Friday, January 16, 2015

Revivre par la nature



Une bible de survie

Acteur, naturopathe, Alain Saury est l'auteur d'un monumental manuel consacré à la vie sauvage.

« Le manuel de la vie sauvage ou revivre par la nature » empreint d'un profond humanisme et d'un amour fou pour tout ce qui vit, peut être considéré comme une véritable bible de survie. Il nous permet, dès aujourd'hui, de nous initier progressivement à la vraie vie, selon les lois de la Nature (et de notre nature), dans le respect de toute la création, dans l'économie et donc dans la générosité. Un ouvrage à deux niveaux : trucs, recettes, idées, conseils, techniques pour tous les aspects d'une vie dans la nature; poésie, humanisme, amour, dignité de l'homme que ce dernier devrait s'efforcer de retrouver.

Dans notre pauvre monde en perdition , si l'apocalypse advenait - à juste titre car la disharmonie est insupportable - avec sa cohorte de famines, épidémies, guerres, cataclysmes... ce manuel de la vie sauvage pourrait certainement nous aider à sauver ce qui pourra l'être encore et, dès maintenant, il peut nous permettre de prévenir ces catastrophes et nous acheminer vers l'harmonie - salut de nos enfants et de tout ce qui vit dans la complicité et le don de soi, dans l'Amour.

Vous y découvrirez et apprendrez mille et une choses utiles - voire indispensables - au fil de ses 13 parties, dont voici quelques aspects (nous ne pouvons reproduire ici les 12 pages de table des matières !) :

1. Comprendre le temps : l'astronomie, compter et mesurer le temps, les prévisions météorologiques (traditionnelles, empiriques et techniques), connaître les climats, les nuages, construire des instruments météorologiques simples, etc.

2. Marcher et s'orienter : de jour comme de nuit, construire une boussole, lire une carte, s'équiper pour un déplacement, trouver le Nord, se défendre, s'abriter, nager, construire un radeau, grimper, se repérer, etc.

3. Se chauffer : allumer et construire un feu dans n'importe quelles conditions, les matériaux à utiliser, les divers types de feux de plein air, couper et abattre, chauffer son logis. faire son charbon de bois, etc.

4. Boire et trouver l'eau : la rendre potable, la filtrer, la stocker, reconnaître les sols, la radiesthésie, creuser un puits, drainer, irriguer, construire une pompe, etc.

5. Cueillir : identifier et récolter les plantes sauvages, les conserver, connaître leurs multiples usages (nutritifs, à huile, mellifères, à farine, textiles, à savon, à papier...), les champignons. cultiver le champignon de couche, etc.

6. Cuisiner : notions essentielles de diététique, le jeûne, quelques recettes importantes, cuisine et feux de plein air par tous les temps, etc.

7. Conserver : les méthodes de conservation suivant chaque catégorie d'aliments, à long ou à court terme, les boissons fermentées et non fermentées, etc.

8. Apprivoiser, ou chasser et pêcher : hébergement et nourriture des animaux domestiques, sauvegarde des animaux dits sauvages, tout sur les pêches en eau douce et en mer, le matériel, les diverses formes de chasses, pièges, armes rudimentaires ou sophistiquées, quelques gibiers, etc.

9. Se loger : les constructions simples et de type sauvage, abris de survie en pleine nature, igloo, tipi, grottes, tentes simples, techniques et matériaux de construction, maçonneries, charpentes simples, outillage, etc.

10. Fabriquer : se vêtir (couture, tricot, crochet, tissage, laine, costumes simples), autres artisanats (macramé, vannerie, verre...), la menuiserie (outils, affûtage, assemblages de base...). le travail du métal (outillage, construction d'une forge...), les nœuds, fabrications diverses d'une multitude d'objets nécessaires et utiles, etc.

11. Replanter : techniques de l'agriculture biologique (compost, fertilisants naturels, couches et châssis, semis, associations, culture, potager...), le reboisement et son utilité (haies, arbres, replantations...), greffes et boutures, etc.

12. Soigner et sauver : les principaux accidents et comment les traiter (plaies, brûlures, entorses, fractures, asphyxie, morsures, empoisonnements, accouchement...), notions de secourisme indispensables, le transport des blessés, la noyade, l'incendie, les médecines douces, etc.

13. Se nourrir subtilement : l'air, la lumière, le silence, la musique, la créativité, la spiritualité, l'amour sensuel et universel, etc. 


