dimanche, avril 18, 2021

Les invités sulfureux du Vatican

La 5e conférence internationale sur la santé : 

Esprit, corps et âme 


"Du 6 au 8 mai, le Conseil pontifical de la culture et la Fondation Cura organisent un webinaire spécial pour explorer les points communs entre la religion et la spiritualité en matière de santé et de bien-être, tout en examinant la relation entre l'esprit, le corps et l'âme."

Des invités sulfureux : 


ALBERT BOURLA
Directeur général de Pfizer
("vaccin" à ARNm susceptible de modifier notre génome).

STEPHANE BANCEL
Président-directeur général de Moderna Therapeutics
("vaccin" à ARNm susceptible de modifier notre génome).

Dr. FAUCI
Avec ce Torquemada du covidisme,
les Américains pourraient porter le masque jusqu'en 2022.

CHELSEA CLINTON
(pro-avortement).
La fille unique de Bill et Hillary aurait déclaré :
"Le Satanisme est une religion qui mérite le respect."

DEEPAK CHOPRAH
Gourou du New Age.

DAVID FEINBERG
Responsable de Google Santé
(Google est obsédé par le transhumanisme).

ETC.


Qui a financé les Georgia Guidestones ?





D'après une source crédible, qui, précise l'essayiste Henry Makow, doit rester anonyme pour ne pas être assassinée, c'est L. Ron Hubbard qui a fait construire les Georgia Guidestones, le monument des 10 commandements du Nouvel Ordre Mondial.

Les Georgia Guidestones ont été construites par le fondateur de la Scientologie, L. Ron Hubbard, en 1980. L'objectif de dépeuplement (limiter le nombre de Terriens à 500 millions) était destiné à réserver la planète aux scientologues. Hubbard, qui se considérait comme «l'antichrist», a personnellement supervisé la construction sous le nom de Robert C. Christian. Bill Gates était un scientologue qui prenait (prend toujours) à cœur le dépeuplement.

Autres assertions de Henry Makow :

JFK a été abattu par son chauffeur de limousine, l'agent des services secrets Bill Greer. JFK a été tué pour avoir tenté d'abolir la Réserve fédérale. Les services secrets sont contrôlés par la Fed. Trump a probablement été menacé d'assassinat s'il contestait l'élection truquée.

Howard Hughes a simulé sa mort en 1976. Un double, un malade mental du nom de Kevin Rowlands a été sacrifié. Hughes est mort en 1991 et a été incinéré. Il a passé la période 1976-1991 à superviser son empire depuis la base aérienne de Vandenberg en Californie et la station navale de Roosevelt Roads à Porto Rico. Il a simulé sa mort parce qu'il était poursuivi par l'IRS pour avoir refusé de payer des impôts. Il avait de nombreux déguisements excellents mais n'a jamais autorisé les photographies. Il était protégé par la CIA et il finançait leurs projets secrets et leurs projets lucratifs. Il est devenu un agent actif de la CIA sous le nom de G.H.W. Buisson. Les affirmations selon lesquelles Hughes a épousé Eva McLelland et ont vécu dans une caravane à sept miles à l'ouest de Troy AL sont fausses. Hughes a eu deux enfants, Andrew J. Cipollo d'une serveuse nommée Jeannette Marie Cipollo et Ernie Kanzler de Katherine Hepburn. Ernie a été adopté par Mme Kanzler, la sœur de l'épouse d'Edsel Ford, à la demande de Katherine Hepburn.

L'atterrissage lunaire de la NASA de 1969 a eu lieu dans le Piémont NM.

Les vaccins Covid 19 sont en effet destinés à dépeupler la planète. Ce ne sont pas des vaccins mais des «thérapies géniques» dont l'effet devrait être apparent dans les six mois.



D'après un article de Henry Makow : https://www.henrymakow.com


*******

Vidéo

Faut-il aller en prison pour échapper au vaccin ?

"Les détenus ne sont pas des cobayes, ils ont le droit de refuser le vaccin", dixit Éric Dupond Moretti.




Marvin se fait vacciner

 

(2:02)

samedi, avril 17, 2021

Ordo Ab Chao : Jacques Attali, Pape François, Kissinger, les prophètes du N.O.M.

 

(17:16)

La revue de presse de Jeremy (JC2R), auteur du livre  

Jeremy :

"Bon... pourquoi j'ai fait ce livre déjà ? Ah oui, en fait c'est pour deux raisons. 

Premièrement pour une raison pratique, en effet à cause de ma connexion internet qui date de Mathusalem je me voyais mal remettre en ligne une centaine de vidéos sur la nouvelle chaîne. Déjà j'y aurais passé des heures, et puis même pour vous avoir dix vidéos par jour ça vous aurait vite saoulé je pense. Donc mettre par écrit tout ce que j'ai dit dans mes vidéos dans un livre vous permet d'avoir accès très facilement à toutes ces informations. En plus ce livre peut vous servir de base pour effectuer vos propres recherches.

Deuxièmement, écrire un livre est le meilleur moyen de contourner la censure. En effet les vidéos sur internet peuvent vite disparaître, surtout de nos jours où le net est en train de passer sous contrôle de nos élites. Au moins en écrivant un livre je suis sûr de sauvegarder mon travail pendant de nombreuses années. Si demain on coupe le net aux dissidents politiques, il ne restera que les livres à s'échanger sous le manteau. Et puis j'imagine déjà les historiens du futur, qui dans quelques centaines d'années liront mon livre (et d'autres) pour essayer de comprendre cette époque chaotique. D'ailleurs je les salue, j'espère que le monde dans lequel vous vivez est meilleur que le nôtre, parce que là c'est vraiment la merde.

PS : Si tu es mon arrière arrière arrière arrière arrière petit fils, ferme ce bouquin et va faire tes devoirs ! Sale gosse ! 

Bon, comme vous l'avez compris dans la forme ce livre est assez simple. Je ne suis pas un intellectuel comme je vous l'ai déjà dit, eh puis merde on n'est pas là pour se prendre la tête. Prenez ce livre comme un carnet de notes, qui vous donnera un bon nombre d'informations sur le Nouvel Ordre Mondial. Alors ici vous trouverez toutes mes recherches sur les vidéos "théoriques" sur le N.O.M, comme je ne sais pas moi des vidéos sur les Guidestones, le projet MK-Ultra, le Cern, la puce RFID etc. etc... pour les sujets d'actualités et politiques je ferai un autre livre, que vous pourrez acheter lui aussi, comme ça vous me donnerez encore plus de sous haha ! Escroc ! Lol 

J'ai essayé de classer toutes ces vidéos théoriques sur le Nouvel Ordre Mondial en quatre grandes parties : Conspirations et Sectes ; La Dictature Mondiale ; Perversions et abominations ; Survivre au Nouvel Ordre Mondial. Bien sûr je ne vous ai pas livrées mes notes telles quelles, je les ai rédigées afin de vous fournir un texte qui soit le plus propre possible, sans bavures ni ratures ! Parfois j'ai même complété ces notes pour vous fournir plus d'informations lorsqu'il en manquait. Vous trouverez aussi toutes les sources de mes recherches, comme ça vous ne pourrez pas dire que j'ai tout inventé bande de petits malins.

Il ne me reste plus qu'à vous souhaiter une très bonne lecture. Merci pour votre énorme soutien et à très bientôt pour de prochaines vidéos."

*******

Vidéos

La violence, ici et là.



vendredi, avril 16, 2021

Covid : silence complice, corruption et crime contre l'humanité

Après le Dr Sherri Tenpenny c'est le Dr Vernon Coleman qui déclare : Les vaccins Covid-19 sont des armes de destruction massive et pourraient mettre fin à la race humaine.

"Chaque individu vacciné a le potentiel de devenir un meurtrier de masse parce que son corps se transforme en laboratoire qui produit des virus mortels. Pire encore, certains des individus vaccinés peuvent devenir des porteurs asymptomatiques, répandant des virus mortels autour d'eux."

"Ce problème vient d'être évoqué par le Dr Geert Vanden Bossche, un éminent spécialiste des vaccins."




Ce que l'on peut constater avec cette opération Covid c'est qu'elle a servi d'accélérateur de la prise de conscience de nombreux peuples. Partout la colère gronde et les manifestations grandes ou petites se succèdent jour après jour dans toute l'Europe. Les pouvoirs corrompus s'y sont préparés puisque même notre "président bien aimé" a pris soin de fournir aux forces de la répression, tout ce dont elles auraient besoin, en cas d'insurrection ou de protestations de masse. Le problème n'est plus de savoir si la révolte se produira mais quand et comment. Et ils le savent...

