Monday, December 07, 2015

La dynastie Le Pen ou la cyberdémocratie ?



Que faire pour stopper la marche de l'extrême droite vers le pouvoir ?

Si l'Assemblée nationale n'était pas un repaire de coquins, elle proclamerait la 6ème république et voterait l'abolition des privilèges des politiciens avant de se dissoudre ?



Rêvons un peu 

Tous les élus redeviennent des citoyens ordinaires, cela met immédiatement fin à l'oligarchie (corrompue par les lobbies, la finance...) et légitime le véritable « gouvernement du peuple, par le peuple, pour le peuple ».

La 6ème République est une cyberdémocratie (ou e-démocratie) c'est-à-dire une démocratie électronique directe qui utilise l'internet et d'autres technologies de communication électronique pour exprimer des choix politiques. Tous les citoyens deviennent « des participants égaux aux propositions, aux créations et à la mise en œuvre des lois ».

Des personnes compétentes sont désignées pour concrétiser le projet de société décidé par le peuple. Ces personnes sont soumises au RAPPEL ou « Abberufung » (qui existe en Suisse). Il s'agit d'une procédure de démocratie-directe qui permet de démettre de ses fonctions par initiative populaire celui ou celle qui ne donne pas satisfaction.



VERS UNE CITOYENNETE NUMERIQUE ?
Télécharger gratuitement la bibliographie de la Bibliothèque Nationale de France :





6 comments:

  1. Voilà ce dont rêve le peuple mais sûrement pas les élus
    Pourquoi vouloir stopper la monteedu FN alors qu'il n'a pas fait ses preuves ? quand on voit ce que les autres ont fait de la France il ne peut nous arriver pire avec le FN

    ReplyDelete
  2. Anonymous8:15 AM

    L'âme damnée de l'exploitation des salariés, Pierre Gattaz, qui voulant diaboliser le Front National m'a appris que Marine projette de restaurer la retraite à 60 ans. Grâce à Gattaz, j'ai voté pour le FN.

    ReplyDelete
  3. Anonymous6:02 PM

    Petite objection !
    La démocratie directe est techniquement possible à notre époque. Mais les personnes qui échappent à la lobotomie généralisée sont une minorité. Les autres ne sont pas capables d'élaborer une véritable société humaine. La majorité des individus est programmée pour l'ESCLAVAGE !
    Combien de personnes parlent de démocratie directes autour de vous ? Ce qui compte pour les gens en période électorale c'est le choix d'un nouveau maître pour remplacer celui qui est trop avide ou trop menteur...

    ReplyDelete
  4. Anonymous8:29 AM

    Le citoyen numérique devra être un HOMME LIBRE, comme dans la Grèce antique. Le droit de vote ne peut être accordé à ceux qui ont une mentalité de serf et aux déficients cérébraux, jouets du marketing politique et commercial. Un permis de voter doit être délivré comme on délivre un permis de chasser. Il faut un minimum de discernement pour voter !!!

    ReplyDelete
  5. Anonymous9:04 AM

    C'est vrai, les gens ne sont pas assez évolués pour devenir d'authentiques citoyens responsables. Pour l'instant, la racaille politique de droite et de gauche qui se partage le gâteau depuis des années, considère le FN comme l'empêcheur de magouiller en rond (le cercle vicieux UMPS). VIVE LA FRANCE LIBRE sous la bannière de Jeanne la pucelle ou du tsunami bleu Marine !

    ReplyDelete
  6. Anonymous11:59 AM

    Ils veulent de nouveaux électeurs immatures et malléables !
    Dominique Bertinotti, actuelle ministre déléguée chargée de la Famille, envisage d'accorder le droit le vote à partir de l'âge de 16 ans dans le cadre d’un projet de loi.

    ReplyDelete