lundi, septembre 30, 2019

La gouvernance satanique secrète


"Aussi bizarre et incroyable que cela puisse paraître, l'humanité a été colonisée par un culte satanique appelé "les Illuminati". Ce culte représente les banquiers maçonniques et juifs qui ont usurpé un monopole sur le crédit du gouvernement, qui leur permet d'exiger des intérêts sur les fonds qu'ils créent à partir de rien."


"L’Occident est sous complète domination satanique, dit Henry Makow. Les corporations, les politiciens, les médias et les institutions universitaires ont tous été achetés. Partout un chœur composé de castrats chante le même refrain. Tout le monde applaudit le démantèlement de gouvernements indépendants comme celui de l’Irak, de la Libye ou de la Syrie. Tout le monde crie au "racisme" et chante les louanges de la "diversité" excepté lorsqu’il s’agit d’Israël.


Le pivot du pouvoir Illuminati est le cartel Juif Franc-maçon des banques centrales qui contrôlent le crédit des gouvernements à travers le monde. Ils créent l’argent à partir de rien (basé sur notre propre crédit) et donc pensent qu’ils sont Dieu.

Nous vivons les dernières étapes d’un complot à long terme fomenté par une kabbale de banquiers Juifs et leurs laquais maçonniques visant à ériger un état policier mondial, afin de nous contrôler par la ruse et la force (leurs mots d’ordre)."

Et toujours d'après Henry Makow :

"Cela ressemble au scénario d’un film de science-fiction des années 50. L’humanité est sous l’emprise d’un culte satanique. Tous ceux qui veulent progresser socialement doivent volontairement ou non, obéir à ce culte. Nos dirigeants politiques subissent un chantage sexuel pour s’assurer de leur loyauté à la cause.

Bien que les monuments phalliques et les pyramides de ce culte soient présents partout, personne n’ose mentionner son nom, ni défier sa domination.

Nous souffrons de dissonance cognitive. Nous sommes l’objet de constantes attaques psychiques, pourtant ces assauts ne sont pas rapportés par les médias de masse. La société ressemble à un géant aveugle et sourd conduit par un démon.

La loi de Murphy s’applique. Ce qui doit mal se passer finit par arriver. C’est bien le cas pour l’humanité en général. La société Occidentale a été subvertie par ce culte.

Une toute petite clique de banquiers kabbalistes, les Illuminati, ont supplanté Dieu (c’est-à-dire les lois morales et naturelles de l’Univers) au nom de termes spécieux comme «l’humanisme», la «raison» et le «progrès».

Ainsi, inversent-ils le vrai et le faux, le bien et le mal, décrétant que l’homosexualité, la promiscuité, la pédophilie, la bestialité et l’inceste sont sains et naturels.

Le bateau de la civilisation est en train de sombrer pendant que ses passagers dorment.


Les banquiers Illuminati sont en train de détruire les institutions de la civilisation Chrétienne – la religion (Dieu), la race, la nation et la famille – pour mieux introniser l’humanité à leur culte satanique.


Ils ont instigué et financé les guerres pour détruire les nations et ont porté au pinacle des auteurs qui répandent l’aliénation et la désillusion. Ils retiennent l’humanité prisonnière grâce au contrôle mental qu’ils exercent sur elle. Ce n’est pas une coïncidence si les médias de masse sont contrôlés par une poignée de corporations arborant des symboles occultes sur leur logo.

La subversion de l’humanité est la véritable histoire supprimée du monde moderne. Le seul véritable conflit est celui des Illuminati contre le reste de l’humanité. Tous les autres ont été mis en scène pour servir de diversion.

Comme si nous apprenions être atteint d’un cancer en phase terminale, nous refusons de le croire.


Les médias de masse nous disent que nos institutions démocratiques et culturelles sont fiables. Nous y croyons dur comme fer.


La conspiration

La conspiration est réelle et bien pire que nous puissions l’imaginer.

Des gens puissants ont planifié et organisé ce complot depuis des siècles. Ils ont érigé un état policier maléfique derrière la façade d’un gouvernement démocratique. La menace terroriste n’est qu’un prétexte pour étendre davantage leur contrôle sur nos vies.

S’ils se souciaient vraiment de la liberté, ils nous responsabiliseraient. Ils enseigneraient les valeurs civiques, le patriotisme et l’histoire véritable. Ils encourageraient des relations homme-femme stables, le mariage et la famille.

Au lieu de cela, ils nous sabotent. Les standards de l’éducation et de la culture sont rabaissés. Leurs "divertissements" regorgent d’occultisme, de pornographie, et de visions apocalyptiques effrayantes.


L’humanité souffre d’un développement arrêté. Nous sommes en transe. De la redite et des rengaines. Rien de nouveau ou de vrai. Nous manquons le rendez-vous avec notre créateur.


Le premier devoir d’un gouvernement est d’empêcher qu’il soit conquis par un culte satanique. Nos gouvernements ont échoué. Ils n’ont pas de légitimité.

Que faire ?

Une conspiration ne peut prospérer qu’au sein des ténèbres et du secret. Nous pouvons y résister simplement en faisant la lumière sur elle.

Nous devons dévoiler ses participants et leurs actes, en commençant par le 11/09 et le massacre de Newtown, y compris le faux attentat de Boston. Nos dirigeants et les médias de masse sont des menteurs et des traîtres, complices de meurtres de masse et de leur dissimulation.

Les Illuminati ont besoin d’un semblant de légitimité pour fonctionner. Nous devons la leur retirer.


Les révélations d’Edward Snowden sur l’espionnage massif de la NSA ont dérangé beaucoup de monde. Nous devons aider la masse endormie à reconnaître le véritable ennemi commun. Mais nous devons attendre qu’elle nous sollicite. Si elle nous le demande, alors nous pouvons la renseigner.


Nous devons résister pacifiquement. Tout le reste leur servirait de prétexte. Mais nous devons être armés et prêts à nous défendre. À mon avis, le port d’arme est la raison principale grâce à laquelle les américains sont encore relativement libres.


Nous faisons face à des satanistes. Étant donné leur passif, les choses vont se détériorer à moins qu’ils ne décident que le coût en soit trop élevé.

Ils participent activement à l’extinction de la civilisation. Qu’il ne soit pas dit que nous ne l’ayons même pas remarqué."

5 suggestions d'Henry Makow :

- 1) La nationalisation de la Fed, la création monétaire sans dette et l’abandon de la dette nationale créée par un simple jeu d’écriture. 

- 2) Une enquête indépendante sur le 11 Septembre et la poursuite des responsables de l’attentat et de sa dissimulation. 

- 3) Que toutes les campagnes politiques nationales soient financées par l’État. Pour le prix d’un croiseur de combat,nous pourrions avoir une véritable démocratie. 

- 4) Que les monopoles médiatiques soient dissous. 

- 5) Que cesse les interventions de l’OTAN (Rothschild). En l’état, la résistance populaire est un jeu de guignols manipulé par les banques.

Henry Makow a écrit :


Aussi bizarre et incroyable que cela puisse paraître, l'humanité a été colonisée par un culte satanique appelé "les Illuminati". Ce culte représente les banquiers maçonniques et juifs qui ont usurpé un monopole sur le crédit du gouvernement, qui leur permet d'exiger des intérêts sur les fonds qu'ils créent a partir de rien. Naturellement, ils veulent protéger ce privilège en le traduisant dans un monopole politique et culturel. Cela prend la forme d'un gouvernement mondial totalitaire dédié à Lucifer, qui représente leur mépris de Dieu. 

Ainsi, les gens qui contrôlent les cordons de notre bourse conspirent contre nous. Pour nous distraire et nous contrôler, ils ont utilisé un vaste réseau occulte (la franc-maçonnerie) pour infiltrer la plupart des organisations, en particulier le gouvernement, les agences de renseignement, le système éducatif et les médias de masse. 

L’humanité est repensée pour servir les Illuminati. Ils portent atteinte a des institutions comme celle du mariage et de la religion, et promeuvent la dépravation, le dysfonctionnement, la corruption et la division. Ils ont orchestré deux guerres mondiales et en planifient une troisième.


Un culte satanique dépravé appelé les Illuminati est engagé dans une guerre secrète contre l’humanité. Ceci est la clef permettant de comprendre l’histoire tragique de l’humanité et la situation dans laquelle elle se trouve aujourd’hui. 

Depuis plus d’un millier d’années, les prêteurs de deniers kabbalistes ont conspiré pour usurper le pouvoir de l’Eglise et de l’Aristocratie, d’après le plan détaillé dans «Les Protocoles des Sages de Sion». 