Cette opération Covid est révélatrice de la criminalité de la classe politique d'abord, à commencer par le psychopathe qui nous sert de président. Toutes les mesures imposées, du confinement jusqu'à la vaccination, n'auraient jamais pu l'être sans la complicité et la lâcheté des élus, des députés et des sénateurs qui au lieu de se lever et de dénoncer les abus de pouvoir, les graves atteintes aux libertés et à la démocratie, les liens de corruption qui existent entre les partis politiques et les cartels bancaires et pharmaceutiques, se sont contentés de se taire et de profiter de la gamelle.

Alors qu'il faudrait dénoncer ce qui se passe dans notre pays avec force et véhémence, même Mélenchon et Marine Le Pen font semblant de croire que nous sommes en train de vivre la "peste du siècle", mettent leurs masques devant les caméras et se contentent de quelques bravades sans conséquences. De faux opposants, des rouages du Système, des marionnettes comme les autres.

Honte à eux ! Ils méritent tous sans exception, d'être jugés devant un tribunal populaire parce que même la justice otage de la franc maçonnerie n'est plus fiable. Son attitude passive face aux évènements tragiques que nous vivons en constitue la meilleure preuve.

Les forces de la répression, elles aussi sont responsables de la débâcle actuelle car leur obéissance aux mesures les plus liberticides ne les a pas fait réagir. Au lieu de protéger le peuple, elles protègent un régime corrompu et criminel. Pour elles aussi l'excuse d'avoir "obéi aux ordres" sera un facteur aggravant car cela démontre que ces fonctionnaires payés avec l'argent de nos impôts, ont préféré faire allégeance à un groupe politique au pouvoir provisoirement, plutôt qu'à la nation. Elles nous ont trahis et nous ont réprimés, souvent avec une extrême violence. Elles se sont compromises et déshonorées et ont perdu notre confiance. Chacun d'entre eux devra rendre compte de ses actes et les objecteurs de conscience devront être récompensés et honorés, en devenant les nouveaux dirigeants de ces forces censées nous protéger.

Le corps médical aussi nous a trahis. Ils savent mieux que personne que ce coronavirus se soigne avec des traitements qui ont fait leurs preuves depuis des dizaines d'années. Et la preuve c'est que les pays qui les utilisent, enregistrent les taux de mortalité les plus bas, alors que chez nous et dans les pays qui pratiquent la vaccination de masse comme le Chili, le nombre de décès explose. Non pas à cause du Covid mais de la vaccination qui sert à masquer le fait qu'on a réduit les moyens de la santé publique et que l'on a abandonné à leur triste sort ceux qui avaient un urgent besoin d'être soignés. La corruption qui gangrène cette corporation jusqu'ici respectée et admirée, poussera les Français à revenir à une médecine plus traditionnnelle et moins dépendante des labos devenus de véritables organisations criminelles, pour qui l'argent et le profit comptent plus que la santé des gens !

Les plus grands virologues, les plus grands microbiologistes et non des moindres, alertent sur les dangers mortels de la vaccination expérimentale qui va transformer les vaccinés en éléments contaminants et dangereux pour l'humanité. Nous sommes au bord d'un génocide et ceux qui pourraient l'éviter, ferment leurs gueules de peur d'être exclus par l'Ordre des Médecins, une organisation corrompue par Big Pharma, et dont les jours sont comptés, et qui n'échappera en aucun cas au tribunal populaire !

Quant aux médias leur responsabilité est immense et au moins égale aux politiciens. En diffusant des informations mensongères, en alimentant la psychose et la peur de la mort, ils ont permis que cette opération Covid se transforme en cataclysme sanitaire, économique et social.

Nous savons tous que le Covid sert d'alibi à l'oligarchie bancaire pour nous imposer le Great Reset qui veut mettre fin aux libertés fondamentales, à la propriété privée, à l'argent liquide pour avoir un total contrôle sur nos vies. Ce n'est pas du complotisme puisque les dirigeants de ce plan machiavélique s'expriment publiquement !

N'est-ce pas le démoniaque Klaus Schwab du Forum Economique Mondial qui déclare : "Dans 10 ans vous ne posséderez plus rien et vous en serez heureux." ?

Quand Bill Gates déclare que le problème majeur est la surpopulation et que la vaccination permettra de la réduire de 10 à 15%, il faut être stupide pour lui faire confiance et aveugle pour ne pas comprendre qu'on veut éliminer une partie de l'humanité.

Tous ceux qui participent à cette opération Covid se rendent coupables de crimes contre l'humanité. Et j'espère vivre assez longtemps pour les voir tous jugés et condamnés.

Ni pardon ni oubli !

Lisez ce que dit le Docteur Vernon Coleman et qui confirme ce qu'affirme le Docteur Sherri Tenpenny.
C'est grave !

Message urgent du Dr Vernon Coleman qui prédit que tous les vaccinés commenceront à mourir à l'automne et annonce un génocide général pour la majorité de la population, également pour les non vaccinés, en raison des mutations virales que le vaccin provoquera.

Dr Coleman : "Les vaccins Covid-19 sont des armes de destruction massive et pourraient mettre fin à la race humaine."

"Chaque individu vacciné a le potentiel de devenir un meurtrier de masse parce que son corps se transforme en laboratoire qui produit des virus mortels. Pire encore, certains des individus vaccinés peuvent devenir des porteurs asymptomatiques, répandant des virus mortels autour d'eux. Ce problème vient d'être évoqué par le Dr Geert Vanden Bossche, un éminent spécialiste des vaccins."

Le Scientifique avertit le monde : "Arrêtez immédiatement tous les vaccins contre le Covid-19 ou un monstre incontrôlable sera libéré ! Il y a un risque réel qu'au lieu de tuer 90 à 95%, comme l'élite perverse le voulait à l'origine, ils puissent tuer tout le monde par erreur; ils pourraient anéantir l'humanité."

"Nous avons très peu de temps pour nous sauver. Nous devons renforcer notre système immunitaire et, ironiquement, nous devons peut-être rester à l'écart des personnes qui ont été vaccinées."

"Envoyez cet article aux médecins et aux journalistes, aux amis et aux parents. Peut-être pouvons-nous persuader les gens au pouvoir qu'ils ne sont pas à l'abri de la catastrophe à venir."

Dr. Vernon Coleman

Source :



Vidéo

Les déficients mentaux et les sans abris sont vaccinés de force



jeudi, avril 15, 2021

L'énorme scandale de l'Agence européenne du médicament



Ce que l'Agence européenne du médicament a autorisé :

- Remdesivir à 2000 € la dose, retiré ensuite car inefficace et dangereux ;

- Anticorps monoclonaux, retirés pour les mêmes raisons ;

- Le vaccin Astrazeneca interdit par le Danemark à la suite de thromboses mortelles ;

- Le vaccin Johson & Johnson suspendu par les Etats-Unis.


Ce que l'Agence européenne du médicament a interdit :

- L'usage contre le Covid-19 de l'hydroxychloroquine, dont l'innocuité est prouvée depuis 70 ans ;

- L'usage contre COVID19 de l'ivermectine, qui est l'un des médicaments les plus sûrs du monde ;

- Le vaccin russe SputnikV déjà commandé dans 60 pays ;

- Le vaccin chinois Sinovac.


Dans Twitter, François Asselineau écrit : 

"Ce récapitulatif des décisions ahurissantes de l'Agence européenne du médicament ne peut s'expliquer que de 2 façons :

- soit ses instances dirigeantes sont d'une incompétence phénoménale ;

- soit elles sont corrompues jusqu'à l'os.

La seconde hypothèse est de loin la plus probable."



mercredi, avril 14, 2021

Le Pentagone présente une puce à insérer sous la peau pour détecter le Covid-19

Question à Fulford et QAnon (le soi-disant Renseignement militaire au service du peuple) : 
- Etes-vous certains que la dictature mondialiste ne contrôle pas le Pentagone ?


Le Pentagone a créé un implant sous-cutané, qui serait capable de détecter le présence du Covid chez les personnes n'ayant aucun symptôme. L'armée, qui espère ainsi «changer la donne», assure qu'il ne s'agit pas de «suivre chacun de vos mouvements».

Dans un entretien accordé à l'émission américaine d'information 60 Minutes le 11 avril, des responsables du Pentagone ont présenté au public les avancées technologiques de l'armée américaine pour lutter contre les pandémies, et plus particulièrement contre le Covid-19. Avec en solution phare : le développement d'une puce à insérer sous la peau, qui serait capable de détecter la présence du Covid dans le corps d'une personne, avant même qu'elle ne présente de symptômes.

