Tuesday, September 28, 2010

Races galactiques


Dieu reconnaîtra les siens !

La journaliste résistante Eva, la passionaria de derniers démocrates, relaye une information insolite :

« The Daily Mail rapporte en effet que les Nations unies s'apprêtent à nommer une ambassadrice chargée d'accueillir les extraterrestres au nom des Terriens. Il s'agirait alors de Mazlan Othman, une astrophysicienne malaisienne actuellement à la tête du Bureau des Affaires spatiales de l'ONU, rapporte le Telegraph. ».

L’information est arrivée sur le WEB francophone grâce à Isabelle (entre autres) de Conscience du peuple, le site dont l’objectif est :

« Informer et conscientiser la population sur les enjeux véritables de notre monde, sur les réelles ambitions de l'élite mondiale et sur les divers scénarios envisagés dans le domaine scientifique et prophétique.

- La mise en place d'un gouvernement mondial (« New World Order ») sous le couvert de la prospérité mondiale, de la justice sociale, de la préservation écologique et de la paix planétaire.

- La destruction des états nationaux, des monnaies locales, de la « dite démocratie » et l'appauvrissement volontaire des populations pour créer un état d'esclavage collectif et individuel.

- L'unification des grandes doctrines religieuses vers l'émergence d'une religion mondiale (nouvel-âge) sous fausse bannière de tolérance, de paix et d'unité entre les peuples.

- La suppression des droits et libertés individuels comme prétexte à la prévention du terrorisme et à la sécurité des individus.

- L'utilisation de technologies de contrôle (du climat, de l'identité, etc.) au nom du progrès et de la protection du public.

- L'imposture et le mensonge de l'industrie pharmaceutique à la solde de l'élite mondiale et son contrôle absolu sur le domaine médical.

- Le mystère du monde des esprits dans les lieux célestes, des êtres multidimensionnels et de leurs sphères d'influence dans les affaires humaines. »

Isabelle précise :

« Il semble y avoir une intensification des divulgations concernant les OVNI et les "extraterrestres" et ce, dans les derniers jours et dans les médias traditionnels. Encore aujourd'hui (27 septembre 2010), une conférence s'est tenue en direct sur CNN où des anciens militaires ont dévoilé que des OVNI sont aperçus depuis longtemps et qu'ils désactivent les missiles nucléaires!!! Ces anciens militaires sont tous des experts en nucléaire... »
LIRE LA SUITE :

Le site conspirovniscience a catalogué une douzaine de races galactiques : Cassiopéens, DALs, Dracos, Lyriens, Men In Black, Orion, Pleiadiens, Siriens, Ummites, Végans, Vénusiens, Zétains. Identification. Ce singulier répertoire est repris dans l'article "Races galactiques, Dieu reconnaîtra les siens !" publié dans la revue Undercover.

Races galactiques
Dieu reconnaîtra les siens !

Il y a beaucoup de passage dans ce coin de la galaxie. Et pourquoi à notre époque ?
Qui sont-ils et que veulent-ils ? Pourquoi ont-ils quitté leur monde d’origine ?
Ce dossier tente de mettre de la cohérence dans un domaine où la vérité et la désinformation sont inextricablement mêlées. On ne peut dire ce qui est vrai ou faux en matière d’extraterrestres, mais en mettant à plat les diverses hypothèses, une « sombre clarté » émerge de la confusion stellaire.

Certains faits relatés ici sont pertinents, et d’autres moins crédibles, mais qui a sondé notre univers pour prétendre en connaître l’organisation et les habitants ?

Si cette énumération des profils de races extraterrestres peut nous ouvrir l’esprit à la complexité du sujet, c’est déjà une avancée.

Nous n’avons pas renoncé à mentionner des races vraisemblablement inventées, comme les Ummites - trop proches de « l’idéal jésuite » en matière de civilisation !

Hélas, nous n’avons pas retrouvé l’identité des contactés, sauf ceux qui sont mentionnés. Qu’importe, c’est ce qui est dit qui compte et non celui qui le dit. Certaines de ces histoires sonnent juste lorsqu’on les croise avec les mythes et avec l’actualité planétaire. D’autres paraissent spéculatives, mais malgré cela, elles peuvent servir d’outil de comparaison.

Quoi qu’on en pense, tout cela ne s’invente pas, et malgré nos projections trop humaines sur des êtres d’une autre nature, il faut admettre qu’il n’y pas de fumée sans feu.

Nous avons parfois ajouté une note pour compenser la naïveté de certaines allégations.

Lyriens

Origine : Constellation de la Lyre.

Les Lyriens sont les ancêtres originaux de notre lignée d’évolution. Il y a très longtemps les Lyriens étaient des êtres libres qui contrôlaient leur destinée et exploraient l’espace dès que leur technologie le leur a permis. A un certain moment ils sont tombés en désaccord et se sont scindés en groupes qui se sont battus dans des guerres violentes qui a détruit l’essentiel de leur société et de leur monde. Certains se sont échappés avant la fin et ont fondé des civilisations dans les Pléïades, les Hyades, et du côté de Véga.

Les premières sociétés terrestres étaient copiées de celle des Lyriens. Les Lyriens étaient venus observer la Terre à l’époque de l’Hyperborée, continent regroupant toutes les Terres de l’époque, avant que les humains ne commencent leur évolution physique.

Certains des Pléïadiens d’origine Lyrienne, après avoir reconstruit leur civilisation au cours de millénaires, sont venus plus tard et ont assisté à la création de sociétés auxquelles ils ont donné le nom de Lémurie et d’Atlantide.

Ils se sont installés et sont restés pendant la fin de la Lémurie et l’ancienne Atlantide, se mélangeant même avec les terriens et devenant eux-mêmes des terriens. Ceux qui ne se sont pas mélangés ont produit des technologies hautement développées et ont construit de magnifiques machines permettant des conforts et des améliorations de la vie de tout genre. A nouveau ils se sont divisés en deux camps qui sont entrés en guerre se concluant en une destruction totale.