Ce plan ne représente pas les Juifs, mais seulement une petite kabbale de banquiers qui sont organisés en sociétés secrètes maçonniques. Ils se sont mariés avec d’éminents Gentils et ont formé un vaste réseau clandestin occulte et criminel. Ils construisent activement un gouvernement mondial totalitaire derrière la façade de la démocratie. Remplaçant Dieu, la laïcité est une étape transitoire vers leur Satanisme. 

Ils impliquent les nations dans des guerres inutiles et ensorcèlent les masses avec la pornographie, la violence, la vulgarité et le divertissement. 

Ils s’attaquent à nos sources d’identité et d’amour – Dieu (la religion) ; la famille (la théorie du genre) ; la nation et la race – de façon à nous diminuer et à nous déshumaniser. 

Cela parait incroyable, mais après avoir lu certains de ces 70 courts articles, vous acquiescerez. Leur emprise est en partie basée sur leur contrôle mental qu’ils exercent. Si vous connaissez la vérité, ils ne peuvent plus vous influencer.



Des Juifs Satanistes (Kabbalistes) et des Francs-maçons mènent une guerre secrète contre Dieu et l'homme et sont proches de la victoire. 


Beaucoup de Juifs et de Francs-maçons ont constitué une force subversive – telle est la raison réelle de l'antisémitisme. Bien sur, la majorité des Juifs (et des Chrétiens) ne sont pas conscients de ce processus de possession satanique. Nous y avons tous succombé. Se faisant passer pour de la "laïcité" et de l"'humanisme", le Satanisme est la religion secrète de l'Occident.

dimanche, septembre 29, 2019

Les rapports du gouvernement américain sur le 11 septembre ont été réfutés



Les rapports du gouvernement américain sur le 11 septembre ont été réfutés : 

Le WTC7 a-t-il été dynamité ? 

par Daniele Ganser

Le 7 septembre 2019 l'historien et chercheur sur la paix suisse Daniele Ganser a publié dans le magazine en ligne Rubikon un article avec des résultats de recherche nouveaux et fondés sur les attaques terroristes du 11 septembre 2001 à New York. Ces articles scientifiques réfutent fondamentalement les déclarations officielles du gouvernement américain. Écoutez maintenant l'article légèrement raccourci du Pr. Ganser, qui peut être distribué gratuitement dans les conditions d'une licence Creative Commons :


Le dynamitage


L'histoire des attentats terroristes du 11 septembre 2001 doit être réécrite, car il y a maintenant des preuves : Le WTC7 a été dynamité.

Le 11 septembre 2001, le plus grand attentat terroriste de l'histoire à ce jour s'est produit aux États-Unis, tuant environ 3 000 personnes. La plupart des gens croient, impressionnés par la télévision, qu’à l’époque seulement deux hautes tours se sont effondrées à New York. Mais ce n'est pas vrai, il y en avait trois. A savoir les célèbres tours jumelles WTC1 et WTC2, de plus de 400 mètres de haut, mais aussi le WTC7 de 186 mètres de haut. Contrairement aux tours jumelles, le WTC7 n'a pas été préalablement touché par un avion. Néanmoins, la construction massive en acier s'est effondrée à 17h20 en seulement sept secondes. L'effondrement a commencé soudainement, sans aucun signe avant-coureur visible, et s’est produit de manière totalement verticale. L'effondrement du WTC7 ne peut avoir que deux causes possibles : Incendie ou dynamitage contrôlé.

Pendant les premières deux secondes et 25 centièmes, la tour de 47 étages est tombée en chute libre, c'est-à-dire sans aucune résistance à l'accélération due à la gravité. Le gratte-ciel du WTC7 est ainsi descendu sur toute sa largeur de 25 mètres aussi rapidement qu'un parachutiste sans parachute qui sauterait du toit du bâtiment. Comment est-ce possible ? Comment une construction à ossature d'acier avec 81 colonnes d'acier verticales et solides peut-elle soudainement tomber en chute libre ?

La réponse à cette question importante est maintenant trouvée. Le 3 septembre 2019, presque 18 ans après l'attaque terroriste, l'ingénieur civil américain Pr. Leroy Hulsey de l'Université d'Alaska Fairbanks (UAF) a publié une étude approfondie de 114 pages sur l'effondrement du WTC7, étude commandée par l'ONG « Architectes et ingénieurs pour la vérité sur le 11 septembre » et son président Richard Gage. L'étude de Hulsey aboutit, après quatre années de recherche, à une conclusion claire et sans ambiguïté :

« Le feu n'a pas causé l'effondrement du WTC7. L'effondrement du bâtiment ne peut s'expliquer que par la défaillance quasi simultanée de tous les piliers », explique le rapport. Bien que le mot « dynamitage » n'apparaisse nulle part dans le rapport, la conclusion de Hulsey est claire et convaincante (1) : le WTC7 a été dynamité.

Ce résultat de recherche a fait sensation. Il faut réécrire toute l'histoire des attentats terroristes du 11 septembre 2001 et de la guerre américaine contre l'Afghanistan, qui a commencé le 7 octobre 2001 et se poursuit encore aujourd'hui. Même l’armée allemande, qui participe à la guerre en Afghanistan, doit réfléchir à ce que signifie le dynamitage du WTC7.

L'effondrement du WTC7 fait l'objet de discussions depuis plusieurs années maintenant. En Angleterre, la journaliste de la BBC Jane Standley, qui a relaté en direct de New York le jour des attaques sur l'effondrement du WTC7, a provoqué la confusion. Le 11 septembre elle a rapporté l'effondrement du WTC7 20 minutes trop tôt, le bâtiment étant toujours debout et clairement visible derrière elle. « C'était une erreur », a dit plus tard Jane Standley. Le chef de l'information de la BBC, Richard Porter, s'est également excusé en 2008 pour l'erreur commise (2).

Quand j'ai entendu parler de l'effondrement, j'ai regardé les vidéos disponibles sur Internet. A l’époque j’étais chercheur au Centre de recherche sur la politique de sécurité de l'EPF Zurich et, en 2006, j'ai contacté des professeurs expérimentés de l'EPF en analyse structurelle et construction. « A mon avis, on a très probablement dynamité le bâtiment du WTC7 de façon professionnelle », explique Hugo Bachmann, professeur émérite d'analyse structurelle et de construction à l'EPF Zurich. Jörg Schneider, professeur émérite de l'EPF en analyse structurelle et construction, interprète également les données existantes de telle manière que « le bâtiment WTC7 a très probablement été dynamité ». Ces déclarations sont maintenant confirmées par le rapport Hulsey (3).

Le WTC7 fait également l’objet de discussions en Allemagne depuis des années. Le physicien Ansgar Schneider a à juste titre qualifié « d'extrêmement surprenant » l’effondrement soudain et simultané des 81 piliers en acier. « Pouvez-vous m'expliquer scientifiquement comment des incendies isolés et limités localement rendent possible que les piliers d'acier de l'extrémité Est s’accordent avec ceux de 100 mètres plus à l'ouest pour céder en même temps ? », a demandé Schneider dans une interview publiée par Rubikon. Seule une destruction délibérée du bâtiment pourrait expliquer cela (4).

Aux Etats-Unis, le débat sur le WTC7 est difficile. Dans le rapport final sur l'attaque terroriste de Thomas Kean et Lee Hamilton, qui a été présenté au public le 22 juillet 2004, l'effondrement du WTC7 est totalement absent.

Ce rapport ne peut donc pas être pris au sérieux, car même le nombre de gratte-ciels effondrés n'est pas correct. « La Commission a contourné un problème désagréable (expliquer comment le WTC7 a pu s'effondrer quasiment en chute libre) tout simplement en ne mentionnant pas l'effondrement du bâtiment », a protesté David Ray Griffin, chercheur sur le 11 septembre (5). Le National Institute of Standards and Technology (NIST) du gouvernement américain a affirmé dans un autre rapport publié le 21 août 2008 que le WTC7 s'était effondré suite à un incendie. Le rapport Hulsey montre maintenant que ce n'est pas la vérité. [...] (6). [...]

L'incendie n'a pas pu être la cause de l'effondrement de ce gratte-ciel. Le WTC7 été dynamité.

