dimanche, février 24, 2019

Soumission de Macron au sionisme, des cathos montent au créneau



L'auteur de la vidéo, Jeremy David (JC2R), est passé du protestantisme au catholicisme. Il a écrit La Bible du Nouvel Ordre Mondial"Prenez ce livre comme un carnet de notes, qui vous donnera un bon nombre d'informations sur le Nouvel Ordre Mondial. Alors ici vous trouverez toutes mes recherches sur les vidéos "théoriques" sur le N.O.M. [...] classées en quatre grandes parties : Conspirations et Sectes ; La Dictature Mondiale ; Perversions et abominations ; Survivre au Nouvel Ordre Mondial".

De son côté, Alain Escada, président de CIVITAS, parti politique "national-catholique", écrit un article intitulé :

DE LA DISSOLUTION DU BASTION SOCIAL A L’INTERDICTION AUX GILETS JAUNES DE MANIFESTER ?


A l’issue du très médiatisé trente-quatrième dîner du CRIF (conseil représentatif des institutions juives de France), nous sommes en droit de nous interroger : qui donc gouverne aujourd’hui la France ?

Premier constat : une conception de la laïcité à géométrie variable

Emmanuel Macron, président de la république très attaché à la laïcité et aux lois antichrétiennes de 1905 ayant séparé l’Eglise de l’Etat, s’est affiché à ce dîner d’une façon qui témoigne par contre de l’union du CRIF et de l’Etat.

Il y arborait d’ailleurs à la boutonnière un badge frappé de l’étoile de David, emblème religieux par nature.

Deuxième constat : l’indignation sélective

Emmanuel Macron, trémolos dans la voix, a déploré une hausse des actes antisémites. Le même est resté jusqu’ici silencieux à propos de la hausse des actes antichrétiens. Il faut pourtant rappeler que plus de 80 % des profanations commises en France concernent des lieux de culte ou des cimetières chrétiens.

Ajoutons que pour évaluer l’antisémitisme en France, la république laïque s’en remet au SPCJ, un organisme présidé par Eric de Rothschild et fondé par le CRIF.

Troisième constat : selon que vous occuperez des bâtiments pour y loger des Français ou des immigrés…

Au cours du dîner du CRIF, Emmanuel Macron a annoncé qu’il demandait au Ministre de l’Intérieur d’entamer une procédure de dissolution du Bastion Social sans préciser les motivations juridiques de cette dissolution. Le Bastion Social est une organisation qui promeut la préférence nationale et occupe des bâtiments à l’abandon pour y loger des Français. Cette pratique est fréquemment utilisée par des associations de gauche pour loger des immigrés illégaux dans des bâtiments inoccupés. Emmanuel Macron a-t-il également l’intention de demander la dissolution de ces associations de gauche ? Nous en doutons.

Quatrième constat : En Marche vers des lois de plus en plus liberticides

Outre la dissolution du Bastion Social, Emmanuel Macron a également promis au CRIF le bannissement des réseaux sociaux de tous ceux qui s’écartent de ce que la police de la pensée autorise encore, ainsi que la pénalisation de l’antisionisme, ce qui équivaut à interdire toute critique de la politique israélienne.

Dans la foulée, Emmanuel Macron satisfera-t-il également la demande du président du CRIF (entretien au Parisien, 18 février 2019) de “faire cesser” les manifestations des gilets jaunes ?

Conclusion

Pour mettre fin à ces dérives, CIVITAS propose :

- de restaurer le catholicisme comme religion d’Etat ;

- de séparer le CRIF et l’Etat.


Source :


Après avoir retrouvé la foi catholique, un ancien maître d'une loge révèle au grand jour les véritables pratiques des francs-maçons dans son livre :


Serge Abad-Gallardo, ancien haut fonctionnaire territorial, ancien franc-maçon revenu à la foi chrétienne en 2012, signe ici son sixième ouvrage destiné à révéler les dessous à la franc-maçonnerie.

Dès les premières pages, il souligne que tandis que la foi chrétienne repose sur des faits historiques et une approche anagogique, la démarche maçonnique et l’adhésion à sa doctrine ésotérique ne s’établissent que sur une simple mythologie, voire sur les affirmations péremptoires de quelques “illuminés”. Rappelant que, depuis 1826 et la lettre apostolique Quo graviora du pape Léon XIII, l’Eglise frappe de nullité le serment prêté par les initiés de garder le secret maçonnique, Serge Abad-Gallardo a donc choisi d’en parler.

Un chapitre intitulé Le pouvoir magique du rituel maçonnique révèle différents aspects de l’occultisme pratiqué en loge maçonnique. Il évoque notamment les rituels de la “chaîne d’union” devant permettre de communiquer avec les initiés défunts. Le caractère démoniaque de cet ésotérisme ne fait aucun doute. L’ouvrage cite par exemple des témoignages écrits de dignitaires maçons relatifs à l’usage du vaudou par des francs-maçons.

Ce livre met également en évidence différents signes de reconnaissance utilisés dans le cadre de trafic d’influence, de relations entre politiciens de connivence malgré leurs étiquettes différentes et d’arrangements entre ministres et élus initiés. Différents exemples concrets illustrent les propos de Serge Abad-Gallardo, dont l’affaire Benalla…

Source


KTO, la télévision catholique française, 
donne la parole à Marine le Pen


La présidente du Rassemblement National revient sur l'enjeu des élections européennes, les Gilets jaunes, les propos du Pape sur l'immigration, l'Europe chrétienne défendue par Viktor Orban, le retour des djihadistes et beaucoup d'autres thèmes (durée : 52:33).


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.