Friday, April 15, 2016

Shenphen Dawa, le dzogchen et la sorcellerie


Dzogchen et Ch'an

L’érudition de Sakya Pandita (1182 – 1251) embrassait toutes les sciences religieuses et profanes de son temps. Ce savant identifiait le dzogchen et le mahamoudra au ch’an chinois. Le dzogchen a souvent été qualifié de « méthode chinoise » ou de « dzogchen à la chinoise ».

Un autre grand érudit tibétain Padma Karpo (1527-1592), reconnu comme omniscient (kun-m khyen), rapporte dans sa Chronique que des textes (termas) du dzogchen et du mahamoudra sont en réalité des écrits d'un bouddhiste chinois, un maître ch’an nommé Ha-shang Mahayana, qui furent redécouverts par les tertöns nyingmapa et kagyupa. Un tertön est une personne qui le moment venu redécouvre et interprète un terma, un texte caché. Malheureusement, les interprétations tibétaines du ch’an sont calamiteuses.


Dzogchen et sorcellerie

Peuple imprégné d’occultisme, les Tibétains ont altéré la pureté du ch’an. La 
« sublime méthode » chinoise, devenue le dzogchen, a été escamotée par un ésotérisme élitiste qui sombre souvent dans la sorcellerie. Par exemple, dans le texte dzogchen du « Cycle Profondissime » du Chiti yoga (sPyi-ti), attribué à Padmasambhava, se trouve une recette de préparation de pilules de nectar :

Padmasambhava dit :

« Tu mélangeras de ma semence, du sang des règles de Yéshé Tsogyel, de la semence de huit Vidhyadharas et de huit Mahâsiddhas, des cheveux, du sang écoulé du nez et de l’amrita. La base de la préparation sera de la chair d’un brahmane aux oreilles en forme de conque. » (Traduction de Jean-Luc Achard.)

L’exhortation à manger de la chair de brahmane se retrouve dans les rituels de sectes de sorciers lubriques et cannibales d’Inde. La religion tibétaine est imprégnée de shivaïsme tantrique. Elle a été profondément influencée par les Kapalikas (les porteurs de crânes) et la secte des Kalamukhas (les têtes noires) qui se nourrissaient de mets répugnants.

Les sectateurs du dzogchen utilisent la sorcellerie pour punir ceux qui divulguent leurs « secrets secrétissimes ». Ils mandatent les dharmapalas, des démons asservis armés de rasoirs acérés, afin de mettre à mort leurs ennemis.

Le peu avenant gourou Shenphen Dawa, fils de Düdjom rinpoché (1903 – 1987) a carrément dit : « Ne serait-ce que de parler du dzogchen, c’est en quelque sorte précipiter sa propre mort ». (Source : le bulletin n° 7 – Urgyen Samyé Chöling – Dordogne.) Shenphen Dawa, hiérarque de la secte Nyingma, use de la menace de mort comme un méchant sorcier.

L’antipathique et boiteux gourou tibétain Shenphen Dawa est tellement influencé par la sorcellerie et la démonologie qu’il mérite qu'on lui rappelle une vieille croyance de l’Eglise catholique sur l'origine occulte de certains défauts physiques. En effet, jusqu’au Concile de Vatican II, la prêtrise était interdite aux boiteux. Le prélat tibétain ne serait pas qualifié pour accéder au sacerdoce car son infirmité, aux yeux de l'ancien clergé chrétien, est l’une des marques du diabolisme.

Selon Jean-Louis Bernard, « le tellurisme, peut-être canalisé par l’organisme humain et s’y élever, en prenant pour axe le nerf sciatique, puis le dos. En cas d’échec, le sorcier risque l’ankylose définitive du nerf sciatique, des déviations osseuses du pied ou de la hanche, et même l’hémiplégie. Les sorciers de village sont parfois boiteux : des sorciers manqués, donc des diaboliques ».






8 comments:

  1. Anonymous4:58 PM

    « Du sang des règles de Yéshé Tsogyel, de la semence de huit Vidhyadharas et de huit Mahâsiddhas, des cheveux, du sang écoulé du nez et de l’amrita. La base de la préparation sera de la chair d’un brahmane aux oreilles en forme de conque. » (Traduction de Jean-Luc Achard - de morue, je suppose ?). Tout ça c'est bien beau, me direz-vous, mais où trouver tous ces ingrédients pour concocter le succulent mélange de Chef PASSEMOUALBOUDOIR et autres mets répugnants ?
    Voici une adresse où tout se procurer, même le Super FLUX : http://shenten.org/fr
    Pour "ma semence", je vous renvoie à l'annonce passée en commentaire du dernier post car, pour l'instant, je ne vois pas d'autres solutions que le bouche à oreille de la main à la main. A bon entendeur (ça rend sourd ? Vérifions-le à l'aide de cette magnifique composition musicale hétéroclite : https://www.youtube.com/watch?v=pbDfvbche-E)salut, bon week-end et... BANZAÏ !

