mercredi, octobre 16, 2019

Des généraux Américains déclarent de guerre aux sionistes et à l'Etat profond

Pendant que les médias français désinforment et s'enfoncent dans le ridicule (affaire Ligonnès, par exemple), le journaliste indépendant Benjamin Fulford annonce qu'à la Maison-Blanche, Trump avec le général Mark Milley et d’autres généraux de l’armée, vêtus de leur uniforme de la Seconde Guerre mondiale, déclarent la guerre aux sionistes et à l'État profond.


Changements Historiques Mondiaux suite à l'Effondrement du Projet des Sionistes


Un nouvel âge est en train de naître

par Benjamin Fulford



De véritables événements historiques se déroulent dans le monde entier alors qu'implose ce projet Sioniste vieux de plusieurs siècles.

C'est ce qu'on peut constater entre autres choses, avec l'épuisement des ressources financières de l'ONU, l'invasion massive de la Syrie par la Turquie et l'escalade de la guerre civile aux États-Unis. De plus, de multiples signes indiquent qu'un accord de haut niveau a été conclu entre la Russie, la Chine et les États-Unis pour un nouveau système de gouvernance mondiale.


Commençons par la situation aux États-Unis. Le gouvernement militaire dirigé par le Président Donald Trump a obtenu un financement de la Chine pour éviter la faillite, selon des sources du Pentagone. En effet, la Chine va payer comptant pour une abondance de nourriture des États-Unis afin de gagner du temps jusqu'à ce qu'ait lieu une réinitialisation de la monnaie mondiale, disent-ils.

L’armée américaine nous a envoyé cette photo (ci-dessus) avec la légende suivante : "Pour accueillir la nouvelle année fiscale, le 7 octobre Trump a convoqué des responsables militaires à une réunion et un dîner à la Maison Blanche avec le haut Général Mark Milley et d’autres généraux de l’armée vêtus de leur uniforme de la Deuxième Guerre Mondiale, déclarant ainsi la guerre aux Sionistes et à l'État Profond."


En outre, selon des sources du Pentagone, "la chasse Octobre Rouge est lancée alors que le chasseur (Hunter Biden et autres traîtres) deviennent les chassés, et que le Général Joseph Dunford supervise les tribunaux militaires".


Des sources Russes nous disent que l'ancien Président Barack Hussein Obama a déjà été exécuté par un peloton d'exécution. Les sources du Pentagone n'ont pas confirmé cela, mais ont déclaré : "La guerre civile fait rage avec les exécutions de Gitmo (Guantanamo Bay), la déclassification, les troupes mobilisées et les autorités fédérales, ainsi qu'une éventuelle prise de contrôle de la Californie".

Une source du MI6 dit avoir été informée "par une source très fiable" que les "Anges Déchus" (les lignées sataniques), préparent pour la période entre le 21 et le 24 décembre, ce qu'ils qualifieraient de révolution glorieuse, une guerre thermonucléaire totale pour éliminer la très vaste majorité de la vie sur notre planète.

Ceci est, bien sûr, une réitération de "l'option Samson" israélienne pour détruire le monde si son existence était menacée. Israël est définitivement confronté à une crise existentielle avec une armée Turque se dirigeant vers eux.

Les Sionistes Chrétiens et les médias Sionistes s'opposent au fait que les États-Unis "abandonnent les Kurdes" alors que la Turquie avance en Syrie. 

Bien que les médias d'entreprise y voient une incursion limitée pour sécuriser sa frontière, les Turcs disent le contraire. "Nous ne pouvons pas attendre. En tant que Turquie, nous n'arrêterons jamais ce combat, peu importe ce qu’on puisse en dire", a déclaré vendredi le président Recip Erdoğan.

"La Turquie a lancé la plus grande intervention géopolitique de son histoire politique avec l’opération "Peace Spring"... Tout ce corridor qui traverse les frontières Iranienne et méditerranéenne va être purgé. 
Une zone de Turquie, une zone de paix, va y être construite", a déclaré le chroniqueur Turc Ibrahim Karagül.

Si vous regardez une carte du Moyen-Orient, le "corridor" qu’ils vont "purger" comprend la Syrie, l’Iraq, le Koweït, le Liban, la Jordanie et Israël.