Autant de questions (et bien d'autres !) auxquelles ce guide pratique répond, et dont les solutions sont là pour nous initier progressivement à une existence adulte, responsable, autarcique, altruiste, dans la joie et le respect de nous-même, des autres et de notre environnement. 

Un livre à lire, à méditer, à pratiquer, à faire lire autour de soi - et surtout à nos enfants car ce sont eux qui feront peut-être de l'enfer que nous leur léguons aujourd'hui un paradis pour demain ? ... 


 Télécharger gratuitement « Le manuel de la vie sauvage ou revivre par la nature » :
http://www.aryanalibris.com/index.php?post/Saury-Alain-Le-manuel-de-la-vie-sauvage

16 comments:

  1. Anonymous10:46 AM

    La France est en situation de pré-guerre civile. L'aggravation de la crise et la répression qui s'ensuivra mettra fin aux libertés. Il est encore temps de prendre le maquis.

    ReplyDelete
  2. Anonymous11:50 AM

    Depuis l'attentat du 7 janvier, j'ai entendu trop de mensonges de la part des journalistes et des politiciens. LE SYSTEME EST POURRI. Il faut tout quitter !

    ReplyDelete
  3. Anonymous12:49 PM

    Vous oubliez le bunker de Tom Cruise. Pas très "nature" de vivre dans les bois après l'explosion des centrales nucléaires françaises.
    La fuite, dans les bois ou ailleurs, reste une réaction névrotique.
    L'initiation, par contre, consiste inéluctablement à affronter les épreuves du destin. Ici, affronter l'Histoire.

    ReplyDelete
  4. Anonymous12:52 PM

    On se croirait sur un des innombrables sites farfelus de "fin du monde 2012". Ça faisait un petit temps que ces niaiseries étaient au placard.
    Le niveau spirituel chute encore d'un cran.

    ReplyDelete
  5. Anonymous5:17 PM

    Ce manuel permet de vivre une expérience qui rappelle "Walden ou la Vie dans les bois" (titre original Walden; or, Life in the Woods)de David Henry Thoreau.
    Thoreau c'est aussi la désobéissance civile. « Si, dit Thoreau, la machine gouvernementale veut faire de nous l’instrument de l’injustice envers notre prochain, alors je vous le dis, enfreignez la loi. Que votre vie soit un contre-frottement pour stopper la machine. Il faut que je veille, en tout cas, à ne pas me prêter au mal que je condamne ». "Par ces mots, Thoreau fonde le devoir de désobéissance de l’individu face à l’Etat lorsque celui-ci institutionnalise l’injustice."

    ReplyDelete
  6. VICTOR5:28 PM

    Le mode de vie des véritables anachorètes a toujours irrité les gourous (ou disciples de gourous) qui ne veulent pas que leur business s'effondre faute de clients.

    Personnellement, je recommande, au moins une fois dans sa vie, une expérience dans la nature.

    J'ai lu "Dans les forêts de Sibérie" de Sylvain Tesson. "Ecrivain bourlingueur, dévoreur de kilomètres à pied, à cheval ou à vélo, Sylvain Tesson a posé son sac pendant six mois dans une cabane perdue sur la rive occidentale du lac Baïkal, un voyage immobile qu'il retrace dans un carnet de bord vibrant d'émotion et de fantaisie."

    ReplyDelete
  7. Anonymous11:11 PM

    "J'ai lu" disent ceux qui parlent sans savoir, c'est à cela que l'on reconnaît les "je sais tout" qui critiquent tout ce qui bouscule leur bêtise.
    Classique. Pitoyable de suffisance.
    Combien de majuscules dans ce pseudo ridicule?
    Ce génie étale à longueur de mails sa bêtise sans jamais apporter aucune innovation.
    Le mouton commun.
    Quelle pitié.
    Le genre de frimeur de comptoir qui considère les blogs comme des bistros.
    Franchouillard basique.