Les survivants sont partis dans l’espace reconstruire leur civilisation et ils font partie de ceux qui nous visitent à l’heure actuelle occasionnellement. Certains sont partis vers Erra et les Pléïades, d’autres dans notre système solaire sur la 5ème planète appelée Melona (maintenant détruite) sur laquelle ils se sont installés et mélangés avec une forme de vie humanoïde locale ; c’était la faction la plus belliqueuse qui s’était installé là bas et les guerres reprirent avec pour résultat la destruction de la planète (maintenant devenue ceinture d’Astéroïde). Les survivants sont partis pendant des millénaires puis sont revenus sur Terre se battre, puis repartis, etc. Leurs descendants sont aujourd’hui des observateurs de la Terre et de leurs descendants génétiques survivants.

Longtemps après, une autre vague de Pléïadiens est arrivé voir les descendants des ancêtres Pléïadiens survivants de la guerre.

Ils se sont eux aussi mélangés aux terriens et ont aidé l’humanité à exploiter ses capacités et à créer une technologie nouvelle. Cette société est devenue la nouvelle Atlantide qui a accru son niveau de science jusqu’à voyager dans les airs, sous l’eau, etc., avant que sa civilisation soit détruite par une guerre en surface. Les Pléïadiens modernes sont des descendants d’une faction pacifique de même que les Végans.

Les Lyriens longtemps rebelles et destructeurs sont maintenant devenus pacifiques et ont atteint un haut niveau spirituel. Ils ne sont impliqués dans aucun conflit. Ils sont les ancêtres responsables des différentes races terrestres actuelles.

Les descendants des Lyriens qui ont longtemps été en conflit se préoccupent maintenant de nos tendances belliqueuses et guerrières et se sentent une responsabilité spéciale envers nous parce que nous reflétons leur tendance originelle au conflit. Ils ont détruit leur civilisation plusieurs fois, et perdu leurs avancées technologiques à chaque fois. Ils ont beaucoup perdu dans leur histoire guerrière. Ils s’étaient installés sur Uyne ( ?), autre planète qui a explosé suite à des guerres nucléaires qu’ils avaient provoqué (c’est la ceinture d’astéroïde actuelle entre mars et Jupiter) d’où leur inquiétude aujourd’hui dans notre utilisation de la puissance nucléaire.

Les Lyriens sont aidés dans leurs actions actuelles par les Pléïadiens et les Végans qui sont tous de leur famille génétique. Les Lyriens sont parfois en avance et parfois en retard sur certains points technologiques, suite à leurs destructions successives, et ils sont aidés sur certains points par leurs cousins les Pléïadiens et les Végans. Les Pléïadiens leur fournissent leur merveilleuse technologie ; ils ont d’ailleurs étaient eux-mêmes aidés par les DALs, et les Lyriens les aident en retour à d’autres niveaux. Les Végans les aident à retrouver leurs anciennes sciences à en trouver de nouvelles. Notre technologie émergente attire leur attention, et surtout la manière dont nous allons l’utiliser.

Nous, les Pléïadiens et les Végans ainsi que certains humanoïdes des Hyades sommes tous des descendants Lyriens et nous sommes liés par cet héritage commun. Les visiteurs Lyriens actuels qui ont une haute spiritualité essaient d’annuler certains des effets laissés par leurs ancêtres beaucoup moins spirituels.

Ils ont évacué leur planète d’origine depuis 22 millions d’années et ils ont migré de nombreuses fois depuis. Des milliards de formes de vie leur sont connues à travers l’univers. Ils ne croient pas en un créateur, mais en la Création comme Cause Première.

Lieu de vie : Gravité importante et champ magnétique dense sur leurs planètes. Ils vivent en 3° et 4° dimension. Adaptation des espèces aux conditions des planètes rencontrées et colonisées, d’où la création de nombreux sous-groupes génétiques différenciés.

Lyriens géants : de type Caucasiens, peau claire, yeux clairs, cheveux clairs de couleur au plus sombre marron clair, peau, yeux et cheveux lumineux (réflectivité lumineuse importante). Corps musclé et bien proportionné. Taille de 1,80m à 2,70m suivant le sous-groupe d’origine. Ils ont été à l’origine des dieux de la mythologie grecque et de certains géants bibliques. C’est l’un des premiers groupes à avoir créé une relation d’adoration comme Dieu envers nous. Aussi, la structure de l’espèce est enracinée dans notre mémoire génétique. Ils sont les premiers Dieux que nous ayons eu.

Lyriens à cheveux roux : Cheveux allant du roux au blond. Couleur de peau très claire, ayant des difficultés à s’exposer à certaines fréquences de la lumière naturelle.

Taille de deux types : taille humaine moyenne et taille des géants, créant deux sous-groupes. Yeux lumineux verts clair d’un ton différent du vert des yeux humains. Corps allant de fin à musclé. Ce sont les premiers pionniers Lyriens. Certains ont interféré par le passé avec les humains Vikings. Caractère agressif, violent, passionné, rebelles à leurs ancêtres génétiques, les géants. Leurs ancêtres les Lyriens géants qui ont colonisé certaines planètes ont donné naissance à leurs races après mutations sur les planètes colonisées. Les deux races sont à l’origine génétique de nos races, mais la race Caucasienne des géants est largement dominante dans notre patrimoine génétique.

Lyriens à peau sombre : Caucasiens d’origine mais avec une peau couleur chocolat clair uniforme, d’apparence très plaisante.

Yeux bruns marron, parfois verts. Cheveux marrons foncés. Ils ont eu une influence génétique sur les races indiennes et Pakistanaises, etc, bien qu’aujourd’hui toutes les races de la planète sont des mélanges de tous leurs ancêtres extraterrestres.
Passivité extrême, profondément pacifiques.
Il est très difficile d’obtenir une réaction émotionnelle d’eux. Il sont différents des Végans au niveau génétique.

