dimanche, janvier 06, 2019

Coralie, morte pour la cause du peuple ?

Coralie, Gilet jaune belge et mère de deux enfants, aurait été tuée par le tir d'un flash-ball pendant la manifestation du 5 décembre à Paris... 


"Les officiels belges comme français n'ont pas pu confirmer les rapports relayés sur les réseaux sociaux selon lesquels une Gilet jaune belge aurait trouvé la mort lors des manifestations à Paris samedi." Sputnik 
(mis à jour 16:08 06.01.2019)

Flash-balls, grenades de désencerclement, gaz lacrymogène, blindés..., les armes "non-létales" qu'utilisent les policiers contre les personnes qui manifestent pour vivre dignement, sans subir le racket de l'oligarchie des parasites :



La grenade GLI F4 (assourdissante et gaz) contient une charge explosive constituée de 25 grammes de TNT. Elle arrache la main de celui qui tente de la relancer pour éviter le gaz lacrymogène qu'elle diffuse. La France est le seul pays européen à utiliser ce type de grenade pour le maintien de l'ordre.
Jusqu'à la mort du jeune Rémi Fraisse, qui a eu une partie de la colonne vertébrale et de la moelle épinière arrachées par l'explosion, les gendarmes utilisaient des GRENADES OFFENSIVES contre des manifestants désarmés.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.