samedi, novembre 24, 2018

Paris 24 Novembre, des scènes de guérilla urbaine










1 - Les policiers ont fait un usage disproportionné de la force contre le peuple venu manifester pacifiquement à Paris. La manifestation a rapidement dégénéré, comme l'espérait le gouvernement pour décrédibiliser le mouvement des "gilets jaunes".

2 - Macron et sa clique de parasites dorés ne sont pas dignes du peuple français, ils doivent partir.

3 - Les policiers se déshonorent en exécutant les ordres de la dictature oligarchique issue de la "démocratie" représentative. La véritable démocratie est directe.

4 - La démocratie directe peut être instaurée dans notre pays en quelques jours grâce à Internet.



Pourquoi les gens ne votent-ils plus ? Probablement parce qu'ils ne veulent pas être gouvernés par des gourous de la politique qui, de l'extrême droite à l'extrême gauche, constituent une caste de privilégiés. 

De plus en plus de Français souhaitent une réelle application de l'article 2 de la Constitution : "Le principe de la république est le gouvernement du peuple, par le peuple, pour le peuple". Mais l'article 3 précise : "La souveraineté appartient au peuple qui l'exerce par ses représentants et par la voie du référendum". 

En France, le dernier référendum date du 29 mai 2005. A l'époque, les Français avaient refusé par référendum le projet de traité constitutionnel européen. Quelques temps plus tard, une magouille politicienne a imposé le traité de Lisbonne qui est une trahison de la démocratie par le gouvernement et les représentants du peuple.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.