Friday, November 11, 2016

Trump président, une étonnante prédiction

Donald Trump président. 




Plus forts que les lamas tibétains, les Simpson l'avaient annoncé en 2000.

Il y a 16 ans, les Simpson avaient vu juste. Dans le 17e épisode de la 11e saison « Les Simpson dans 30 ans », le président des Etats-Unis se nomme Donald Trump.

« Comme son titre l'indique, cet épisode datant de 2000 imagine la situation de la famille la plus déjantée d'Amérique en 2030. Homer et Marge habitent toujours à Springfield, Bart est un musicien fauché et Lisa est devenue... première femme présidente des États-Unis. » Le prédécesseur de Lisa à la Maison-Blanche est bien Donald Trump, la terreur des élites.






Source : http://www.huffingtonpost.fr/2015/08/10/video_12_n_7965636.html?utm_hp_ref=fr-culture



Pourquoi les médias se sont-ils plantés ?

Les journalistes qui ont observé les réseaux sociaux durant la présidentielle de 2016 n'ignoraient pas que Donald Trump était porté par une vague de mécontentement antisystème. Ils pouvaient entrevoir la marche triomphante de Trump vers la Maison-Blanche. Mais, comme durant le Brexist, ils devaient se taire et faire le job, c'est-à-dire manipuler l'électorat et répandre des informations et des sondages bidons pour avantager le système.



Gourous journaleux 



Pour trouver un reporter vraiment libre, il faut ouvrir les albums de Tintin. 

Les journalistes ne se préoccupent plus de la vérité. Peuvent-ils faire des investigations impartiales ? Analysent-ils objectivement les crises sociales, économiques et politiques ? Ils doivent obéir à leurs patrons, les financiers propriétaires des médias. Ainsi, ce sont des journalistes aux ordres, 
les gourous de l'intoxication médiatique qui sévissent sur les chaînes TV et les grandes radios . 


Colère contre le système

L'élection de Donald Trump a montré qu'une grande partie de la population ne se laisse plus berner par la propagande, le matraquage et l'endoctrinement journalistiques. Refusant les sornettes débitées par les médias, beaucoup d'Américains préfèrent s'informer sur les réseaux sociaux où la colère contre le système est loin de se tarir. Le ressentiment envers les élites a porté Donald Trump au pouvoir, il renversera, tôt ou tard, les oligarchies européennes.

En Europe, les déçus de la mascarade démocratique attendent un homme providentiel ; le César, le Che Guevara ou le Mahdi capable de les libérer de l'ordre marchand mondial. C'est sur les réseaux sociaux que la réalité de la mondialisation, tant vantée par les politiciens corrompus, apparaît dans toute son horreur : chômage de masse et paupérisation galopante.


***

Faut-il remplacer un lamentable président par un singe ?




14 comments:

  1. Anonymous8:44 AM

    Il y a longtemps que je n'ai plus de télévision. J'ai encore une petite radio qui me permet de capter France Culture, France Inter et les rares radios sans pub.
    Sur France Inter, il y a Bernard Guetta. Ses chroniques font subtilement la propagande du sionisme mondial. Ecoutez ce type de temps en temps et vous comprendrez vite que les grands médias sont tous au service d'un système global diabolique préparant la dictature mondiale de l'Antéchrist. Guetta est né dans une famille de juifs sépharades.

    ReplyDelete
  2. Anonymous8:51 AM

    99% DES EMPLOYÉS DE FRANCE INTER SONT JUIFS
    https://herveryssen.wordpress.com/2012/02/06/99-des-employes-de-france-inter-sont-juifs/

    ReplyDelete
    Replies
    1. Anonymous6:06 PM

      Tu comprends la raison du succès des "Protocoles des sages de Sion". Belkacem devrait les lire, elle pigerait pourquoi ses tirades contre le complotisme font marrer les "djeunes".

      Delete
    2. Anonymous6:48 PM

      Il y a des pdf gratuits des Protocoles. Ce texte circule depuis plus d'un siècle, il décrit un plan de domination du monde QUI A ETE REALISE en grande partie. La dernière phase c'est le GOUVERNEMENT MONDIAL qu'ATTALI et les autres fauteurs de sales cabales et les kabbalistes noirs appellent de leurs voeux.

      Delete
  3. Anonymous9:12 AM

    BRAVO ! 152 députés Les Républicains ont signé la résolution pour destituer François Hollande. Mais ils devraient offrir à Nicolas Sarkozy une camisole de force. Après avoir soutenu la sorcière Hillary Clinton (on la dit adepte du satanisme), Sarkozy récupère maintenant la dynamique antisystème de Donald Trump. C'est donc ça la politique à la française ! AIDE NOUS, EL MAHDI !

    ReplyDelete
    Replies
    1. Anonymous9:19 AM

      "Aux élèves qui ne mangent pas de porc, Nicolas Sarkozy préconise « double-ration de frites »
      Dire que des gens comme lui dirigent la France est tout simplement consternant. Qu’en est-il de la santé de ces enfants qui doivent manger plus de fruits et légumes bio que de la friture ?" LLP

      Delete
  4. Anonymous2:53 PM

    merci pour cette merveilleuse révélation !!!!ah ces sacrés simpsons qu'on a tous regardés....on a bien rit aussi....mais ils avaient aussi prédit l'éffondrement des twins towers.....en tous cas ils battent toutes les voyantes que j'ai pu consulter....
    vite à nos postes des fois qu'on y apprendraient la suite dans un nouvel épisode....ce que je peux vous dire en tant que petite personne qui habite cette belle terre c'est que la solution se trouve dans nos cœurs cherchez là et vous trouverez la suite que vous voulez donner à notre monde , belle journée à vous tous, bon courage il en faudra pour faire le ménage dans vos vies aussi.....le temps est arrivé il faut faire vite....

