Friday, November 13, 2015

La méditation & la Chouette d'or



Des lamas « chouetteurs » ?

Les lamas tibétains aiment l'opulence. Ils vénèrent effectivement plusieurs dieux de la richesse. A l'époque du capitalisme libertarien triomphant, ce culte ne choque plus personne.

Des maîtres himalayens dans l'art de méditer pourraient utiliser la fameuse « vue profonde » (lhaktong) que procure la méditation pour résoudre douze (11+1) énigmes afin de trouver une chouette de bronze enterrée dans une forêt. Le gagnant recevra des mains d'un huissier la magnifique Chouette d'or sertie de 500 diamants, d'une valeur de 150 000 euros, le saint « Graal » des chasseurs de trésors.

Résoudre les énigmes d'une vulgaire chasse au trésor devrait être un jeu d'enfant pour les initiés lamaïstes pourvu du troisième œil qui perçoit les secrets les plus secrétissimes...

La Chouette 20 ans après

Lancée il y a plus de vingt ans, cette chasse au trésor devenue mythique n'a toujours pas révélé son secret, une chouette enterrée quelque part en France. « Des anecdotes sur la chasse, des témoignages de « chouetteurs », l'évocation de la douzième énigme cachée... c'est ce que réserve, entre autres surprises, ce véritable livre hommage à la Chouette d'or et au concepteur des énigmes du jeu, Max Valentin. »

« Rédigé par un collectif d’auteurs, experts et passionnés, et illustré par Sergio Aquindo, ce très bel ouvrage séduira les chercheurs de la première heure et éveillera la curiosité des néophytes qui pourraient bien se laisser prendre au jeu ! »







Extrait



PROLOGUE 


PAR JULIEN A., FONDATEUR DES ÉDITIONS DU TRÉSOR

Poussé par ma passion pour les chasses au trésor, j'ai récemment décidé de me lancer dans une grande aventure en créant une maison d'édition dédiée aux trésors sous toutes leurs formes, des trésors légendaires aux trésors historiques en passant bien évidemment par les chasses organisées... autant dire que ce livre faisait partie de mes tout premiers projets. D'abord, et peut-être surtout, parce que j'ai été un Chouetteur de la première heure et que, comme bien d'autres, j'ai tracé d'innombrables lignes et cercles sur des cartes de France, j'ai griffonné des centaines de feuilles de papier pour essayer de déchiffrer les cryptogrammes du livre Sur la trace de la Chouette d'Or, je me suis esquinté les yeux pour étudier les moindres détails des visuels et j'ai passé un nombre d'heures incalculable à analyser les écrits du «maître du jeu», Max Valentin. Comme bien d'autres, j'imagine, ma famille et mes amis m'ont pris, au mieux pour un doux rêveur, au pire pour un gentil cinglé ! L'idée d'un livre hommage me trottait dans la tête depuis plusieurs années. Le vingtième anniversaire du lancement de cette chasse extraordinaire, désormais privée de son auteur, a achevé de donner à cet ambitieux projet toute sa légitimité.

Ce livre n'est pas une réédition du livre d'énigmes de Michel Becker et Max Valentin, Sur la trace de la Chouette d'Or. Pour ceux qui souhaiteraient prendre connaissance des onze énigmes qui le composent, les textes et les visuels sont disponibles sur Internet et peuvent être consultés notamment sur le site de l'A2CO (Associations des chercheurs de la Chouette d'Or) : www.lachouette.net. Il est également important de préciser que les contributeurs de ce livre ne sont en aucun cas les coauteurs du jeu, mais de simples témoins passionnés. À ce titre ils n'ont évidemment pas eu accès aux solutions de l'enveloppe scellée remise à l'huissier ni été vérifier la présence de la contremarque dans le sol.

