jeudi, janvier 16, 2020

Pédocriminalité, à quand l'épuration ?


La pédophilie et le cinéma

(Durée 54:07)
On nettoie l’info, l’émission de la Rédaction d’E&R.


La pédocriminalité des "élites" :

 Kouchner panique et dénonce Jack Lang !

Le Libre Penseur : "Cette excuse bidon et indigne aurait pu marcher si ces gens n’avaient pas continué à soutenir la pédophilie et les pédocriminels pendant des décennies. Cette réaction tardive de Bernard Kouchner démontre à quel point ces gens sont fragiles ; ils sont terrorisés à l’idée de devoir un jour rendre des comptes. Quant à Jack Lang, il faudra lui poser la question dès que possible pour avoir sa version…"

En 1977, Gabriel Matzneff avait publié un texte pour prendre la défense d’adultes accusés d’avoir eu des relations sexuelles avec des enfants.
Il avait été signé par de grands noms.

En janvier 1977, Gabriel Matzneff publie dans Le Monde et Libération une pétition défendant les relations sexuelles entre adultes et enfants. Le texte avait, à l’époque, été signé par des personnalités comme Simone de Beauvoir, Louis Aragon, Roland Barthes ou encore Bernard Kouchner. Le Point a interrogé ce dernier sur la question et sa défense est ahurissante.

« Autres temps, autres mœurs »

« Sa pétition ? Mais la pétition de Matzneff, je ne l’ai même pas lue ! Daniel Cohn-Bendit et moi l’avons signée parce que Jack Lang nous l’avait demandé », a plaidé l’ancien ministre de Nicolas Sarkozy et Jacques Chirac. « C’était il y a 40 ans. C’est une énorme erreur. Il y avait derrière une odeur de pédophilie, c’est clair. C’était une connerie absolue. Plus qu’une connerie, une sorte de recherche de l’oppression », a-t-il néanmoins regretté, rappelant qu’il avait été « le seul à dire que c’était un salopard [Matzneff] ». Comment alors expliquer cette signature chez de grands noms comme Sartre, Aragon ou encore Barthes…

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.