Tuesday, June 21, 2016

Le gourou des Brigandes

Les idées d'un gnostique libertaire, pourfendeur du lamaïsme, inspirent un groupe de chanteuses masquées.


Dernièrement, plusieurs articles ont révélé que l'extrême-droite française est agacée par les Brigandes, chanteuses inspirées par les idées de Joël Labruyère, gnostique libertaire (on le dit caïnite) et grand provocateur.


Après le Comité de Salut Public et la Société du Dragon, pourquoi pas une Sainte-Vehme contre les cerveaux détraqués ?


Tout faire sauter ou bien créer 
une Sainte-Vehme pour terroriser les terroristes au pouvoir

Joël Labruyère n'a jamais caché sa sympathie pour les idées de Julius Evola.

Evola, rappelons-le, disait à propos de l'action « révolutionnaire » : « Il ne s'agirait pas de "contester" et de polémiquer, mais de tout faire sauter... »

C'est aussi Evola qui semble inspirer l'activisme non-violent des Brigandes, qui s'apparente à une Sainte-Vehme des esprits :

« Certes, disait Evola, si l'on pouvait organiser aujourd'hui une sorte de Sainte-Vehme agissante, capable de tenir les principaux responsables de la subversion contemporaine dans un état d'insécurité physique constant, ce serait une excellente chose. Mais ce n'est pas une chose que des jeunes puissent faire ; par ailleurs, le système de défense de la société actuelle est trop bien construit pour que de semblables initiatives ne soient pas brisées dès le départ et payées à un prix trop élevé. » 


Les jésuites au Tibet

Depuis, l'arrivée des jésuites au Tibet, c'est à dire « depuis plus de 360 ans, constate un responsable de la Western Shugden Society, il n’a jamais été vraiment certain qu’un des occupants du Potala, y compris l’actuel Dalaï-lama, ait été un vrai Dalaï-lama, c’est à dire une véritable incarnation de Gendun Droub. »



Les catholiques d'extrême-droite reconnaissent l'autorité du pape François, un jésuite. Ils sont donc très irrités par la détestation quasi-obsessionnelle que manifeste ostensiblement Joël Labruyère à l'encontre des jésuites. Pour Labruyère, l'ordre fondé par Ignace de Loyola est en réalité une dangereuse organisation occulte, c'est la tête de pont des entités provenant de la planète Mars. Leur but est de parvenir au pouvoir mondial. Un délire ? Quoi qu'il en soit, Joël Labruyère n'est pas le seul à accuser les jésuites de complot.

C'est dans les écrits du penseur gnostique Rudolf Steiner, connu des écologistes pour ses thèses sur la biodynamie, que Joël Labruyère trouve une partie de sa virulente critique des jésuites. Steiner était persuadé de l'existence d'un jésuitisme occulte.

De-ci de-là en navigant sur Internet, on lit qu'"Adam Weishaupt (fondateur des Illuminati), était éduqué par des jésuites", "Cecil Rhodes voulait créer un ordre sur le modèle d’Ignace de Loyola (comme le feront aussi plus tard Hitler et Himmler)". Parfois, on évoque ces phrases de Rudolf Steiner à propos des Protocoles des Sages de Sion :

« … Je ne parlerai pas du reste du contenu du livre [NdT : Protocoles des Sages de Sion, qui venait de paraître en Allemagne], mais il suffit de lire seulement un tout petit peu de ces « Protocoles » et de connaître le monde, pour savoir qu’il s’agit de l’une des plus grossières forgeries [NdT : ou "duperies"] jésuites. Ce sont tout simplement des faux (= falsifications) jésuites, qui ont été rédigés afin de faire croire à l’existence d’une telle société [NdT : Les Sages de Sion, société fictive, inventée dans le cadre de cette mystification]. » 


(R. Steiner, conférence du 5 avril 1919, in Impulsions du passé et de l’avenir dans la vie sociale). 


