samedi, décembre 15, 2018

GILETS JAUNES, la véritable actualité


Commentaire de l'actualité par Michel Drac




"(...) il est fort possible [...] que les trois coups de cette crise terminale soient frappés ici, en France..."


Une prédiction de Michel Drac 
dans "Pilule rouge" (2007)


"Le système auquel nous sommes confrontés est l’empire polycentrique du capital mondialisé - ou si vous préférez, s’agissant de nous autres Français, la province frankistanaise de cet empire polycentrique. Voilà notre ennemi. Ce que nous avons en face de nous, c’est un sanhédrin – et ce qu’il y a derrière ce sanhédrin, c’est un empire.

Et pas n’importe quel empire.


C’est le premier empire authentiquement mondial. C’est la première économie-monde, se confondre avec le monde lui-même. C’est donc quelque chose que personne n’avait jamais vu – disons : depuis l’empire romain, à l'époque d’Auguste. 


Aucun empire rival ne vient contrebalancer l’influence de cet empire-là. Il peut prolonger son existence bien au-delà des précédents, il peut pousser les contradictions internes du capitalisme jusqu'à leurs conséquences ultimes. 

Ce qui veut dire qu’il pourrait aussi, un jour, s'écrouler intégralement – imploser, se retourner intégralement contre lui-même.

Voilà le programme.

Et encore ceci : il y a un certain nombre de raisons de penser que ce retournement critique est peut-être beaucoup plus proche que nous ne l’imaginions il y a peu. Il est déjà fort tard à la pendule de l’Histoire, mes chers amis.

Et encore cela : il est fort possible, pour un certain nombre de raisons bien précises, que les trois coups de cette crise terminale soient frappés ici, en France, dans le four où se cuit le pain de l’Europe."


LIVRES :
de Michel Drac

La crise qui a éclaté avec l'implosion de la bulle des subprimes n'est pas survenue par hasard. Elle a été préparée par une longue séquence d'évènements, de l'abolition de la convertibilité-or du dollar en 1971 à l'explosion de la masse monétaire entre 2002 et 2007. En s'appuyant sur de très nombreux graphiques qui rendent son travail facile d'abord même pour des non spécialistes, l'auteur démontre que cette crise s'insère complètement dans la dynamique contemporaine du capitalisme mondialisé. Mieux encore : il explique pourquoi il est très probable, presque certain même, qu'elle a été dans une large mesure voulue. En réalité, c'est un coup d'État. Des gens, peu nombreux, mais très puissants, sont en train de voler la terre à l'humanité.



de Michel Drac

2038 de l'ancien calendrier. An XVIIIe de l'ère eurocorporative. L'Alliance panaméricaine, l'Union Eurocorpo et la Sinosphère se partagent le monde. La France n'existe plus. Elle est divisée entre intrazones, meilleur des mondes totalitaire, et extrazones, territoire de relégation des bandes néomusuls et afros. Une vague de crime déferle sur l'europrovince de Neustrie, dans la conurbe Paris-Banlieue. Tous les crimes sont liés à un jeu vidéo étrange, qui rend fous ceux qui y jouent. Un flic, Yann Rosso, va chercher à comprendre pourquoi. Miroir de notre avenir à la fois radicalement inhumain et forcément humain, trop humain, Eurocalypse constitue une exploration du concept fractionnaire dans l'hypothèse catastrophiste. Contrairement aux apparences, ce livre n'est pas un roman.


Anticonformiste et parfois iconoclaste, Michel Drac s’est donné pour tâche de déconstruire les grilles de lecture imposées par la pensée dominante, afin de rendre possible, à nouveau, "l'énonciation du Négatif".