Sous-groupe de Lyriens « oiseaux » :

De génétique humanoïde mammifère mais d’apparence différente. Apparence beaucoup plus extra-terrestre, membres très fins, corps maigre, faisant penser à des oiseaux. Visage angulaire, pointu. Cheveux pouvant passer pour du plumage mais au toucher ce n’en est pas (ils se coiffent d’une manière qui fait penser à un plumage, de par leurs coutumes). Caractère très calme et intellectuel. Ils se considèrent comme des scientifiques, des explorateurs et des philosophes. Ils ne s’engagent pas dans la politique galactique, mais voyagent et explorent. Ils eurent une influence dans des civilisations anciennes comme les Sumériens et les Egyptiens et dans la vallée de l’Indus. Ils n’ont plus de contact important avec nous à notre époque.

Sous-groupe de Lyriens « chats » :

De génétique humanoïde mammifère mais d’apparence différente. Ressemblance physique avec les félins terrestres. Ce sont des humanoïdes qui ont des caractéristiques de félin. Très forts et agiles. Nez du type d’un chat, pas proéminent. Oreilles légèrement pointues intermédiaire entre l’oreille humaine et celle de chat. Bouche très petite et discrète, mignonne et délicate à la fois. Yeux très prononcés, larges et de type chat, avec une seconde paupière (provenant de l’évolution génétique dans l’environnement que leurs ancêtres ont colonisé). Pas de fourrure, mais une protection qui ressemble à un duvet de pêche sur la peau à cause d’une forte irradiation ultraviolette sur leur planète.

Ils ont des communications par projection astrale avec les humains juste pour garder un contact avec nous, leurs intérêts n’étant pas principalement la Terre.

Caractéristiques générales des Lyriens :

Yeux accentués, que ce soit par leur taille, couleur, forme. D’ailleurs on note que dans la civilisation égyptienne cela a laissé des traces. Ils ont délibérément laissé l’apparence de nos yeux simiesque lors de la création de notre race afin de marquer la différence entre eux (les Dieux) et nous. Les Siriens sont intervenus dans les projets des Lyriens pour gommer certaines différences, mais avec peu de succès. Les Lyriens sont en majorité impliqués avec notre évolution, sauf les sous-groupes des types « oiseaux et chat ». Ils sont les moteurs des développements de nos civilisations. La structure génétique basique Lyrienne est la mère de la génétique humaine.

Végans

Origine : Système stellaire de Véga faisant partie de la constellation de la Lyre.

La technologie des Végans a 250 ans d’avance sur celle des Pléïadiens. Eux aussi sont en contact avec les DALs comme les Pléïadiens, et même aidés par les DALs.

Spécificités de l'espèce : Ils proviennent d’une branche d’évolution qui s’est séparée dans les premiers jours de l’évolution Lyrienne. Ont évolué pour créer leur propre génotype spécifique et sont devenus un groupe séparé.

Type Humanoïde : dans les 1,80m/2,10m. Cheveux bruns (sombre ou noir) avec une nuance verdâtre, avec peu de cheveux, ou bien une chevelure abondante. Peau très sombre jusqu’à noire. Physique dans le ton des indiens ou des noirs africains. Iris et pupille noires, yeux très larges en amande avec paupières. Fort contraste entre le sombre de la peau et de la pupille avec le blanc du reste de l’œil. On pourrait les croiser dans la rue sans penser que ce sont des ET mais ils attireraient l’attention.

Type non humanoïde : non humanoïde d’apparence seulement, mais pas de composition génétique. Le type apparent fait penser à une forme insectoïde ou reptilienne, mais ce sont des mammifères. La peau très sombre peut avoir des nuances verdâtres lorsqu’elle vire au noir. Yeux très larges qui peuvent avoir une seconde paupière selon la planète d’origine. Ils ont des contacts avec nous et sont responsables de beaucoup d’histoires d’observations d’extra-terrestres de type reptilien ou à sang froid.

Pléiadiens

Origine : L’amas des Pléïades dans la constellation du Taureau (planètes mères de leur civilisation Erra)

Les Pléiadiens sont issus originellement des Lyriens, certains en provenance directe de la Lyre, d’autres après avoir vécu sur Terre et s’être mélangés avec les Terriens ont rejoint les autres groupes Lyriens présents aux Pléiades.

Les Pléiadiens possédent de petits jardins qu’ils cultivent eux-mêmes de leurs mains, afin de garder le contact avec la Création.

Ils travaillent deux heures par jour dans des usines qui sont principalement automatisées et contrôlées par des robots.

Les Pléïadiens vont à l’école jusqu’à l’âge de 70 ans. En 10 ans d’école ils atteignent le niveau d’éducation équivalent à celui d’une étude universitaire 25 ans de chez nous. Chacun doit être profondément familier avec 12 à 20 professions.

Ils ne se marient pas avant 70 ans au moins. Leurs corps est mur entre 12 à 15 ans, mais ils ne se marient pas avant d’avoir complété leur éducation. L’âge moyen de mariage est de 110 ans. Les futurs époux doivent d’abord passer des examens approfondis au niveau physique et mental avant d’avoir le droit de se marier ; ils n’ont pas l’obligation de se marier et certains ne le font pas.

La vie sur leur planète natale Erra, est harmonieuse. Chacun s’efforce de faire de son mieux pour le bien de tous. Leur civilisation existe sur un autre plan dimensionnel que le nôtre, et le cadre temporel est différent. Leur temps est légèrement altéré, ce qui affecte l’état dimensionnel de leur corps. Ils doivent ajuster leur temps et leurs vibrations pour entrer en contact avec nous et nous aurions à faire de même pour les percevoir.

Ce sont des voyageurs dimensionnels et les gardiens des portes qu’on passe quand on entre ou on sort d’un plan dimensionnel.

