mercredi, février 13, 2019

Une des vérités les plus occultées



LA DIFFÉRENCE ENTRE L'ASTRAL ET L'ÉTHER

par Thierry Philippe

La vérité sur le plan éthérique est l'une des vérités les plus occultées par ceux qui se font connaitre sous le nom de « Grande Loge Blanche » et qui ont savamment entretenu la confusion entre plan astral et plan éthérique.

Helena Blavatsky

Tout commença avec Helena Blavatsky, fondatrice de la Société Théosophique. Son but initial était de mettre au clair les fondements occultes de notre monde, trop longtemps occultés par les religions. Mais sa médiumnité atavique la rendait très vulnérable aux influences de la puissante confrérie orientale qui se fait passer pour la Grande Loge Blanche. De ce fait, dans ses écrits - dont l'impact sur les milieux spirituels de l'époque fut décisif, la différence entre le plan astral et le plan éthérique n'est pas claire. Bien souvent, elle attribue même au plan astral des qualités propres au plan éthérique.

Alice Bailey

Alice Bailey, médium canalisant Djawl Khul (dit « le Tibétain », un des usurpateurs de la Grande Loge Blanche), ajoutera par la suite à la confusion, notamment par sa conception peu traditionnelle des sept chakras, car elle confond dans ses écrits tous les plans qui constituent notre monde. Il en résulte qu'aujourd'hui, dans les milieux du nouvel âge, si chacun se doit de connaître les couleurs des chakras, on a en revanche bien plus de mal à appréhender clairement les quatre plans d'existence terrestre (physique, éthérique, astral et mental) - des plans pourtant fondamentaux dans la compréhension des vérités ésotériques.

Le corps éthérique

Alors, quelle est la différence entre plan éthérique et plan astral ? Grâce aux écrits de Max Heindel (1865-1919), en particulier sa Cosmogonie des Rose-Croix, nous savons que le plan éthérique est la dimension énergétique fondamentale. C'est notre corps éthérique qui donne vie à notre corps physique et l'anime. Lorsque le corps éthérique se retire, le corps physique devient dur et inerte : c'est la mort. L'éther est donc associé à la vie sous son aspect le plus fondamental.

Le corps astral

Le corps astral, quant à lui, est d'une toute autre nature. C'est en lui que s' impriment tous nos désirs et sentiments (peurs, joies, attirance, etc.). C'est notre corps émotionnel, et il est en relation avec un monde qui est de même nature : le monde astral. Ce monde renferme toutes les émotions produites par l'humanité. On y trouve le « bas astral » où s'accumulent les peurs, la haine, la jalousie, etc., et le « haut astral » qui, lui, contient les émotions liées à l'espoir, à l'idéalisme, à la dévotion, à l'amour, etc.

Cependant, ce monde n'est rien de plus que le monde du désir. Or, le désir ne crée pas la réalité. Être plein d'espoirs qu'un projet réussisse ne garantit pas son succès, celui-ci dépendant parfois de paramètres qui nous échappent totalement (par exemple, le karma). En revanche, l'énergie que génèrent les espoirs ainsi nourris n'est pas perdue, car elle alimente les sphères du haut astral où résident les « traîtres » de la Grande Loge Blanche.


Le Nouvel Ordre Mondial

Celui qui comprend la structure invisible de notre monde réalise que le but de la Grande Loge Blanche est essentiellement de stimuler l'humanité de sorte qu'elle produise les énergies liées à l'idéalisme, à l' espoir, etc., car il s'agit des énergies dont cette loge se nourrit. À cette fin, Alice Bailey et Djwal Khul ont mis en place le programme nouvel âge, dont l'objectif est d'éduquer des hommes et des femmes pour en faire des personnes « de bonne volonté » (selon leurs propres termes), c'est-à-dire des individus produisant des énergies liées au haut astral. Ce sont ces personnes mêmes qui œuvrent actuellement à construire le Nouvel Ordre Mondial, qu'Alice Bailey présente dans ses écrits comme une merveilleuse unification de l'humanité.

On objectera que l'espoir fait vivre. D'une certaine manière oui, mais il épuise également. À force d'espérer des événements qui ne se réaliseront jamais - car le karma ne le permet pas - l'être humain perd une énergie considérable. S'il revenait à l'essentiel sans plus se préoccuper de sauver un monde qui s'effondre, il retrouverait une grande énergie de conscience.