Il semble également que les Turcs aient le soutien tacite de la Russie et des États-Unis. Jeudi, les États-Unis et la Russie ont opposé leur veto à une résolution de l'UE demandant à la Turquie de "mettre fin à l'action militaire unilatérale".

C'est la première fois depuis la première réunion de l'ONU en 1946 que les États-Unis et la Russie opposent leur veto à la même résolution du Conseil de sécurité.

Les Européens ne pouvaient que se tordre les mains. "L'opération Turque dans le nord-est de la Syrie peut ouvrir un nouveau chapitre dramatique dans l'histoire déjà très sombre de la guerre en Syrie. Les conséquences potentielles d'une telle action militaire sont claires pour tout le monde, du moins pour nous. Les répercussions peuvent être extrêmement graves sur les plans humanitaire, militaire, politique et stratégique", a déclaré la Haute Représentante/Vice-présidente Federica Mogherini au Parlement Européen.

Traduction : Les résultats de la Première Guerre mondiale sont anéantis au détriment des Français et des Britanniques.

À cela, Trump a répondu sur Twitter : "Les Kurdes et la Turquie se battent depuis de nombreuses années. La Turquie considère le PKK (Kurdistan Workers' Party ) comme les pires des terroristes. D'autres peuvent vouloir entrer et se battre pour un camp ou pour un autre. Laisse les faire !
Nous surveillons la situation de près. Guerres sans fin ! Très intelligent de ne pas s’impliquer dans les violents combats le long de la frontière Turque, pour changer".

La Turquie compte 1,09 million de soldats et de réserves en activité, contre 150 000 soldats Syriens et 30 000 forces Kurdes, alors prendre la Syrie on dirait que pour le moins, c'est du gâteau pour les Turcs.

La grande question, bien sûr, est de savoir ce qui se passe dans l'ancien territoire Turc d'Arabie Saoudite, au cœur du système de pétrodollars. "L'Arabie Saoudite se tourne vers l'est" avec la visite du Président Russe Vladimir Poutine, "et pourrait même obtenir des missiles S400 pour se défendre contre Israël", selon des sources du Pentagone.

L’économie Saoudienne est également en train d’imploser, avec le projet de lister sa société pétrolière Aramco parmi celles en grande difficulté. "Aramco a été déclassée par Fitch à A et pourrait atteindre BB ou une note inférieure à la catégorie investissement, car les fonds souverains, les sociétés d'État, les retraites et les milliardaires refusent de devenir des investisseurs clés dans son introduction en bourse", indiquent des sources du Pentagone. Dans ces circonstances, le pays, propriété privée de la famille Satanique Saoud, pourrait bien revenir sous contrôle Turc.

En Israël, il semble que les rats commencent à abandonner le navire Sioniste, à commencer par le Premier Ministre Benjamin Netanyahu. Des sources du Mossad nous disent : "Jusqu'à présent, Bibi n'a été invité à aucune coalition. Il évite les radars et prépare une stratégie de sortie. Il sait que son temps est révolu. Il va tenter de disparaître. Il a plusieurs alternatives. Ses mouvements sont surveillés de près."

Netanyahu tente maintenant de négocier un accord de plaidoyer dans lequel il témoignera à propos de choses comme Fukushima et ses chefs Sionistes en échange de la protection militaire Américaine, selon des sources du Pentagone.

Pendant ce temps, les Sionistes, en plus de lancer des menaces nucléaires vides (leur option Samson ayant été neutralisée), ont eu recours à la guerre météorologique contre le Japon et les États-Unis.

Le 12 octobre, le Japon a été frappé par ce qui avait été annoncé comme un typhon de catégorie 5 dans le cadre d'une campagne de sensibilisation à saturation dans les médias Japonais. 

Si vous regardez cette capture d'écran du satellite météorologique Japonais, vous pouvez voir un motif de grille non naturel sur le côté gauche du typhon qui est un signe clair de guerre météorologique.
Le "typhon" n’a été finalement qu’une pluie torrentielle. Une grande partie des dégâts causés par les inondations rapportés par la presse semblent avoir été provoqués par un sabotage délibéré, plusieurs barrages ayant ouvert leurs vannes. (Stuxnet ?)

Il y a eu aussi des reportages dans les médias au sujet d’un séisme d'une magnitude de 5.7 à Tokyo, mais ni moi ni personne d'autre que je connaisse à Tokyo ne l'a ressenti. 