Leur démarche principale est la gestion des possibilités de l’espace et du temps, dont leur technologie est une expression de leurs connaissances. Cela leur permet de voyager d’une dimension à l’autre, et accroît leurs connaissances spirituelles par les échanges interculturels qui sont alors possibles en plus grands nombres.

Les Pléïadiens disent que chaque humain a la responsabilité directe d’aider autrui à grandir en conscience. La Création requiert l’unification de la vie en son sein pour grandir constamment. Chaque unité a donc cette responsabilité pour chacune des autres.

Leurs vaisseaux par exemple sont construits à d’autres époques dans le futur et sont renvoyés pour être utilisés dans le passé.

Les Pléiadiens disent avoir 3000 ans d’avance technologique sur nous (si nous ne nous écroulons pas avant pour recommencer à zéro comme ce fut le cas plusieurs fois dans leur histoire). Ils sont aidés technologiquement par les DALs qui ont 350 ans d’avance sur eux.

Il y a une race d’êtres de la Lyre qui semble avoir plusieurs millénaires d’avance technologique sur les DALs et qui aide les DALs et les Pléïadiens. Cela nous donne une bonne idée du type d’aide que les Pléïadiens essaient à leur tour de nous apporter.

Le Pléiadien type est un mélange des génotypes Lyriens. Ses cheveux sont souvent blonds, parfois noirs ou brun foncé. Les yeux vont du bleu lumineux au brun lumineux, la couleur marron lumineuse peut parfois nous paraître dorée (la luminosité provient de la qualité des vibrations du corps).

La structure générale est du type Caucasien. La taille varie de 1,50m à 2,10m (plus rare).

Ils sont très divers en temps qu’héritiers génétiques du type Caucasien.

Se référer à la description du type Lyrien pour les autres caractéristiques. Certains Pléiadiens sont plus marqués par l’appartenance à un sous-groupe qu’à un autre : certains ont les cheveux roux, certains ont la peau très lumineuse, tous sont des combinaisons parfois même de génétique Lyrienne et Terrienne.

Les Pléiadiens sont affectés par notre atmosphère : ils ont des problèmes de sinus si ils sont exposés trop longtemps à notre air. Leur planète est très semblable à la notre mais ils sont gênés par la pollution de notre air.
Leurs mains sont similaires mais plus fines et articulées plus flexiblement. Ils ont une peau fine sur les mains.
Leur corps émotionnel (astral) est plus harmonieux que le nôtre, grâce à leurs efforts passés pour perdre leur négativité. Les similarités émotionnelles entre eux et nous sont grandes. Avant l’élimination de leur part négative, ces caractéristiques auraient été en adéquation entre les Pléaïdiens d’il y a quelques millénaires et nous.

DALs

Le nom DAL viendrait des Pléiadiens qui appellent ainsi l’univers d’anti-matière, l’origine exacte n’étant pas connue. L’univers DAL est une contre-partie du nôtre. Notre univers existe à cause de l’univers DAL et l’univers DAL existe à cause du nôtre. Nos deux univers ont une origine commune et si l’un cesse d’exister, l’autre aussi. Considérer l’univers DAL comme une contre-partie d’anti-matière du nôtre est une simplification à l’extrême (cela fait beaucoup penser à la méthode de voyage spatial des Ummites : en voyageant par notre univers « jumeau » d’anti-matière).

L’existence d’un univers d’anti-matière de ce type est accepté par certains scientifiques (Paul Dirac et Hannes Alfven). La science orthodoxe a découvert récemment des réalités opposées d’anti-matière. Fritjoff Capra a échafaudé des thèses sur des réalités opposées de manière détaillée dans son « Tao de la physique ».

L’astrophysicien Jean-Pierre Petit a élaboré de telles théories d’univers jumeaux énantiomorphes de matière/anti-matière à temps inversé, selon des informations provenant de document Ummites.

Les DALs auraient 350 ans d’avance technologique sur les Pléiadiens et ils aideraient ces derniers au plan technologique. Ils seraient eux-mêmes aidés par une civilisation plus avancée de quelques milliers d’années.

Les DALs ont découvert les Pléiadiens avant la Terre et ils ont appris à coopérer et travailler avec eux qui voyageaient dans l’espace déjà sans contrainte. Les DALs ont partagé leur technologie avec les Pléiadiens, ce qui a alors permis à des créatures de notre univers de visiter l’univers DAL avec des vaisseaux Pléiadiens. Les DALs ont découvert la Terre par l’intermédiaire des Pléiadiens et leur implication avec nous. Les DALs ont un projet en cours pour la Terre en ce moment. ( ?)

Les DALs ont du quitter la Terre vers la fin de l’année 1974, à cause d’une limitation dans le temps pour venir ici, possiblement à cause de conditions cosmiques qui les affectent.

Aussi, ce sont les Pléiadiens qui poursuivent l’activité voulue par les DALs pour la Terre.
Ils sont d’apparence Nordique, comme les Caucasiens d’Europe du Nord. Ils respirent notre atmosphère directement.

Dans des vêtements humains, ils pourraient passer pour des terriens parfaitement normaux que personne ne remarquerait dans la rue.

Siriens

Etoile la plus brillante du ciel, Sirius est située dans la constellation du Grand Chien. Les Égyptiens la vénéraient pour les crues du Nil et les bonnes moissons. L'éclat intense de Sirius est en grande partie dû à sa proximité; 8,6 années-lumière. C'est l'une des étoiles les plus proches.

Origine : Système stellaire de Sirius (étoile double ou même triple ?)

Les Siriens font partie des espèces qui aident la Terre et ses habitants (humains, animaux et la nature). Les Siriens sont des guerriers spirituels et sont fortement connectés aux dauphins et aux baleines sur Terre. Beaucoup de personnes se sentent familières de ces formes de vie parce qu’elles ont vécu en tant que telle et elles perçoivent les entités de Sirius comme des amis aimants.

