Sunday, January 22, 2012

Comment explique-t-on la malédiction des pharaons ?





Pour l'érudit Edward Conze, une grande partie du Tantra de la secte des Anciens (Nyingmapa) du bouddhisme tibétain « est une fusion entre la magie égyptienne sous sa forme gnostique, d'un côté, et la métaphysique du Mahâyâna, de l'autre » (E. Conze, Le bouddhisme, p. 241).

En Occident, de nombreuses sociétés secrètes prônent un retour au mysticisme égyptien et à la société hiérarchique des pharaons initiés à une science magique immémoriale. Magie qui aurait causé la mort des profanateurs de la tombe du pharaon Toutankhamon.

Comment explique-t-on la malédiction des pharaons ?

« La malédiction des pharaons, selon laquelle tout violeur d'une tombe serait condamné à une mort certaine par l'air infecté ou par une magie inéluctable, est une fable moderne sans aucun fondement scientifique. Les tombes royales égyptiennes ne contiennent pas de textes hiéroglyphiques maudissant les pillards. La légende de la malédiction doit beaucoup à la découverte, en 1922, de la tombe de Toutankhamon (mort entre 1354-1343 av. J. C.). Dans les mois qui suivirent, une série de coïncidences tragiques fit la une des journaux européens et américains, contribuant à renforcer une croyance exotique, macabre et très médiatique. Quelques temps après la mise au jour de la sépulture de Toutankhamon, le comte de Carnarvon (1866-1923), qui finançait les fouilles de la tombe de ce pharaon, mourut... des suites d'une piqûre de moustique qui s'était infectée. On oublie souvent que ce gentilhomme britannique était loin d'être en bonne santé puisqu'il n'avait plus qu'une moitié de poumon. De plus, les antibiotiques n'avaient pas encore été découverts à cette époque, ce qui rendait toute infection redoutable.

D'autres morts, souvent évoquées à l'appui de la théorie de la malédiction, ont toutes une explication rationnelle: suicide par désespoir sentimental, commotion due à un brusque changement de température à la sortie de la tombe... Quant à Howard Carter, égyptologue anglais qui vécut quotidiennement au côté de la momie de Toutankhamon pendant les quelques années que dura l'exhumation du tombeau, il mourut paisiblement de mort naturelle, dix-sept ans après sa découverte !»

Élisabeth DAVID, égyptologue, chargée d'études documentaires, Musée du Louvre, Paris.


Schwaller de Lubicz & la synarchie


L’œuvre de Schwaller de Lubicz, le maître de l'Égyptologie occulte (le Temple de l'homme, le miracle égyptien...), valorise la société pharaonique. Or, écrit Laura Knight-Jadczyk, « le style de vie pharaonique était celui d'un petit groupe de l'"élite", servie et adorée par tous les autres - et que tous les autres étaient, essentiellement, consommables ». Et elle ajoute, « les occultistes, avec leur amour de la hiérarchie, ont tendance à être naturellement totalitaires et non égalitaires. »

