dimanche, juillet 16, 2017

Le nombre 11



Sans aucune concertation, Emmanuel Macron a décidé le 4 juillet 2017 que 11 vaccins chargés d’aluminium seront injectés aux enfants. Les parents récalcitrants encourront une peine de prison. La ministre de la Santé Agnès Buzyn souhaite que la loi concernant les 11 vaccins obligatoires soit rapidement votée.


Agnès Buzyn, la ministre des Solidarités et de la Santé, s’était déclarée favorable à l’euthanasie lors d’un colloque au Grand Orient de France en 2015 sur la « fin de vie des enfants ».

Hématologue (née le 1er novembre 1962 à Paris), Agnès Buzyn est l’aînée des trois enfants d’Élie Meir Buzyn, né le 7 janvier 1929 à Lodz (Pologne). Ce chirurgien orthopédique aujourd'hui retraité est membre actif de la loge Sigmund Freud du B’naï B’rith. La grand-mère de la ministre de la Santé était engagée dans le mouvement des femmes sionistes (Wizo).



"Aujourd’hui, seuls 3 vaccins sont obligatoires en France pour les nourrissons (Diphtérie, tétanos, poliomyélite), ça fait déjà 9 doses (vaccins plus rappels) injectées la première année de la vie du bébé. Mais avec 11 vaccins, ce sont 25 à 40 doses qui doivent être encaissées par leur système immunitaire immature. Avant l’âge de 18 mois, le système immunitaire du bébé n’est pas achevé", s'inquiète Stéphane Guibert.

LE NOMBRE 11


Des chrétiens contre les francs-maçons. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.