Monday, September 12, 2016

Dalaï-lama, le retour


Le Dalaï-lama revient en France après 5 ans d'absence





Le chef spirituel des Tibétains n'a pas encore posé le pied sur le sol français, qu'un nouveau mensonge médiatique circule :

« Le retour du Dalaï-lama est un jour de fête pour la communauté bouddhiste de France forte de 600 000 personnes... », Marc Fauvelle, France Inter, 12 septembre 2016.

En réalité, le Dalaï-lama est le chef spirituel des adeptes du VAJRAYANA, le bouddhisme magique du Tibet, qui est très éloigné du bouddhisme adopté par la majorité des bouddhistes de France d'origine asiatique.

Les Laotiens, Cambodgiens, Thaïlandais... sont généralement adeptes du bouddhisme du « petit véhicule », le HINAYANA. Les Vietnamiens, Chinois, Coréens, Japonais... suivent les préceptes du bouddhisme du « grand véhicule », le MAHAYANA.

Le bouddhisme tibétain, l'inquiétant VAJRAYANA avec son cortège de déités courroucées et de méchants démons, n'est pratiqué régulièrement que par une partie des exilés tibétains (3 000 – 4 000 à Paris) et peut-être occasionnellement par 10 000 français qui se disent bouddhistes tantriques (Prise de Refuge et adoption d'un nom tibétain).


Le bouddhisme tantrique, le VAJRAYANA, n'a aucun rapport avec l'enseignement du Bouddha.

Le 5e Dalaï-lama pratiquait la magie et célébrait les cultes des entités courroucées du lamaïsme. 


Selon "Le Manuscrit d’Or", dans les rituels du cycle du rD-rje gro-lod gnam-lcags 'bar-ba, l’encens est remplacé par la chair humaine brûlante (sha-chen-gyi bdug-spos), les lampes sont alimentées par de la graisse humaine fondue (tshil-chen-gyi mae-me), le sang remplace l’eau rituelle, les fleurs sont substituées par des yeux… Une peau humaine (g.yang-gzhi) et un crâne sont utilisés par le magicien tantrique qui suit les instructions données par Zur Chos-dbying rang-grol. L’initiation à l’entité protectrice gSang- sgrub, un aspect particulier de dPal-dan lhamo, exige une tête humaine fraîchement coupée. Palden Lhamo (dPal-dan lhamo) est l'entité protectrice des Dalaï-lamas ainsi que de Lhassa.


Les JuBus

Le retour du Dalaï-lama réjouit surtout des gourous d'origine juive qui ont fait du VAJRAYANA leur fond de commerce, les « JuBus » (Jewish Buddhists).

- Un tiers des leaders du bouddhisme occidental ont des racines juives.

- La moitié des participants de la retraite de méditation, à coté de Dharamsala en Inde, sont israéliens.

- On estime que 3 sur 4 visiteurs occidentaux du centre spirituel du bouddhisme tibétain et de la résidence du Dalaï-lama sont juifs.

- La plupart des affiches dans les rues de Dharamsala (en Inde où réside le Dalaï-lama) portent des caractères hébraïques ! 



Le juif dans le Lotus
Des rabbins chez les lamas

Un livre de Rodger Kamenetz



C'est à mourir de rire !
Le Dalaï-lama possède au moins deux Rolex, une Day Date en or et une DateJust Or acier sur bracelet jubilee.



Néo-bouddhisme : 
un leader sur trois a des racines juives.


Quelques noms de personnalités d'origine juive impliquées dans le néo-bouddhisme de langue anglaise :



Source

En 18 jours et pour "seulement" 1100 €, la salade Midal : Dogen et Heidegger, Descartes et Shunryu Suzuki, Cézanne et Milarépa, Montaigne et Rilke, Kant et Chögyam Trungpa, Diane Arbus et Shantideva sur fond de méditation.


13 comments:

  1. Anonymous12:36 PM

    Le pouvoir mondialiste qui contrôle les médias et le dalaï-lama, aimerait que leur marionnette au crâne chauve devienne le chef spirituel de TOUS les bouddhistes. Les journalistes ne sont pas incultes, mais comme Fogiel ils doivent désinformer pour ne pas perdre leur job.
    Les journalistes doivent filer doux. Ils ont vu comment le système ostracise ceux qui se posent trop des questions sur les attentats du 11 septembre 2001. Même Jean-Marie Bigard, malgré son talent et ses vidéos, a été obligé de demander pardon pour ses doutes sur la version officielle des attentats du 11 septembre.

    ReplyDelete
    Replies
    1. Anonymous12:52 PM

      Bonjour,
      Je suis aussi de cet avis.

