Monday, January 12, 2015

Le 11 janvier 2015




« Tous Charlie ! » En France, quatre millions de personnes ont scandé ce slogan durant la marche républicaine du 11 janvier 2015.

A Paris, les dirigeants d'une cinquantaine de pays étaient présents Merkel, Cameron, le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou, le président palestinien Mahmoud Abbas, le roi de Jordanie, même un ministre saoudien, pays à l'origine du salafisme qui inspire les islamistes les plus inquiétants.

Les participants de la marche « Tous Charlie » du 11 janvier 2015 n'étaient-ils que les charlots d'une immense pitrerie diabolique ?

Pierre Dortiguier, professeur de philosophie, « explique les raisons de l'importance du chiffre 11 en franc-maçonnerie, de la rébellion contre Dieu, de la soumission aux frères par la dissimulation dans le but d'obtenir des avantages matériels, et du renversement des pouvoirs établis ». 




Un symbole

La fin de la journée du 11 janvier 2015 a été marquée par un symbole assez révélateur. François Hollande s'est rendu dans une synagogue une kippa sur la tête (Mitterrand mettait un chapeau) et a sagement attendu Netanyahou à l'extérieur de la synagogue.

L'attitude de François Hollande, le port de la kippa et l'attente de Netanyahou, est sévèrement critiquée par Régis Debray :

« Il est paradoxal de voir un président avec une kippa sur la tête attendre Monsieur Netanyahou à l'extérieur de la synagogue. Un président de la République, ça n'attend pas, c'est attendu... » 



16 comments:

  1. Anonymous11:47 AM

    Ce n'est qu'une troublante coïncidence.
    Ou bien la gouvernance mondiale secrète a voulu marquer une étape importe dans son plan de domination du monde.

    ReplyDelete
  2. Anonymous11:53 AM

    Si les spéculations de Pierre Dortiguier sont fondées. L'attentat contre Charlie Hebdo a été planifié par ce pouvoir occulte afin qu'il coïncide avec le 11 janvier. C'est absolument diabolique !

    ReplyDelete
  3. Anonymous12:03 PM

    Nous sommes tous piégés !

    Valérie Pécresse veut un Patriot act à la française. L'ancienne ministre du Budget a dit le 11 janvier sur Europe 1 :

    «Il faudra bien entendu un Patriot Act à la française. Il faut une réponse ferme et globale»,

    ReplyDelete
  4. Anonymous12:21 PM

    Satan, le singe de Dieu, est capable de mobiliser ses valets, des millions de pitres lobotomisés. La France était autrefois la fille ainée de l'Eglise. Le 11 janvier, le pouvoir satanique a-t-il consacré la France comme deuxième prostituée (après les USA) de son empire ? Selon des textes de saints le siège de ce pouvoir sera (est) à Jérusalem.

    ReplyDelete
  5. Anonymous12:34 PM

    Sulpice Sévère affirme avoir entendu de la bouche de saint Martin les paroles suivantes : L'empire de l'Orient sera pris par l'Antéchrist, qui placera le siège et la capitale de son empire à Jerusalem ; Andréas, évêque de Césarée : Il est probable que l'Antéchrist établira le siège de son empire à Jérusalem, à l'imitation du roi David ; Arétas : C'est à Jérusalem que l'Antéchrist régnera, comme roi des Juifs ; Rabanus : L'Antéchrist, venant à Jérusalem, établira son siège dans le temple saint ; Ansbert : Dans ces régions, où il est de tradition que le Christ a été crucifié, apparaîtra l'Antéchrist, mal suprême ; il y établira son siège et y régnera. Sanderus, Bellarmin, Becan, Viégas, Lessius, Jerem. Ferrerius, Cornelius a Lapide partagent cette opinion. C'est aussi celle du docte Suarez, dont voici les paroles : « Il est à croire que le règne de l'Antéchrist s'établira surtout chez les Juifs, et qu'il restaurera la cité de leurs pères dont ils se sont toujours glorifiés ainsi que de son temple. »
    Source : http://livres-mystiques.com/partieTEXTES/Lemann/Jerusalem/3chapitre2.html

    ReplyDelete
  6. Anonymous1:20 PM

    Des clowns ont applaudis les forces de l'ordre. Ces forces utilisaient des grenades offensives contres des manifestants désarmés il y a encore quelques semaines. Ils ont vite oublié la mort de Rémi fraisse. Ils méritent leur sort d'esclaves volontaires. De toutes façons, ils ne peuvent être des hommes libres. Pour cela il faut un minimum de CONSCIENCE.