Le mathématicien américain Peter Michael Ketcham, qui a travaillé au NIST de 1997 à 2011 mais n'a pas participé à l'enquête sur le WTC7, a commencé à lire les rapports du NIST en août 2016. « Au début, j'étais en colère contre moi-même. Je n'arrivais pas à croire que je ne l'avais pas remarqué avant. Comment n'ai-je pas pu le remarquer au cours des 15 dernières années ? Et cette colère s'est ensuite rapidement tournée vers le NIST », se souvient Peter Ketcham. « Plus j'ai passé de temps à faire des recherches, plus il est devenu clair pour moi que le NIST présentait une conclusion préconçue et qu’il ignorait et omettait les faits. » Le rapport Hulsey a mis un terme à l'opération de camouflage du NIST et a donc apporté une contribution extrêmement importante à l'élucidation des attentats terroristes du 11 septembre 2001 (7).



de dd. & Dr. phil. Daniele Ganser 



Sources / Liens : https://www.rubikon.news/artikel/die-sprengung

(1) Leroy Hulsey, Zhili Quan, Feng Xiao : A Structural Reevaluation of the Collapse of World Trade Center 7. Draft. University of Alaska Fairbanks, 3. September 2019. 
(2) The Conspiracy Files : 9/11 — The Third Tower. BBC News, 6. Juli 2008. 
(3) Daniele Ganser : Der erbitterte Streit um den 11. September. Tages-Anzeiger, 9. September 2006. 
(4) Klaus-Dieter Kolenda: Geplanter Zusammenbruch. Rubikon, 10. Mai 2019. 
(5) David Ray Griffin: The 9/11 Commission Report. Omissions and Distortions (Olive Branch Press 2005), S. 28. 
(6) E. Lipton: Report Says Fire, Not Explosion, Felled 7 W.T.C. New York Times, 22. August 2008. Sowie: NIST: Global Structural Analysis of the Response of World Trade Center Buidling 7 to Fires and debris Impact Damage. US Departement of Commerce November 2008. 
(7) Peter Michael Ketcham: Thoughts from a Former NIST Employee. Europhysiscs News (EPN), 25. November 2016.

samedi, septembre 28, 2019

Fuite de données et chantage au sujet du 11 septembre : Qu'est-ce que cela signifie et à quel point est-ce explosif ?

La chape de plomb qui est tombée sur les attentats du 11 septembre indique qu'un pouvoir occulte, "une forme de gouvernance mondiale", dit Alain Minc, impose la loi de l'omerta aux politiciens, aux journalistes, aux célébrités. On se souvient de Jean-Marie Bigard demandant publiquement pardon pour avoir douté de la version officielle des attentats. Qui a contraint l’humoriste à la repentance télévisée et au silence ? 

Cette gouvernance mondiale est-elle celle du Dajjal des musulmans, du Chakravartin à rebours de René Guénon, de l'Antéchrist des chrétiens, du Messie des juifs ?

Une fuite de données et un chantage au sujet du 11 septembre pourraient mettre fin au complot contre la vérité.

Fuite de données et chantage au sujet du 11 septembre :
Qu'est-ce que cela signifie et à quel point est-ce explosif ?




Opinion sans fard, aujourd'hui avec Thomas Röper, exploitant du site web critique envers les médias www.anti-spiegel.ru. Son travail se concentre sur la critique de la couverture médiatique occidentale en général, l'image (médiatique) de la Russie en Allemagne et les thèmes de géopolitique et d'économie. 


Aujourd'hui, nous parlons de « théories de conspiration », car le groupe de pirates « The Dark Overlord » a menacé de publier des documents piratés à propos du 11 septembre, qui auraient apparemment « des conséquences dévastatrices pour le Deep State des Etats-Unis ». Ce n'est pas un sujet qu’évoquent les médias allemands, or il pourrait être très explosif ; ou pas. C'est actuellement de la pure spéculation. 

Même si beaucoup d'entre vous connaissent probablement les choses bizarres qui circulent à propos du 11 septembre, j'aimerais en parler brièvement ici pour tous ceux qui n'en ont jamais entendu parler. 

La version officielle du 11 septembre est connue : Oussama Ben Laden a envoyé en Amérique douze terroristes qui ont piraté quatre avions et commis la pire attaque terroriste de l'histoire. Jusqu’ici, c'est simple et clair. 

Toutefois, il y a quelques points d'interrogation que je voudrais mentionner brièvement. D'abord, une question simple : Combien de tours se sont effondrées à New York le 11 septembre ? Si votre réponse est « deux », je dois vous décevoir. Il y avait trois tours, mais la troisième, « World Trade Center 7 » ou « Salomon Building » (WTC7), n'a pourtant été percutée par aucun avion. Il n'y a eu que quelques petits incendies qui, selon la version officielle, ont provoqué l'effondrement du bâtiment en chute libre. Le problème, c'est que cela ne s'est jamais produit avant ou après le 11 septembre. Cela malgré le fait qu'il y a eu beaucoup de tours dans le monde où des incendies plus grands et plus ardents ont duré beaucoup plus longtemps que dans le cas du WTC7, comme vous pouvez le voir sur cette image ironique mais vraie. Cependant aucun des bâtiments ne s'est effondré, cela ne s'est produit qu’au WTC7. 

Il est également curieux que la BBC ait rapporté l'effondrement du WTC7 en direct de New York 20 minutes avant l'effondrement. La correspondante avait reçu la nouvelle du téléscripteur Reuters et l'avait relatée en direct à la télévision, alors qu'en arrière-plan, on pouvait voir que le bâtiment était toujours debout. La BBC ne s'est excusée pour ce faux reportage qu’en 2009. […] 

Mais il y a d'autres incohérences à propos du 11 septembre. 

Il est courant en aviation qu'un avion qui vole sans contact radio ou dévie de sa trajectoire soit suivi par des intercepteurs. Chaque pays dispose d'escadrons spéciaux à cet effet, qui atteignent généralement un tel avion en quelques minutes. Comme je l'ai dit, c'est la routine et cela arrive pratiquement toutes les semaines. Ce n'est que le 11 septembre que cette routine est censée avoir échoué avec quatre avions en même temps : A 8h14, le premier avion a été piraté, à 8h46, ce premier avion a percuté une tour à New York et c’est seulement à 10h03 que le dernier avion s'est écrasé. Ainsi, même après le premier impact à New York, les avions ont encore pu voler une heure et 17 minutes sans être dérangés dans l'espace aérien américain et sans que des intercepteurs soient envoyés. Quelque chose qui ne s'est jamais produit ni avant ni après le 11 septembre. 

Et enfin, l'impact sur le Pentagone est aussi quelque chose que les pilotes ne peuvent pas vraiment expliquer. Même les meilleurs pilotes ne sont pas capables de piloter un Boeing 757 à 800 km/h à une altitude de dix mètres comme des amateurs sont censés l'avoir fait selon la version officielle. 

Comme je l'ai dit, ce sont tous des faits, pas des théories de conspiration. Il y a encore d'autres questions sans réponse, mais laissons cela de côté. […] Les « théoriciens du complot » qui posent ces questions discutent actuellement de trois versions et les appellent « Surprise », « LIHOP » et « MIHOP ». 

« Surprise » est la version officielle : Ben Laden a surpris les USA. 

« LIHOP » signifie « Let It Happen On Purpose » et signifie que c'était Oussama Ben Laden, mais que les USA le savaient et l'ont laissé faire. Pour une raison ou une autre. Et « MIHOP » signifie « Make It Happen On Purpose » et signifie que les USA ont eux-mêmes mis en œuvre le 11 septembre. 

Aujourd'hui, on peut se demander pourquoi quelqu'un aux États-Unis, voire le gouvernement lui-même, aurait fait cela ou même l’aurait seulement permis. Il y a aussi des théories à ce sujet, parce que beaucoup d'argent a été gagné avec le 11 septembre. Les jours précédents, par exemple, de grandes sommes ont été misées en bourse sur la baisse des cours précisément des compagnies aériennes et des constructeurs d’avions concernés par les attentats du 11 septembre, mais pas des autres compagnies. Et les prix ont ensuite chuté massivement. Ces transactions n'ont jamais fait l'objet d'une enquête et à ce jour, personne ne sait qui a gagné le jackpot. 

Le World Trade Center avait également changé de mains en juillet 2001, deux mois avant le 11 septembre, et le nouveau propriétaire avait souscrit une assurance, si bien que le 11 septembre lui a rapporté de gros profits. Il a reçu des compagnies d'assurance 4,5 milliards de dollars, soit beaucoup plus que la valeur réelle des bâtiments. 

Mais tout cela est infime par rapport aux bénéfices qu’a rapportés l'industrie de l'armement aux États-Unis dans la guerre contre le terrorisme qui a suivi, soit des centaines de milliards de dollars. L'industrie pétrolière des USA, qui a obtenu les droits sur le pétrole irakien après la guerre en Irak, en a également tiré des milliards de dollars. 

Et comme par hasard, de hauts membres du gouvernement américain, jusqu'au vice-président, étaient très étroitement liés à l'industrie pétrolière et, justement à toutes les entreprises qui en ont le plus profité. Ils travaillaient pour elles avec des salaires de millions de dollars avant de rejoindre l'administration Bush. 