"Le Japon ne devrait pas s'incliner devant l'État Profond, mais être du bon côté de l'histoire", déclarent des sources du Pentagone. Ils peuvent aider en envoyant la police militaire arrêter le traître Shinzo Abe, lié aux gangsters.

Aux États-Unis, la zone de maïs du Midwest a été frappée par des tempêtes de neige "sans précédent". Alors que normalement, 75% de la récolte aurait déjà dû être ramassée, des inondations printanières "sans précédent" ayant retardé les semis, a fait que 22% seulement de la récolte avait été sécurisée avant la neige.

La Californie, quant à elle, a été frappée par des incendies criminels, des arrêts délibérés du réseau électrique et d’autres chaos. C'est pourquoi l'armée Américaine envisage de prendre temporairement le contrôle de cet État voyou. Envahir la Californie leur permettrait également de nationaliser les sociétés subversives de la technologie Cabale telles que Google, PayPal et Facebook.
Bien entendu, le plus grand Kahuna Cabale qui doit être nationalisé est la Réserve Fédérale, qui appartient à des intérêts privés. Cela semble être en train de se produire, car même la banque centrale Néerlandaise dit: «Si le système s'effondre, le stock d'or peut servir de base pour le reconstruire. L'or renforce la confiance dans la stabilité du bilan de la banque centrale et crée un sentiment de sécurité."

Voici ce qu'une source de la CIA a envoyé sur la réinitialisation du système financier au moment même où ce rapport allait être publié :
"Nous sommes MAINTENANT dans l’étape finale du jeu. Quelqu'un, qui est dans le secret des dieux, au sommet de la pyramide, et qui est l’un des nôtres, m’a dit que la réinitialisation du système bancaire mondial se ferait dans quelques semaines, et non dans plusieurs mois. 

Ce serait très probablement lié au Brexit et à la crise à Hong Kong. Si cela est correct, un événement MAJEUR aura lieu à Hong Kong le même jour. 

Prenez note que le 1er novembre est un vendredi. C'est un calendrier parfait pour fermer le système bancaire en ligne au cours du week-end (comme cela a toujours été le cas pour les événements gouvernementaux pré-planifiés). 

Nous connaissons le résultat potentiel. Si les ATM sont temporairement "hors ligne en raison d'un dysfonctionnement du système", comme c’est généralement indiqué sur l'écran du GAB lorsque l'interrupteur est éteint, la panique parmi les masses sera inévitablement très forte."

Comme pour toute prévision du futur, nous ne pouvons qu'attendre et voir si tout cela est vrai. Toutefois, les États-Unis étant la nation la plus endettée de l’histoire mondiale, la nationalisation de la Fed et la réinitialisation du système nécessiteraient un accord avec les créanciers, en particulier la Chine.

Sur ce front, Trump a renforcé la pression sur la Chine en la chassant du port de Long Beach, en plus d'invoquer des tarifs douaniers et une multitude d'autres menaces. Dans ce contexte, on peut supposer que la peste porcine et les vers de l'armée dévastant la production alimentaire Chinoise ne sont pas des actes de la nature.

Les États-Unis semblent également offrir des carottes. En particulier, l’armée Américaine a commencé à rendre publiques les technologies de pointe dissimulées jusqu’à date. 

Par exemple, ils ont publié une "technologie de type UFO" qui révolutionnerait complètement les voyages aériens et spatiaux. Ils publient également des brevets pour des réacteurs de fusion compacts qui transformeraient complètement l’économie mondiale.
Si cette technologie de fusion fonctionne, cela permettrait littéralement à tous les habitants de la planète de vivre comme des millionnaires.
Il y a aussi des signes que l'ONU pourrait enfin quitter New York. Le secrétaire général António Guterres a déclaré lundi (7 octobre) qu'il pourrait être à court d'argent d'ici la fin du mois d'octobre. 

Cela est dû principalement au fait que les États-Unis et 64 autres pays ont cessé de payer leurs cotisations à l'ONU. Cela signifie que les souhaits de la Chine de la relocaliser au Laos ou ailleurs en Asie pourraient se réaliser, si elle était disposée à payer les factures.

Un nouvel âge est en train de naître.


Source :

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.