Selon Christian Lazaridès, « quand Steiner a parlé des jésuites et du jésuitisme occulte, ce fut toujours pour dénoncer fondamentalement le geste effroyable de l’initiation jésuite, qui est le viol de la volonté humaine, l’atteinte la plus fondamentale à la dignité humaine ».

Rudolf Steiner a révélé à plusieurs reprises un grave problème jésuite dans le sens le plus occulte. Ce thème est exploité avec délectation par Joël Labruyère, provocateur iconoclaste et éventuellement guide spirituel des Brigandes.




Complots des jésuites
 quelques souvenirs anglais

Ils imprimaient et répandaient secrètement des pamphlets virulents contre la reine et l’Eglise anglicane. L’un d’eux, le Père Campion, fut pris, condamné pour haute trahison et pendu. Ils intriguaient aussi à Edimbourg pour gagner à leur cause le roi Jacques d’Ecosse. Le résultat de toute cette agitation fut l’exécution de Marie Stuart en 1587.

Vint l’expédition espagnole, l’invincible Armada, qui fit un moment trembler l’Angleterre et réalisa l’ « union sacrée » autour du trône d’Elisabeth. Mais la Compagnie n’en poursuivait pas moins ses projets et ne cessait de former des prêtres anglais à Valladolid, à Séville, à Madrid, à Lisbonne, tandis que sa propagande secrète continuait en Angleterre sous la direction du Père Garnett. Celui-ci, à la suite de la Conspiration des poudres, dirigée contre Jacques Ier, successeur d’Elisabeth, fut condamné pour complicité, et pendu comme l’avait été le Père Campion.

Sous Charles Ier, puis sous la République de Cromwell, d’autres Jésuites payèrent encore leurs intrigues de leur vie. L’Ordre crut un moment triompher sous Charles Il qui, par le traité secret de Douvres, conclu avec Louis XIVe s’engageait à rétablir le catholicisme dans le pays. « La nation ne connut qu’incomplètement ces circonstances. Mais le peu qui en transpira suffit à exciter une incroyable agitation. Toute l’Angleterre frémit devant le spectre de Loyola et les complots des Jésuites. »



Edmond Paris, Histoire secrète des jésuites


Durant des années, Edmond Paris a rassemblé une documentation considérable concernant l'histoire moderne et contemporaine. Dans ses œuvres, il se réfère à des documents émanant du Saint-Siège ainsi qu'à de nombreuses études d'auteurs appartenant à différents courants philosophiques, tant catholiques que laïques.

Edmond Paris concevait son rôle d'écrivain et d'historien comme celui d'un homme engagé. Dans ses œuvres, il s'est attaché à montrer que le dogmatisme et l'obscurantisme - l'intolérance idéologique et l'ingérence religieuse dans a politique - ont été à l'origine de presque tous les maux dont l'humanité a eu à souffrir depuis le début du siècle.





Le Dragon de Sodome


En Iran où la police religieuse, appelée Gasht e Ershad (Police de la Vertu), veille, 
les sodomites sont condamnés à mort.


Joël Labruyère craint-il la vengeance des enfants de la veuve ? Il ne s'est pas attiré la sympathie des frères homosexuels des obédiences initiatiques et occultistes en écrivant :

« Sur le plan occulte, la pratique de la sodomie est un acte magique qui entraîne des effets cristallisants sur les corps subtils.

Depuis l’antiquité, certains occultistes ont manipulé les jeunes gens par cette pratique afin d’obtenir leur soumission.

La sodomie peut éveiller l’énergie de kundalini, et pratiquée selon certaines règles ésotériques, elle fait dévier l’énergie vitale dans une direction voulue. C’est de la magie noire absolue, l’inversion des forces de conscience dans un but matériel.

Au fur et à mesure que des êtres ont pratiqué ce « rite sexuel », depuis les temps anciens, il s’est formé une concentration énergétique sur le plan astral. Ainsi est né le dragon de l’homosexualité. Pendant un cycle d’évolution, ce dragon demeure assoupi car trop peu d’êtres sont touchés par la pratique qui lui donne sa vitalité.