    ReplyDelete
    Replies
    1. Anonymous6:24 PM

      Selon des internautes, les Simpsons auraient "prophétisé" avec exactitude 14, 24, 31 fois...
      Troublant, non ?

      Delete
  5. Premier avantage à la divine surprise trumpienne : nous éviter la vision de l'électorat clintonien en liesse et d'une Killary reçut en impératrice à la Maison "Blanche" : y aurait-elle survécu ? A la place, il fallait s'y attendre, on a droit à de sporadiques manifestations des ennemis de LA Démocratie dont les images tournent en boucle sur les chaînes dites d'"infos" en continu. La parkinsonienne aurait, au final, obtenu plus de voix que son rival républicain : son mari a eu 8 ans pour réformer un système électoral dont il devait être globalement satisfait. Hein, Bill, au lieu de s'investit d'aussi près dans la formation des stagiaires...
    A ce propos, les homos peuvent se marier entre eux, les gays avoir leurs sites de rencontre (et pour quoi faire ?), leurs boîtes, leurs caps d'Agde, leur Gay-pride, dite fierté,... Mais qu'un candidat hétéro déclare son penchant pour les créatures de rêve du sexe opposé, tout de suite : macho, pervers, violeur, etc. Est-ce sa faute, à ce brave Donald, si plus une femme est belle plus elle aura tendance, chez un homme, à rechercher d'abord la beauté intérieure ? Comment ça vénales et pension alimentaire ? En plus, vous êtes misogyne ! Ivana, tchèque, Marla, américaine mais née dans l'état de Géorgie (!), Mélania, yougo : Riquet, lui aussi, c'est l'ÂME slave qui le fait craquer...
    Barack pourra toujours se reconvertir dans le cinéma obligé, par pénurie d'acteurs afro-américains, de recourir aux services d'Omar SY (X-men, Jurassic World, Inferno... )obligé de résider aux States pour son boulot, le malheureux. Comment un président en exercice peut-il être aussi partisan - au bas mot - pendant la campagne électorale pour désigner son successeur ? Il aurait mieux fait de s'investir davantage dans la crise Syrienne parce que, à voir l'âge et le sexe des réfugiés qui échouaient à Calais, là-bas, ce salaud de Bachar el-Assad a déjà massacré toutes les femmes, tous les enfants et tous les vieillards, on dirait. Interrogée sur cette question du Proche-Orient, Sarah PALIN - pétillante sénatrice Tea Party de l'Alaska - répondait par deux mots : INCH ALLAH. Voilà ce que j'appelle du vrai journalisme... d'opinions... personnelles !

    ReplyDelete
    Replies
    1. Anonymous12:28 AM

      Hé oui, LGBT bientôt plus communautaristes que les musulmans eux-mêmes, d'ailleurs ne dit-on pas déjà "communauté gay" ? Pour être gai, c'est gai
      Les migrants économiques dispatchés par petit groupes : si l'expression "peste brune" n'avait pas déjà été utilisée... En plus, un pays qui s'inocule le mal lui-même, EN TOUTE CONNAISSANCE DU RISQUE.
      Mise en scène indigne de la part des "gentils" Obama : recevoir les "méchants" Trump dans un coin du salon ovale, assis devant une cheminée pourrie où ne brûle aucun feu ; quel manque de respect envers le choix des électeurs, tout en prétendant - comme d'hab' - la jouer fair-play. Mais ça ne marche plus : nous avons appris à décoder ces images de propagande.

      Delete
  6. Anonymous7:00 PM

    Plus près de nous - à 3 mois 1/2 - mais aussi fort que les SIMPSONS (en anglo-américain, à la différence du français, on peut mettre un -S aux noms de famille : les Dupont et Dupond), cette grosse bille de Michael MOORE, qui pourtant n'a rien d'une flèche avec son physique à la Bart, l'avait, lui aussi, vu venir. Et cela pour 5 raisons :
    http://www.huffingtonpost.fr/michael-moore/cinq-raisons-pour-lesquelles-trump-va-gagner/
    Comme quoi !? Quand on veut... mais il n'y a pire aveugle...

    ReplyDelete
    Replies
    1. Anonymous5:05 AM

      THE Obamas, LES Obama ; THE Simpsons, LES Simpson, on est encore en France ! Bien que depuis quelques temps on se demande s'il reste quelque chose de vraiment français dans ce pays.
      Et vive Michael MOORE !

      Delete
    2. Anonymous5:26 AM

      MOORE n'était pas le seul à envisager la victoire de TRUMP. C'est pour cette raison que tout l'appareil médiatique (en Amérique et en Europe) a soutenu la sorcière. Qui contrôle les médias ?

      Delete
  7. TRUMP président, c'est pas pire que TAPIE ministre sous Tonto MIMI Ier.
    Alors : "Tirez les premiers, messieurs les Français".

    ReplyDelete