Saturday, October 17, 2015

Pourquoi Poutine est si apprécié dans la France populaire ?


par Marie-Cécile Crevelle


Si en Russie, Vladimir Poutine est plus populaire que jamais : 87% de taux de satisfaction en août, le plus haut niveau relevé depuis six ans, selon un sondage du centre indépendant Levada, il en va de même dans les cafés français où chacun est manifestement lassé des airs benêts et des poignées d’amour de notre « président de la République hypocrite »...

En France, où les sondages sont davantage « ajustés » qu’à Novossibirsk, les Français seraient au moins 35% à nourrir une bonne opinion pour le président russe. Mais selon la tendance politique, les avis divergent. Ceux qui soutiennent le PS sont 78% à en avoir un avis défavorable, contre seulement 67% chez les Républicains. En revanche, Poutine est très majoritairement apprécié chez les électeurs FN, à hauteur de 83% d’opinions favorables.

Manifestement, Poutine est célébré dans nos restaurants routiers, dans nos cafés périurbains, dans les bars de campagne, dans les vestiaires de rugby, dans les grillades entre ouvriers, chez votre beau-frère, chez les supporters de l’Equipe de France, sur les chantiers, dans les camionnettes utilitaires...

Les Français sont en tout cas davantage pro-russes que les Européens dont le taux moyen d’opinion favorable ne dépasse pas les 15% sous la pression des chaînes d’information en boucle véhiculant la doxa américaine.

Dans un sondage BVA du 18 janvier 2014, , Poutine est jugé à 72 % comme « énergique » et à 56% comme « défendant bien les intérêts de son pays ». Ce qui semblerait indiquer que, malgré la peur du personnage entretenue par la campagne de bourrage de crânes, l’image de Poutine est devenue très positive en France ; au point de confirmer les déclarations de Gérard Depardieu sur le plateau du JT de Pujadas :

« Je pense qu'ici, ils sont plus malheureux les gens. On décrie énormément Poutine, mais beaucoup de gens voudraient avoir Poutine comme président.../... C'est pas facile de faire le boulot de ces présidents...»

Pour Pierre-Henri D'Argenson, professeur à Sciences-po, interrogé en mars 2014 par notre confrère Le Figaro :

« Une partie de cette réaction s'explique par la sympathie pro-russe que l'on retrouve surtout en France au sein des mouvements gaullistes et souverainistes. Ce courant est pétri de la tradition géopolitique française de « l'alliance de revers » entre la France et la Russie, et exprime une vision des relations internationales structurée par la puissance et l'indépendance des nations, contre le projet fédéraliste et atlantiste. Mais c'est une explication bien commode pour ceux qui veulent caricaturer le sentiment « pro-russe ». 


En réalité, ce qui est frappant dans les réactions à la crise ukrainienne, ce n'est pas tellement le nombre de témoignages « prorusses », mais plutôt le refus implicite de beaucoup de gens de se plier à l'injonction médiatique désignant la Russie de Poutine comme le camp du Mal. Il s'agit d'une révolte intellectuelle, qui relève d'une lame de fond de rejet de l'ordre idéologique régnant. Internet facilite cette révolte en libérant l'expression, et nous assisterons dans les années qui viennent à un soupçon de plus en plus systématique, par principe, à ce qui sera présenté comme la pensée obligatoire sur tel ou tel sujet.

Et Pierre-Henri D'Argenson :

« il y a évidemment une fascination pour la ‘virilité’ du personnage, avec son mélange de sang-froid et d'audace guerrière, mais là aussi la raison profonde est ailleurs. Dans l'inconscient collectif, Vladimir Poutine évoque un peu Louis XIV: c'est un monarque absolu, autoritaire, mais capable de protéger le peuple russe contre les puissants. Les médias « mainstream » ne comprennent pas cela. Quand Vladimir Poutine fait emprisonner l'oligarque Mikhaïl Khodorkovski, il rappelle Louis XIV faisant arrêter Fouquet. C'est arbitraire, mais le peuple y trouve son compte : si le roi peut renverser les puissants, c'est qu'il peut défendre les intérêts du peuple… même si ce n'est pas toujours le cas. Or, que disent les critiques de notre système politique ? Qu'il a donné le pouvoir à l'oligarchie, aux baronnies, aux multinationales, aux lobbies, qui font et défont les règlements européens sans le moindre contrôle populaire, face à une classe politique toujours prompte à parler de « démocratie » et de « droits de l'homme » mais en réalité impuissante ou consentante.