Sirius est aussi un plan de Transition où une conscience peut expérimenter pour se préparer à incarner des formes de vie plus individualisées comme la forme humanoïde par exemple. Aussi, beaucoup de personnes ont des souvenirs qui s’expriment sous la forme de sentiments pour l’étoile elle-même sans savoir exactement ce qu’ils signifient.

C’est donc un portail dimensionnel pour nombre de consciences, à divers titres.

Les Siriens dont on parle ici sont les Siriens de notre histoire, ceux qui ont fait partie du projet génétique sur Terre. Il y a tellement de Siriens de différents niveaux (dont la plupart existent dans des réalités de lumière) qu’il faut faire attention à ne pas faire de confusion.

Les Siriens qui ont fait partie de la création de la race humaine sont appelés les « dieux Siriens », en provenance de Véga.

Sirius est apparemment aussi l’épicentre du collectif ASHTAR où des humanoïdes de plusieurs types, Sasquatch, Reptiloïdes, Gris, Insectoïdes, espèces hybrides Reptiliennes-Insectoïdes de même que des entités cybernétiques MIB ont collaboré.

Par le passé, ces Siriens ont été en guerre avec l’Empire d’Orion et le système stellaire Reptilien des « Six Profanes» de l’amas ouvert d’Orion. L’ancien conflit porte sur celui qui sera le « seigneur » d’un secteur de l’espace contenant 21 systèmes stellaires incluant le système stellaire le plus stratégique du Soleil et particulièrement de la Terre, oasis d’eau, de minéraux, de plantes, d’animaux et de ressources génétiques d’une incroyable variété comparé à la plupart des autres mondes.

La querelle entre les Siriens et les reptiloïdes d’Orion remonte à l’époque de l’invasion d’Orion par l’Empire Draconien ce qui a produit la fuite d’humanoïdes de type Nordique vers Procyon, le Soleil, Sirius et ailleurs.

A une époque plus récente une scission a eu lieu dans le collectif Ashtar après la découverte d’une infiltration massive d’agents des Six Profanes et de l’Empire Draconien dans le collectif, ayant pour conséquence que beaucoup d’humanoïdes ont pris part à la Fédération (dont une base est située à Furnace Creek en Californie), et beaucoup des reptoïdes ont pris parti pour l’Empire Draconien d’Orion (dont une base est située à Dulce au Nouveau Mexique).

Cette guerre se déroule autour du système Solaire en ce que les projets opposés pour ce système sont un des points majeurs du litige entre les deux ou trois factions guerrières.

Les dieux Siriens ont une génétique héritée des Végans, la peau plus sombre mais très claire lumineuse allant du brun au brun foncé. Ils ont beaucoup de caractéristiques Véganes, dont les yeux larges légèrement en amande. Les dieux Siriens qui ont traité avec la Terre ont passé beaucoup de temps avec les Lyriens qui faisaient aussi partie du projet génétique et avaient fait quelques mélanges génétiques avec eux. Aussi, les dieux Siriens ont pris beaucoup des caractéristiques des Lyriens : certains ont eu la peau plus claire. A force de mélanges génétiques, la seule manière de différencier un Sirien d’un Lyrien c’est de comparer leurs croyances, mais non leur apparence physique.

La dernière tentative a été d’allier les maisons royales de Sirius et de la Lyre.

A travers les époques de la Terre, depuis que les prototypes d’Adam et Eve ont été créés, cette tentative a été faite avec l’espoir qu’un type d’humains plus avancé pourrait être créé. Cela continue toujours. Ce n’est pas autant les caractéristiques physiques à l’heure actuelle qui sont en cours d’intégration, mais plutôt les structures de croyances elles-mêmes.

Parce que les dieux Siriens avaient un héritage Végan, il paraît normal que certains d’entre eux puissent avoir eu quelques héritages génétiques du type Végan non humanoïde, ce qui signifie que certains des dieux Siriens semblent non humains ; mais ils ressemblent plutôt à des insectes ou des reptiles (bien qu’ils soient des mammifères comme les terriens, mais avec une apparence différente).

Orion

Origine : Constellation d’Orion (ensemble de systèmes et de fédérations) Voir aussi Lyriens, Végans, Pléïadiens, Zeta-Reticuliens

Les habitants du secteur d’Orion sont à 89% des Végans. Les Végans sont eux-mêmes à 84% de génétique humanoïde et à 16% de génétique non humanoïde.

Les récits d’observations de Reptiliens en provenance d’Orion sont souvent des Végans non humanoïdes d’Orion.

Avec un entraînement spirituel très strict, qui comprend des régimes, des cérémonies et certaines expériences psychiques, des prêtres de types divers du système d’Orion peuvent changer la couleur de leurs yeux jusqu’à un bleu très vif. Cette couleur n’est pas naturelle à la naissance mais atteinte seulement à travers un certain chemin spirituel.
Les 11 % des habitants d’Orion restant sont d’une variété Lyrienne. Ces Lyriens sont à 90% des personnes à peau brune claire et les 10% restant du type Caucasien Lyrien avec cheveux clairs.

Ils sont génétiquement compatibles pour des mélanges interraciaux. Le résultat en est un être type de la Terre. Il y a des possibilités de faire grandir certains d’entre eux sur Terre.

Les maisons royales de Véga (et qui sont actuellement devenues celles de Sirius mais qui sont d’origine Végane par génétique) et celles de la Lyre sont les deux lignes actives sur Terre. Les mélanges génétiques entre ces deux lignées à travers l’histoire a été un essai d’unifier ces deux lignées.

Les habitants du secteur d’Orion sont plutôt agressifs en général. Les habitants d’Orion ont une réputation négative parce qu’ils ont été engagés dans de nombreux conflits et dans des guerres destructrices avec d’autres extra-terrestres de cet univers.