«Nous poussons la communauté scientifique à trouver des solutions qui peuvent ressembler à de la science-fiction. Et nous sommes disposés à prendre des risques avec des investissements à haut risque qui pourraient ne pas fonctionner. Mais s'ils fonctionnent, nous pouvons complètement changer la donne», soutient ainsi le colonel Matt Hepburn, un médecin spécialiste des maladies infectieuses, qui a passé des années au sein du DARPA (Defense Advanced Research Projects Agency), la discrète agence de recherche et développement des nouvelles technologies de l'armée américaine.

Selon Matt Hepburn, le procédé permettrait de prévenir efficacement les contaminations, comme cela avait par exemple été le cas l'année dernière sur l'USS Theodore Roosevelt, lorsque 1 271 soldats avaient attrapé le Covid-19 : «Qu'en aurait-il été si l'état de santé de tout le monde à bord avait été surveillé avec cet implant sous-cutané, actuellement en phase avancée de test ?»

«Pas une puce gouvernementale pour suivre chacun de vos mouvements»

«C'est un capteur. Cette minuscule chose verte là-dedans, vous la placez sous votre peau et ce que cela vous dit, c'est qu'il y a des réactions chimiques à l'intérieur du corps qui signalent que vous allez avoir des symptômes demain. C'est comme un voyant "vérifiez le moteur"», explique Matt Hepburn en présentant le prototype aux journalistes.

Conscient des interrogations légitimes sur le viol de la vie privée qu'implique un tel implant, le responsable du DARPA a tenté de se montrer rassurant. «Ce n'est pas une puce gouvernementale redoutée pour suivre chacun de vos mouvements, mais un gel ressemblant à un tissu conçu pour tester en permanence votre sang», a-t-il évacué sans s'appesantir sur le sujet.

Le DARPA affirme également avoir créé un filtre, qui installé sur une machine à dialyse serait capable d'éliminer le Covid-19 du sang. «Vous faites passer le sang de quelqu'un à travers ça. Cela élimine le virus et réintroduit le sang», explique Matt Hepburn, précisant avoir testé le procédé avec succès sur une patiente, la femme d'un militaire.

Rien ne dit toutefois que cet ambitieux projet reçoive un accueil très favorable parmi les troupes américaines. Fin février, le New York Times rapportait qu'un tiers des soldats avait refusé de se faire vacciner contre le Covid-19, que ce soit en raison de leurs inquiétudes quant à la fiabilité des vaccins, ou plus simplement dans l'idée de défendre leur liberté individuelle.

En savoir plus sur RT France : https://francais.rt.com/international/85574-pentagone-presente-puce-inserer-sous-peau-detecter-covid

*******

Vidéo

Et l'armée française dans tout ça ?




mardi, avril 13, 2021

Attali : un avant goût effrayant de son Nouvel Ordre Mondial


"You're not allowed": Police halt church service.
Raid de Scotland Yard contre l'église du Christ-Roi à Balham, dans le sud de Londres.

Le Ramadan vient de débuter, les policiers profaneront-ils des mosquées ?  La dictature mondialiste est-elle, à l'image du Talmud (Attali est un talmudiste), plus particulièrement antichrétienne ?


Attali : un avant goût effrayant de son Nouvel Ordre Mondial

Nous ferions bien d’accorder crédit à celui qui il y a 40 ans déjà avait annoncé la pandémie. Et si cette première vague n’est qu’une plandémie permettant aux gouvernements de discipliner durement des peuples habitués à la liberté, la prochaine sera mortelle et redoutable car elle s’accompagnera de mesures encore plus draconiennes et de pénurie alimentaire. Et ça, c’est Jacob Rothschild qui le dit. Sa déclaration figure in extenso au bas de cet article.

Nous ferions bien d’accorder crédit à celui qui il y a 40 ans déjà avait annoncé la pandémie. Et si cette première vague n’est qu’une plandémie permettant aux gouvernements de discipliner durement des peuples habitués à la liberté, la prochaine sera mortelle et redoutable car elle s’accompagnera de mesures encore plus draconiennes et de pénurie alimentaire. Et ça, c’est Jacob Rothschild qui le dit. Sa déclaration figure in extenso au bas de cet article.

Jacques Attali tout comme Klaus Schwab sont des agents au service des 8 familles de banquiers qui gouvernent ce monde. Ils connaissent donc le scénario à l’avance et ne font que conditionner les peuples à s’y préparer en faisant entrer ce sujet dans les conversations courantes. Certains y croient mais beaucoup doutent. Et c’est parce que nous sommes divisés entre éveillés et endormis qu’ils se sentent forts et intouchables, et que le plan du Nouvel Ordre Mondial avance inexorablement sans que nous puissions nous y opposer. Sarkozy avait donc raison…

Dans un livre que Henry Kissinger a qualifié de "brillant et provocateur… difficile à rejeter", Jacques Attali confirme que les banquiers Illuminati imposent à l’humanité un affreux "Nouveau Monde" , opposé au bien, à la vérité ou à la réalité. Ce Nouvel Ordre Mondial est en cours de formation sous nos yeux, et nous en sommes inconscients.

Dans "Une brève histoire de l’avenir" Attali parle en tant qu’initié illuminati, il a par conséquent accès aux plans de ces derniers concernant la planète terre. Il ne parle pas dans le vide. Voici quelques thèmes pour vous donner une idée du livre.

Juif français (il a récemment déclaré au Congrès juif européen que la population juive mondiale doit augmenter de 200 millions, pour qu’Israël puisse survivre), Attali est un technocrate de haut niveau travaillant à la mise en place du Nouvel Ordre Mondial.

Jacques Attali a un CV des plus variés. Pendant dix ans il a travaillé comme conseiller de l’ancien président français François Mitterrand. En 1980, il a lancé le programme européen Eurêka (un grand programme européen sur les nouvelles technologies qui a inventé, entre autres, le MP3).

IMMIGRATION

Les flux d’immigration vont s’étendre et submerger les États-nations. "La Grande-Bretagne deviendra un pays d’accueil majeur, notamment pour les citoyens des pays d’Europe centrale."

Le nomadisme deviendra aussi la norme en Occident. "De plus en plus de gens vont quitter un pays pour un autre : bientôt, plus de dix millions d’entre eux changeront de pays chaque année."

Notre principal atout sera l’argent, mais beaucoup partiront parce qu’ils sont dégoûtés de leur patrie : "Ils ne voudront plus dépendre d’un pays dont ils rejettent le système fiscal, la législation et même la culture. Et aussi disparaître complètement, vivre une autre vie. Le monde sera donc de plus en plus rempli de personnes devenues anonymes de leur plein gré; ce sera comme un carnaval où tout le monde – la liberté ultime ! – aura choisi une nouvelle identité pour lui-même."

SEXUALITÉ

À l’avenir, les gens ne créeront plus de liens et ne créeront plus de familles. "Le couple ne sera plus la base principale de la vie et de la sexualité. [Les gens] préféreront choisir, en toute transparence, des amours polygames ou polyandres."

Le moteur de cette tendance est la technologie qui libère les jeunes du contrôle parental.

Une culture dominée par les médias créera une population égocentrique qui "ne sera loyale qu’envers elle-même".

Les amoureux échouant à se marier pour la vie, "le monde ne sera plus qu’une juxtaposition de solitudes et une juxtaposition de masturbations".

Attali écrit qu’au XXème siècle, la société "cherchait à évacuer le rôle reproductif de la sexualité en rendant la maternité artificielle, en utilisant des méthodes de plus en plus sophistiquées – pilules, travail prématuré, fécondation in vitro, mères porteuses".

À l’avenir, la société ira même jusqu’à "dissocier la reproduction et la sexualité. La sexualité sera le royaume du plaisir, reproduisant celle des machines".

Les générations futures fabriqueront l’être humain comme un artefact sur mesure, dans un utérus artificiel, ce qui permettra au cerveau de se développer davantage avec des caractéristiques choisies à l’avance. "L’être humain sera ainsi devenu un objet commercial."

SURVEILLANCE

Attali dresse le portrait d’une société de surveillance qui ferait grimacer la Stasi.

Même nos machines à laver conspireront contre nous, tandis que "l’emballage de produits alimentaires, de vêtements et d’articles ménagers deviendra «communicatif»".

Nous vivrons avec des robots peu fiables.

Le robot aspirateur pourra facilement transmettre des données sur votre vie privée.

"Les robots domestiques deviendront universels dans la vie quotidienne. Eux aussi seront constamment connectés aux réseaux à haut débit dans l’omniprésence des nomades. Ils feront office d’aide domestique, d’aide aux handicapés ou aux personnes âgées, de travailleurs et de membres des forces de sécurité. En particulier, ils deviendront des «observateurs»."

Toutes nos données seront collectées par des entreprises de sécurité publiques et privées. La principale forme de surveillance consistera en appareils de divertissement portables. "L’embryon de ceci aujourd’hui est l’iPhone actuel qui envoie des données à la NSA."