L'engouement pour Poutine révèle ainsi en creux un besoin profond, ancré au sein du peuple et pas des élites, de retrouver des dirigeants qui soient leurs défenseurs, et qui pour cela aient encore en main les instruments de la maîtrise du destin de la nation, aujourd'hui dilués dans de multiples instances insaisissables ».

Deux positionnements récents du président russe ont particulièrement contribué à renforcer et diffuser cette représentation, déjà présente chez les plus avertis : le durcissement de la législation à l’encontre des homosexuels et l’opposition à une intervention militaire en Syrie. Le premier point est perçu comme le symbole d’un pouvoir qui assume son conservatisme sociétal, en symbiose avec une Église orthodoxe historiquement structurante. Face à une Europe jugée intégralement dépravée et une Amérique mi-bigote mi-libertaire, la Russie apparaît comme gardienne de l’âge d’or, soit le temps d’avant la "victoire LGBT"...

Le second point renvoie à l’idée d’un dirigeant lucide quant à la supposée menace islamiste mondiale et ferme dans la réponse à y apporter. Là où l’Occident laisserait prospérer l’islam à l’intérieur de ses frontières et serait prêt à soutenir les islamistes contre leurs dictateurs, Poutine assume un christianisme confiant et apparaît comme l’Homme providentiel contre les rebelles islamistes dans le jeu international.

La figure de Poutine est d’autant plus appréciée que le déficit démocratique et la limitation des libertés individuelles en Russie ne lui sont guère reprochés puisque c’est pire en Europe ! Poutine est d’ailleurs généralement vu comme l’homme ayant ramené l’ordre en Russie, après le relatif chaos des années Eltsine.

Mais ce qui frappe le public populaire Français, c’est le sentimentalisme de Poutine; oui son sentimentalisme perçu par ceux qui ne lui contestent pas le droit d’aimer son pays. Un jour, Vladimir Poutine avait dit :

« Celui qui veut restaurer l'Union soviétique n'a pas de tête. Celui qui ne la regrette pas n'a pas de cœur. »

A ce sujet, Irina de Chikov écrivait en mars 2014 :

« Il est possible que le président russe se trompe comme il est probable qu'il voit plus loin qu'une taupe. De toute façon, il serait plus intéressant d'en débattre plutôt que tendre les micros à Kiev ou en Crimée au premier manifestant venu. Sur les écrans de la télévision, ce qui frappe d'emblée c'est leur ressemblance. Sous le drapeau russe ou le drapeau ukrainien, on retrouve les mêmes têtes de pioches qui débitent les mêmes slogans. Mais à l'envers. ».

Poutine est également populaire dans la classe politique hostile à l’Union Européenne. Sans insister davantage sur la position clairement poutinienne de Philippe de Villiers et même de Dupont-Aignan, il est à noter qu’une certaine « vieille gauche » résiste encore un peu mieux qu’au Parti communiste où le soutien à Poutine est à la fois ultra-majoritaire mais tabou.

Ainsi, Jean-Pierre Chevènement, invité par l’université populaire de Belfort le 14 mai 2015, osait déclarer :

« Entre l’Europe et la Chine, il y a la Russie, et on n’a rien trouvé de mieux ! ../... La politique qui consiste à rejeter la Russie vers la Chine n’est pas intelligente. Les Américains ont intérêt à empêcher un rapprochement avec l’Union européenne. L’intégrité territoriale est un droit incontestable mais les peuples ont aussi celui de disposer d’eux-mêmes, comme les Criméens qui veulent être russes. Nos rapports avec la Russie sont fondés sur l’ignorance et le conditionnement de l’opinion. Poutine n’est pas un enfant de chœur mais la seule voie possible, ce sont les accords de Minsk qui prévoient une décentralisation. Or, Kiev n’en veut pas. »

La poutinomania va jusqu’à l’armée américaine et jusqu’à des unités de propagande US. En avril de l’année dernière, Ralph Peters, lieutenant-colonel de l’armée américaine à la retraite et conseiller stratégique de Fox News, déclarait à son tour :

« Le président russe Vladimir Poutine est à l’heure actuelle l’homme politique le plus fort, le plus efficace et le plus vif de la scène politique internationale ».

Tout cela, naturellement, la France populaire l’entend, le devine où le réinvente pour elle-même à la faveur de chaque apparition du président russe, ou de chaque crise qui met en lumière sa détermination, une détermination que les Français réclament vainement de leurs dirigeants actuels sans jamais rien voir de ce côté-ci.

