mercredi, avril 24, 2019

L'incendie de Notre-Dame de Paris, Benjamin Fulford accuse Macron et les satanistes Khazars


Benjamin Fulford :


"L’incendie sacrificiel à Molech (Ba’al, Set, Satan) de la cathédrale Notre-Dame de Paris était une tentative désespérée des superstitieux satanistes "Khazarians" de l’UE, d’inverser en quelque sorte la donne de leur chance, selon des sources de la loge maçonnique P2.

Il est difficile pour les gens normaux de comprendre la mentalité superstitieuse de ces satanistes, mais ils semblent essentiellement penser qu’ils se battent contre une déesse. C’est pourquoi ils ont choisi de brûler «Notre Dame» ou «Our Lady», parce que cela fait référence à Marie. Marie, bien sûr, est le nom Chrétien de la Déesse Isis, qui a élevé un enfant jusqu’à ce qu’il puisse vaincre Set ou Satan.

C’est pour cette même raison superstitieuse que ces satanistes ont créé une horrible organisation terroriste et tenté de faire appel à l’État Islamique afin d’affaiblir le soutien à la Déesse dans l’esprit de l’humanité.

L’espoir, en sacrifiant Notre Dame, était d’unifier la pensée des Européens et de la population mondiale autour du Président Esclave des Rothschild allemands, Emmanuel Macron, tout comme les Américains s’étaient ralliés autour de George Bush après le 11 septembre, ont indiqué les sources. Selon de multiples sources de la résistance française des Gilets Jaunes, l’incendie de la cathédrale serait attribué à Macron et à ses maîtres tireurs de ficelles Allemands.

Les sources du Pentagone ont commenté : « Les profanations des églises Catholiques en Europe et l’incendie criminel de Notre-Dame en France pourraient bien avoir un côté positif et mener au limogeage du Pape François et au défroquage du Cardinal Français Philippe Barbarin». «La mafia Juive satanique mondiale a peut-être signé son propre arrêt de mort, avec son terrorisme antichrétien en France, le massacre de Pâques au Sri Lanka (dans lequel (comme par hasard) aucun Israélien n’a été tué,) ni ailleurs non plus», ont ajouté les sources.

Certes, une masse critique de personnes conscientes, en particulier des membres des forces armées et des services de renseignement du monde entier, savent bien que «l’État Islamique» désigne en réalité l’État Satanique, c’est-à-dire Israël. Ainsi, lorsque «l’État Islamique» prend le crédit du massacre de chrétiens au Sri Lanka et ailleurs, cela pointe vers le véritable coupable : Israël

Les sources du Pentagone prévoient que : “Une guerre sainte ou une croisade XXIe siècle contre les Juifs [la mafia Khazariane] sera menée par la Russie, l’Union Européenne et les États-Unis, pour défendre la Chrétienté, et ce, avec l’aide des Musulmans”.

Un groupe de Musulmans modérés a souscrit à cette déclaration dans le but d’obtenir un statut consultatif auprès de l’ONU afin de lutter contre tous ces efforts visant à déclencher une guerre sainte entre Musulmans et Chrétiens.




Les Musulmans sont pleinement conscients du fait qu’une tentative de brûler la mosquée Al-Aqsa à Jérusalem au même moment où Notre Dame-de-Paris a été incendiée, était l’œuvre de satanistes Khazarians et non de Chrétiens.

Comme le montrent ces événements, la bataille contre la mafia Khazariane satanique fait rage de telle manière que cela transcende les frontières politiques, religieuses et géographiques traditionnelles..."

Lire la suite : stopmensonges.com 




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.