"L’objet nomade unique sera traçable en permanence. Toutes les données qu’il contient, y compris des images de la vie quotidienne de chacun, seront stockées et vendues à des entreprises spécialisées ainsi qu’à la police publique et privée."

D’ici 2050, ces machines auront évolué pour devenir ce qu’Attali appelle des "machines d’autosurveillance" qui permettront à chacun de contrôler sa propre conformité aux normes.

Nous surveillerons notre consommation d’eau, d’énergie et de matières premières. Nous aurons même la "possibilité de mesurer, de manière permanente ou périodique, les paramètres de [notre] propre corps".

"Les insectes électroniques, portés par voie sous-cutanée, enregistrent sans cesse des battements de cœur, de la tension artérielle et du cholestérol. Des microprocesseurs connectés à divers organes surveillent leur fonctionnement par rapport aux normes."

Vivant des vies chaotiques et sans sécurité, nous serons dépendants des compagnies d’assurance. Ces entreprises veilleront à ce que leurs clients se conforment aux normes afin de minimiser les risques et les coûts… Elles viendront progressivement dicter des normes planétaires (Que manger ? Que savoir ? Comment conduire ? Comment se protéger ? Comment consommer ? Comment produire ?)

Ces entreprises seront "impitoyables".

"Elles pénaliseront les fumeurs, les buveurs, les obèses, les inemployables, les mal protégés, les agressifs, les négligents, les maladroits, les distraits, les dépensiers. L’ignorance, l’exposition aux risques, l’émaciation et la vulnérabilité seront considérés comme des maladies."

Les prisons "seront progressivement remplacés par la surveillance à distance d’une personne assignée à résidence"

LE FUTUR DES USA

Le dollar restera dominant jusqu’à au moins 2025, lorsque les bailleurs de fonds étrangers commenceront à l’abandonner et que "la pyramide du crédit, basée sur la valeur du logement américain, s’effondrera".

Les États-Unis vont alors commencer à se désintégrer, avec violence et chaos. Attali a déclaré : "Ce ne sera pas l’Afrique de demain qui ressemblera un jour à l’Ouest d’aujourd’hui, mais tout l’Occident qui pourrait évoquer demain l’Afrique d’aujourd’hui".

"Les États-Unis pourraient alors, vers 2040, être la proie d’une tentation théocratique, explicite ou implicite, sous la forme d’un isolationnisme théocratique dans lequel la démocratie ne serait qu’une présence ténébreuse."

Avant la fin du siècle, les États-Unis seront désintégrés et placés "sous l’autorité d’un gouvernement mondial collectiviste"

GUERRES FUTURES

Vers 2030, Attali voit "l’hyperconflit" commencer, une période de violences et de bouleversements énormes, à partir de laquelle une "hyperdémocratie" ; un gouvernement communautaire mondial, émergera vers 2060.

L’hyperconflit consistera en "guerres dévastatrices, en opposant des nations, des groupes religieux, des entités terroristes et des pirates du marché libre".

Les guerres à venir seront menées avec des armes "chimiques, biologiques, bactériologiques, électroniques et nanotechnologiques".

"Les armes chimiques seront capables de rechercher et de tuer des dirigeants sans être détectées ; les pandémies devraient être prêtes à se déclencher à volonté; des armes génétiques complexes peuvent un jour être spécifiquement dirigées contre certains groupes ethniques." [voir : Les Américains développent des armes biologiques pour exterminer les Russes].

"Des nanorobots aussi minuscules que de la poussière, connue sous le nom de gelée grise, pourraient effectuer des missions de surveillance furtive et attaquer les cellules des corps ennemis."

Même les vaches seront utilisées par les pionniers militaires, "les animaux clonés pourraient bien mener des bombes d’animaux vivants dans des missions, des monstres sortis du cauchemar".

Ces armes seront largement disponibles.

"La plupart de ces armes seront accessibles aux petites nations, aux non-Etats, aux corsaires, aux pirates, aux mercenaires, aux maquisards, aux mafias, aux terroristes et à tous les types de trafiquants… Dans un avenir pas si lointain, il sera possible fabriquer une bombe électronique à 400 dollars avec un condensateur, une bobine de fil de cuivre et un explosif."

LÉGALISATION DES DROGUES

Attali prédit un monde futur où les masses se noient avec amusement pour échapper à leurs vies incertaines et sans signification.

Nous revendiquerons le droit de nous enraciner.

"Ils vont regretter le temps où les frontières étaient fermées et où l’emploi à vie était garanti, les objets perduraient, les mariages étaient scellés et restaient scellés, les lois incassables."

Le divertissement sera notre échappée principale.

"Certains se cloîtrent dans l’autisme d’une utilisation assidue d’objets nomades. Ils seront narcissiquement obsédés par les auto-contrôleurs, comme l’otaku japonais – ces fanatiques du nomadisme virtuel, de l’écoute autistique de la musique et de l’auto-surveillance du corps."

De concert avec le divertissement, les drogues seront légalisées pour nous rendre insensibles à la folie croissante qui nous entoure.

"Alcool, cannabis, opium, morphine, héroïne, cocaïne, produits de synthèse (amphétamines, méthamphétamines, ecstasy). Les drogues chimiques, biologiques ou électroniques, distribuées par des «réparateurs automatiques», deviendront des produits de consommation dans un monde sans loi de police, dont les principales victimes seront les infranomades." (Infranomades = pauvres du monde)

LE FÉMINISME NÉCESSAIRE AU SOCIALISME

Jacques Attali est un pionnier de la microfinance et a fondé PlaNet Finance, la troisième plus grande organisation du genre. La microfinance consiste à accorder des prêts à des populations pauvres et à des groupes communautaires du monde entier pour créer des entreprises.

Lorsqu’on lui a demandé pourquoi 80% des microcrédits sont accordés à des femmes, Attali décrit le phénomène comme une "chose étrange" , mais dans le livre, il en donne la véritable raison.

"Les femmes renonceront à adopter le collectivisme."

En 2060, Attali voit l’hyperdémocratie (un gouvernement collectiviste mondial) devenir une réalité et les pionniers de ce système sont ce qu’il appelle des "transhumains".

Les transhumains trouveront du plaisir à servir les autres dans leurs communautés. Ils vont "inaugurer une économie d’altruisme, de libre disponibilité, de réciprocité, de service public, d’intérêt général".

"Les femmes deviendront transhumaines plus facilement que les hommes : trouver du plaisir à donner du plaisir est propre à la maternité."

"La montée progressive des femmes dans tous les domaines de l’économie et de la société, notamment à travers la microfinance, augmentera énormément le nombre de transhumanistes."

BRAINCHIPS

Le futur homme marchera dans les rues, terrifié par ses propres pensées. Il sera implanté avec une puce.

"Les prothèses bioniques directement connectées au cerveau nous aideront à construire des ponts entre les sphères de la connaissance, à produire des images mentales, à voyager, à apprendre, à fantasmer et à communiquer avec d’autres esprits."

Cette technologie permet déjà à un quadraplégique d’écrire quinze mots à la minute par simple transmission de pensée et de les envoyer par courrier électronique. La télépathie est donc (déjà) la réalité. 

Nous allons tous récolter les "avantages" de cette technologie.

"Demain, ces processus permettront de créer de nouvelles formes de communication directe via l’esprit et d’améliorer le processus d’apprentissage et la création d’un réseau à l’écran."

La conséquence de ce développement sera une surveillance suffocante. "Aujourd’hui, l’État a accès à notre profil Facebook; demain ce sera chacune de nos pensées."

Un jour, la conscience sera stockée numériquement et il sera possible de vivre dans plusieurs hôtes.

"Grâce aux progrès incroyables que nous pouvons attendre des nanosciences, chacun espère même transférer sa conscience de soi à un autre organisme, acquérir son propre double, des copies de personnes bien-aimées, d’hommes et de femmes de rêve, des hybrides construits avec des traits particuliers présélectionnés atteindre des objectifs précis. Certains chercheront même à dépasser l’espèce humaine avec une forme de vie dotée d’une intelligence différente et supérieure."

Certains vivront des milliers d’années et entreront dans une zone crépusculaire entre la vie et la mort.

"Alors, l’homme, enfin fabriqué comme un artefact, ne connaîtra plus la mort. Comme tous les objets industriels, il ne pourra plus mourir, puisqu’il ne sera jamais né."

LA FOLIE DE L’ORDRE DU JOUR

Le livre est jonché d’autres descriptions similaires du futur homme en tant qu’objet industriel, faisant écho au rêve communiste de "l’homme soviétique".

