samedi, août 25, 2018

Thaïlande, un moine bouddhiste tue un enfant de 9 ans

A gauche, Wattanapol Sisawad.



Wattanapol Sisawad était un moine novice âgé de 9 ans. Durant un rite bouddhique au temple de Kanchanaburi, à deux heures à l'ouest de Bangkok, il a été sauvagement battu à coups de bâton par un moine de 64 ans, nommé Suphachai Suthiyano, qui ne supportait pas de le voir jouer. 

L'enfant est tombé dans le coma et est décédé à l'hôpital provincial de Kanchanaburi.

Après son arrestation, le moine tueur a été déchu de l'état ecclésiastique. Il encourt une lourde peine pour "agression ayant entraîné la mort".

La mort de l'enfant survient alors que la Thaïlande, pays majoritairement bouddhiste, est aux prises avec de nombreux autres scandales qui touchent son clergé, notamment des cas d'extorsion, de relations sexuelles et de consommation de drogue.

Naguère en Thaïlande, les moines étaient intouchables, mais la junte au pouvoir a pris une position ferme contre le clergé qui enfreint la loi.

Plus tôt ce mois-ci, le tristement célèbre "moine jet-set" de Thaïlande - des images de lui portant un sac Louis Vuitton sur un jet privé ont fait le tour de la planète - a été condamné à 114 ans de prison pour blanchiment d'argent et fraude.

En mai, l’abbé du célèbre temple "Golden Mount" à Bangkok s’est rendu à la police après avoir transféré 4 millions de dollars sur des comptes bancaires en son nom. L’affaire fait suite à une enquête en cours sur le 
détournement de millions de dollars par l’Office national du bouddhisme. 

D'après une nouvelle de l'AFP du 24 Août 2018.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.