    La liberté est morte en France avant le 11 JANVIER 2015.

    ReplyDelete
  7. Anonymous5:57 AM

    Mwais. Bien que relativement érudit, il m'a quand même l'air d'un sacré rigolo ce Dotiguier.
    Le chiffre 11 en FM... N'importe quoi!

    ReplyDelete
  8. Anonymous12:24 PM

    Je le trouve intéressant. Wikipédia dit :
    "Pierre Dortiguier, né le 24 mai 1941 à Toulouse (Haute-Garonne) est un intellectuel français, professeur de philosophie en retraite, auteur d’articles et d’essais.

    Il donne régulièrement des conférences sur des thèmes politiques et sociaux en livrant une analyse géopolitique et philosophique de l’histoire contemporaine à laquelle il apporte un éclairage particulier lié à sa connaissance de l'histoire des langues et des civilisations."
    En matière de métaphysique il suit la direction du philosophe kantien viennois opposé à l’École de Francfort et aux structuralismes monistes, Michael Benedict (de).

    En philosophie française, il a toujours été et demeure voltairien. En philosophie de l'histoire, il étudie aussi les mouvements dits « récentistes » allemands et russe, méconnus en France, et est un de ses rares divulgateurs dans ce pays.

    Il est antipositiviste, antimoniste, antirationaliste, «ehrenfelsiste», en référence au philosophe de son étude. En matière iranienne, on lui doit une introduction philosophique à la constitution républicaine fondée sur la dualité des pouvoirs.

    Il n'appartient à aucun mouvement politique."

    ReplyDelete
  9. Anonymous1:05 PM

    C'est ce prof qui ne croit que le Dalaï-lama est un dieu vivant. Il est selon Dortiguier, un DIABLE VIVANT.

    Il explique cela dans la vidéo :
    « Le Dalaï-lama est un diable vivant » - La face cachée du massacre des Musulmans en Birmanie

    http://www.dailymotion.com/video/x12k87s_p-dortiguier-le-dalai-lama-est-un-diable-vivant-la-face-cachee-du-massacre-des-musulmans-en-birmanie_news

    ReplyDelete
  10. VICTOR1:22 PM

    Permettez-moi de rappeler que la présidente du FN ne comptait pas se rendre à la marche du 11 janvier.

    De son côté Jean-Marie Le Pen qui, tout en déplorant l'attentat contre Charlie Hebdo, a dénoncé le rassemblement du 11 janvier "orchestré par les médias".

    Les décideurs du FN ne seraient pas de tristes suiveurs du machiavélique plan des "Conspirés du 11" dont le but est de mettre fin aux libertés (FRENCH PATRIOT ACT)...

    ReplyDelete
  11. Anonymous1:56 PM

    Ce qui est effrayant c'est de constater que les médias et tous les politiciens de l'UMPS (UMP, PS, est les partis alliés) suivent comme un seul homme une campagne anti-liberté qui ne tolère aucune objection... On a la démonstration que le système est totalement monolithique, c'est ce nouveau totalitarisme qui va créer des camps de concentration (de gigantesques Guantanamo)...
    On applaudira quand les djihadistes décérébrés seront incarcérés. Puis quand on arrêtera les cas sociaux, les improductifs (vieux, malades mentaux...), les marginaux, les opposants...il sera trop tard.

    ReplyDelete
  12. Anonymous1:58 PM

    ATTENTION au ONZIEME COMMENTAIRE !!!

    ReplyDelete
  13. Anonymous2:05 PM

    Le DOUZIEME n'est pas drôle.

    ReplyDelete
  14. Anonymous2:07 PM

    Et le treizième porte malheur.

    ReplyDelete
  15. Anonymous11:51 PM

    Jouer avec les processus d'identification est devenu le quotidien des professionnels du marketing.
    Vous voulez votre prénom sur une bouteille de soda ?
    Pour votre bien ... ou pour celui de qui vous la vend ?

