dimanche, mars 03, 2019

Ordo Ab Chao ou le chaos orchestré par Macron



L'ancien journaliste VERDI ne décolère pas et déclare :

"Macron c'est le Nouvel Ordre Mondial, et si on laisse passer le Nouvel Ordre Mondial, c'en est fini de la planète, c'en est fini de l'humanité...

Macron a franchi un pas supplémentaire dans la tyrannie. Il a donné l’ordre de matraquer, tabasser les députés de l’opposition. La victime, samedi 2 mars, à Bordeaux, a été Loïc Prud’homme, député de la France Insoumise, violemment pris à partie par la milice du pouvoir macronien, alors qu’il rentrait tranquillement de la 16ème édition de la mobilisation des gilets jaunes. 

Ce qui s’est passé à Bordeaux est d’une extrême gravité et prouve, s’il en était encore besoin, à quel point celui qui usurpe la fonction de président de la République française est un être psychologiquement dérangé, qui met en grand danger notre pays. Il n’hésite pas à s’attaquer à l’un des symboles de la république qu’est l’écharpe tricolore. Il y a urgence à dépasser les clivages politiciens, en lançant, immédiatement, la procédure de destitution contre Macron, telle que le suggère Asselineau. Le monde et ses instances internationales attendent ce signal fort contre Macron pour agir." 

(Le professeur Adriano Segatori, psychiatre et psychothérapeute italien, analyse le profil d'Emmanuel Macron : https://youtu.be/v4wS8FIw47Q )

Ordo Ab Chao ou le chaos global


Extrait d'une vidéo réalisée par MetaTV avec Pierre Hillard dans la série Histoire secrète de l'oligarchie anglo-américaine https://www.youtube.com/watch?v=7O2aX...


Lecture :



Pierre Hillard présente les travaux de Carroll Quigley  


"Ce grand livre de Carroll Quigley (1910-1977), professeur à l'université de Georgetown est paru en anglais après sa mort en 1981. 

Nous pouvons affirmer que cette parution en langue française de l'Histoire secrète de l'oligarchie anglo-américaine, est véritablement une œuvre de salubrité publique. En effet, grâce aux travaux de cet universitaire américain, il est désormais possible de mieux connaître les arcanes de ce monde oligarchique opaque dont l'action a été déterminante pour le monde anglo-saxon et, par ricochet, pour la planète entière. 

L'auteur développe et explique à partir d'abondantes pièces d'archives que les élites anglo-saxonnes ont élaboré, dans la deuxième moitié du XIXè siècle, un véritable plan de bataille afin de permettre à l'Empire britannique associé aux Etats-Unis d'asseoir une hégémonie complète sur le monde. Cette volonté de puissance et de domination a été l'œuvre d'une poignée d'hommes liés intimement à la haute finance de la City et de Wall Street. Tout un groupe, issu de la haute aristocratie et bourgeoisie britannique en liaison avec une élite américaine, émerge. 

Fort d'un travail de bénédictin, Carroll Quigley recense les noms et expose les ambitions de cette « super classe » ou « famille technocratique » avant l'heure définie par des liens sociaux et familiaux étroits."

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.