    ReplyDelete
  8. Anonymous1:18 AM

    Thoreau était un petit bourgeois suffisant dont le rapport à la nature était aussi « naturel » que celui des malades zen qui fabriquent des bonzaïs. Sans commentaire.
    Seuls les mêmes déphasés, urbanisés jusqu’à la moelle (comme les Japonais), partagent son discours utopiste et réducteur. Du pré-new age grotesque et insipide. Et obsolète. Sauf pour papy ’68 ?
    Le vrai rapport à la nature, rien à voir avec ces délires de bourgeois urbanisés décalés, dont l’aventure pseudo-naturelle n’est qu’une forme de snobisme.
    Ces idiots ne s’aventurent d’ailleurs que dans des pans de la nature très domestiqués par l’homme : forêts où les trappeurs et colons occidentaux ont éliminé tous les prédateurs dangereux. Des parcs animaliers à la Disney.
    Ils ne s’aventureront jamais au cœur de la forêt amazonienne, par exemple.
    Des scenarii de documentaire pour gogos, rien de plus. Pas étonnant que les grands génies du blog présent adhèrent à de telles idioties.
    Cette dérive risible et éculée (je croyais que plus personne ne prenait encore ces diversions hippies au premier degré, consternant) du siècle dernier constitue la base de tous les idiots peace and love qui ont envahi l’Inde dans les sixties pour chercher hors d’eux-mêmes ce qu’ils étaient incapables de chercher en eux.
    Tous les sages orientaux considèrent d’ailleurs des idiots comme Thoreau et ses suiveurs comme des idiots.
    Celui qui s’imagine que la sagesse se trouve hors de soi, en fuyant ses conditions premières, est et sera toujours un idiot.

    L’herbe est toujours plus verte ailleurs. Qui est trop stupide pour comprendre ce piège grotesque n’est prêt pour aucune forme d’initiation.

    Commence par affronter ton quotidien. Après, on verra.

    ReplyDelete
  9. VICTOR7:59 AM

    J'ai dit :
    "Le mode de vie des véritables anachorètes a toujours irrité les gourous (ou disciples de gourous) qui ne veulent pas que leur business s'effondre faute de clients".

    Visiblement, la personne qui utilise ce blog pour gouroutiser est piquée au vif.

    Ses emportements, son arrogance, peut-être sa folie, indiquent qu'elle devrait vivre quelques mois en ermite. De nombreux monastères chrétiens (ils sont préférables aux ashrams ou aux gompas) accueillent des retraitants. Ou bien, elle devrait prendre rendez-vous avec un psychiatre qui lui prescrira une salutaire retraite thérapeutique.

    ReplyDelete
  10. Anonymous10:04 AM

    BOUDDHANAR est resté, à raison, silencieux pendant près toute cette semaine : les plus grandes douleurs sont muettes...

    ReplyDelete
  11. "Chasser, pêcher" : c'est pas de la survie, mais de la saloperie à l'état pur.

    http://p2.storage.canalblog.com/20/39/177230/64954935.jpg

    Les gens feraient mieux d'apprendre à cultiver la Terre.

    ReplyDelete
  12. LE BONHEUR DES UNS... par Jacques Prévert :



    Poissons amis aimés
    Amants de ceux qui furent péchés en si grande quantité

    Vous avez assisté à cette calamité
    A cette chose horrible
    A cette chose affreuse
    A ce tremblement de terre...

    La pêche miraculeuse...

    Poissons amis aimés
    Amants de ceux qui furent péchés en si grande quantité
    De ceux qui furent péchés ébouillantés mangés

    Poissons poissons poissons
    Comme vous avez dû rire le jour de la crucifixion.

    ReplyDelete
  13. Anonymous11:24 AM

    Je suis végétarien. Bien entendu, il est possible de vivre de long mois dans la nature sans viande.

    François Couplan organise régulièrement des stages de survie douce sans viande :

    http://www.couplan.com/fr/stages/stage-type.php?type=vie%20nature

    ReplyDelete
  14. Anonymous11:28 AM

    Les ermites sont généralement végétariens.

    Lire la vie de SERAPHIN DE SAROV dont l'aura attirait et apprivoisait les animaux sauvages.

    ReplyDelete
  15. Bonjour Félicie,

    L'Amicale des Anachorètes Anarques m'intéressent beaucoup, étant moi même à la recherche d'une communauté œcuménique d'ermites. Peux t'on entrer en contact?
    Merci:)

    ReplyDelete
  16. Bonjour,
    Les anachorètes sont des solitaires. Ils ne sont pas un « ordre » œcuménique structuré. Il s'agit d'une « amicale idéale » où l'on partage des affinités...
    http://bouddhanar-12.blogspot.fr/

    ReplyDelete