Mais surtout, au moment où Daech devient la principale anxiété des Français qui peuvent voir autant d’égorgeurs potentiels chez les migrants syriens, Vladimir Poutine apparaît comme un « cador » antiterroriste salvateur. N’est-ce pas le président russe qui avait promis aux terroristes tchétchènes, un lendemain d’attentat ignoble, d’aller les chercher « jusqu’au fond du trou des chiottes » ?

On imagine évidemment mal notre François Hollande perpétuellement mal assuré parler ainsi, et se montrer crédible si seulement l’idée lui en venait quand même.

Poutine ne tardera pas, par l’affaire syrienne et son offensive quasi personnelle contre Daech, à prendre une place encore plus grande dans le cœur des Français... Rêvons alors qu’il le fera exprès et que notre pays est encore, pour le président russe, un véritable objectif de séduction !

Marie-Cécile Crevelle, directrice de Géo Arsenal, est membre du M6M.


Oligarques et politicards corrompus, le M6M veille !

Le M6M est une organisation anti-libérale, décroissante et autarcique, et une formation réserviste de survie destinée à participer dans le futur à la réorganisation des pouvoirs publics qui se trouveraient déstabilisés ou anéantis lors d’une catastrophe majeure, d’attentats massifs nucléaro-chimiques, d’une agression de l’OTAN contre la souveraineté française, d’une suspension oligarchique de la démocratie, d’une submersion démographique commanditée par les pétro-monarchies fondamentalistes, ou d’une offensive généralisée des islamo-fascistes sur le sol français.

Le M6M, mouvement du 6 mai, fait référence au faux choix organisé entre François Hollande et Nicolas Sarkozy un sinistre dimanche de mai 2012. A partir de ce jour crucial, le M6M, rejetant droite et gauche de gouvernement, date symboliquement sa résistance contre le renoncement des élites, contre le triomphe insolent d’un capitalisme barbare, l’intolérable virtualisation du pouvoir, la soumission définitive aux directives de l’OTAN, l’abandon général aux hystériques systèmes d’émotionnement collectif, la vitrification des services publics, la négation brutale des droits du peuple, et la mise en danger ultime de notre cohésion sociale et de nos défenses.

Poutine, le monde libre 

16 comments:

  1. Anonymous11:01 AM

    M6M, c'est encore un drôle de truc.
    plus d'infos >http://www.ndf.fr/poing-de-vue/30-01-2012/les-anarcho-monarchistes-sortent-du-bois-et-se-mobilisent-contre-le-crime-anti-peuple-du-6-mai-2012#.ViIbXSt3eWs

    ReplyDelete
    Replies
    1. Anonymous11:33 AM

      Merci pour le lien. C'est en effet un mouvement peu ordinaire : "Le M6M a pour référence la Chine de Mao ou la Jamahiriya de Kadhafi mais souhaite « [offrir] à un prince de France (…) d’incarner un idéal"…

      Delete
    2. Anonymous5:45 PM

      De rien, avec internet on trouve à peu prêt tout.
      https://lelysnoir.wordpress.com/2015/06/27/lys-noir-le-journal-de-lhomme-ancien/

      Delete
    3. Anonymous5:57 PM

      Dans le n°1 du Lys noir on en apprend encore un peu plus: https://lelysnoir.files.wordpress.com/2015/06/lys-noir-nc2b01.pdf
      Bref, encore un énième truc politico-philolo-intelo merdouille, rempli de trucs à la con.

      Delete
    4. Anonymous6:55 PM

      Si je comprends bien avec le Lys noir et le M6M ont franchit une étape. On sort des bavardages stériles et du e.complotisme d'Internet pour entrevoir l'éventualité d'un véritable coup d'Etat fomenté par des militaires royalistes et anars (anarcho-royalistes). C'est chaud !!! Que LE LYS remplace vite la ROSE fanée des fiottes socialistes !!! VIVE LE LYS NOIR !!!

      Delete
    5. Anonymous8:14 PM

      Oui mais c'est du fantasme, une sorte de réconfort pour l'esprit.

      Déjà 4 ans que se groupe existe, et ? Le connaissiez-vous, a-t-il effrayé un seul instant le pouvoir ?

