crise économique mondiale, pire que celle de 1929.

Par simple curiosité, Pierre Jovanovic a rapproché le 777 de Wall Street du 777 donné par l'Ange dans l'Apocalypse de saint Jean. Et ce qu'il a trouvé dépasse l'entendement : le texte de saint Jean, qui a presque 2000 ans, annoncerait en réalité la chute du Vatican en même temps qu'une période de confusion totale, due à une... banqueroute universelle !

Dans cette analyse effectuée à partir des propos de l'Ange, Pierre Jovanovic démontre que l'Apocalypse de saint Jean est en réalité un extraordinaire avertissement pour notre époque qui s'apprêterait à connaître des bouleversements sans précédent.

De plus, avec cette nouvelle approche, le texte de l'Apocalypse de saint Jean devient plus clair (le fameux 666 par exemple s'explique de lui même) et l'ensemble recoupe exactement la Liste des papes de saint Malachie ainsi que les prophéties de la Vierge de La Salette.




4 comments:

  1. Anonymous1:08 PM

    La Bible spécifie la durée du règne de la Bête à 42 mois, 3 ans et demi.

    C'est probablement un période symbolique. Mais il ne faut pas être devin pour dire qu'un irrévocable cataclysme financier se produira très prochainement.

    ReplyDelete
  2. Anonymous1:12 PM

    Ou bien on aura la guerre. Une guerre qui a commencé en Europe où Poutine ne se laisse pas intimider par l'Otan et ses alliés de l'UE.

    ReplyDelete
  3. Vladimir6:49 PM

    Le pouvoir de la Bête vient d'une force obscure et terrible que les catholiques appellent Satan. Le monde moderne est satanique. L'homme moderne est incité à rejeter son principe spirituel, le Christ en lui, pour développer un ego hédoniste et nihiliste, l'Antichrist intérieur.

    ReplyDelete
  4. Chateaurenard8:19 PM

    J'étais payé en espèces jusqu'en 1979, on passé un après l'autre au comptable et avec la paye en billets on étais riche, on "touchait la paye" l'argent était palpable.
    De nos jours, avec l'argent sur un compte en banque, on peut difficilement se rendre compte des moyens que l'on a
    Après les comptes bancaires pour tous, ça été la CB et le tel. portable pour tous; bientôt on pourra payer avec un portable (c'est déjà commencé il me semble)
    Comme ça le traçage des individus sera complet, la puce avant de l'avoir implanter sous la peau on la porte déjà sur les CB et dans les portables.
    Mais bon gardons espoir et on pourra sortir de ce marasme

    ReplyDelete