mardi, juin 05, 2018

L'opération Mamoudou Gassama


Spiderman ou l'autopsie d'une imposture

Les créateurs de la vidéo, Artémisia Collège, précisent : "Nous présentons un travail de recherche critique de la vérité, sans prétendre la détenir de façon absolue. Si des journalistes dignes de ce nom faisaient ce travail, nous n’aurions pas à le faire…"

Commentaire de Florence Vivès


Je suis docteur en physique et je voulais vous informer que je peux démontrer par le calcul mathématique que toute cette histoire avec Mamoudou n’est qu’une vaste fumisterie.

Voici la démonstration : quelle est la vitesse d’un corps en chute libre à une hauteur H donnée ? Mettons H = 6 m, soit grosso modo la hauteur de deux étages. L’objet a donc un mouvement rectiligne uniformément accéléré par la gravité, la formule qui permet d’obtenir sa vitesse est donc v = racine carrée de (2*g*h) Avec g = 9.81 et h = 6 m (c’est la distance parcourue lors de la chute, soit deux étages = 6 m). On obtient donc une vitesse de 10.85 m/s, soit encore v = 39.06 km/h La chute d’un corps de 6 m de haut équivaut donc à projeter ce même corps à près de 40 km/h contre un mur en béton.

Mon ami Didier Long, aussi titulaire d’un doctorat de physique vient appuyer mes calculs, je le cite : « Lorsque l’on tombe de trois mètres et que l’on s’accroche à une barre, située donc trois mètres plus bas que le départ de la chute, l’énergie doit être encaissée par le travail mécanique exercé par les bras. Si le dépliement des bras au cours de l’arrêt se fait sur une longueur de 1 m, les bras doivent supporter quatre fois le poids du corps. Si ce dépliement se fait sur une longueur de 50 cm, les bras au cours de l’arrêt de la chute sept fois le poids du corps. Le tout sans que les mains glissent. C’est un peu ce que font les gymnastes aux barres fixes. Si la chute est d’une hauteur de 6 mètres, et selon l’amplitude du dépliement des bras au cours de l’arrêt, 1 mètre ou 0.5 mètre, la force encaissée par les bras est de 7 fois le poids du corps, ou 13 fois le poids du corps. »

Conclusion : la version officielle est donc scientifiquement impossible. L’enfant ne peut en aucun cas être tombé d’une hauteur de 6 m et s’être rattrapé à la rambarde, c’est mathématiquement et physiquement impossible, ses bras et ses mains n’auraient pas survécu à l’impact. Macron tient donc son Théo.




La fabrication du consentement


Partout en Europe, la vague migratoire inquiète les populations européennes. Après le Brexit britannique, la percée de l'extrême-droite en Allemagne et son entrée au gouvernement en Autriche, l’Italie a voté pour une coalition de droite nationaliste et eurosceptique.  

Devant les millions de migrants qui affluent en Europe, Macron doit dissiper l'inquiétude grandissante des Français. L'opération Mamoudou Gassama vise à fabriquer une image positive des sans-papiers entrés illégalement en France.

La connivence entre le pouvoir et les médias permet de manipuler l'opinion publique et de fabriquer du consentement. Ainsi, l'exploit de Mamoudou Gassama, qui n'est certainement pas spontané, est relayé par les journalistes aux ordres jouant la partition de Macron.  


Noam Chomsky et Edward Herman mettent en évidence dans leur livre "La fabrication du consentement" l’existence d’une propagande visant à diffuser la vision du monde des dominants


A lire ou à relire, La Fabrication du consentement 

"Les médias constituent un système qui sert à communiquer des messages et des symboles à la population. Ils ont vocation à distraire, amuser, informer, et à inculquer aux individus les croyances et codes comportementaux qui les intégreront aux structures sociales au sens large."



Pourquoi faut-il dénoncer le mondialisme messianique ?


Le mondialisme messianique entend élargir le magma cosmopolite d'esclaves volontaires déracinés. Les masses, abruties par la propagande des médias aux ordres, sont soumises dès l'enfance à une impitoyable compétition, un darwinisme social, qui exclut les plus faibles et les transforme en parias. Parias qui seront probablement relégués, ainsi que les dissidents, dans des zones concentrationnaires comme Gaza... La dictature est en marche !




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.