Certains disent que des entités négatives ont été associées avec certaines étoiles de la constellation d’Orion. D’autres sources disent que la nébuleuse d’Orion est un « portail » cosmique vers l’infinité ou la réalité du Créateur, qui transcende l’univers de temps, espace et matière. (La Bible semble l’indiquer)

Puisque les Draconiens essaient de conquérir les « Cieux », ils peuvent avoir fait des tentatives infructueuses pour entrer dans le Portail d’Eternité et en intercepter la lumière émergeante. (« Guerre céleste entre Michaël et le Dragon », dans l’Apocalypse de Jean). Ceci pourrait expliquer la présence alléguée des Draconiens dans la constellation d’Orion, bien que certains groupes humanoïdes sont paraît-il devenus eux aussi curieux du Portail d’Eternité. L’amas ouvert d’Orion lui-même est la base d’un empire commun Reptiloïdes-Gris appelé les « Six Profanes», qui a été construit à partir de Némésis dans le but de saboter la présence humanoïde dans le système solaire.

Les gris de Zeta Reticuli viennent d’un système voisin du secteur d’Orion. Ils semblent être entrés en contact avec le Terre depuis 1940 seulement, et ils ont signé un traité avec les USA. Ils ont une apparence qui est plus insectoïde que les gris Reptiliens qui seraient quant à eux sur Terre depuis des millénaires. Ils ont leur propre hiérarchie. La plupart des gris sont des agents ou des mercenaires des Lizzies, la race reptilienne. La plupart des gris font partie de ce qui est connu comme l’Empire d’Orion. Les Lizzies sont membres de la Fédération des Reptoïdes Draconiens. L’Empire d’Orion et la Fédération des Reptoïdes Draconiens travaillent ensemble et avec d’autres extra-terrestres agressifs qui essaient de dominer et de contrôler plusieurs planètes de cet univers, dont la Terre.

Il y a plusieurs Zeta-Réticuliens de même que des entités de la constellation d’Orion qui sont incarnées dans des corps humains comme résultat de l’interférence karmique avec nous.

Les « petits » gris de 0,90m à 1,50m (par opposition aux grands gris de 2,10m à 2,40m) sont là en « mission diplomatique », pour négocier des traités avec les gouvernements humains. Ce sont des mercenaires.

Le groupe des gris est génétiquement faible. La plupart d’entre eux n’ont pas de système génital et sont incapables de reproduction sexuée : cela se fait par clonage dans des laboratoires. Mais des millions d’année de clonage qui ont détérioré l’espèce, ainsi que les effets de guerres nucléaires, en font une espèce génétiquement affaiblie, ainsi que pour d’autres raisons qui nous sont inconnues.

Les Lizzies existent au-delà de la 3° dimension. Il y a beaucoup de gris de la 4° dimension qui intéragissent avec les humains. Ils peuvent passer de la 4° à la 3° dimension facilement.

La diversité des formes de la 4° dimension provient de la création de formes au sein de la 5° dimension, où les principaux portails des étoiles opèrent - Pléïades, Sirius, Orion - ainsi que leurs entités de lumière.

Les sources ésotériques suggèrent que les humains développent une société basée sur la compassion envers toute la création afin d’atteindre notre pleine potentialité spirituelle. L’amour et la compassion devrait inclure les gris qui sont une espèce mourante pathétique. Cela ne veut pas dire qu’on doive accepter leur comportement diabolique ou se sentir responsable de les sortir de leur mauvais état physique et spirituel. En fait, sur un plan spirituel, ces extra-terrestres régressifs ne font qu’accélérer notre évolution.

Zéta-Réticuliens

Origine : Système stellaire de Zéta-Réticuli dans la constellation du Réticulum

Historique : Voir Orion (Empire d’Orion).

Ils semblent être arrivés il y a à peu près 50 ans sur Terre, et avoir pris contact avec les gouvernements terriens et signé des traités avec eux afin d’obtenir le droit d’expérimentation génétique sur la population par le biais des enlèvements d’humains avec effacement de la mémoire de l’enlèvement ; en contre partie de dons technologiques (militaire bien sûr !). La première grande puissance a avoir signé un tel traité a été les Etats-Unis bien qu’un fait puisse faire penser que les Zétas aient commencé avant.

Le fameux abducté (enlevé) Barney Hill qui a été enlevé avec sa femme par des Gris se présentant à lui comme provenant de Zéta-Réticuli, en 1961, a constaté au cours d’une régression hypnotique qu’il avait rencontré un « Nazi allemand » qui travaillait avec les Gris à bord du vaisseau. Il a dit que le traité originel avec les Gris fut établi par les Bavariens de Thulé et les sociétés Illuminatis dès 1933, et cette collaboration s’est ensuite prolongée aux Etats-Unis avec la CIA. Cela a été rendu possible grâce à l’aide d’agents Nazis Américains de la cinquième colonne de même que des Nazis Européens qui ont été amenés en Amérique grâce au projet Paperclip et d’autres opérations du même genre.

Il y a beaucoup de discussions à propos des Zeta-Réticuliens, entités aux yeux noirs et au corps gris sans pilosité appelés les « Gris ». Elle semble être la culture la plus active sur Terre, dépendant principalement de notre accord conscient ou inconscient. Les Zétas ouvrent des nouvelles portes pour une plus large réalité à l’humanité. L’humanité permet aux Zétas de créer de nouveaux corps qui les reconnectent avec leur corps émotionnel.

Ils semblent y avoir des Zétas bénévoles qui offrent une véritable assistance et aident à expérimenter d’autres dimensions ; et d’autres Zétas qui ne sont intéressés qu’à obtenir des échantillons d’ADN sans se préoccuper des humains qui en souffrent.

