vendredi, février 15, 2019

Stéphane Blet soutient Philippe Ploncard d'Assac menacé de mort par la LDJ



Compositeur, pianiste et maître franc-maçon repenti, Stéphane Blet dénonce la LDJ qui menace en toute impunité Philippe Ploncard d'Assac. 


La Ligue de Défense Juive

La LDJ, Ligue de Défense Juive, considérée comme une organisation terroriste, est interdite en Israël et aux USA. Mais en France, elle est toute puissante.

La conférence "Mondialisme, couverture de la dictature messianique" de Philippe Ploncard d'Assac, qui déplore, entre autres, les conséquences funestes du mondialisme messianique, a certainement irrité la LDJ.

Dans cette conférence, Philippe Ploncard d'Assac dit avoir fait des recherches généalogiques sur Emmanuel Macron. Le conférencier affirme que l'impitoyable président, spoliateur et tortionnaire du peuple français, est lié au judaïsme par sa grand-mère maternelle (Vidéo ci-dessous à partir 57:30).

D'un point de vue spirituel, Macron, relié à l'occultisme judaïque par son hérédité, la franc-maçonnerie et ses accointances avec Rothschild (le médium de Satan), fait figure d'agent de la contre-initiation kabbalistique qui œuvre à l'instauration de la dictature mondiale, nommée "le règne du Chakravartin à rebours" par René Guénon.


L'insolite signe de la désastreuse et diabolique (diable - diabolus - celui qui divise et qui détruit) gouvernance de Macron : Il fut élu avec 66,06% des voix (BFM-TV). Est-ce la signature des satanistes qui ont imposé Macron par un coup d'État qui ne dit pas son nom ? 


Mondialisme, couverture de la dictature messianique
Conférence de Philippe Ploncard d'Assac



"Le fait qu'une élite ayant à sa disposition des moyens illimités, puissent les utiliser afin d'accroitre son pouvoir et sa domination sur le monde par la destruction de toutes les structures protectrices ancestrales, n'est même plus à démontrer. L'histoire et les faits sont là pour le prouver. Cependant la masse des moutons ne s'en apercevra que lorsque la barrière de l'enclos se refermera sur eux, juste avant d'être conduits à l'abattoir. 


Monsieur Ploncard d'Assac ne fait aucune concession. Ses ouvrages sont une découpe au scalpel (il est chirurgien de profession) de la réalité. Son propos dépasse largement le cadre politique. 

Dans une dédicace de son ouvrage sur la Franc-maçonnerie (disponible sur Amazon : Le secret des francs-maçons), il a énoncé un principe simple qui sous-tend tous ses travaux : afin que nul ne puisse dire qu'il ne savait pas... Les Français sont-ils prêts à entendre et surtout à comprendre la vérité ?"



La Kabbale de mort


Jean-Gaston Bardet


Le peuple juif a été réduit en esclavage
mental et matériel par ses "princes" et la loi talmudique.


Tout ce qui touche au judaïsme est confusion totale. Il y a un plan kabbalistique de domination mondiale, qui interfère avec la tranquille conquête par la Haute Finance Juive et la misère des juifs pauvres.

Le Sionisme, par exemple, fait partie du Plan Kabbalistique. Ce n'est point du tout - comme on l'écrit - un mouvement populaire né d'une aspiration naturelle des juifs en ghettos, de l'Europe centrale.

Isaac Ben Zevi, révèle, qu'au contraire, la nouvelle du Sionisme, de la résurgence géographique d'Israël, éclata soudain dans des communautés juives orientales qui n'en avaient point eu l'idée. Elles furent, il n'est point exagéré de le dire, stupéfaites, par la grandeur de l'événement. C'était comme si le Ciel s'était ouvert devant elles pour leur permettre de contempler l'incroyable vision de la rédemption, l'approche du millénarisme national, que génération depuis génération, les juifs avaient impatiemment attendus.

L'hérésie du Mosaïsme qu'est le judaïsme, n'est point une religion. C'est un matérialisme monothéiste, doublement hérétique puisqu'il n'y a jamais eu de monothéisme en Y H W H, et encore moins de promesses de société terrestre, terrienne et terreuse.

Le matérialisme dialectique et athée est une autre déformation de la Thorah, due aux déviations conjuguées du protestant Hegel et du juif (de famille passée au protestantisme) : Marx. Le Protestantisme que Jésus déclare (une parodie de religion) est en effet, une hérésie de même sens que le Judaïsme. Il prend les Écritures dans le sens littéral, le plus bas. Alexandre Weil a pu écrire : "Un catholique qui se convertit au protestantisme fait un pas vers le judaïsme". La Justice immanente qui a aveuglé les Juifs, a rendu borgne les protestants. Ni les premiers, ni les seconds ne savent lire "dans l'Esprit" les Écritures... Nous devons leur en fournir les clefs.

Le juif judaïsant (n'oublions pas l'adjectif) est donc un matérialiste monothéiste qui se distingue du matérialiste dialectique, qu'est le marxiste, par l'idéologie théiste. Mais il s'en rapproche fortement car il adore la même idole. Sous le nom d'État-Dieu, pour le marxiste ; sous le nom de Peuple de Dieu pour le judaïsant.


Jean-Gaston Bardet, "QaBaLaH de joie et Kabbale de mort",  Maloine S.A., Éditeur, Paris, 1979.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.