Certains peuvent considérer cela comme une coïncidence, d'autres comme suspect. Je n'ai présenté ici que des faits, chacun doit rechercher par lui-même les réponses aux questions qu’il peut se poser. […]

Et si on sait tout cela, alors les messages des derniers jours sont intéressants. Le groupe de pirates « The Dark Overlord », spécialisé dans le vol de données et le chantage et qui a déjà volé et fait fuiter une saison complète de Netflix pour lui extorquer de l'argent, affirme maintenant qu'ils ont piraté des documents explosifs sur le 11 septembre. Ils parlent de 18 000 documents qu'ils ont obtenus de cabinets d'avocats, de compagnies d'assurance et d'organismes gouvernementaux, dont certains auraient dû être détruits. 

Maintenant, « The Dark Overlord » veut de l'argent des organisations concernées, menaçant en cas de refus de publier les documents. Parallèlement, ils offrent les documents à quiconque est prêt à les monnayer. 

Et ils disent : « A toutes les autres parties concernées (compagnies aériennes, avocats de première instance, sociétés d'enquête, FBI, TSA, FAA, banques, sociétés de sécurité, etc.) : Nous allons vous démolir si vous ne commencez pas à « jouer au ballon ». Toute cette situation deviendra bientôt une tragédie bien plus grande pour votre survie. Faites le bon choix. » 

On ne sait pas ce qu'ils ont vraiment. Cela peut être très explosif en ce qui concerne les questions en suspens. Ou pas. Ils ont maintenant publié les premiers documents et ils semblent au moins authentiques, mais ils ne sont pas particulièrement intéressants. Cependant, le groupe de pirates lui-même le dit aussi et annonce d'autres publications, les documents deviennent ainsi à chaque fois plus explosifs. On verra bien. Je trouve intéressant qu'il n'y ait pas d’informations sur cette histoire dans les médias allemands. Seule RT-Deutsch en a parlé, avec tous les liens vérifiables, ce n'est donc pas une histoire imaginaire. 

Le seul reportage des médias grand public allemands je l'ai trouvé sur T-Online, où l'histoire est minimisée et où il est beaucoup question de « théories de conspiration ». Quoi qu'il en soit, peut-être que tout cela n'a pas de conséquences, mais je pense qu'il est intéressant de noter que les médias grand public allemands n'en parlent pas, alors qu’on peut lire beaucoup de choses sur le précédent piratage de Netflix dans ces médias en Allemagne. Et je me demande ce qui a la plus grande valeur informative : Que Netflix ait été victime de chantage à cause d'une série télévisée ou que les autorités gouvernementales américaines soient victimes de chantage à cause de documents piratés sur le 11 septembre. Mais chacun peut juger par lui-même. 



de dd.

vendredi, septembre 27, 2019

Une involution civilisationnelle, le tittytainment


Le tittytainment

par Lucien Cerise

Les architectes de la mondialisation l'ont parfaitement compris : pour être vraiment efficace, la fabrique du consentement suppose l'abolition de toutes les frontières.

En effet, c'est le maintien de frontières, à tous les niveaux de l'existence, qui rend possible la comparaison, la contradiction, la possibilité de dire « non » et tout le jeu de la dialectique politique qui s'ensuit. C'est aussi le maintien de frontières qui appuie le protectionnisme économique nécessaire si l'on souhaite conserver l'autonomie matérielle et l'indépendance intellectuelle qu'elle permet. 


À l'opposé, l'ingénierie mondialiste cherche en visée ultime à élaborer ce fameux « village global » sans frontières, qui donnerait les moyens d'obtenir le consentement définitif des populations sur tous les sujets, de sorte à ne pas être contraint d'y travailler constamment. 

Avec l'abolition des frontières, c'est-à-dire du principe même de toute extériorité, s'abolit également la possibilité de toute comparaison et contradiction fondamentale, donc de tout contre-pouvoir critique et de toute résistance. Un monde mondialisé, unipolaire, sans frontières et politiquement unifié sous un gouvernement centralisé et un système unique de valeurs et de normes, en finirait une bonne fois pour toutes avec la possibilité même de penser autrement. A monde unique, pensée unique. À ce titre, l'ingénierie du Nouvel Ordre mondial, comme effacement des frontières sous une tutelle unique, s'identifie à un processus de régression préœdipienne et d'infantilisation délibérée des populations.

Du point de vue de la psychogenèse, le giron maternel est éprouvé par l'enfant comme une continuité de son vécu intra-utérin, c'est-à-dire comme ce monde unique et englobant, sans extériorité, sans limites, sans frontières, monde absolu, sans comparaison, ni relativisation, ni contradiction ; et l'enfance est cet âge de la vie sans politique, marqué par l'adhésion spontanée aux valeurs dominantes du corps social, l'immersion conformiste et grégaire dans les normes du monde environnant, et surtout l'impuissance à réagir contre une altération de ses conditions de vie. 

Construire la dépolitisation de l'humanité, construire le « oui » à tout, le consentement global, passe donc par un abaissement provoqué de sa maturité psychique moyenne et son retour dans une espèce de giron maternel étendu au monde entier.

Dans la perspective de bâtir cette docilité générale, Zbigniew Brzezinski, l'homme qui était derrière Oussama Ben Laden dans les années quatre-vingt l'homme qui [...] (était) derrière Barack Obama, a proposé le concept de tittytainment. Deux journalistes allemands nous rapportent la naissance de cette notion à l'occasion de la première rencontre internationale State of the World Forum, tenue en septembre 1995 dans un grand hôtel californien : « L'hôtel Fairmont de San Francisco est un cadre idéal pour les rêves aux dimensions planétaires. [...]

L'avenir, les pragmatiques du Fairmont le résument en une fraction et un concept : "deux dixièmes" et "tittytainment". Dans le siècle à venir, deux dixièmes de la population active suffiraient à maintenir l'activité de l'économie mondiale. [...] Mais pour le reste ? Peut-on envisager que 80 % des personnes souhaitant travailler se retrouvent sans emploi ?

"Il est sûr, dit l'auteur américain Jeremy Rifkin, qui a écrit le livre La Fin du travail, que les 80 % restants vont avoir des problèmes considérables." [...] C'est un nouvel ordre social que l'on dessine au Fairmont, un univers de pays riches, sans classe moyenne digne de ce nom - et personne n'y apporte de démenti. 

L'expression "tittytainment", proposée par ce vieux grognard de Zbigniew Brzezinski, fait en revanche carrière. Ce natif de Pologne a été quatre années durant conseiller pour la Sécurité nationale auprès du président américain Jimmy Carter. Depuis il se consacre aux questions géostratégiques. "Tittytainment", selon Brzezinski est une combinaison des mots "entertainment" et "tits", le terme d'argot américain pour désigner les seins. Brzezinski pense moins au sexe, en l'occurrence, qu'au lait qui coule de la poitrine d'une mère qui allaite. Un cocktail de divertissement abrutissant et d'alimentation suffisante permettrait selon lui de maintenir de bonne humeur la population frustrée de la planète. [...] On voit émerger la société des deux dixièmes, celle où l'on devra avoir recours au tittytainment pour que les exclus restent tranquilles. 

Le songe creux et infantilisant dans lequel Brzezinski propose d'enfermer les populations pour mieux les contrôler présente les caractéristiques d'une sorte de réalité virtuelle complètement dépolitisée, un Disneyland global fondé sur la consommation et le Spectacle. La sécurisation totale du pouvoir des élites s'appuie nécessairement sur la déréalisation de l'existence de la plèbe, déréalisation qui consiste en un « réenchantement du monde » forcené (thème de l'université d'été 2005 du MEDEF), dont le but est de parvenir à faire creuser gentiment sa propre tombe à quelqu'un, puis à l'y faire descendre avec le sourire et à se recouvrir de terre dans la joie et la bonne humeur. On reconnaîtra ici la tendance sociologique dite du cocooning, jouant le rôle d'un nouvel opium du peuple, bien plus efficace que la religion car totalement dénué d'effet de sublimation. 

L'ingénierie sociale se donne ainsi pour objectif de rendre tolérable, et même désirable, une involution civilisationnelle profondément morbide en la parant de tous les traits du rajeunissement perpétuel, donc apparemment de la vitalité et de l'avenir, avec, pour visée ultime, la "fœtalisation" de l'humanité au moyen de son insertion dans un environnement social conçu a limage d'un immense utérus artificiel, c'est-à-dire dénué de frontières et de contradictions. Le stade intra-utérin et, par extension tous les stades immatures (nouveau-nés, nourrissons, bébés et jeunes enfants) se caractérisent, certes par leur vitalité organique, mais surtout par leur plasticité mentale aisément malléable ainsi que leur état d'aliénation totale, complètement à la merci d'autrui (la Hilflosigkeit freudienne). 

Il s'agit donc de reproduire dans l'extra-utérin les conditions d'une existence intra-utérine : fusion avec autrui dans un grand tout homogène et enveloppant, obéissance au mouvement général, jouissance continue et immédiate, complétude, identité unifiée, absence de tensions, de contradictions, de contestations, pure positivité, donc fin de l'Histoire, fin de tout, en un mot, le paradis, le cocon définitif ! 

