Tuesday, November 03, 2015

La méditation finale






L
e Figaro consacre un article au moine bouddhiste Ashin Wirathu, fondateur du mouvement 969 qui entend éradiquer les Rohingyas (musulmans de Birmanie).
http://www.lefigaro.fr/international/2015/11/02/01003-20151102ARTFIG00351-le-moine-wirathu-visage-de-l-extremisme-bouddhiste.php

Ashin Wirathu, comme tous les moines bouddhistes birmans, a une réelle expérience de la méditation, notamment des techniques méditatives de « pacification mentale ».

Depuis plusieurs années, des moines bouddhistes sont les experts de la pacification birmane à l'instar des soldats qui ont pacifié la Vendée ou l'Algérie.

Au Myanmar (Birmanie), la méditation bouddhique s'accompagne de tortures, exécutions sommaires, incendies de villages…




The Rohingyas
Inside Myanmar's Hidden Genocide




3 comments:

  1. C'est toujours bien malheureux ces "moines-guerriers", mais c'est aussi dans la tradition bouddhiste. Pour compléter l'article: "La guerre sainte du zen" > http://www.zen-occidental.net/articles1/baran1.html

    ReplyDelete
  2. Anonymous3:58 PM

    http://arretsurinfo.ch/birmanie-le-bouddhisme-radical/

    ReplyDelete
  3. Anonymous8:17 AM

    Matthieu Ricard, le gourou lamaïste de la méditation-panacée-universelle, n'explique pas pourquoi ces collègues moines bouddhistes de Birmanie, de grands experts de la méditation, se livrent à un véritable "nettoyage" ethnique digne des nazis et des criminels de guerre japonais, dont certains étaient de grands pratiquants de la méditation ZEN.

    ReplyDelete