Deux auteurs, Picknett et Prince, ont établi des liens entre R. A. Schwaller de Lubicz et le mouvement synarchique. Ils écrivent :
« Étant donné la nature de la synarchie, on ne saurait probablement jamais  les noms même du plus puissant. Mais nous connaissons vraiment beaucoup l'un d'entre eux : R.A. Schwaller de Lubicz. Il est curieux que Schwaller de Lubicz soit devenu le « parrain » de l'égyptologie alternative bien que peu aient lu ses travaux de première main. Ses idées nous viennent surtout par les livres de Graham Hancock, Robert Bauval et, bien sûr, John Anthony West, tous ayant exprimé leur admiration pour ce savant. Ils se réfèrent à lui comme à un philosophe, ou comme un mathématicien. Ce qui est intéressant pour nous, cependant, est que, bien que Schwaller de Lubicz fût toutes ces choses, ils ne l'appellent jamais un occultiste – qu'il était. Et ne l'appellent jamais un synarchiste – qu'il était. […]
Schwaller de Lubicz était un personnage important dans la Société Théosophique de Paris, il s'est détaché pour former sa propre organisation occulte, qu'il a appelée les Veilleurs, spécifiquement pour porter ses idées ésotériques dans l'arène politique. Peut-être qu'on ne sera pas surpris de découvrir qu'il a été décrit comme un « proto fasciste ». Il revendique même avoir conçu l'uniforme pour les SA d'Hitler (« Chemises Brunes »). [...] Un des « Veilleurs » de Schwaller de Lubicz était Vivien Postel du Mas, l'homme qui a écrit le Pacte Synarchiste des années 1930. Par du Mas, Schwaller de Lubicz avait une influence particulière sur l'adjoint d'Hitler, le torturé et le complexe Rudolf Hess. Schwaller de Lubicz était antisémite et raciste - et, comme les nazis, pensait que les femmes étaient inférieures aux hommes. Par exemple, il enseignait que les femmes étaient intellectuellement incapables de comprendre l'hermétisme. Tout cela est important, parce qu'il est impossible de séparer les croyances politiques, synarchistes de Schwaller de Lubicz, de son travail comme égyptologue, le travail que certains auteurs admirent tant. »
Il y a plusieurs mois, un homme, en contact avec une société secrète et probablement agent (conscient ou inconscient) de la contre-initiation, m'avait fait parvenir AOR, l'appel du feu de Schwaller de Lubicz. C'est un texte prétentieux et ennuyeux qui expose les habituelles mièvreries de la propagande occultiste. Cet individu m'envoyait régulièrement des e.mails antisémites, islamophobes et nazis. Il voulait me convaincre d'adopter les doctrines occultes et racistes de ce groupe de prétendus initiés. 

Le gouvernement synarchique mondial

« Picknett et Prince connectent Papus (nom réel Gérard Encausse, 1865-1916) à Saint-Yves (Joseph Alexandre Saint-Yves d’Alveydre, 1824-1909). Papus était une figure énormément influente dans le monde des sociétés secrètes ésotériques à la fin du 19ème et au début du 20ème siècles. Ils connectent aussi les martinistes à Saint-Yves et par eux, les sociétés moderne des templiers et des rosicruciens et le petit nouveau, le Prieuré de Sion. De peur que le lecteur ne pose la question, en effet, Picknett et Prince les ont connectés tous en haut avec les francs-maçons ! Tirez au sort l'OTO, la Golden Dawn et les satanistes variés et vous avez une belle rangée des canards d'appât qui travaillent activement pour leurs maîtres, aucun d'eux comprenant la nature machiavélique du drame et que les" agents" d'un coup d'état sont toujours les premiers à être détruits. [...]

Picknett et Prince nous disent que de tels groupes sont derrière l'arrivée du "Nouvel Ordre Mondial," en particulier les "États-Unis d'Europe." Picknett et Prince font remarquer que la synarchie favorise des régimes non démocratiques et totalitaires et qu'ensuite ils connectent correctement ce mouvement au développement du fascisme et la suggestion que les synarchistes sont derrière l'idéologie nazie. Tous ces groupes sont impliqués dans des conspirations sociales, religieuses, politiques et économiques et le plus curieux de tout, ils semblent TOUS chercher quelque chose. » (Laura Knight-Jadczyk)


Synarchie européenne, fantasme ou réalité ?



La pyramide de Khéops

Impostures égyptiennes & syndrome égyptomaniaque http://bouddhanar.blogspot.com/2011/11/impostures-egyptiennes-syndrome.html

1 comment:

  1. Je n'ai pas compris pourquoi vous avez ecrit "islamophobe" dans votre texte parlant de Schwaller de Lubicz et de cet individu qui essayait de vous convaincre de vous joindre a leur groupe.
    "Cet individu m'envoyait régulièrement des e.mails antisémites, islamophobes et nazis."
    En fait il y a quelqu'un qui ment dans cette histoire car Adolf Hitler et Heinrich Himmler etaient tous deux fervents de l'islam (il suffit de lire Rene Alleau (Le Nazisme et les societes secretes) (Je vous ferai humblement remarque que Rene Alleau etudiait en Allemagne dans les annees 30 [egalement dans son livre])

    ReplyDelete