      On est à l’époque de la "megamachine", les dogmes et les idéologies nauséabondes ont farci nos têtes. La technique est sacralisée. L'humain est relégué à une simple machine binaire sans aucune possibilité d'épanouissement en dehors des balises du système.
      Vous même, venez à demander plus de pouvoir.
      Cette volonté de puissance, qui est inscrite au plus profond de l’être humain, va sceller son destin.
      Décidément, on ne peut que constater que sous des apparences de progrès, rien ne change.

      Delete
  2. Anonymous11:28 AM

    Je voterai pour un grand Nettoyeur du M6M qui enverra les profiteurs de la Ripoublik, le gang des Cahuzac, des Balkany et consorts, dans des « centres aérés » pour y apprendre à travailler, entretenir les forêts, casser des cailloux... sous le knout (кнут en russe) !

    ReplyDelete
    Replies
    1. Anonymous4:38 AM

      Bonne idée ! Le knout à plus de vertus pédagogiques que la Bible ou le Code pénal pour la racaille en col blanc.

      Delete
  3. Anonymous7:07 PM

    Les Français ont besoin d'un homme fort comme Poutine pour nettoyer au karcher la pourriture oligarchique. Quand tu réalises que Flamby n'est qu'un menteur entouré de sales roublards, tu as qu'une envie : TE TIRER A MOSCOU !

    ReplyDelete
    Replies
    1. Anonymous5:55 AM

      Vas au pays du rouble loin des roublards.
      Mais avec des dollars,
      Tu seras un heureux routard
      et tu t’achèteras un joli samovar.

      Moi, j'aurai une kalachnikov.
      Dans ma cité bien islamisée,
      grâce à messieurs les députés,
      on a besoin d'amitié.

      Delete
  4. Anonymous8:23 PM

    Ce qui me "troue le cul", c'est de constater que l'on vit dans un système fait par l'homme, qui deviendrait incontrôlable, que tout repose sur du bidon, de l'illusion (l'argent, la politique, etc.), mais parce que l'homme (l'humain) croit à toutes ses conneries, on est quasi obligé de vivre comme ça.
    Là se trouve le drame.

    ReplyDelete
  5. Anonymous4:25 AM

    L'article de Marie-Cécile Crevelle rappelle (une fois n'est pas coutume) l'existence d'une classe populaire qui attend un autocrate qui les protégera contre les puissants. Le thème du grand monarque est très fort dans l'inconscient collectif français (On ne compte plus le nombre de prophéties qui annoncent le retour du GRAND MONARQUE). D'autant plus fort, que les socialistes ont fait arrêter les salariés qui ont bousculé les « exécuteurs des bases œuvres » d'un patronat impitoyable (la classe bourgeoise richissime et insatiable) qui se moque du sort de ceux qu'il fait jeter à la rue. Beaucoup seront déclassés et termineront au RSA après avoir perdu leur maison et l'espoir d'offrir un avenir à leurs enfants. Où est la violence ? D'un côté une chemise déchirée et de l'autre des vies brisées ! La France compte plus de SIX MILLIONS de chômeurs. Hitler est arrivé au pouvoir grâce au chômage de masse. On sait comment s'est terminée l'épopée hitlérienne, mais le peuple à la mémoire courte...

    ReplyDelete
  6. Anonymous5:11 PM

    Bla, bla bla, bla, bla...

    Subliminal, contrôle mental, toute cette unanimité pour le "Grand" Poutine ?
    Il y a même l'auréole d'un saint autour de sa tête... comme pour Obama lors de sa première élection...

    Vous n'avez donc pas compris qu'il est sataniste comme les autres ? Qu'il n'y a pas d'un côté les "méchants", de l'autre les "bons", mais qu'ils oeuvrent tous à la troisième guerre mondiale, immense sacrifice humain rituel indispensable à l'avènement de l'Anti-Christ et l'entrée de ses légions de démons sur le plan terrestre ?

    « La Russie n'a jamais réellement été une menace pour l'Amérique. Le marxisme a été fondé par les Illuminati, pour contrebalancer le capitalisme. Les Illuminati croient fermement en l'importance des forces opposées, en la nécessité d'avoir des forces contraires. Ils considèrent que l'histoire est un jeu complexe de forces, comme une partie d'échecs. Ils financent donc l'une des parties, puis l'autre, pour profiter du chaos et de la division, et faire ainsi avancer les choses. Ils dépassent largement le jeu des partis politiques, et ils en rient. Pendant toutes ces années (de guerre froide), les grands financiers occidentaux rencontraient secrètement leurs "adversaires" russes ou communistes, et ils se moquaient ensemble de la manière dont tous ces "moutons" pouvaient être trompés. Je partage ici ce que l'on m'a enseigné, et ce que j'ai pu moi-même observer.