De nombreux auteurs ont étudié d'un point de vue critique les aspects de cette régression préœdipienne globalisée à commencer par Gilles Châtelet dans son Vivre et penser comme des porcs - De l'incitation à l'envie et à l'ennui dans les démocraties-marchés. 

Les autres titres ne sont pas moins éloquents, de Jean-Claude Michéa : L'Enseignement de l'ignorance et ses conditions modernes, à Dany-Robert Dufour, L'Art de réduire les têtes - sur la nouvelle servitude de l'homme libéré à l'ère du capitalisme total, en passant par Charles Melman et Jean-Pierre Lebrun L'Homme sans gravité. Jouir à tout prix, Michel Schneider Big Mother. Psychopathologie de la vie politique, et Jean-Claude Liaudet, Le Complexe d'Ubu ou la Névrose libérale

Tous ces textes se consacrent à l'analyse du contrôle social contemporain dans ses spécificités inédites, à savoir la dépolitisation des masses par la mise en place d'un type de société reposant sur les caractéristiques du giron maternel, induisant un abaissement de l'âge mental moyen ainsi qu'un certain nombre de nouvelles pathologies mentales tournant autour de la dépression et de la perversion. 

En cherchant à abolir toutes les frontières, donc toutes les limites, et dans le même geste la notion même d'extériorité, de monde extérieur, objectif, réel, l'ingénierie mondialiste cherche ainsi à construire une forme de société déréalisée s'appuyant sur une culture de l'intériorité, de la fusion charnelle dans un bloc identitaire homogène, et du rejet corrélatif de tout ce qui est hétérogène, autre, bref de tout ce qui rappelle le Père, c'est-à-dire l'instance qui fissure l'emprise exclusive et englobante du monde maternel pour introduire au "monde extérieur" et au réel.

Lucien Cerise, Gouverner par le chaos - Ingénierie sociale et mondialisation. 


Vous, les mondialistes messianiques, secte diabolique et mortifère, matrice de guerres, pillages et misère, vous savez pourquoi vous
"Ouvrez les frontières"


"(...) l'abolition des frontières, c'est le règne de la mort, tant au plan biologique que psychique. Il n'y a de vie psychique, c'est-à-dire de production de sens, que dans l'incertitude et l'affrontement à un quelque chose qui résiste, à un réel quelconque, une frontière, une limite. Si les frontières ne résistent plus, ce sont les principes mêmes d'identité, de distinction et d'élaboration sémantique qui vacillent, signant à terme l'effondrement du système sur lui-même, ou alors sa survie dans un espace liminaire qui est celui du « zombie », à mi-chemin entre la vie et la mort." (Lucien Cerise)

Pourquoi le dieu du Capital est Satan


(pour comprendre l’affaire Epstein)



"Sur le plan moral, écrit Alain Soral dans Comprendre l'Empire, les réseaux de la domination par le mensonge et la dissimulation sont déjà le mal.

Mais ce mal peut aller beaucoup plus loin quand ceux qui s'appellent eux-mêmes "les fils de la lumière" - sans doute en référence à l'idéologie des Lumières qui les a portés - y voit un autre sens, plus noir, plus trouble et plus ésotérique.


Lucifer signifiant aussi "porteur de lumière", soit dans le livre d' Isaïe, ce roi babylonien raillé pour avoir voulu s'élever au-dessus de sa condition d'homme et dépasser Dieu.

Une figure prométhéenne associée à l'orgueil et progressivement devenue, dans la tradition chrétienne, le symbole du mal et un des noms du Diable. Personnage que l'Apocalypse selon Saint Jean identifie à Satan le tentateur, Satan le menteur, Satan le diviseur, et désigné aussi par Jésus, dans l’Évangile de Jean, comme "meurtrier" et "Seigneur de la Terre"...

Dès lors, l'existence, au plus haut niveau d'initiation, de maçonneries sataniques type : Illuminati, Skull and Bones et autres sectes vouant un culte aux dieux anti-chrétiens, babyloniens ou égyptiens, tel Moloch, avec cérémonies simulant des meurtres d'enfants comme dans The Cremation of care du Bohemian Club, n'est pas si délirante.

Pas si délirante, puisque pour assumer la cruauté qu'impliquent les décisions prises au plus haut niveau par ces réseaux de domination occultes sur l'humanité souffrante-décisions générant : chômage, famines et guerres - il faut avoir renoncé aux commandements chrétiens d'humilité et de charité et avoir, littéralement, voué son âme au diable !"

"C'est d'ailleurs, poursuit Soral, ce constat terrifié que faisait le producteur hollywoodien Aaron Russo, suite aux propos que lui aurait tenus le grand initié Nick Rockefeller. Propos révélant les desseins maléfiques de l'oligarchie mondialiste et qu'Aaron Russo osa dénoncer dans une confession vidéo célèbre, quelques mois avant sa mort, parce qu' il se savait condamné...

Articulés autour du noyau onusien - ONU qui reprenait, après la Deuxième Guerre mondiale, le principe mondialiste de la Société des Nations initiée en 1918 par notre compatriote, au service du
pouvoir bancaire anglo-saxon, Jean Monnet - le CFR, la commission Trilatérale et le groupe Bilderberg, mais encore le FMI (de notre futur président Strauss-Kahn), l'OMC (de Pascal Lamy, autre agent français au service des intérêts anglo-saxons), l'OCDE, les lobbies militaro-industriels, 
énergétiques, agro-alimentaires et pharmacochimiques (servi par l'OMS), ainsi que des clubs plus ésotériques tels que Skull and Bones et Bohemian Club, auxquels il faut encore ajouter d'autres relais français tels que Le Siècle et le Club des Cordelières...

Tous ces réseaux de pouvoir, travaillant la main dans la main pour des raisons d'intérêts financiers et de solidarité de caste, constituent ce réseau des réseaux qui est, de fait, la structure combattante de l'Empire.

Un Empire travaillant au Nouvel ordre mondial, soit à l'abolition de la démocratie et au pouvoir bancaire intégral - forme achevée du Capital - sur le dos du travail, des nations et des peuples..."

(Alain Soral, Comprendre l'Empire - Demain la gouvernance mondiale ou la révolte des Nations, publié en 2011.)

Huit années après la parution de son livre, Alain Soral est l'une des victimes de l'abolition de la démocratie et de la liberté d'expression en France. 

Émue, Marion Sigaut réagit à la condamnation à la prison ferme d’Alain Soral :


jeudi, septembre 26, 2019

La possession satanique


Un éducateur de l'Institut médico-éducatif du Cher, hédoniste et incroyant se prête, par passion, à l'occultisme et au spiritisme. Cette pratique va être la porte d'entrée des esprits qui, peu à peu, vont prendre possession de lui. Michel Chiron, avec sobriété, explique comment les démons l'ont poussé aux pires expectatives et comment il s'est libéré de l'emprise du diable. Occultisme et exorcisme, guérison et conversion, un récit troublant à écouter obligatoirement. Et pour rappel aux incrédules, cette citation de Baudelaire : "La plus belle des ruses du diable est de vous persuader qu'il n'existe pas !".





La possession satanique

"Les familles dirigeantes parmi les llluminati sont expertes en pouvoirs sataniques, c'est à dire dans la façon d'obtenir un pouvoir terrestre et une influence puissante grâce à des rituels occultes." (Les Illuminati sont les chefs actuels, secrets et réels du Nouvel Ordre Mondial, dont la Franc-maçonnerie est l'un des éléments les plus redoutables.) 


Croyez-vous à l'existence du diable ? Ou pensez-vous que c'est une invention superstitieuse de l'imagination humaine ? Existe-t-il vraiment un esprit personnel méchant qui se nomme Satan ?

Si vous ne croyez pas à l'existence du diable, vous devez quand même savoir que les plus grandes familles qui composent les llluminati sont des satanistes parmi les plus influents du monde, et qu'ils adorent le diable comme leur Dieu. 

L'histoire de Lucifer, plus connu sous le nom de Satan, est une histoire triste. Lucifer, le plus beau des anges, a été créé par Dieu comme un des êtres les plus parfaits. La Bible décrit qu'il avait son libre-arbitre et une pensée libre. Cet ange magnifique ne se sentait pas seulement supérieur au reste de l'humanité, il était aussi jaloux du pouvoir de Dieu. Il a osé se comparer à Dieu, ce qui l'a conduit à se rebeller. L'ange Lucifer, le porteur de lumière, sur le chemin du pouvoir de son propre royaume, obsédé par le fait d'être vénéré comme un Dieu s'est rebellé, il est devenu l'adversaire. Un tiers des anges s'est joint à lui, ils sont devenus les démons.