    ReplyDelete
    Replies
    1. Anonymous10:30 PM

      Merci de rappeler que la secte de Shenten Dargye Ling (dzogchen BONPO) a pu s'offrir un château. QUESTION : Comment une trentaine d'illuminés, dont la moitié vit du RSA, peut-elle entretenir un château ?
      Il faut savoir que le principal lama de cette secte, Tenzin Namdak, a été soutenu par la Fondation Rockefeller. (Rockfeller, lamaïsme, nouvel ordre mondial...)

      Delete
  2. Anonymous9:33 PM

    BANZ...AIL ! Les potions magiques répugnantes du Tibet font que le chef des bouddhistes tibétains est aussi nommé le grand Dal'aïoli.
    Remède Bouddhiste à l'ail qui pue : http://www.le-comptoir-malin.com/blog/recettes-nature/remede-bouddhiste-a-l-ail.html
    Mais l'ail ne soigne pas la connerie des lamas et de leurs disciples.

    ReplyDelete
  3. Anonymous6:47 AM

    Un boiteux ne pouvait pas être admis dans le Sangha du Bouddha.
    "Jivaka, médecin attitré du roi Bimbisara, très réputé en son temps, avait été placé au service du Sangha du Bouddha par son souverain. Il suggéra au Bouddha de ne plus admettre dans l’ordre ceux qui souffraient de lèpre, eczéma, tuberculose ou épilepsie afin “d’empêcher ceux qui étaient atteints par ces maladies d’entrer dans la communauté pour s’y faire soigner gratuitement par Jivaka.” N’étaient pas non plus admis les eunuques, hermaphrodites, ceux à qui il manquait un membre, qui étaient défigurés, boiteux, bossus, nains, goîtreux, avaient un membre crochu, les séniles, aveugles, sourds ou atteints d’éléphantiasis... "
    http://www.buddhaline.net/Dharma-et-franc-maconnerie

    ReplyDelete
    Replies
    1. Anonymous9:22 PM

      De la même manière, Alain FINKIELKRAUT - mais c'était à prévoir - vient de se faire virer de l'Académie française : https://www.youtube.com/watch?v=Fk4mh6BrFbc
      Finkie ne sera pas resté "Immortel" très... longtemps. Mais il paraît qu'il prend ça avec... philosophie (pourtant, philosophe, l'est-il davantage ?).
      P.S. : Quelqu'un peut-il me rappeler - avec un lien si possible - à qui l'agité du bocal avait-il envoyé un cinglant : "Dommage que t'aies pas retenu le subjonctif !" ; toujours le mot pour rire. En quelles circonstances ?
      APPAREMMENT LES JEUNES SONT FASCOS - pardon - FÂCHES AVEC LA GRAMMAIRE ... aussi !
      Director's cut : https://video-mrs1-1.xx.fbcdn.net/hvideo-xpa1/v/t42.1790-2/13038062_1161008603920250_1061018630_n.mp4?efg=eyJybHIiOjUwOSwicmxhIjo5MzksInZlbmNvZGVfdGFnIjoidjNfNDI2X2NyZl8yM19tYWluXzMuMF9zZCJ9&rl=509&vabr=283&oh=89d674ebefc4e03cc5bbf6abb63b1f62&oe=5713F18E

      Delete
  4. « le tellurisme, peut-être canalisé par l’organisme humain et s’y élever, en prenant pour axe le nerf sciatique, puis le dos. En cas d’échec, le sorcier risque l’ankylose définitive du nerf sciatique, des déviations osseuses du pied ou de la hanche, et même l’hémiplégie.

    je ne comprends absolument pas de quoi il parle, qqun qui sait réellement voudrait bien m'expliquer ?
    Merci.

    ReplyDelete
  5. Anonymous6:44 AM

    Ayant lu des livres de JL Bernard, je crois savoir que cet auteur a une perception de la sorcellerie comme technique de canalisation d'énergies, notamment des énergies subtiles telluriques. Mais, le flux énergétique remontant de la terre et parcourant des canaux corporels invisibles (souvent parallèles au système nerveux) peut provoquer des dommages physiques dans l'éventualité d'une perte de contrôle de la montée énergétique. Dans ce cas, le sorcier tombe dans une forme de satanisme et cette chute (provoquée par une sorte de court-circuit) a des répercussions sur le corps. Il en résulte souvent une difformité physique. Ainsi étaient exclus de la prêtrise catholique les candidats BOITEUX, BOSSUS, BEGUES... ("défauts" commençant par la lettre B).

    ReplyDelete
    Replies
    1. Clara7:03 PM

      Merci, je vais m'aider de ces quelques éléments pour faire mes recherches.

      Delete