La génétique de base des Zétas avant qu’ils n’aient entamé la dégénérescence de leur espèce, était du type humain d’héritage Végan. Leur civilisation, quand elle a traversé les changements, requérrait d’eux qu’ils altèrent la structure de leur corps en ce qu’ils sont devenus maintenant. C’est une des raisons pour lesquelles ils sont intéressés par notre génétique. Ils recherchent des caractéristiques de leur génétique originelle à réinsérer en eux-mêmes parce qu’ils perçoivent les erreurs qu’ils ont faites durant leur transformation, notamment l’élimination des émotions.

S’ils voyageaient dans le temps, chose qu’ils savent faire, et retournaient en arrière dans leur passé, ils ne feraient que rassembler des données génétiques d’avant leur crise. Pour eux, ces données génétiques sont inférieures, aussi ce n’est pas ce qu’ils veulent.

Ils recherchent les races qui ont des ancêtres Végans car certains éléments de l’ADN Végan ont été adaptés à travers leurs expériences pour obtenir un état d’existence avancé.

La Terre est un de ces lieux. Il y a des codes génétiques Végans actifs ici et à ce jour tout humain de la planète porte en lui des codes à la fois Végans et Lyriens. Les terriens se sont mélangés génétiquement avec perfection.

Quand ils prennent des échantillons génétiques de notre organisme, ils recherchent principalement la partie Végane (mais aussi des éléments Lyriens) des codes génétiques qui ont été renforcés et adaptés à partir de leur état originel sur Véga il y a plusieurs milliers d’années. C’est pourquoi pour eux, nous terriens, sommes si importants : parce que nous transportons, stocké dans les cellules de nos corps, ce qui leur seul futur.

Nous sur Terre, plus que n’importe où ailleurs, nous avons servi de banque génétique pour l’univers galactique, pour toute notre famille galactique. Nous avons mérité l’intérêt qu’on porte à notre ADN parce qu’il est de bien plus grande valeur maintenant qu’il ne l’a été par le passé. Des extraterrestres viennent explorer ces valeurs. C’est ce que font les Zétas.

Selon les lois de l’évolution, ils auraient dû se transformer physiquement déjà, mais puisqu’ils ne suivent pas les lois standards de l’évolution des espèces, leur futur n’est que ce qu’ils en font ; ils n’ont pas d’autre futur que ce qu’ils sont capable de manipuler par eux-mêmes.

Ils pourraient disparaître définitivement, simplement en abandonnant leurs laboratoires et en laissent tout tomber, n’améliorant jamais leur génétique, et mourrant en fin de compte, mais ils ne le veulent pas. Ils ne veulent pas quitter cette réalité physique sans avoir résolu les problèmes qu’ils ressentent le besoin de résoudre, et ils se maintiendront physiquement jusqu’à la résolution. Comme ils l’ont constaté auparavant, ils comprennent que nous les avons invité et que nous aussi, nous gagnons quelque chose dans nos échanges avec eux. Ce n’est pas une aide à sens unique. (?)

Leur taille varie de 1m à 1m 40, et dans certains cas 1m 50 de hauteur. Généralement chauves, d’apparence frêle, à la tête trop grosse en proportion du corps, aux yeux larges qui ne semblent pas avoir de paupière, nez, bouche et oreilles très petit (si il y en a).

Ils étaient une espèce qui ressemblait beaucoup à la notre et qui a cheminé sur une voie d’auto-destruction, une crise de l’espèce entière. Ils l’ont stoppé avant d’être annihilés, toutefois ils sont devenus stériles. Ils font de l’ingénierie génétique, du clonage, etc. pour changer leur espèce ce qui donne les Zéta-Réticuliens d’aujourd’hui.

Histoire des Zéta-Réticuliens

Bien que l’évolution de leur race ne se soit pas déroulée de manière linéaire, nous raconterons les événements de manière linéaire. Commençons en arrière il y a de cela des centaines de milliers d’années dans le système de la Lyre. Les racines de la race humanoïde dans notre secteur de la galaxie ont toutes émergé à partir du système de la Lyre. Les Zeta-Réticuliens ne font pas exception.

Commençons dans le système de la Lyre quand la civilisation fleurissait et que les nouvelles cultures explosaient à travers le cosmos. La variété des cultures que ces premières humanités avaient créé était vaste. Il y avait une planète que nous appellerons la planète Apex que nous citerons comme l’ancienne origine de la race Zéta-Réticulienne.

La planète Apex était très similaire à la Terre. Les êtres vivants sur Apex étaient un mélange génétique comme nous le sommes nous-mêmes, parce que les premières races Lyriennes avaient déjà commencé à coloniser. Apex est devenue un mélange des génétiques des races Lyriennes. Aussi leur société manifestait une grande quantité d’individualité et d’imprévisibilité. Ces caractéristiques étaient mêmes plus prononcées qu’aux jours présents de ce qu’est la Terre. Il y avait ceux qui étaient pacifiques. Il y avait ceux qui étaient guerriers. Il y avait ceux qui étaient orientés sur la technologie et ceux qui rejetaient la technologie en faveur de la spiritualité intérieure. Chaque tendance à laquelle on pourrait imaginer était présente sur cette planète Apex, bien plus dramatiquement que ça ne l’est sur notre présent plan terrestre.

Leur culture fleurissait depuis des milliers d’années. Cependant, sous la surface des masses de conscience il y avait une grande disharmonie parce que la croissance spirituelle de la planète n’était pas en parallèle avec la croissance technologique de ses habitants.

Le gouffre a commencé à s’élargir. Sur la surface de la planète le cataclysme a commencé : toxicité importante et irradiation grave des explosions atomiques encore plus destructrices que sur notre planète aujourd’hui. Il y avait toujours plus de pollution. L’atmosphère a commencé à se détériorer et la vie végétale a été par voie de conséquence rapidement incapable de produire assez d’oxygène pour continuer le cycle du dioxyde de carbone/oxygène qui gardait l’écosystème en équilibre.

Il y avait ceux qui dans le système étaient conscients de ce qui se passait. Ils ont commencé à prendre des mesures pour préserver la vie.