Nous le voyons, les plans astral et éthérique s'opposent totalement : le premier nous vide de notre énergie tandis que le second nous régénère. En effet, la science ésotérique nous apprend que, la nuit, le corps astral se détache et se rend dans le monde des rêves. Alors, enfin libéré des affres du désir, le corps éthérique s'occupe à régénérer le corps physique. Par ailleurs, chacun peut observer, dans sa vie quotidienne, que s'il a passé toute la journée dans l'inquiétude, il dormira beaucoup plus longtemps, les forces de 1'astral l'ayant littéralement vidé de son énergie.


Le plan éthérique

Pourquoi, alors, la Grande Loge Blanche a-t-elle entretenu une confusion entre plan astral et plan éthérique ? La raison à cela est simple : si le chercheur spirituel pouvait comprendre cette différence fondamentale, il se tiendrait à distance du plan astral et se rapprocherait du plan éthérique, là où résident les véritables forces divines - celles qui donnent la vie et ne vampirisent pas l'être.

Il est vrai toutefois que, si l'éther occupe tout l'espace, il n'est pas aisé d'accéder en conscience à ce plan. Ce ne sont pas des pratiques occultistes, ni des voyages hors du corps, qui nous y mèneront, et ceux qui parlent de « voyages éthériques » se trompent gravement, car ils sont et demeurent sur le plan astral.

Le plan éthérique est extrêmement structuré. La nature nous le montre très bien, elle qui constitue en quelque sorte l'une des manifestations physiques de ce plan : tout y a un rôle et rien n'est laissé au hasard. Sans une juste alchimie d'éléments ordonnés ensemble dans un même but, jamais les arbres ne pourraient croître hors de la terre.

Il en est de même pour nous : si nous voulons rejoindre le plan éthérique, là où jaillit la source de la vie, il nous faut reprendre notre place dans l'harmonie universelle et abandonner nos désirs égocentriques, car ceux-ci nous vampirisent et nous écartent du but. Alors, le plan éthérique pourra s'ouvrir à notre conscience.



Empêcher l'élévation spirituelle

À l'aube de l'ère du Verseau, nous sommes appelés à nous élever vers le plan éthérique, nous affranchissant ainsi des contingences terrestres. La Grande Loge Blanche, en s'efforçant par tous les moyens de présenter le monde astral comme étant le monde divin, tente en fait d'empêcher cette élévation par une imitation du divin.

Une guerre fait rage dans nos consciences et chacun est amené à se positionner : persister dans l'égocentrisme humain et vivre chaque jour davantage dans les fantasmes et les illusions (les mondes virtuels ne font que préfigurer cette voie), ou inverser ce processus en réapprenant à offrir son énergie pour une cause noble, en harmonie avec les ondes du Verseau.



*******

La Grande Loge Blanche 


Les « Maîtres de sagesse de la Grande Loge Blanche », dont les canalisations pullulent dans les milieux nouvel âge. Maitreya, Khoot-Humi, Djwal Khul et consorts existent bel et bien. Ils appartiennent à une confrérie orientale qui tente d'influencer la marche du monde. Il s'agit d'entités très puissantes qui se sont compromises irrémédiablement sur cette voie occulte contre-initiatique. [...]. En se présentant comme des êtres lumineux, ils sont responsables de mener les êtres qui s'éveillent sur la voie funeste de la réalisation personnelle.

Tibet occulte 

C'est à partir de centres secrets du Tibet que cette confrérie occulte a œuvré au cours des siècles, utilisant le Lamaïsme tibétain comme couverture. Le Dalaï Lama est placé à l'avant-scène pour dissimuler le véritable pouvoir du Tashi Lama - le pape noir de l'Ordre tibétain. Ces occultistes disposent de pouvoirs télépathiques permettant d'influencer le monde par la technique de « focalisation sur un point ». C'est ainsi qu'ils ont répandu nombre d' idées que nous croyons modernes par l'emploi des rites répétitifs du lamaïsme qui servent d'amplificateur et de caisse de résonance. Ils projettent leurs pensées dans l'atmosphère à partir des hauteurs du Tibet et les martèlent par des rythmes magiques jusqu'à ce qu'elles se fixent dans nos consciences. En se manifestant sous le nom flatteur de Grande Loge Blanche, ces initiés ont influencé des médiums pour répandre la propagande du nouvel âge. Cette opération de subversion spirituelle veut fondre toutes les religions dans la « nouvelle religion mondiale » annoncée par la médium Alice Bailey, disciple du Maître Tibétain appelé Djwal Khul. Le nouvel âge est une entreprise d'essence totalitaire qui prépare la religion unique du Nouvel Ordre Mondial par la confusion des principes et l'inversion de la révélation originelle en un culte rendu au monde et à l'homme. C'est le satanisme spirituellement correct.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.