Après qu'Adam et Eve ont été créés, Lucifer est apparu pour attiser Eve et son époux à se soulever contre la volonté divine. Les premiers hommes ont choisi de suivre Lucifer et sa cohorte de démons, ils sont devenus les premiers disciples du mouvement luciférien. Le fondement de la religion luciférienne et son dogme principal stipulent qu'un jour Lucifer prendra le pouvoir sur le monde, aux yeux et à la face du monde entier.

Comme le diable ne peut défendre son pouvoir sur le monde lui-même, il le fait à travers des organisations lucifériennes visibles. Au fait de la hiérarchie on trouve son "royaume"... les familles dirigeantes des llluminati. La vue d'ensemble suivante a été réalisée par d'anciens membres des llluminati :



L'organisation de Satan : 

Partie féminine

La Princesse des Ténèbres
La Grande mère des Ténèbres (13 grades)
Les Sœurs de Lumière (9 grades)
La Matriarche
Le Cercle des sorcières ordinaires (dirigé par une "prêtresse")

Partie masculine

L'Ipaimus Royal
Le Conseil des Grands druides
Le Grand Maître
Les Serviteurs du Pentacle
Le Cercle des sorcières ordinaires (dirigé par un "prêtre")

Ce que chaque membre des llluminati sait de la hiérarchie satanique dépend du grade auquel il appartient. La plupart des membres ne savent que ce qui leur suffit de savoir pour fonctionner normalement.

Le "royaume de Satan" contrôle secrètement tous les autres cultes sataniques, que l'on appelle parfois les 4e et 5e grades du satanisme. Les grades inférieurs sont réservés aux néophytes, aux serviteurs et autres vassaux de l'armée de Satan, si on veut l'appeler comme cela. Ces satanistes ne sont pas des llluminati. Dans la hiérarchie ils sont plus bas que s'appelle le Nosferatic Priesthood, ce sont des prêtres vampires. Pour y adhérer il faut être prêtre catholique ou orthodoxe. Le rite initiatique prévoit de boire du sang humain, en groupe ! Ce qui n'est pas inhabituel pour des satanistes.

Certains en sont même dépendants. Ils sacrifient des personnes après les avoirs terrorisées. L'être humain en état de panique secrète certaines hormones. Elles augmentent la sensation de plaisir chez le bourreau. Les adorateurs de Satan ont des comportements de toxicomane, le sang est leur drogue. Pour détourner l'attention, il font croire à une maladie du sang par exemple qui nécessite de nombreuses transfusions (il en ont toujours sur eux dans une mallette).

Un autre groupe très dangereux s'appelle Order of Werewolves, l'ordre des loups-garous. Pour eux, seuls les plus brutaux doivent survivre. Leur maître à penser est Anton Lavey et son livre La bible satanique. Anton Lavey a fait des relations publiques et beaucoup parler de lui dans les années 1960, Jane Mansfield et Marilyn Monroe le fréquentait. Il a fondé son église, la Church of Satan en 1966.

Le vrai satanisme de la Hiérarchie satanique est sans doute une des religions les plus secrètes de ce monde. La plupart des adeptes sont membres à vie, sans que quiconque dans leur entourage n'en sache jamais rien. Leur règle d'or est d'avoir une position sociale très respectable pour cacher leur vrai visage. Ce sont souvent des personnes publiques, le maire, un grand entrepreneur ou même un ecclésiastique. La meilleure couverture est la notoriété publique ou une position de pouvoir qui puisse tenir les autres à distance.

Le fondement du rituel satanique est basé sur le contrôle et la manipulation mentale. Le royaume de Satan utilise la méthode du contrôle de la pensée pour mettre un écran de fumée sur ses activités secrètes. C'est l'élément qui permet de soumettre la victime et de la rendre muette. Les victimes de ces abus ritualisés sont avant tout victimes de manipulation mentale qui leur enlève tout libre-arbitre. Leurs outils principaux les llluminati de grade inférieur, comme les Sœurs de lumière par exemple.

Il y a beaucoup de cercles et d'ordres sataniques dangereux qui appartiennent au "royaume de Satan". L'un d'eux sont des méthodes sadiques éprouvées, comme infliger des douleurs physiques pour après les soigner, imposer une soumission sans merci qui s'accompagne souvent d'usage de drogues pour stimuler le cerveau.

Épuiser la victime pour mieux la manipuler, agir sur la conscience en développant le sentiment de culpabilité, implanter des mots-clé pour des réactions conditionnées (Pavlov). Il existe d'autres méthodes de programmation cérébrale et de manipulation de la pensée. Il est difficile d'obtenir certaines informations précises sur les grades supérieurs, pour plusieurs raisons :

- Beaucoup d'activités sont mémorisées par l'inconscient.
- Ceux qui en savent trop sont éliminés physiquement.
- Les satanistes prennent grand soin d'éliminer d'anciens membres qui ont quitté l'ordre et qu'ils considèrent comme des traîtres.

Les satanistes de haut grade ont été préparés psychologiquement depuis leur naissance et leur pensée contrôlée, pour qu'ils puissent se suicider sur ordre au cas où ils révéleraient un secret. On peut leur interdire de s'alimenter, leur faire ingurgiter un poison, les rendre victime d'un "accident", les empêcher de dormir, de prendre des médicaments importants, leur casser un membre s'ils veulent reprendre leur indépendance.

Pour stimuler et se souvenir des informations retenues dans l'inconscient, on emploie certains mots-clé ou des impulsions électriques sonores répétées. On peut attribuer à un des cinq sens, le goût l'odorat, la vue, le toucher, l'ouïe, un événement-clé qui va déclencher un ordre auquel l'adepte se soumettra. Le terme scientifique de cette méthode est "conditioned stimulus-response sequences".

Ces véritables méthodes de "suicides programmés" sont responsables de beaucoup de pendaisons, accidents mortels, overdoses et autres qui touchent des membres qui ont voulu prendre leur distance. Dans son livre "Le testament du mal" (Stuttgart 1979), l'écrivain Horst Knaut prétend qu'un suicide et un meurtre sur cinq sont des actes rituels.

Les familles dirigeantes parmi les llluminati sont expertes en pouvoirs sataniques, c'est à dire dans la façon d'obtenir un pouvoir terrestre et une influence puissante grâce à des rituels occultes. On leur attribue même des actes de très grande cruauté pour satisfaire les exigences de Satan et de ses démons. des viols, des orgies sexuelles, des actes incestueux. des sacrifices d'animaux ou même d'humains. Pour un être ordinaire ces histoires d'adoration du diable avec sacrifices d'animaux ou d'êtres humains peuvent paraître insensées, elles dépassent l'entendement de chacun. C'est une des raisons principales pour lesquelles ceux qui ont quitté l'ordre ont peur de parler en public. Ils passeraient tout simplement pour des fous.

L'auteur d'un document,"Les secrets de la bibliothèque du Vatican", membre de l'ordre des Franciscains, explique que les enfants peuvent être abusés jusqu'à l'âge de treize ans, s'ils sont vierges. On abuse au cours de rituels de garçons par voie anale, de filles par voie vaginale, des actes qui sont répétés jusqu'à la mort. Puis les corps sont découpés et mangés.

Aleister Crowley, un des fondateurs du culte satanique moderne écrit dans son livre, "Le Livre de la Loi" : "La victime idéale est un enfant du sexe masculin, innocent et doué d'une grande intelligence."

Un prince noir (un magicien noir satanique) estimait qu'aux Etats-Unis entre 40.000 et 60.000 personnes sont victimes chaque année de rituels sataniques.

On a découvert des "fermes humaines " avec des nourrissons qui avaient entre onze jours et quatre mois, destinés a êtres sacrifiés lors de rituels.

Beaucoup de crèches sont inspectées en Californie chaque année, il y a en effet de plus en plus de soupçons sur l'utilisation d'enfants qui leur sont confiés pour des abus sataniques. Rien qu'à Los Angeles on compte plus de huit cents plaintes concernant des abus ritualisés envers des enfants, dans 64 écoles et crèches.

En Belgique, depuis 1996 on sait qu'un nombre inconnu d'enfants victimes de rituels sataniques venaient d'institutions surveillées par les autorités sanitaires et judiciaires. Des juges pour enfants seraient même impliqués. Quand cela a été rendu public, de hauts responsables politiques, des magistrats ont tenté d'étouffer les affaires. Dans la presse on a dit qu'il s'agissait d'activités pédophiles. Malheureusement personne n'a vu qu'il y avait un lien manifeste avec des activités sataniques.

Dans le monde entier les satanistes enlèvent des enfants pour en abuser dans des rituels cruels avant de les tuer. 