Exercice périlleux mais exaltant que celui auquel nous nous prêtons aujourd'hui. Périlleux parce que prendre le risque d'écrire sur un sujet qui a passionné des dizaines de milliers de chercheurs de trésor, la sacro-sainte Chouette d'Or, nous expose forcément aux critiques de certains de nos amis Chouetteurs pour qui ce livre risque d'être trop ou pas assez... Mais surtout exaltant, car c'est avec un immense plaisir que nous nous sommes mis dans la peau d'un chercheur du futur qui, en 2113, mettrait la main sur ce livre et se demanderait légitimement si cette histoire est réelle ou pas, car la Chouette est bel et bien devenue au fil du temps un trésor mythique. On imagine alors qu'il s'attellerait sans attendre à la tâche et serait peut-être celui qui aurait le déclic qui a manqué à tous les Chouetteurs jusqu'ici, libérant enfin l'oiseau de sa prison souterraine.

Et de conclure sur cette fameuse citation de Max Valentin, plus que jamais fondée, vingt ans après le lancement de la chasse :

«LE TRÉSOR EST LÀ POUR VOUS... OU POUR L'ÉTERNITÉ.»






150 000 €, c'est chouette !


Depuis le dernier séisme qui a frappé le Népal, les lamas ont besoin d'argent pour financer des travaux de reconstruction. 

Matthieu Ricard appartient à l'école Nyingma du bouddhisme tibétain qui compte de nombreux découvreurs de trésors, les « Tertöns ». Notre lama national, en représentation à Paris au théâtre du Châtelet, quittera-t-il les planches pour parcourir les forêts et apporter 150 000 € aux orphelins népalais ?



Après la scène du Châtelet, les projecteurs d'Hollywood ?



8 comments:

  1. Anonymous8:44 AM

    Zhashi Lhamo est l'une des déités de la richesse du panthéon tibétain. Son temple de Lhassa est très fréquenté :
    http://french.tibet.cn/ly/qtxw/201508/t20150819_3864268.html

    ReplyDelete
  2. Anonymous10:45 AM

    Le tapage fait autour de la méditation évoque une stratégie marketing et peut-être l'intention de lobotomiser ceux qui ont survécu aux programmes TV.
    On s'interroge. Les experts de la méditation sont incapables de résoudre une douzaine d'énigmes qui permettraient d'aider les plus défavoriser. Les prélats du bouddhisme tibétain prétextent toujours la misère des enfants orphelins et des victimes de séismes pour soutirer de l'argent. Qu'attendent-ils pour trouver cette Chouette d'une valeur de 150 000 euros ? Cet argent est moralement tout-à-fait acceptable.

    ReplyDelete
  3. Anonymous12:54 PM

    Amusant :

    Si les Chouetteurs ne sont que des CHERCHEURS de trésors, des lamas, comme Matthieu Ricard, appartiennent à l'école des tertöns, des DECOUVREURS de trésors...

    Pourquoi la Chouette d'or n'est pas dans un temple tibétain ? Ont-ils réellement des dons supranormaux ces grands maîtres du bouddhisme tibétain aux CHAKRAS activés par la divine KUNDALINI ?

    Victor

    ReplyDelete
  4. Salut,
    je ne connaissais pas.
    A peine commencer la lecture du 1er indice, que je sais d'avance que je ne trouverai jamais cette chouette ^^

    ReplyDelete
    Replies
    1. Anonymous7:47 PM

      Salut,
      Avec un petit coup de Vipassana dans les neurones, peut-être ?

      Delete
    2. ou un rail de coke et du café peut être ? ^^

      Delete
  5. Anonymous9:44 AM

    Entre nous, ces méditants sont des bouffons. Ils se font poser des électrodes sur le crâne pour épater la galerie et dire que la méditation développe les perceptions extrasensorielles. Mais il sont incapables de décrypter une énigme du manuel des Castors Juniors.

    ReplyDelete
  6. Bonsoir, il reste ce blog : Le Blog du Chercheur

    Amicalement,

    Kaspius, Webmestre du Blog du Chercheur.

    ReplyDelete