jeudi, mai 02, 2019

L’avenir de l’ordre mondial et la tyrannie technocratique

"Les jésuites formèrent (...) le célèbre Maçon J-B Willermoz, ou encore le fondateur des Illuminés de Bavière, Adam Weishaupt. Weishaupt fonda d’ailleurs les Illuminés de Bavière l’année où la Compagnie fut officiellement interdite par le Saint-Siège, continuant l’œuvre jésuite, cette fois sous un angle clairement athée, au sein des milieux maçonniques qui tendaient de plus en plus vers l’idéologie révolutionnaire. [...]
C’est ainsi que les jésuites se mêlèrent aux sociétés secrètes qui allaient soutenir les révolutions dites « des Lumières », en Europe. Ils appuyèrent certainement la Révolution Française, ayant une terrible vengeance à prendre contre la couronne de France et contre l’Église, qui furent les deux cibles de la Révolution." 
(La Compagnie de Jésus. Pour la plus grande gloire... de qui ?)


Censurées par YouTube et persécutées par une autorité judiciaire anticonstitutionnelle car placée sous la coupe du pouvoir exécutif depuis le décret Valls (n° 2016-1675) de décembre 2016, les Brigandes révèlent les enseignements qui sous-tendent leurs chansons durant des week-ends d'échanges et de rencontres.

Les thèmes du 31 mai au 2 juin 2019 : 

L’avenir de l’ordre mondial et la tyrannie technocratique

L'origine de l'homme et sa destination selon la tradition indo-européenne.

Comment organiser une alternative de vie pour le futur ? 


Communiqué de la Communauté de la Rose et de l’Epée (alias « le Clan des Brigandes ») :

"Après bien des vicissitudes, la censure a éliminé Les Brigandes de YouTube et veut les faire disparaître totalement. Le système craint que nos chansons puissent recueillir un succès populaire.

D’autre part, une commission d’enquête parlementaire a été constituée pour éliminer de France tout ce qui dérange, et Les Brigandes ont l’honneur de figurer en tête de la liste noire.

Dans ce contexte, il nous paraît indispensable de faire savoir que notre action ne concerne pas seulement les productions artistiques. En effet, nous sommes organisés en « clan » et le groupe musical Les Brigandes n’est que l'aspect extérieur de notre activité.

Après 4 ans de production en flux tendu (70 vidéos et un 8ème album de chansons à paraître fin avril), nous allons ralentir le rythme – le temps que la tempête se calme – et pour mieux recentrer l’énergie sur notre programme de vie et son développement social et spirituel.

Notre communauté est fondée sur la Tradition indo-européenne et, de manière secondaire, sur une démarche politique. Mais pour nous, le spirituel vient en priorité. Sans une philosophie cohérente, mise en pratique par notre mode de vie, Les Brigandes n’auraient jamais vu le jour.

Il faut préciser que nous ne croyons pas aux solutions politiques. Notre démarche est spirituelle et sociale, et elle s’incarne dans une nouvelle manière de vivre. « Si vous ne pouvez pas changer la société, créez-en une autre ! »

Désormais, nous mettrons en avant le nom symbolique de notre collectif : La Communauté de la Rose et de l’Epée. Cette dénomination nous relie à la tradition « chevaleresque », ce qui n'a rien de sectaire ni de mystérieux, et nous définit mieux que « le Clan des Brigandes ».

Pour ceux qui désirent s’informer sur nos activités internes et la philosophie qui sous-tend notre action, nous allons organiser des week-ends d’approfondissement sur la tradition indo-européenne pour faire face aux enjeux de notre époque. Des invitations seront ultérieurement envoyées aux personnes dont nous avons l’adresse postale.

Si vous êtes intéressés et n’avez jamais passé de commande sur notre boutique, vous pouvez envoyer votre adresse postale sur l’email suivant afin d’être tenu au courant de nos futures activités : communaute.rose.epee@gmail.com

L’œuvre complète des Brigandes est disponible ici :

https://lesbrigandes.com/l-oeuvre-integrale-de-joel-labruyere-par-les-brigandes/




OUI le décret Valls a aboli la séparation des pouvoirs.


Georgia Pouliquen, Switch News TV

L'autorité judiciaire n'est plus indépendante et n'est plus gardienne de la liberté individuelle.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.