Michael MacArthur est un de ceux qui ont réussi à se libérer du satanisme. Il a fait des révélations fracassantes sur les meurtres rituels d'enfants enlevés. Les satanistes ont des jours bien précis pour chaque opération, l'enlèvement des enfants, la préparation du sacrifice, les rituels de sang ou sexuels, le sexe avec des démons même, etc...

Robin DE RUITER


mercredi, septembre 25, 2019

Vimanas, l'incroyable technologie de l'Inde antique




L'information circule sur le Web depuis des mois : "L’Inde estime que son propre programme d’énergie libre, est une question de fierté nationale, et n’a pas peur de risquer de se mettre à dos les pays du pétrodollar" (l'empire américano-sioniste).

L'antique science spirituelle de l'Inde aurait inspiré Nikola Tesla, qui a été l’un des premiers à s’intéresser au principe de l’énergie libre. 


Tesla a dit : « Toute la matière perceptible provient d’une substance originelle ou ténuité inconcevable, remplissant tout l’espace, l’akasha ou l’éther luminifère sur lequel agit la vie donnant le prana ou la force créatrice appelant à l’existence, rendant infinis les cycles et toutes choses et phénomènes... ». L'akaska et le prana des hindous évoquent l'énergie universelle.

Est-ce cette énergie qui propulsait les vimanas, les vaisseaux volants de l'Inde ancienne ?

Les vimanas sont largement décrits dans des textes tels que le Ramayana et le Mahabharata, ainsi que d'autres textes ultérieurs comme le célèbre Kalidasa de la littérature sanskrite.

Les vimanas ne sont pas des symboles ou des allégories pour designer les dieux. Ils sont présentés comme des objets manufacturés et physiques mus par une forces antigravitationnelle.

Le Vaimanika Shastra décrit les fascinantes fonctionnalités du Vimana :

- Percevoir les images de lieux éloignés sur des écrans,

- Ecouter à grande distance des sons,

- Déguiser le vimana en nuages ​​ou en d'autres formes,

- Créer des sons terrifiants, etc.

Il y a différents types de vimanas certains pouvant servir de bateaux ou de sous-marins.

La structure de l'atmosphère, les risques aéronautiques et les moyens de les éviter, l'alimentation et les vêtements des aviateurs sont traités dans le Vaimanika Shastra.

Il y a même un exposé sur le vol à travers les différentes époques (yugas). Dans le yuga le plus ancien et le plus spirituel, les gens pouvaient voler sans aucun dispositif mécanique.

"Le Vaimanika Shastra est un livre illustré très étrange sur les anciennes machines volantes de l'Inde hindoue.

Bien que tout semble être démystifié et que l'auteur admette que le contenu est basé sur des visions, le texte est largement utilisé pour valoriser un âge d'or, où les hindous détenaient un savoir qui leur permettait de construire des machines volantes.

Le livre a été écrit et dessiné au début du XXe siècle par Subbaraya Shastry, un mystique d’Anekal. C'était un homme extraordinaire de grande connaissance et il était connu pour sa capacité à parler en langues ou en vers à chaque fois qu'il était inspiré."

Télécharger gratuitement le Vaimanika Shastra (nombreuses illustrations, texte en anglais) :




lundi, septembre 23, 2019

Un changement de conscience est en cours

"Politiciens et journalistes, faites vos valises ! (...) un changement de conscience est en cours parmi les hommes..."


Jo Conrad est-il une sorte d'Alain Soral d'outre-Rhin ? 

Comme Alain Soral, les thèses mystico-politiques de Jo Conrad irritent des journalistes et politiciens au service du mondialisme.

Conrad est engagé dans la "Principauté de Germanie", un groupe qui a proclamé son propre État à Plattenburg dans le Brandebourg. Il y participe en tant que "ministre de l'information". Jo Conrad est gestionnaire de la plate-forme Internet Bewusst-TV.

(Jo Conrad et Alain Soral sont nés en 1958. Les deux sont autodidactes.)


Message de Jo Conrad aux politiciens et journalistes :


Faites vos valises, rentrez chez vous. Honte à vous, nous n’avons plus besoin de vous. Vous échouez sur toute la ligne pour protéger la vie. Les solutions existantes sont ignorées parce que vous êtes totalement dépendants d’un système qui vous paie bien, contrôlé par des intérêts.

Je le dis sérieusement : Ce que vous faites à tous les niveaux est particulièrement triste et destructeur. Dans le passé on avait parfois l’impression qu’il y avait des journalistes d’investigation ou des politiciens courageux qui inspiraient les gens ; ils s’engageaient pour la liberté et la justice.

Mais aujourd’hui, presque tous se sont installés confortablement dans un système où l’on peut bien vivre aux dépens du grand public. Vous vous pliez aux idées dominantes et n’avez pas le courage de parler des choses inconfortables. Il n’y a plus de dialogue politique, mais seulement un acquiescement aux idéologies proposées.

Vous voulez des taxes et des certificats contre le changement climatique au lieu de mettre fin à l’empoisonnement de l’environnement par des pesticides et d’autres toxines, parce que les lobbies définissent ce que vous avez à faire.

Vous ouvrez les frontières à tout un chacun, sachant pertinemment que les systèmes sociaux et les fonds de pension ne pourront pas tenir. Vous détournez le regard des terribles actes de violence commis par des étrangers et vous traitez de xénophobe toute personne qui a un instinct d’autoprotection tout à fait naturel.

Vous avez créé un climat de haine, de peur, de soumission à un « politiquement correct » et vous observez passivement la destruction de toutes les structures ordonnées. Vous les détruisez comme si vous étiez payés pour ça, d’ailleurs c’est peut-être même le cas. Mais de quel karma vous chargez-vous ?

Ne savez-vous pas que vous ne pouvez pas fuir les conséquences de vos actes ou de vos omissions ? Les politiciens professionnels avec des CV et des thèses de doctorat falsifiés n’ont pas les bagages spirituels qui seraient nécessaires dans cette phase de développement de la conscience.

Vous faites avancer, sciemment ou non, un agenda qui prévoit la destruction des espaces de vie, de la santé et de la liberté humaine.

Pourtant une petite élite autoproclamée de super riches vous emportera également, une fois que vous aurez ouvert la voie à leurs plans Orwelliens du nouvel ordre mondial. Nous, les humains, commençons à voir à travers leur jeu. Pendant trop longtemps, nous avons naïvement observé et supposé qu’il n’y avait peut-être pas de meilleur chemin.

Mais plus on s’y confronte, plus on s’aperçoit que vous ignorez les solutions pour la protection de l’environnement, les solutions dans les services de santé, les solutions pour une cohabitation responsable des hommes entre eux ; on remarque que les groupes d’intérêt vous dirigent et que seuls le pouvoir et les profits sont au premier plan.

Vous pourriez empêcher les guerres – au lieu de cela vous vous livrez à la propagande de guerre des forces qui ont besoin de guerres pour maintenir leur pouvoir. Vous les journalistes, vous les politiciens, vous vous célébrez vous-mêmes et votre égo, vous pouvez bien parler et vivre royalement des fonds abondants que nous recueillons tous.

Mais votre temps est écoulé.

Faites vos valises et cachez-vous quelque part où vous pouvez espérer que le destin traitera avec grâce votre karma. Nous ne sommes plus prêts à soutenir ce théâtre de diffamation qui se joue au détriment de la base existentielle de la planète.

Vous savez vous-mêmes que d’autres décident de ce qui se fait dans le monde, que la démocratie n’est qu’un mot qui devrait nous endormir. Mais vous savez aussi que nous n’avons pas besoin de vous si vous n’êtes contrôlés que de l’extérieur.

Si vous le savez vous-mêmes, vous pouvez continuer comme ça, à gagner beaucoup d’argent qui a été aspiré sur le dos de travailleurs, ou bien regardez dans le miroir et rendez-vous compte de ce que vous faites avec votre incapacité à produire de réelles améliorations.

La puissance du Vatican et des banques centrales vous fait frissonner, et ainsi vous léchez les bottes des frères qui se rencontrent en cercles secrets et vous vous accrochez avec soumission au pan de leur robe. Les conséquences de votre inaction pour défendre la protection de la vie sont dévastatrices. Vous êtes la figure de proue, la façade des forces qui ne se montrent pas, mais qui veulent tout dominer.

Vous montrez vos visages pour que ces saloperies puissent continuer à l’arrière-plan. Ça bouillonne aussi dans les organes qui exécutent les ordres : la police, l’armée et la justice. De plus en plus de gens comprennent comment ils sont exploités pour les objectifs de pouvoir de quelques-uns et comment leur travail pour la protection de l’humanité est entravé ou même complètement renversé.

Nous avons besoin de politiciens et de journalistes qui aiment la vie, qui mettent la vérité avant toute autre chose. Vous n’aimez ni la vérité ni la vie, mais seulement votre égo et les applaudissements que vous vous donnez l’un à l’autre.