À un moment donné dans le livre, Attali affirme que les enfants seront élevés dans des laboratoires comme un "objet commercial".

BUT FINAL DU NOUVEL ORDRE MONDIAL (NOM)

Vers la fin du livre, Attali nous dit le but ultime du Nouvel Ordre Mondial (NOM ou NWO) est de détruire l’humanité.

L’hyperdémocratie va développer un bien commun défini par une intelligence collective, qui est "une intelligence qui lui est propre, qui pense différemment de chaque membre du groupe", de la même manière, "qu’un ordinateur pense différemment de chaque processeur".

Ensuite, nous nous effacerons nous-mêmes progressivement avec les progrès technologiques.

"Enfin, au stade ultime de l’évolution, nous pourrions assister (nous le sommes peut-être déjà) à une hyperintelligence des vivants, dont l’humanité ne sera qu’un composant infinitésimal."

L’humanité mourra alors.

"L’histoire singulière de l’Homo sapiens sapiens atteindrait son apogée."

NOTRE MONDE OU LE LEUR

Attali pense que "toute opposition à l’ordre mondial à venir sera vaine" car elle ne proposera pas un autre système.

"La plupart de ces nouveaux candidats ne proposeront aucun système de substitution... Attendez-vous à une poignée qui proposera un retour à la théocratie."

Il ne suffit pas de critiquer et d’exposer, nous devons nous efforcer de créer notre propre monde avant qu’un culte fou ne nous détruise à jamais.

COMMENTAIRE

Dans cet ouvrage Jacques Attali dresse l’état du monde futur, d’ici à 2050. Jonglant avec des images réelles (des catastrophes qui ont déjà eu lieu) et des images de synthèse, l’essayiste dessine le visage d’un avenir de plus en plus fascinant et inquiétant.

En résumé :

Pour Attali, le XXIème siècle sera divisé en quelques phases :

– l’hyperempire, qui débutera vers 2030, et qui verra le monde passer d’un système unipolaire américanomorphe à un système multipolaire, régi en pratique par le capital mondialisé,

– l’hyperconflit, qui débutera peu après l’avènement de l’hyperempire et le submergera progressivement, un temps de chaos anarchique et ultraviolent à l’échelle du globe,

– l’hyperdémocratie, qui succèdera à l’hyperconflit et se construira en réaction à ses excès, une sorte d’âge du Verseau, pacifique et "transhumain" .

Connaître le passé pour mieux anticiper l’avenir.

Cette vision de l’avenir est appuyée en premier lieu sur une étude du passé. Pour Attali, l’histoire humaine se résume à un nombre limité de lois :

– Pour survivre, il faut savoir s’adapter

– L’homme s’écarte de plus en plus de sa condition naturelle, en particulier sur le plan sexuel

- L’Histoire a vu successivement le pouvoir des prêtres (à l’époque des tribus), puis celui des guerriers (à l’époque des royaumes appuyés sur l’agriculture), et enfin celui des marchands (dans le cadre de l’industrialisation).

- Le moteur de l’Histoire n’est ni la lutte des classes, ni la lutte des peuples, mais l’affrontement multimillénaire entre nomades et sédentaires, et ce sont d’une manière générale les nomades qui créent le progrès

- La démocratie résulte du marché (ce qui revient à confondre démocratie et ploutocratie), en particulier parce que le marché facilite l’échange au sein des élites, échange par hypothèse créateur de progrès, même quand il oppose des civilisations ennemies

- L’idéal démocratique, (c’est-à-dire selon Attali le sous-jacent théorique de la ploutocratie), consiste à établir les droits de l’homme. La loi universelle qui régit toutes ces lois secondaires est l’extension indéfinie de la liberté individuelle, supposée être l’objectif en soi de l’humanité.

Et pour finir une citation de Jacob Rothschild qui sait qu’il n’a rien à craindre car protégé par tous les gouvernements :

"C’est principalement l’indépendance économique de la plupart des gens du commun qui les rend si indisciplinés dans ces nations et susceptibles de soutenir la souveraineté de leurs propres nations, et le contrôle local, qui est le principal obstacle à nos plans, et c’est précisément pourquoi les sévères restrictions économiques ont été nécessaires sous le couvert de la pandémie. Si les gens ne se conforment pas, une deuxième vague se produira sans aucun doute, et avec cette pénurie alimentaire, et une domination complète du gouvernement afin d’introduire tous les changements que nous proposons." 


Source : michelduchaine.com & henrymakow.com

Source : Média Zone

Relayé par :


lundi, avril 12, 2021

COVID, on nous prend pour ce que Michel Audiard détestait le plus au monde

 

(3:01)


Et si le Covid n'était que du bullshit ? 

C'est un fait, la terreur covidienne n'a pas d'emprise sur les moins sots et les élites qui fréquentent les experts, les spécialistes, les sachants. "Les "sachants" sont souvent présentés comme des gens qui se réunissent loin du peuple, qui sont dans l'entre-soi. Des technocrates, non élus, qui trustent en réseau le vrai pouvoir par exemple." (Didier Pourquery) 

L'opération Covid vise à mettre en place une dictature mondiale avec l'appui des forces de l'ordre et la collaboration des élites (collaboration récompensée par toujours plus de privilèges).


La preuve par les images (moins d'une minute pour comprendre) :

Le bal des élites




dimanche, avril 11, 2021

En 1996, Pierre Gilbert dévoila se que l’on vit actuellement en 2021

 


Depuis 1981, Pierre Gilbert s’intéresse à l’eschatologie. Avec un groupe de quelques personnes, en 1995, il crée une association à but non-lucratif du nom de "Pleins Feux sur l'Heure Juste" qui produit des vidéocassettes sur la fin des temps et la destinée de l'homme d'après la théologie et la philosophie du christianisme. Il étudia également le phénomène OVNIS pendant près de 15 ans. 

Pierre Gilbert est "membre de différentes sociétés d’informations eschatologiques et politiques et s’intéresse à l’exposition et la dénonciation des superstructures organisationnelles qui régissent ce monde, et cela à la lumière de la prophétie biblique".

Il se murmure que Pierre Gilbert serait un franc-maçon repenti. Quand il découvrit les plans du cercle intérieur des contre-initiés (l'élite satanique génocidaire), il décida de les révéler publiquement...


Extrait de la conférence vidéo de 1996 de Pierre Gilbert :






samedi, avril 10, 2021

Pas de crise Covid-19 si les traitements par voie orale étaient autorisés



(4:53)

"Les historiens jugeront très sévèrement les autorités sanitaires", c'est l'opinion du docteur Peter McCullough, spécialiste en médecine interne et maladies cardiovasculaires, et "vice chief of medicine" à l'université Baylor du Texas. (Au Texas, le second Etat le plus peuplé des USA, les autorités ont mis fin au port obligatoire du masque et ont permis la réouverture de tous les commerces.)

Dr McCullough :

"Tous les essais cliniques, sur une quelconque forme de traitement par voie orale, ont tous été stoppés tôt, ont des classifications de résultats de soins infirmiers (NOC) très succinctes, ce sont des essais très mal réalisés, et ils ont essayé de conclure rapidement que rien ne marche, pour la Covid-19. Ils essaient de garder ce cap. Mais en fait, les études observationnelles, très vastes, ont toutes montré, de façon consistante, que l'HCQ a un bénéfice, que l'ivermectine a un bénéfice, que l'addition d'antibiotiques, doxycycline ou azithromycine, corticostéroïdes, à l'hôpital ou en ville, ont des bénéfices. Enfin, le plus grand bénéfice de tous est obtenu avec des médicaments antiplaquettaires et antithrombotiques. Donc nous combinons cela dans une approche multi-médicamenteuse séquencée, et les données montrent qu'il y a 85% de réduction du risque d'hospitalisation, il y a une réduction spectaculaire de la mortalité, et donc au fond, nous n'aurions même pas de crise Covid-19 si nous utilisions cette approche." 

(Source : https://www.francesoir.fr/opinions-entretiens/video-debriefing-du-dr-mccullough )


Pourquoi nient-ils l’existence de traitements efficaces contre le Covid-19 ?

Dr Nicole Delépine


Parce qu’ils veulent nous imposer leurs vaccins dont vous avez tous mesuré les énormes enjeux financiers et les bénéfices espérés en centaines de milliards de dollars.

Le docteur Olivier Soulier explique leur négationnisme de l’efficacité des traitements de la maladie par les conditions impératives que doivent suivre les agences de santé pour délivrer des autorisations de mise sur le marché rapides (conditionnelles) en respectant l’apparence d’une légalité !