    Jouer avec l'identité est une démarche foncièrement nauséabonde.
    Les maîtres du monde ne jouent-ils pas avec l'identité nationale qu'ils ont créée de toute pièce et qu’ils manipulent par l’ONU ?
    Ce slogan « JE SUIS ... » ne viendrait-il pas d’un professionnel des medias, d’un manipulateur des masses par le slogan ?

    Les émules de Goebbels sont aujourd’hui légion.

    N’oubliez jamais que la famille Goebbels était présentée dans les années trente comme exemplaire et que l’épouse fut le modèle (populairement adulé) de la mère allemande de l’époque. Que la foule est bête !
    Qui ne lit pas l’Histoire avec attention se condamne à la revivre.

    Bien que Siddhârta n’ait pas inventé le fil à couper le beurre de yack, le bouddhisme enseigne au moins que toute identification participe de l’illusion de la Māyā.
    Le moi n’est qu’une construction mentale antithétique de toute démarche initiatique.

    Stimuler les processus d’identification, individuels ou collectifs, participe d’une démarche radicalement contre-initiatique.

    Les « lumières » furent une poignée d’abrutis bourgeois (s’entretuant par intolérance) se proclamant mutuellement philosophes comme le font les pitres du paysage médiatique contemporain. Piètres modèles.

    Descartes disait « je pense donc je suis » comme la même idiotie pourrait affirmer « il pleut donc il est ». Aucune vérité ici sinon la démonstration de l’inadéquation de la grammaire commune pour le discours ontologique.
    La phénoménologie de Husserl patauge dans la même mare.
    Les prétendues « lumières », plus parleurs et décapiteurs que penseurs, furent trop stupides pour dénoncer cette supercherie linguistique grotesque.

    Il est amusant (on rira pourtant moins demain) et très révélateur d’observer que les idiots qui adhérent à ce slogan débile « JE SUIS ... », fondé sur une incompréhension foncière des processus d’identifications, adhérent conjointement à la crétinerie de ces prétendues lumières.
    On ajoutera aussi que toute propagande sectaire abuse des majuscules, outils manifestes de manipulation mentale.

    Continuez à jouer inconsidérément avec les processus d’identification, individuels ou collectifs ... la bombe à retardement des nations vous pètera à la gueule !

    Vous aurez été prévenus. On en reparlera.
    Cela a déjà commencé par les divers discours identitaires nationalistes dans les débats des derniers jours.

    Quelle bande de cons ! ... comme dirait Charlie, qui ne comprendra portant jamais, sinon trop tard, qui sont les vrais cons.

    Je ne suis pas Charlie.
    Je déplore les évènements et considéré évidemment que cette boucherie n’exprime pas la sagesse mais le désespoir d’êtres perdus abandonnés lâchement par une société bourgeoise égoïste.

    Je rappelle aussi qu’être responsable, c’est répondre, personnellement, de ses choix.
    Socrate, vrai philosophe, n’a jamais été escorté par des gardes du corps.
    Les vrais révolutionnaires ont les couilles d’assumer leurs paroles et ne mettent pas la vie d’autrui en danger.
    Socrate a été jusqu’à se tuer lui-même. Lui était LIBRE. Pas les ados pseudo-intellos de Charlie.
    Socrate n’était pas un bourgeois.
    Socrate était contre la démocratie.
    N’en déplaise à la foule des cons ... athéniens ou contemporains.

    Je me positionne radicalement contre cette apogée de la crétinerie « humaine » (à supposer que les moutons soient humains).

    L’humanité a surtout besoin d’éducation concernant l’ontologie et les processus d’identification... entre autre.
    Une part du bouddhisme serait alors salutaire ... mais pas tout.

    ReplyDelete
  16. Anonymous8:51 AM

    La seule initiation traditionnelle où l’on stimule les mécanismes d’identification collective (par des techniques comme celle du bouc émissaire ou celle du « JE SUIS ») est l’initiation guerrière.
    Cela a fonctionné en 1914 et en 1940.
    Cela laisse deviner ce qui se prépare en coulisses.

    Quelle bande d’abrutis !

    ReplyDelete