vendredi, janvier 04, 2019

Bruno Le Maire "respecte" le peuple en le jetant en prison

Pour Bruno Le Maire, ministre de l'Économie et des Finances de la dictature macronienne, l'arrestation d'Éric Drouet, l'une des figures du mouvement des gilets jaunes : "Cela s'appelle le respect de l'État de droit. Et le respect du peuple, c'est respecter l'État de droit"

Quand Le Maire parle du "respect du peuple", il est aussi clownesque qu'en 2011. A l'époque, Le Maire était ministre de l'agriculture, il fut interrogé sur ses compétences...    


"Bruno Le Maire, ministre de l'agriculture ( http://www.agoravox.fr/tribune-libre/... « Tartuffes au grand salon » ), ne sait pas répondre à quelques questions basiques sur l'agriculture, posées par Ariane Massenet au Grand Journal sur Canal +  - Un hectare, c'est quoi ? - Ben, c'est un hectare... - Oui, c'est combien, en mètres ? - Alors ça, j'ai jamais été doué en maths..."

Le Maire, le premier baron LR (Les Républicains) à avoir rejoint En Marche, sous les huées de ses camarades qui le traitaient de « traître », est au service de la finance apatride et du mondialisme messianique destructeur des États-nations. 


L'arrestation musclée d'Eric Drouet à Paris.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.