Mais votre temps est compté. Un changement de conscience est en cours parmi les hommes, et vous le savez aussi.

Malheureusement, vous n’avez pas le courage d’assumer les conséquences de votre inaction. Car elle est beaucoup plus grande que vous n’en êtes conscients, parce qu’elle affecte la vie de millions, voire de milliards de personnes.

Peut-être qu’on vous fait chanter, peut-être que vous ne voulez pas vraiment tout cela, mais que vous ne savez tout simplement pas comment sortir de ce rôle. Le temps nous dira comment la responsabilité frappera à votre porte.

L’humanité est spirituellement beaucoup plus loin que toutes les ordures spirituelles que vous nous imposez constamment ; ce n’est pas le cas de tout le monde, car vous avez aussi contribué à maintenir la conscience en bas. Ça ne sert à rien. Le temps du nain Tracassin est passé.

La vie s’impose. La conscience est élevée par les énergies cosmiques que vous ne pouvez pas empêcher malgré toutes les mesures techniques. Les causes et les effets sont liés. Quelles sont les causes que vous avez fixées ? Qu’est-ce que vous n’avez pas fait ?

Combien de fois avez-vous prétendu être important, combien de fois avez-vous menti en connaissance de cause et combien de fois avez-vous eu peu de courage pour accomplir vos tâches au moins à moitié décemment ? « Diviser et régner », c’est le nom de ce jeu, mais c’est seulement pour des marionnettistes que vous êtes importants, pour nous vous êtes seulement périssables ; les cartes truquées ont longtemps dominé dans ce casino, quel que soit le parti, la chaîne, le journal.

Vous jouez avec nos sentiments et nos vies ! Vous êtes des figures tristes. Avec l’attention que vous portent des millions de personnes, vous pourriez changer positivement la planète entière, l’inspirer. En arrière-plan, les membres de loges se considèrent comme supérieurs et ne servent qu’un seul seigneur des ténèbres, voulant asservir l’humanité.

Le respect de la création, ils l’ont mis de côté par leurs serments. Il y a certainement assez de personnes qui voudraient se soumettre à un collectif, mais la création veut le libre développement des âmes. Si la vie sur cette planète doit continuer, vous devez soit utiliser votre position pour tourner le gouvernail, soit vous écarter et ouvrir la voie à ceux qui respectent la vérité et qui aiment la vie.

dimanche, septembre 22, 2019

Trump-Iran : la 3e guerre mondiale ?


Pour finaliser le plan luciférien de gouvernement mondial auquel œuvrait le franc-maçon Pike, les mondialistes messianiques intriguent actuellement au Moyen Orient afin de provoquer la Troisième Guerre mondiale. 

(Pour certains, ce document est un faux rédigé au siècle dernier. Peut-être, mais il décrit précisément le contexte géopolitique actuel d'une troisième guerre mondiale.)


(...) "Pike, dit William Guy Carr, organisa le Rite Palladien Nouveau et Réformé. Il établit trois Suprêmes Conseils : un à Charleston (Caroline du Sud), un autre à Rome et le dernier à Berlin. Il fit établir par Mazzini vingt-trois conseils subordonnés en des positions stratégiques à travers le monde. Ce furent les Quartiers Généraux Secrets du Mouvement Révolutionnaire Mondial, toujours conservés depuis. Bien avant que Marconi eût inventé la Radio, les scientifiques faisant partie des Illuminati avaient donné à Pike et aux dirigeants de ses conseils la possibilité de communiquer entre eux dans le secret. Ce fut la découverte de ce secret qui permit aux officiers des services de renseignement de comprendre comment des « incidents » en apparence non reliés entre eux avaient lieu simultanément dans le monde, s’aggravaient et se transformaient en une guerre ou une révolution.

Le plan de Pike était simple et s’avéra efficace. Il fallait que le Communisme, le Nazisme, le Sionisme Politique et les autres mouvements internationaux fussent organisés et utilisés pour fomenter les trois guerres générales et les trois grandes révolutions.

1. La Première Guerre Mondiale devait permettre aux Illuminati de renverser le pouvoir des Tsars en Russie et de transformer ce pays par la mainmise du Communisme athée. Les divergences « naturelles », attisées paf les Agents des Illuminati entre les Empires Britannique et Allemand devaient servir à fomenter cette guerre. Le conflit terminé, le Communisme devait se constituer et être utilisé pour détruire les autres gouvernements et affaiblir les religions.

2. La Deuxième Guerre Mondiale devait être fomentée en jouant sur les divergences entre Fascistes et Sionistes Politiques. Cette guerre devait permettre la destruction du Nazisme et accroître la puissance du Sionisme Politique de façon à ce que l’État souverain d’Israël put s’établir en Palestine. Pendant la Deuxième Guerre Mondiale, la puissance du Communisme International devait arriver au niveau de celle de la Chrétienté tout entière. Arrivé à ce point, il devait être contenu et mis en réserve jusqu’à son utilisation pour le dernier cataclysme social.

Toute personne informée peut-elle nier que Roosevelt et Churchill aient mis cette politique à exécution ?

3. La Troisième Guerre Mondiale doit être fomentée grâce aux divergences que les agents des Illuminati attiseront entre Sionistes Politiques et dirigeants du monde Musulman. On doit diriger la guerre de façon à amener la destruction de l’Islam (le Monde Arabe y compris, la religion de Mahomet) et du Sionisme Politique (comprenant l’État d’Israël). Dans le même temps, les autres nations une fois de plus divisées entre elles à ce propos, seront acculées à se combattre jusqu’à un état de destruction physique, mentale, spirituelle et économique totale.

Lorsqu’on raisonne et que l’on n’est pas « déformé », peut-on nier le fait que l’intrigue actuelle au Proche, Moyen et Extrême-Orient est destinée à l’accomplissement de ce dessein diabolique ?

Le 15 août 1871, Pike expliqua à Mazzini qu’une fois la Troisième Guerre Mondiale terminée, ceux qui aspiraient à la domination mondiale absolue provoqueraient le plus grand cataclysme social que le monde ait jamais subi.

Nous rapportons ses propos (ses propres mots relevés dans la lettre répertoriée à la Bibliothèque du British Museum de Londres) :

« Nous lâcherons les Nihilistes et les Athées et nous provoquerons un formidable cataclysme social qui montrera aux nations, dans toute son horreur, l’effet de l’athéisme absolu, à l’origine de la sauvagerie la plus sanglante et du bouleversement intégral. Ainsi obligés de se défendre partout contre la minorité de révolutionnaires, les citoyens extermineront ces destructeurs de la civilisation. La multitude, emplie de désillusions vis-à-vis du Christianisme dont les adorateurs seront à ce moment désorientés et à la recherche d’un idéal, sans plus savoir vers où diriger leur adoration, recevra la véritable lumière par la manifestation universelle de la pure doctrine de Lucifer. Elle sera enfin révélée au peuple, cette manifestation qui résultera du mouvement réactionnaire général suivant de près la destruction du Christianisme et de l’Athéisme, tous les deux conquis et détruits au même instant. » [...]

Le lecteur doit se rappeler que les Banquiers Internationaux d’aujourd’hui comme les changeurs d’argent de l’époque du Christ ne sont que des outils ou des agents des Illuminati."

William Guy Carr, Des pions sur l'échiquier.



Dans Des pions sur l'échiquier, "William Guy Carr nous dévoile tout le programme de domination universelle forgé par les « Illumines » — « Ceux qui détiennent la Lumière » — nom du petit groupe d’une trentaine d’hommes environ, organisé de 1770 à 1776 par Adam Weishaupt, un luciférien de la plus belle espèce.

Les « Illumines », appellation générique, historiquement exacte, s’applique en fait de nos jours à leurs descendants spirituels et charnels, les « Illuminati », chefs actuels, secrets et réels de la Subversion Mondiale, dont la Franc-Maçonnerie est l’élément le plus efficace, et des Forces Occultes dont le Communisme est de loin l’élément le plus redoutable.

C’est ce petit groupe de hauts subversifs qui tend à former un Gouvernement Mondial et travaille actuellement d’arrache-pied à la constitution des États-Unis d’Europe, piédestal obligatoire de la République Universelle d’après un « document controversé capital », aujourd’hui censuré...

W. G. Carr veut nous dévoiler les machinations occultes destinées à provoquer les diverses révolutions et guerres, qui, pour répondre aux projets des Illuminati, ont ensanglanté le inonde depuis 1773 et il présente les preuves à l’appui de sa thèse.


Pour consolider leur pouvoir et asseoir leur puissance, les Illuminati ne reculent devant rien : spéculations financières gigantesques, sociétés secrètes, infiltrations d’agents à tous les niveaux, formation de groupes et d’agents révolutionnaires, mafias, assassinats, campagnes de diffamation, chantage, corruption, etc."