Tout cela a un sens, même deux : l’argent, et le pouvoir.
« On se dit tous que ça ne se terminera jamais et que cela n’a pas de sens. Et pourtant, c’est d’une grande logique. Essayons de bien voir ce qui se passe actuellement au niveau des vaccins. Il y a une chose capitale à comprendre et qui explique beaucoup de choses.
Les vaccins ne sont autorisés actuellement qu’avec une AMM conditionnelle, ce qui est différent d’une AMM pleine et entière. (AMM = Autorisation de Mise sur le Marché)

Dans l’AMM pleine et entière les produits ont terminé la totalité des essais.

Mais il est possible de délivrer une AMM plus précoce, dite conditionnelle, avant que tous les essais ne soient terminés et validés, c’est-à-dire dans une phase encore expérimentale, dite de phase 3.

Cette situation d’exception demande deux conditions :

- que l’action du produit soit au-dessus de 50 %,

- qu’il n’y ait pas d’autre traitement possible.

C’est donc un traitement réservé aux situations d’urgence sans aucune autre possibilité thérapeutique. Seulement voilà, ici il y a deux hic.

Le premier c’est que si les vaccins sont annoncés par les laboratoires avec une efficacité de 95 %, Peter Doshi, après relecture, nous indique dans le BMJ (British Médical Journal ) du 4 janvier que l’efficacité réelle desdits vaccins est en réalité comprise entre 19 et 29 %. Cette publication n’a été contredite par personne. Et bing ! Voilà une des deux conditions qui saute.

La deuxième est qu’il n’y ait aucun autre traitement, et là vous comprenez pourquoi, depuis le début, tout le système s’acharne à démontrer que le traitement du Pr Raoult n’existe pas (alors qu’il fonctionne à 60 %). Et que soit ignorée aussi totalement, en France du moins, l’ivermectine qui est efficace entre 80 et 100 % au début et encore 40 % en phase tardive. Bing ! C’est la deuxième qui saute. »

Ce serait tout le jackpot des vaccins qui sauterait.

Et nous verrons juste après qu’il est énorme.

Nous utilisons donc actuellement des vaccins qui ne devraient pas légalement avoir d’AMM provisoire.

Si on continue, on réalise ce qui pourtant était évident depuis longtemps, c’est que les virus à ARN mutent perpétuellement et que c’est pour cela que l’on n’a jamais réussi à faire de vaccins contre les coronavirus.

Les laboratoires prétendent encore que leurs vaccins agissent sur le variant anglais, mais déjà plus sur le variant sud-africain à peine 1 mois 1/2 après le début des vaccinations.

Et ce sont encore une fois les seules données de Pfizer, entreprise qui a déjà été condamnée en 2009 à 2,3 milliards d’euros d’amendes pour falsifications de données, publicité mensongère et commissions occultes (valises de billets pour corruption, pour des responsables et des leaders d’opinion).

Pourtant, les traitements existent, comme nous l’ont déclaré plus de 30 000 médecins.

La bibliographie fournie très riche des expériences mondiales sur les traitements précoces et tardifs du covid-19 niées par les collabos aux conflits d’intérêts omniprésents avec les fabricants de vaccins, et par des grands journaux français dévoyés, permet de se rendre compte par soi-même de l’efficacité de multiples traitements de ce petit virus finalement très sensible à beaucoup de choses.


Une étude scientifique remet en cause l’efficacité des vaccins anti-Covid :
https://www.lessymboles.com/une-etude-scientifique-remet-en-cause-lefficacite-des-vaccins-anti-covid/


Source :


*******

Vidéo

Un professeur en médecine défend le traitement par voie orale du Covid. Il est contredit par une ancienne commerçante titulaire d'un CAP couture, Claire O'Petit, née le 15 octobre 1949 à Épinay-sur-Seine en Seine-Saint-Denis, propulsée députée macroniste en 2017. 



vendredi, avril 09, 2021

Le Pape FRANÇOIS appelle à une "gouvernance mondiale"

Le dernier Pape de fait est mort à Paris en 1854

Après un "Nouvel Ordre Mondial" post-pandémique, le Pape FRANÇOIS appelle à une "gouvernance mondiale" et à des "vaccins universels".
(VATICAN CITY, 8 avril 2021)


Un ANTIPAPE de plus : FRANÇOIS dernier

par Freddy Malot

Nous voilà affligés d’un antipape libellé François !

Je vous entends piailler : comment osez-vous parler d’antipape ?!

C’est simple : pour moi la garde du dépôt sacré des sources de la Pensée Vivante est de première importance ; et c’est bien cela qui explique votre mécontentement : vous supportez mal que j’entretienne le “signe de contradiction” que fut Jésus-Christ (Luc, 2 : 34 – σεμεῖον ἀντιλεγόμενον). C’est toujours vers lui que le méchant dirige ses attaques. Or, St Paul enfonçait le même clou en déclarant : “Nous annonçons le Messie Scandale pour les Juifs et Folie pour les Gentils (ἔθνη) ; mais au contraire Force et Sagesse de ce même Messie pour ses Appelés (κλητοῖς)” (I-Cor. 1 : 23).

Le dernier Pape de fait mourut le 27 février 1854

Égarés ! ressaisissez-vous. Pour ce faire, apprenez tout d’abord ceci : le dernier Pape de fait mourut il y a (plus de) 160 ans (1782-1854). Il s’appelait Félicité-Robert de La Mennais, le divin auteur des “Paroles d’un Croyant” (1834). C’était sa réponse à l’encyclique maudite “Mirari Vos” (Votre Étonnement – 1832) pondue par le cochon mitré Grégoire XVI, qui traitait notre saint prêtre d’“enfant de Bélial”. Le point où nous en sommes réclame d’être cavé à fond. Allons-y…

Grégoire le Camaldule (ordre fondé en l’an mille par St Romuald) fut le déshonneur de son ordre et un pontife intrus : en 1831, il dut sa tiare à Metternich. Ce prince autrichien avait été le patron de la Sainte Alliance née à Paris le 26 sept. 1815, sitôt Waterloo (18 juin).

La bande acoquinait l’Empereur d’Autriche, le Tsar de Russie et le Roi de Prusse, qui se proclamaient “délégués de la Providence” ; elle était stipendiée par la City de l’“Iron Duke” (Wellington), si bien qu’on voyait le parti de “Pitt et Cobourg” survivre à l’enchaînement de Bonaparte. L’Occident se donnait ainsi une Ligue des Despotes (Louis XVIII y adhère !) se proposant d’écorcher vif tout Peuple pouvant s’avérer infesté des principes de 1789.

Rien d’étonnant (mirabili !) donc que nous ayons un Gregorius (veilleur) nous déroulant dans son libelle “les valeurs” que doit glorifier la Barbarie Intégrale Dominante (B.I.D.) à l’heure de son installation, et voulue irrésistible. Eh ! Je puis vous rassurer concernant mon écart de langage “cochon” : notre successeur sur le siège de Simon-Pierre (Κηφᾶς) est réellement un paillard ! On peut très raisonnablement penser qu’en terminant son libelle par une invocation de la “très Sainte Vierge Marie”, sa tête était ailleurs, auprès de sa maîtresse Clémentine Verdisi (elle a 35 ans quand il en a 70), que tout Rome nomme : la “santissina putana” (très sainte putain).

Faisons le point

En 1835, le régime Civilisé occidental se transforme sans barguigner en son contraire : en Barbarie conquérante. La “Poor Law” (1834) à Londres, et les “Lois de Septembre” (1835) à Paris marquent l’événement. C’était le déni catégorique de la “Question Sociale” soulevée immédiatement après les Trois Glorieuses en France (1830) et le Reform Bill en Angleterre (1832). Qu’était cette Question Sociale ? Ceci : qu’est l’avenir de l’humanité, après l’exonirose (fausse-couche) de 1789 et l’éviction de l’écran semi-médiéval de la Ste Alliance. L’affaire se concentrait dans le problème à résoudre des “prolétaires modernes”, les salariés. À ce sujet, une presse “ouvrière” était née en 1831 et, parallèlement la NUWC (National Union of the Working Classes) était fondée en Angleterre, tandis que les Canuts français inscrivaient sur leur drapeau “Vivre libres en travaillant ou mourir en combattant”. Fautil souligner que la vieille Question Sociale est toujours pendante aujourd’hui, seulement envenimée à l’extrême depuis l’écrasement des “Chartists” anglais en 1839, et le massacre des “Quarantuitards” français (et continentaux) en 1848 ?

Deux remarques :

1 - La Chute du Grand Occident dont nous vivons le dernier quart d’heure, ayant répandu le malheur sur la planète, ne put être surmontée parce qu’elle était – sans qu’on le sache – celle de toute la Préhistoire Vivante : Tradition Parentale Matérialiste-Matriarcale (T.P.-M.M.) et Civilisation Bourgeoise Spiritualiste-Maritale (C.B.-S.M.) confondues.