      Delete
  2. Anonymous1:21 PM

    Le titre du livre "Le juif dans le lotus" porte la marque de la contre-initiation. Dans la symbolique traditionnelle, l'image du joyau dans le lotus signifie l'union (parfois représentée par l'acte sexuel) des moyens habiles (le joyau) et de la vacuité-connaissance (le lotus). Mais le titre du livre "LE JUIF DANS LE LOTUS" pourrait indiquer que la clientèle du spiritualisme oriental frelaté (en général des goys) se fait B... par les gourous JuBus.
    Pour qui sait observer, la contre-initiation signe toujours discrètement ses méfaits.

    ReplyDelete
    Replies
    1. Anonymous6:29 PM

      Les centres Vajrayana s'implantent avec l'argent de la fondation Rockefeller ou de la CIA, et le verbiage trompeur des lamas juifs. Ils écrivent les livres des dignitaires religieux tibétains. Ces parasites, enfumeurs patentés, sévissent dans toutes sortes d'escroqueries de la psychanalyse au bouddhisme tibétain en passant par les techniques de développement personnel.

      Delete
  3. Anonymous1:37 PM

    Le bouddhisme tibétain "n'est pratiqué régulièrement que par une partie des exilés tibétains (3 000 – 4 000 à Paris) et peut-être occasionnellement par 10 000 français qui se disent bouddhistes tantriques (Prise de Refuge et adoption d'un nom tibétain)"
    Présenter le Dalai-lama comme le chef spirituel du bouddhisme de France (entre 500 000 et un million de personnes majoritairement originaire d'Asie) est indiscutablement un énorme mensonge

    ReplyDelete
  4. Anonymous1:47 PM

    Est-ce la peur de la Chine ou le rejet du lamaïsme, cette forme de satanisme oriental ?
    Le pape François n'a pas reçu le dalaï-lama lors de son passage à Rome en décembre 2014.
    Et lors de sa visite en France, débutée cette semaine, le dalaï-lama ne rencontrera ni François Hollande, ni aucun autre officiel français de premier plan. Même une simple conférence à Science Po a été annulée.

    ReplyDelete
    Replies
    1. Anonymous1:50 PM

      C'est trop triste ! Moi, je l'aime bien ce drôle de bonhomme vêtu de rideaux rouges.

      Delete
  5. Anonymous9:50 AM

    La nouvelle spiritualité orientale :
    « Pourquoi les principaux représentants des tendances nouvelles, comme Einstein en physique, Bergson en philosophie, Freud en psychologie, et bien d’autres encore de moindre importance, sont-ils à peu près tous d’origine juive, sinon parce qu’il y a là quelque chose qui correspond exactement au côté « maléfique » et dissolvant du nomadisme dévié, lequel prédomine inévitablement chez les Juifs détachés de leur tradition. » (René Guénon, « Le règne de la quantité ».

    ReplyDelete
  6. Anonymous10:36 AM

    Fabrice Midal, né dans une famille juive ashkénaze, a été un disciple zélé du VAJRAYANA avant de se mettre à son compte en créant l'école occidentale de méditation.

    ReplyDelete
  7. Anonymous8:10 PM

    Sous quelle forme apparait aujourd'hui le sedentarisme dévié?(quid du catholicisme romain et thomiste?)

    Quelle forme traditionnelle est exempte de deviation?

    Si la dénonciation de ces atrocités est juste,
    ce qui est suspect c'est la forme univoque et obsessionnelle de ces attaques.
    Leurs auteurs font sans doute partie du camp du bien.
    comme d'autres:
    http://silicium.blogspirit.com/files/Joël%20Labruyere.pdf

    Décidément,ici comme ailleurs , l'enfer est pavé de bonnes intentions.

    la lumière était dans les ténèbres
    et les ténebres ne l'ont pas ...

    ReplyDelete
    Replies
    1. Anonymous10:14 PM

      "...ce qui est suspect c'est la forme univoque et obsessionnelle de ces attaques."

      Pourquoi parler d'ATTAQUES OBSESSIONNELLES ? J'ai l'impression que ce blog tente de rétablir quelques vérités sur le bouddhisme tibétain. N'est ce pas nécessaire après plus d'un demi siècle de mensonges ?

      Par contre, les JUBUS, ces professionnels du néo-bouddhisme, eux, se sentent attaqués quand le public est mieux informé et se détourne de toutes leurs arnaques. Ils redoutent surtout la baisse de leur chiffre d'affaires.

      Delete
  8. Anonymous1:00 PM

    Fabrice Midal aime la couleur jaune. C'est le jaune bhikkhu ou le jaune canari de TITI ? Attention à GROSMINET !

    ReplyDelete
    Replies
    1. Anonymous6:16 PM

      Signification du jaune :
      Signification positive : fête, joie, chaleur, ego, puissance, connaissance, amitié.
      Signification négative : traîtrise, mensonge, tromperie...

      Delete