    Quand les deux principaux groupes de formation des Illuminati se sont rencontrés en Europe (DELPHI pour l'Amérique du Nord et ORACLE pour l'Europe), tous les formateurs ont travaillé ensemble, qu'ils soient Russes, Allemands, Français, Anglais, Canadiens ou Américains. C'est l'une des raisons pourquoi les Illuminati cherchent à développer au maximum l'apprentissage des langues. J'ai dû apprendre six langues dans mon enfance, et apprendre à converser avec des gens du monde entier. Les Illuminati sont un groupe réellement international. Les objectifs nationaux doivent passer après leurs objectifs supranationaux. Les Illuminati ont aussi l'habitude de voyager beaucoup pour échanger leurs compétences. Un formateur russe peut donc venir quelque temps aux Etats-Unis pour accomplir une tâche précise, et retourner dans son pays, ou vice-versa. »

    Question : « La Chine fait entendre des bruits de bottes, et elle s'est dotée d'armes nucléaires, qui menacent les villes américaines. Tout cela correspond-il aux objectifs des Illuminati ? Y a-t-il des domaines qui échappent au contrôle des Illuminati, des facteurs d'incertitude ? »

    Réponse : « Cela fait cinq ans que je suis sortie des Illuminati. Mes informations commencent donc à être un peu anciennes. Mais le développement de la puissance militaire chinoise fait partie de leur plan. Il y a des membres de leur groupe qui sont asiatiques, et qui sont très opportunistes. Les maffias orientales sont très liées aux activités des Illuminati. Les seuls facteurs d'incertitude, pour les Illuminati, concernent la manière dont les citoyens ordinaires vont réagir. Ils ne peuvent le prédire. Toutefois, la direction des Illuminati conçoit plusieurs scénarios, et s'efforce de prévoir la réponse appropriée, en cas de comportement inattendu des citoyens. »

    [...]

    ReplyDelete
  7. Anonymous5:20 PM

    (suite 1)


    « Les présidents de tous les conseils régionaux dépendent d'un Conseil National. Toutes les nations européennes ont aussi un Conseil National, comme le Mexique, le Canada, la Russie ou la Chine Populaire. »

    [...]

    « Ils ont infiltré notre gouvernement et tous les gouvernements du monde. »

    [...]

    « Rappelez-vous que certains des principaux Illuminati sont déjà au pouvoir. Ils contrôlent les finances du monde et disposent d'immenses richesses. Certains possèdent plusieurs grands domaines dans le monde entier, ils ont tout ce qu'ils désirent, sans compter le plaisir de contrôler des millions d'êtres humains. Ils croient en leur puissance intellectuelle, et sont persuadés qu'ils formeront l'élite du Nouvel Ordre Mondial. Ce sont eux qui seront "les gens bien" de demain. Mais ce sont des lucifériens. Il est donc normal qu'ils croient que la Bible affirme des choses qui sont fausses.

    Si vous leur parliez ouvertement de ces choses, ils vous riraient au nez, et vous diraient : "Mais le Nouvel Ordre est déjà en place ! Il n'est simplement pas pleinement manifesté !"

    Cela fait plusieurs centaines d'années que les Illuminati sont au pouvoir dans le monde. »

    [...]

    « La Russie est considérée comme importante parce qu'elle dispose de la plus grande puissance militaire et qu'elle héberge les groupes militaires Illuminati les plus importants. Les Illuminati ont promis à la Russie la quatrième place dans le Nouvel Ordre Mondial, avant même les Etats-Unis. Parce que la Russie, et l'ancienne URSS, se sont montrées plus coopératives que les Etats-Unis dans l'exécution du programme des Illuminati, au cours des décennies passées. »

    [...]

    « Dans l'ordre de prééminence mondiale, on trouvera la Russie, puis la Chine, puis les Etats-Unis. Mais un grand nombre de dirigeants Illuminati américains émigreront en Europe quand le Nouvel Ordre Mondial sera instauré. Beaucoup y disposent déjà de propriétés. Ils changeront de nationalité du jour au lendemain. »

    [...]

    « Le conflit du Moyen-Orient est tout bénéfice pour les Illuminati.(...) ce sont les Illuminati qui arment secrètement les belligérants, pour entretenir le conflit. Ce sont des gens remplis de duplicité. Par exemple, ils se sont servis dans le passé de l'URSS pour faire passer des armes en Palestine, au nom de "l'amitié" entre l'URSS et les nations arabes. Pendant ce temps, les Illuminati américains ont fait passer des armes en Israël, pour des raisons similaires.