Depuis un siècle, cette tendance a été revivifiée, à partir de loges d’occultistes (souvent anglo-saxons) regroupant une élite décadente, entichée de magie sexuelle. D’abord, réservée à des initiés, la pratique s’est vulgarisée, et a touché des couches de populations jusqu’ici moralement hostiles à l’homosexualité, jusqu’à devenir une mode officialisée par l’exemple de nos « gardiens de la culture ». [...]

Sodome symbolise le nadir de l’involution. Etymologiquement, en hébreu cabalistique, SoDoM signifie « enfermement dans le sang » - c’est une maladie de l’âme (l’âme étant liée au sang d’après la tradition biblique). L’état du sang étant le reflet de l’âme, Sodome inverse la conscience (l’esprit) qui est intimement liée à l’âme.

Le corps astral du sodomite est retourné, impropre à un développement régulier, ce qui a rendu la pratique homosexuelle prohibée dans les ordres initiatiques.

Or, certaines organisations occultes en ont fait un rituel magique pour formater des jeunes gens qui ont été placés à des postes importants dans l’administration. Cela explique pourquoi notre culture médiatique qui se veut si tolérante à ce sujet, préconise la reconnaissance de l’homosexualité et le mariage entre homosexuels. Ainsi, de fil en aiguille, on pourra justifier les adoptions d’enfants par des couples homosexuels et les bébés de laboratoires à leur usage.

Avec Sodome, la science matérialiste qui est une inversion de la Science spirituelle, est victorieuse. Elle pourra générer une race de mutants humanoïdes orientés exclusivement vers le plan terrestre. C’est le but politique de certaines loges, sinon la Gay Pride ne pourrait défiler dans les rues.

Sans une compréhension des processus ésotériques qui induisent l’homosexualité, on ne peut comprendre son impact dans notre culture, et pourquoi cette pratique est une arme révolutionnaire pour accélérer l’ordre mondial technocratique. »




15 comments:

  1. Anonymous1:04 PM

    « Il est vrai que depuis la dernière guerre on ne touche plus aux bons pères (jésuites), qui ont clos le bec des Maurras, Evola ou Rosenberg qui en disaient de belles à leur sujet. »
    Courriel de Labruyère à Jérôme Bourbon, l'homme qui est derrière Rivarol, 28/04/2016.

    ReplyDelete
  2. Anonymous3:11 PM

    Joël Labruyère n'a pas fondé une franc-maçonnerie caïnite.
    La GRANDE LOGE CAÏNITE DE FRANCE n'est qu'une "marque enregistrée pour protéger les droits d'utilisation en papeterie, ajouté aux services suivants : télécommunications; et formation et loisirs", concernant d'éventuelles retombées commerciales.

    ReplyDelete
    Replies
    1. Anonymous3:27 PM

      Labruyère a souvent critiqué la franc-maçonnerie mais il est assez proche d'un ordre rose-croix.

      Delete
  3. Anonymous9:00 PM

    Pour le site d'extrême-droite catholique CHRIST-ROI, les Brigandes sont des gnostico-maçonniques, c'est-à-dire d'irrécupérables créatures du diable.

    Un communiqué précise :

    "Nous mettons en garde tous les naïfs de la droite nationale, qui soutiennent ce chœur sans rien savoir de la manipulation et du message gnostique habilement diffusé.

    Nous demandons aux organisateurs de manifestations catholiques de ne pas promouvoir les Brigandes, en raison du message anti-chrétien qu'elles propagent.

    Enfin, nous exhortons les Brigandes à se soustraire à cette détestable influence gnostique et anti-chrétienne, et à recentrer leur chœur sur la vraie Foi et sur les vrais combats."