2 - Depuis 1835, ce sont deux Empires Protestants (WASP !) qui menèrent successivement la danse Barbare, précisément parce que nés d’une rupture franche avec le christianisme Latin-Papal, contrairement aux empires Catholiques (français et ibériques), qui ont bien pu apporter leur pierre aux Temps Modernes (Gallicans, Oratoriens, Jansénistes), mais toujours en traînant le boulet de Trente (1545-1547 ; 1551-1563 ; 1566 : Catéchisme) et des Chouans (1793). Seule la dialectique lève l’apparent paradoxe du phénomène. Les deux empires de Réformés dégénérés : d’abord celui de Victoria (1841), “Her Britannic Majesty” (H.B.M.) ; ensuite celui de Wilson (1917), des USA à la “Manifest Destiny” (O’Sullivan – 1845).

L’armement mental de la B.I.D. est l’Obscurantisme Intégral dénommé “Laïcité”, arme sous patronage Maçonnique et à double visage : Cléricalisme – Hydre Pensée. Le siège de la B.I.D. étant l’Occident, le Cléricalisme consiste essentiellement dans l’apostasie Chrétienne, et si le Vatican y joue à fond sa partition, adossé en premier à notre “Fille Aînée” (!), il ne peut être qu’un second couteau, face au rouleau compresseur des Missions Évangéliques gavées de Guinées et de Dollars (hard power à la clef)…

Pour en revenir au tournant Barbare Païen (laïc) de l’Occident n’oublions pas de bénir, en compagnie de La Mennais :

François Zénon Collombet. En 1833, il édite tout Salvien de Marseille (400-483), contemporain de la Chute de l’Empire Romain d’Occident (395-476), qui prend parti pour les Barbares au nom de J.C. Collombet nomme Salvien “Jérémie” de son temps, et le trouve tout à fait d’actualité, tout à l’opposé des Lacordaire et Ozanam, traîtres à La Mennais.

Le révérend Joseph Rayner Stephens, Méthodiste Wesleyen et prêcheur héroïque des “prolétaires” anglais de la Charte du Peuple (8 mai 1838).

En conséquence :

1 - On ne saurait reparler de vrai Pape qu’à la suite de 3 actes Urbi et Orbi :

- Excommunication majeure du Grégoire salopard (Bartolomeo Alberto Cappellari), exprésident de la Sacrée Congrégation pour la Propagation de la Foi – excusez du peu ! – ;

- Anathème fulminé contre Mirari Vos ;

- Béatification de La Mennais.

2 - Ensuite, puisqu’il est fort question de réformer la Curie, je pense qu’il nous faut deux
choses :

- une référence officielle au “conciliarisme” de Bâle (1436-1438) et au Pape qui lui est lié : Félix V (1439-1449), rangé dans les antipapes ! Le Conciliarisme fut la toute dernière chance offerte à Rome de se racheter de l’odieux assassinat de Jean Hus (1415), et d’échapper à l’opprobre universel que lui valurent : le tourment infligé à St Savonarole (1498), l’horrible St Barthélemy (1572) et le sac d’Anvers (1576) perpétré par le monstre Philippe II. Décidément, Luther (1517) et Calvin (1541) furent les bras vengeurs de Dieu…

- Un pape du type Eugène III (1145-1153), guidé par un tout nouveau St Bernard. Ce dernier, en effet, rédigea pour la circonstance l’inoubliable traité de “La Considération” (1149), qui fut appelé “le Deutéronome des Souverains Pontifes”. Bernard voulut donner l’équivalent d’une version chrétienne des “Devoirs” de Cicéron, datant de… 1190 ans en arrière (44 A.C.) !

St Bernard disait : “Les temps sont mauvais. On a fait de la maison de prières qu’était l’Église un nouvel abri de trafiquants du Temple. Nettoyons l’écurie d’Augias romaine. Le Maître, Jésus, donna l’exemple : il ne s’embarrassa pas de discours, mais se saisit d’un fouet pour sévir ! Il le faut, puisque Dieu n’est pas moins le supplice des méchants que la gloire des humbles.”

3 - Enfin, pratiquement, 2 décrets s’imposent :

- Licenciement de l’Aumônerie militaire catholique, qui Sanctifie scandaleusement les tueurs de l’Occident barbare.

- Mobilisation des fidèles dans une Croisade pour la proscription des “travailleuses du sexe” et la chasse anti-porno dans tous les domaines.

J’ai parlé de la nécessité d’un TOUT NOUVEAU Bernard. C’est que La Mennais, tout comme Saint-Simon (Nouveau Christianisme – 1824) et Leroux (Religion Nationale – 1836), était hétérodoxe (c’était par obligation historique : l’orthodoxie se trouvant anéantie, “la nature a horreur du vide”, et un sublime panthéisme se présente spontanément). Or, seule une Orthodoxie peut vaincre le Cléricalisme païen final, et prendre le relais de la religion vivante s’achevant avec le Concordat de Napoléon (8.04.1802).

De plus il nous faut une Orthodoxie totalement inédite, puisque tournant la page de la Préhistoire sociale !

Par suite :

- Le nouveau Bernard sera catho., mais voué à l’Œcuménisme de la Nouvelle Religion (spiritualiste bourgeoise) qui embrasse : Zevsisme, Confucius, Bouddha, Mahomet, Calvin, Milton, Anderson, Rousseau-Helvétius, Channing, Sieyès-Kant.

- Le nouveau Bernard s’avouera de plus en connivence avec la Nouvelle Observance (matérialiste parentale) qui ira de l’Israélisme (nain) à l’Hindouisme (géant).

Dépêchons-nous, car après un faux “François” flattant Jean XXIII, Vatican II et la clique épiscopale française, un faux “Dominique” nous pend au nez, jouant du Pie IX (Vatican I), et à la clique jésuitique des “Ultramontains” du Syllabus (menés par Mgr Manning – semence de Newman – High church de Westminster).

BONUS :

Freddy Malot (né en 1941) est l'apôtre de l'Eglise Réaliste Mondiale dont le crédo est :

C
’est le moment d’abattre le Colosse aux pieds d’argile : l’Occident pourri jusqu’à l’os.

D
ésertons le Système. Contre-société (École, Media, Justice, Police, et tout le St Frusquin) !

M
atière et Esprit sont les 2 faces d’une même et unique Réalité.
 
Nature et Humanité sont à Parité. 

Deux Partis accouplés forment l’assise sociale : le Féminin et le Masculin. 

Deux Valeurs combinées animent le travail : Égalité et Liberté. Ceci entraîne une double conduite : Fraternelle et Amicale. 

Le nouveau régime d’Associés authentiques implique tout à la fois la Gratuité et le Volontariat. 

Tandis que les prisons sont vidées sans façon, les serrures de tout type s’en vont au musée. 

De même que la Propriété privée-publique disparaît et fait place à de simples Possessions, les Frontières sont renversées et l’O.N.U. est expédiée dans les poubelles de l’histoire. 

Enfin ! La Société Convenable est là : le Comm-Anar. Sans Argent et sans Armes.



jeudi, avril 08, 2021

L’industrie pharmaceutique a corrompu les services de santé

Le vaccin ARNm (susceptibles de modifier notre génome) contre le Covid-19 mis au point par Pfizer est le plus administré en Europe (et en France). Mais, Pfizer fait partie d'une industrie comparable à la pègre.

Un ancien vice-président du marketing international de Pfizer devenu lanceur d'alerte (...) :

"Il est effrayant de constater toutes les similitudes qui existent entre cette industrie et la pègre. Le monde interlope génère des montants d’argent obscènes, tout comme cette industrie.

Les effets secondaires du crime organisé sont des assassinats et des décès, et les effets secondaires sont identiques pour cette industrie. La mafia soudoie des politiciens et beaucoup d’autres, et il en va de même dans cette industrie.

La différence est que, tous ces gens dans l’industrie pharmaceutique se considèrent eux-mêmes - eh bien, disons au moins dans 99 pourcent des cas - se voient comme des citoyens respectueux de la loi, non pas comme des citoyens qui oseraient voler une banque Cependant, quand ils se réunissent en groupe et dirigent ces sociétés, il semble qu’une chose se produise avec des citoyens autrement exemplaires quand ils font partie d’une corporation. Cela ressemble presque aux atrocités perpétrées pendant une guerre ; les gens font des choses qu’ils ne pensaient pas être capables de faire. Quand ils font partie d’un groupe, les gens peuvent faire des choses qu’ils ne feraient pas autrement, parce que le groupe peut valider la justesse de leurs actions."