    Les Illuminati aiment jouer aux échecs. Ils entretiennent les guerres entre nations pour faire sortir du chaos un ordre nouveau. La Russie va redevenir puissante. Elle est trop forte sur le plan militaire pour accepter d'être réduite à un rôle secondaire. Tous les Illuminati qui étaient des formateurs dans le domaine militaire sont allés en Russie pour y être eux-mêmes formés. Dans le Nouvel Ordre Mondial, les Russes seront plus forts et mieux placés que les Américains. »

    [...]

    « Quand j'étais enfant, on m'a enseigné que les Illuminati conseillaient et finançaient tous les monarques de l'histoire ancienne, comme ils le font pour ceux de l'histoire moderne. Ils affirment que ce sont eux qui ont manipulé l'histoire depuis 2000 ans. »

    [...]

    ReplyDelete
  8. Anonymous5:45 PM

    (suite 2)


    Question : « Comment considérez-vous le rôle de la Chine et de la Russie, à la lumière des événements récents, et en fonction de ce que vous saviez quand vous étiez dans la secte ? »

    Réponse : « la Russie constituera la base militaire des Illuminati, et la source de leur puissance dans ce domaine. Les Illuminati considèrent que les chefs militaires de la Russie sont les meilleurs du monde, et les plus disciplinés. La Chine sera considérée comme une puissance plus importante que les Etats-Unis, car elle plonge aussi ses racines dans l'occultisme oriental. Mais la puissance réelle des Illuminati viendra de l'Europe. C'est ce que l'on m'avait appris dans ce groupe.

    La Chine administrera l'Orient, et la Russie l'hémisphère Nord. »

    [...]

    « En outre, ils n'ont pas vis-à-vis des orientaux la même opinion que vis-à-vis des autres races non blanches. Car les orientaux ont une longue tradition de mysticisme et d'occultisme, comme au Tibet. Ils ont aussi une culture très ancienne, et ils sont très intelligents. C'est pour cette raison que les branches orientales des Illuminati sont très respectées, même en Europe. »

    Svali, transfuge illuminati



    « Toutes les religions sont infiltrées et contrôlées par les Illuminati. (...) Tous les pays, y compris la Russie, la Chine et l'Iran, sont contrôlés par les Illuminati. »

    Mary Anne, autre transfuge Illuminati


    Dans le projet des 10 Royaumes du NWO élaboré par le Club de Rome, il est clair que le royaume n°5 contenant la Russie, contient également l'Ukraine, la Crimée, et un certain nombre de pays européens comme la Pologne, l'Albanie, la Hongrie,...
    http://www.bibliotecapleyades.net/sociopolitica/esp_sociopol_clubrome10.htm
    La "Grande Russie" de l'Atlantique à l'Oural y est presque, oui; et c'est bien un projet du Club de Rome, officine satanique. Alors, la guéguerre USA vs Russie au sujet de l'Ukraine, hein... Encore des sacrifices humains et un support de propagande, comme pour la Syrie.

    Vous pouvez aussi jeter un oeil sur le "Royaume n°4"; Israël, un état juif ? Hum...


    Nouvel Ordre Mondial, ça veut bien dire "nouveau", c'est à dire différent, n'est-ce pas ?
    Alors, pourquoi pensez-vous que l'ordre hiérarchique dans le NWO sera identique à l'ancien ?
    Propagande, conditionnement,...
    Mais par qui ? Là, la réponse ne va pas vous plaire... , mais, en fin de compte, on les leaders qu'on mérite...


    Tant que j'y suis, en ce qui concerne la Syrie: Hafez El-Assad était, entre autres, membre du Grand Orient Arabe Oecuménique; nul doute que son fils soit également lié à des loges occultes: les lignées sataniques sont transgénérationnelles. D'ailleurs, les liens entre Alaouites et sociétés occultes "initiatiques" sont bien documentés, mais en anglais.


    Karine

    ReplyDelete
  9. Bonjour Karine,
    Merci de partager un extrait des écrits de "Svali" ancienne programmeuse mentale membre des illuminati de San Diego (USA) et de Mary Anne, autre transfuge Illuminati.
    Un auteur devrait nous communiquer des informations complémentaires sur cette question délicate qui expose aux tirs des chasseurs anti-conspirationnistes.

    ReplyDelete