    ReplyDelete
  4. Anonymous9:08 PM

    DROIT DE REPONSE DES BRIGANDES
    Le qualificatif de secte ayant été apposé à l’image des Brigandes, les faits rapportés
    par les accusateurs constituent une cabale orchestrée par des gauchistes satanistes en
    vue de détruire la réputation de notre groupe dans les milieux de la Droite Nationale.
    Une femme nommée Annick Lovinfosse qui a déjà tenté de nuire en nous accusant
    d’être un « groupe néo-nazi » et qui s’est rétractée devant la police, a récidivé en
    montant un scénario de « gourou et de secte » par dépit amoureux comme elle l’a
    avoué dans une lettre de rétractation :

    « L’état pathologique où je me trouvais alors (dépression et violent ressentiment
    affectif lié au rejet amoureux d’un musicien du groupe) m’ont amené à un véritable
    désir de vengeance envers tous les auteurs ou spectateurs de mon drame personnel,
    j’ai alors mêlé la C.A.F. à mon délire de persécution et dénoncer des choses dont je ne
    sais en réalité rien, ou déformées ces choses par mon désir de nuire à ces
    personnes… » (copie de l’original disponible au secrétariat des Brigandes)

    Cette personne est mobilisée par une haine farouche des idées nationalistes. Ayant été
    formée idéologiquement au sein des jeunesses communistes révolutionnaires, elle
    appartient à présent à une organisation mondialiste centrée à Tal Aviv, dirigée par
    Delia Steinberg au plan international, et les sionistes Fernand Schwarz et Thierry
    Adda au plan national. (La Nouvelle Acropole, citée comme secte occultiste dans le
    rapport parlementaire sur les sectes de 1995)

    Cette musicienne retraitée, jalouse d’avoir été évincée de notre réseau par des jeunes
    femmes, et inapte à chanter dans notre formation, cherche depuis des années à nous
    décrédibiliser. Pour ce faire, elle a réuni quelques accointances ayant participé à un
    collectif d’artistes bien avant que les Brigandes soient réunies et qu’elles ne
    connaissent même pas. Ces gauchiste furent repoussés par opposition idéologique.
    L’un d’eux est le chanteur Jean-Luc de Meyer du groupe électronique Front 242
    considéré comme une référence musicale de la sphère sataniste par Marilyn Manson.

    Quant au personnage cité comme « le gourou des Brigandes », il s’agit d’un ami
    retraité, fin connaisseur de la chanson et de la musique populaire et qui nous a aidé à
    nous structurer musicalement et financièrement. Ses idées originales façon new age ne
    regardent que lui et ne sont pas les nôtres. Mais, issu d’une famille proche de l’Action
    Française, sa sincérité patriotique est totale, autant que sa virulence antimondialiste,
    d’où la haine qu’il suscite chez les gauchistes qui l’ont approché et qui se sont
    constitués en bande organisée pour le diffamer pour mieux nous atteindre, comme au
    billard français.

    Les détails sur cette affaire sont disponibles auprès d’Antoine, secrétaire des
    Brigandes qui fournira pièces et preuves contradictoires permettant d’anéantir les
    accusations des « témoins » à charge en précisant la source politique de l’attaque.

    A vu de leur position unique dans la chanson contestataire antimondialiste, les
    Brigandes sont soumises à une très forte pression. Elles voudraient que l’on juge
    l’arbre à ses fruits car les attaques de tous bords ne manqueront pas.

    http://lecomitedesalutpublic.com/documents/DROIT-DE-REPONSE-DES-BRIGANDES.pdf

    ReplyDelete
  5. "Les catholiques d'extrême-droite reconnaissent l'autorité du pape François, un jésuite", sur ce point, vous vous trompez en grande partie !

    ReplyDelete
  6. vous avez vu, y'a même un type qui porte une kippa sur la photo ^^ Jésuites franc mac, nazi juif, tous pareils ... et quel bordel ! si si :-)

    ReplyDelete
    Replies
    1. Anonymous8:44 PM

      Quelle agressivité ! kippa, svastika, équerre et compas que de prétextes pour se faire la guerre, LA GUERRE DE TOUS CONTRE TOUS ! Ne mangeons plus d'animaux si nous voulons vivre en PAIX ! LOVE...