Pfizer accepte de payer 2,3 milliards de dollars en 2009

À l'époque, c'était le plus imposant règlement dans une affaire de fraude des soins de santé de toute l'histoire du ministère de la Justice des États-Unis. Une filiale de la compagnie a plaidé coupable à des accusations de mauvais étiquetage de médicaments « dans le but de frauder ou de tromper » et la compagnie a été jugée coupable d'avoir fait la promotion illégale de quatre médicaments : Bextra (valde-coxib, un médicament contre l'arthrite, retiré du marché en 2005) ; Geodon (ziprasidone, un antipsychotique) ; Zyvox (linezolid, un antibiotique) et Lyrica (pregabaline, pour traiter l'épilepsie).

Une somme de 1 milliard de dollars a été prélevée pour régler à l'amiable les allégations stipulant que Pfizer avait offert des pots-de-vin et des séjours luxueux à des fournisseurs de services de santé pour les inciter à prescrire les quatre médicaments, et six lanceurs d'alerte reçurent 102 millions de dollars. Pfizer signa un engagement d'intégrité corporative avec le ministère de la Santé et des Services sociaux des États-Unis, ce qui implique l'obligation de bien se comporter pendant les cinq prochaines années. Pfizer avait ratifié trois ententes du même type auparavant26, et au moment même où Pfizer promettait aux procureurs fédéraux de ne plus jamais faire de marketing illégal en signant l'entente, elle faisait par ailleurs exactement cela.

L'antibiotique de Pfizer, Zyvox, coûte huit fois plus cher que la vancomycine, un médicament supérieur selon les dires mêmes de Pfizer dans son propre manuel de référence, mais Pfizer a menti aux médecins, en leur disant que Zyvox était meilleur. Même après que la FDA ait dit à Pfizer d'arrêter ses prétentions non fondées car elles constituaient des risques sérieux étant donné que la vancomycine est utile pour des conditions qui mettent en danger la vie du malade, Pfizer a continué à dire aux hôpitaux et aux médecins que Zyvox sauverait plus de vies que la vancomycine. [...]

En 2012, la compagnie Pfizer a accepté de payer 60 millions de dollars aux États-Unis pour régler à l'amiable une enquête fédérale sur une affaire de pots-de-vin à l'étranger. Pfizer était accusée d'avoir corrompu non seulement des médecins, mais aussi des administrateurs et des législateurs dans plusieurs pays d'Europe et d'Asie. Les enquêteurs ont affirmé que des divisions de Pfizer avaient tenté de cacher les pots-de-vin en décrivant les paiements comme des dépenses légitimes dans la comptabilité ; de la formation, des frais de transport ou de divertissement, par exemple.

D'après les documents du procès, la compagnie a effectué des virements mensuels pour ce qu'elle a décrit comme « des services de consultant » à un médecin en Croatie qui a contribué à décider quels
médicaments le gouvernement autoriserait pour la vente et le remboursement. Pfizer n'a pas nié ni admis les allégations, ce qui est routinier lorsque les compagnies pharmaceutiques règlent à l'amiable des accusations de fraude.

Extrait du livre de Peter Gotzsche 


Les médicaments d'ordonnance sont la troisième cause de mortalité après les maladies cardiaques et les cancers. Dans cet ouvrage révolutionnaire, Peter C. Gotzsche lève le voile sur les comportements frauduleux de l'industrie pharmaceutique dans les domaines de la recherche et de la commercialisation et sur son mépris moralement répugnant pour la vie humaine. L'auteur établit des rapprochements convaincants entre l'industrie pharmaceutique et l'industrie du tabac et révèle l'extraordinaire vérité derrière les efforts déployés pour semer la confusion et détourner l'attention du public et des politiciens.

PDF gratuit ICI.



Vidéo 

La vaccination par ARNmessager du code génétique Covid-19





mercredi, avril 07, 2021

L'ennemi, c'est nous !



Sur une plage du Sud de la France, le pique-nique familial est l'objet d'une impressionnante intervention armée. Le pouvoir terrorise et rackette la population : 405 euros d'amende pour avoir bu du vin...


Ne nous illusionnons pas : nous, le peuple, nous sommes tous devenus les ennemis de l'État dans cette guerre contre l'humanité.

La fausse pandémie a commencé par des mensonges et s'est perpétuée par une propagande délirante afin de nous terroriser, nous rendre inoffensifs en nous tétanisant par la peur, c'est cela le véritable terrorisme. Et, il est orchestré par le gouvernement. Gouvernement totalement soumis à ses maîtres les banquiers, les ultra-riches et ceux qui sont au sommet de la pyramide du pouvoir : les membres du Conseil des relations extérieures, la Commission trilatérale, le Groupe Bilderberg, sans oublier tous leurs complices, les corrompus de la science, de la technologie, des médias, de la médecine et de l'industrie pharmaceutique.

Ce complot diabolique a été planifié depuis longtemps pour dépeupler la terre et soumettre les survivants à un asservissement total.

Ce qui a été planifié et qui est en cours de réalisation est ce que Gary D. Barnett appelle "le terrorisme de gestion de crise". On crée de fausses crises, toutes prétendues extrêmement graves et mortelles, afin de justifier des mesures liberticides à tous les niveaux de l'existence quotidienne : santé, alimentation, déplacements, écoles, travail...

Il s'agit essentiellement d'instaurer des contraintes incontournables partout sans laisser la moindre possibilité d'échapper à ce nouveau totalitarisme fondé sur le conditionnement par la propagande, le mensonge, les pressions sociales...

L'objectif recherché par les tyrans est d'injecter à toute la population une substance qui altère l'esprit, perturbe le corps, modifie le patrimoine génétique... Substance appelée à tort "vaccin" anti-Covid.

Ce n'est pas du tout un vaccin, mais la potion mortelle de dépeuplement de la terre et de zombification des survivants. Les effets mortifères causés par ces injections toxiques ne seront évidemment jamais imputés au "vaccin", mais seront utilisés pour affirmer que ce sont des "variants", de prétendues mutations de la souche Covid-19, les responsables. Ceci afin d'entretenir la peur et d'augmenter la demande vaccinale.

Les "variants" généreront de nouvelles crises épidémiques sans fin et la propagande entretiendra la peur qui conduira de plus à plus de personnes à se faire volontairement injecter la potion du démon...

Il faut le marteler : les "vaccins" actuels, ainsi que et tous les nouveaux "vaccins" qui seront créés en prétextant l'existence de "variants", sont des substances dangereuses et des poisons mortels pour une grande partie de la population.

Personne ne sait exactement quels seront tous les effets secondaires néfastes, personne ne sait exactement combien de décès se produiront à cause de ces poisons. Mais il est maintenant évident que de nombreux effets indésirables, des troubles de la santé et beaucoup de décès peuvent être constatés après les premières injections.

Ceux qui sont à l'origine de cette fausse pandémie œuvrent à un génocide mondial. Le plus grand dépeuplement de l'histoire de l'Humanité a commencé. Ils ont l'arme parfaite pour accomplir leur mission de mort et de destruction, cette arme s'appelle le "vaccin anti-Covid".

Avec l'élimination d'un grand nombre de personnes et la mise en œuvre du contrôle total des survivants, les programmes de l'oligarchie mondialiste vont se réaliser : 

- fin de la surpopulation, 
- effondrement économique, 
- restructuration monétaire, 
- contrôle des armes à feu, 
- mesures liées au "changement climatique"... 

Autrement dit, c'est la concrétisation de leur "Great Reset".

Du point de vue des tyrans, le meurtre de masse prémédité était incontournable, notamment lorsque, dans leur nouveau monde technologique, il est prévu de remplacer la main d'œuvre humaine par des robots.

La seule question : comment accomplir ce plan sans réveiller le géant endormi, la population ?

La réponse était bien sûr de créer un faux virus tueur avec un seul remède déclaré, c'est-à-dire un "vaccin" qui est, lui, le véritable tueur.

Quel complot diabolique ! Le peuple, croyant échapper à une pandémie, se détruit volontairement avec l'aide de son propre gouvernement élu. L'humanité, espérant redevenir libre et sans masque, est conduite au suicide par injection.

Notre société s'est soumise depuis plus de 20 ans aux lois liberticides et aux états d'urgence permanents avec l'apparition des attentats terroristes (sous fausse bannière). Notre société s'est faite totalement, endoctriner par des menteurs et des criminels.

D'après une analyse de Gary D. Barnett (relayée par H. Makow) :


Plus on vaccine, plus il y a de cas covid...

(3:08)



Les invités sulfureux du Vatican

La 5e conférence internationale sur la santé :  Esprit, corps et âme  "Du 6 au 8 mai, le Conseil pontifical de la culture et la Fondati...