vendredi, février 22, 2019

La mort planifiée par une richissime famille

Un reportage de Pierre Monégier, Brice Baubit et Emmanuel Lejeune diffusé dans Envoyé spécial le 21 février 2019. 

« Envoyé spécial » revient sur l’addiction aux opioïdes qui a causé la mort de près de 300 000 personnes en vingt ans aux Etats-Unis, dont 72 000 pour la seule année 2017.

L’OxyContin, le comprimé du diable

"En première ligne sur la liste noire : l’OxyContin, médicament antidouleur à base d’opium – deux fois plus puissant que la morphine – fabriqué par l’influent laboratoire Purdue. Lancé en 1996 à grand renfort de publicité, l’OxyContin a rapidement envahi les pharmacies des particuliers. A l’époque, des médecins payés par Purdue assuraient, face caméra, que les opioïdes étaient non seulement très efficaces, mais surtout sans danger. Le succès commercial est gigantesque", écrit Alain Constant dans Le Monde.

Une famille avide et criminelle, les Sackler

Les membres de la riche famille Sackler, à l'origine de Purdue Pharma, ont exigé l'augmentation des ventes de l'OxyContin et d'autres opioïdes, alors même que des personnes mourraient régulièrement à cause des comprimés diaboliques produits par leurs laboratoires.

Plus riche que les Rockefeller grâce à la mort programmée

La plus grande partie de la fortune de la famille Sackler provient de la vente de l’OxyContin. Fortune qui dépasse celle des Rockefeller.

Les créateurs de la Purdue Pharma

La famille Sackler descend d'un couple d'immigrants juifs, Isaac Sackler, né en Ukraine, et Sophie (née Greenberg) Sackler, née en Pologne.

En 1952, Mortimer et Raymond, deux fils d'Isaac et de Sophie Sackler, devinrent les coprésidents d'une petite entreprise pharmaceutique basée à Greenwich Village et financée par Arthur, un autre fils du couple Sackler. La Purdue Frederick Company est devenue Purdue Pharma, une entreprise basée à Stamford, dans le Connecticut. Avec Raymond, Arthur a créé des sociétés pharmaceutiques en Autriche, au Canada, à Chypre, en Allemagne, en Suisse et au Royaume-Uni. 


LIVRE en anglais :




The true story of a healthcare professional’s fall into OxyContin addiction…and what followed


Sometimes people pray. Those going through life's difficulties pray hard. Those who have lost everything and see no end to their suffering… pray desperately. When the answer comes, sometimes people don’t recognize it… or don’t want to recognize it. So, they pray even more. Oxycodone… OxyContin… Hydrocodone... Percocet... Norco... Lortab – these are prescription medications meant to relieve pain, but they can cause a different kind of pain that is unimaginable. Opioid addiction is the current scourge in our society, and it doesn’t discriminate. Addiction to prescription painkillers can conquer a privileged suburban housewife, a corporate CEO, a talented high school athlete, and even… a well-educated, dedicated healthcare professional. Doctors, nurses, and other people who work in healthcare seem to be immune to addiction, but they are not. The Opioid Redemption is a true story of how a successful healthcare professional became consumed with, and conquered by, an addiction to OxyContin. On a very dark night, when he had lost everything, and his life had spiraled out of control, he sent up a desperate prayer that lingered in the stratosphere for a while… and then it was finally answered. But this prayer was answered in a way that he hadn’t quite expected. The Opioid Redemption lets you into the life of a successful man that sees his steady downfall but is helpless. You feel his desperation, his confusion, his helplessness, his defeat, and then his sudden realization of a new beginning. You feel his turning point...  and how a quiet prayer, in his broken state, set the stage for his return. Sometimes people pray, and often the answer comes in a way that only God could design.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.