      Delete
    2. Anonymous8:55 PM

      Dans ce milieu de DROITE extrême catho, ce signe d'appartenance à une religion qui n'est pas en odeur de sainteté est insolite. C'est certainement un collabo de VALS (le "petit Mussolini moitié trisomique") qui est, lui, totalement trisomique.

      Delete
  7. Anonymous10:00 PM

    Labruyère a tellement plagié Steiner qu'on prend maintenant du Steiner pour du Labruyère!

    Demandez à Christian Lazaridès!

    À mon avis le discours de Labruyère ressemble à ce qui sort des milieux des services secrets britanniques (section désinformation), qui se spécialisent dans la création de fausses dissidences du genre Alex Jones et Alain Soral.

    ReplyDelete
    Replies
    1. Anonymous8:41 AM

      Joël Labruyère est incontestablement un plagiaire plus ou moins habile. Il ne fait pas de copier-coller mais actualise à la mode complotiste les écrits d'auteurs comme Jan van Rijckenborgh ou Steiner.

      Delete
    2. Anonymous2:45 AM

      Parlant de plagiat et de rose-croix: Steiner a souvent attaqué Max Heindel (sans toutefois le nommer) en révélant que celui-ci aurait littéralement plagié le contenu de ses conférences après son retour en Californie, conférences auxquelles il aurait assisté lui-même en personne lors d'un voyage en Europe. Steiner a signalé qu'il suffisait tout simplement de lui dédier le livre, de le mentionner comme source d'inspiration au début du livre, et il n'y aurait eu alors aucun problème! Mais non, il fallait que Heindel tienne le secret, pour prétendre à l'authenticité et à l'originalité, comme s'il lui fallait à tout prix se rattacher à des Maîtres inconnus...

      Delete
  8. Anonymous10:51 PM

    Hello les copains !
    J'ai trouvé un lien sur le site des Brigandes http://lecomitedesalutpublic.com/ ce lien c'est https://eurocalifat.wordpress.com/ Et bien ce site est très, mais très... à vrai dire trop contre les muslims, arabes, Vaàmabite... Si bien que je n'ai plus le choix car d'après eurocalifat les vaàmabite ont gagné. Ils sont partout !!! Donc la démocratie des Sarko Hollande-pourriture c'est fini. ENFIN !!! j'aurai une mosquée à la place de mon supermarché, un Imam en guise de psy et, c'est DIVIN, pour remplacer la télé ce n'est pas 1, ni 2, ni 3, mais 4 femmes plus un autocar de concubines. C'est trop bien, on signe quand pour l'EURO-CALIFAT ?

    ReplyDelete
    Replies
    1. Anonymous11:03 PM

      Ils vont supprimer la TV ? vraiment ? S'ils le font je me fais circoncire. La cessation de la connerie télévisuelle vaut bien un prépuce, A LLAH FIN !

      Delete
  9. Anonymous7:07 AM

    Un journaliste du POINT ayant rencontré les Brigandes là où elles demeurent dit :

    « Elles vivent dans une sorte de colocation géante avec leurs compagnons et enfants. Tout l’argent est mis en commun. Personne ne travaille vraiment. […] Au milieu de ces jeunes gens de bonne famille vivant leur contre-révolution, […] un drôle de personnage, sexagénaire bedonnant et complètement illuminé se promenant en peignoir : le gourou. Ayant grandi dans un milieu Action française, ce baby-boomer a passé Mai-68 du côté des anarchistes, est parti à Katmandou, avant de frayer avec les milieux sectaires, de la Scientologie à Raël. […] Les repas étaient surréalistes, car le gourou parlait en boucle, expliquant que les attentats du 13 novembre sont une machination des services secrets ou que Jacques Chirac s’était livré à des sacrifices humains pour devenir président. Le très planant gourou est-il un simple parasite comme en connaît toute communauté ou le vrai mentor idéologique du groupe ? Il semble en tout cas influencer les paroles conspirationnistes comme la tonalité yéyé des musiques, ne faisant rien pour ramener ses protégées vers plus de rationalité… » Il s’agit de Joël Labruyère.

    ReplyDelete