Ils ont construit des abris souterrains et se sont préparés pour la destruction totale de la surface de leur planète. Ils ne savaient pas si cela allait se produire, mais ils voulaient être en sécurité. Ils savaient qu’ils avaient une marge de sécurité et que s’ils étaient préparés, leur race survivrait. Ils commençaient à apprendre à utiliser des sources d’énergie alternatives qui pourraient être utilisées en souterrain sans dépendre de la lumière solaire ou de l’oxygène de la surface. Donc, ils ont créé un monde qui était totalement indépendant de l’écosystème de surface.

La préparation s’est déroulée sur plusieurs générations. Ils étaient clairvoyants, parce qu’ils étaient certains que ce changement devait se produire. Ils se sont ralentis et ont bougé lentement. Ils ont commencé à voir qu’ils évoluaient intérieurement à un rythme si rapide que la taille du crâne Apexien s’est rapidement accrue. Le processus de naissance naturelle est devenu difficile, parce que la taille du crâne était en expansion plus rapidement que le pelvis femelle ne pouvait s’y adapter. Aussi il y eut de nombreux décès durant les naissances, à la fois de la mère et de l’enfant. Puisque ce que nous appelons la césarienne ne faisait pas partie de leur système de croyance, ils étaient face à une crise de leur espèce à coup sûr.

Ils étaient face à un dilemme. Leur population diminuait. Il est devenu évident qu’ils devaient se préparer pour une catastrophe planétaire de même que la mort de leur propre espèce.
Alors ils ont commencé à mettre en œuvre des techniques de clonage afin de ne plus être dépendants du processus de naissance.

Ils pourraient ainsi véritablement reproduire leur espèce en laboratoire sans la nécessité de l’acte de reproduction, de la conception ou de la naissance par voie naturelle. Ils ont présumé que cette technique leur permettrait de se conserver.

Les Apexiens essayèrent d’inverser certaines des conditions négatives qui se produisaient sur la surface de la planète avant d’avoir pris refuge en sous-sol. Cependant, cela était allé trop loin. Beaucoup d’Apexiens mourraient de maladies résultant de l’irradiation ou de la pollution de l’air. Ils savaient qu’il était temps de se réfugier dans le sous-sol de leur planète.

Petit à petit, ces individus ont poursuivi leur évolution sous la surface de la planète et ont commencé à habiter des villes souterraines. C’était un grand choc pour beaucoup. Imaginez-vous savoir que vous ne pourrez plus jamais regarder le ciel à nouveau… que vous ne pourriez plus jamais vous allonger sous les étoiles…. Que vous serez piégés dans un environnement rocheux pour le reste de votre vie. Imaginez la peur et la douleur que ces gens éprouvaient.

Finalement, ils sont tous descendus dans le sous-sol. Ils ont appris à s’adapter. Grâce à leurs capacités de clonage (sur lesquelles ils avaient travaillé pendant 100 de leurs années), ils ont commencé à comprendre comment un corps pourrait s’adapter à un nouvel environnement comme le leur. Ils ont commencé à altérer leur système génétique de manière à ce que lorsqu’un bébé naissait, il était bien adapté à l’écosystème souterrain.

Ceci a occasionné la restructuration de leurs corps de manière à absorber des fréquences lumineuses au-delà du spectre visible, et transformé ces fréquences en chaleur.

Ceci requerrait un mode de fonctionnement du corps complètement différent et un nouvel apprentissage de la manière d’absorber des nutriments. Leurs corps ont commencé à apprendre à ingérer des nutriments à partir de quelques rochers luminescents souterrains.

Ils avaient apporté de la surface des plantes luminescentes aussi. Ils étudiaient ces plantes (basées sur la chlorophylle) et se sont rendus capables d’incorporer ces caractéristiques.

Tout ceci s’est produit durant des centaines d’années. Beaucoup d’Apexiens sont morts.

Il y avait des succès et des échecs. Ils sont finalement arrivés jusqu’au point où la population s’est accrue et le taux de décès a diminué. Les méthodes par lesquelles ils absorbaient les nutriments et les recyclaient dans l’écosystème sont parvenues à une symbiose et se sont équilibrées. Ils savaient qu’ils pouvaient survivre de cette manière durant une période indéfinie de temps.

Alors que ceci se passait sous la surface de la planète, des changements profonds eurent lieu en surface. Les Apexiens ne réalisaient pas que la toxicité de la planète avait mis en marche une réaction en chaîne. Les radiations puissantes avaient commencé à détruire le champ énergétique planétaire sur un niveau subatomique. Ceci créa un voile électromagnétique dans le tissu spatio-temporel entourant la planète Apex. Pendant qu’ils étaient sous le sol, Apex changeait en fait de position dans le continuum espace-temps, à cause de la destruction dramatique de l’énergie subatomique.

Le temps et l’espace, c’est un peu comme un fromage suisse. Une planète est connectée à travers une série de réseaux multidimensionnels et de passages vers d’autres zones de notre galaxie. Quand ce voile a commencé à s’étendre autour de leur planète, elle s’est déplacée à travers le tissu spatio-temporel vers un autre continuum espace-temps qui était à une distance importante de son point d’origine.

Nous terriens, nous avons appelé cette zone « le groupe d’étoiles de Reticulum ».

La planète Apex a été insérée dans le système Reticulum autour de l’une des plus faibles étoiles de ce groupe d’étoile. Ceci s’est produit simplement parce que le glissement planétaire a suivi le tissu spatio-temporel. Les Apexiens souterrains étaient totalement inconscients de ceci et ils continuaient leur vie sous la surface. Ils ont continué de sauvegarder leur espèce.

Si quelque chose de ce type se produisait sur terre, il y aurait plusieurs factions de peuples vivant sous terre qui n’auraient aucune communication les unes avec les autres. Ces factions pourraient développer des cultures très différentes au cours de centaines d’années. C’est ce qui s’est produit sur Apex. Ces différentes factions représentaient les variations qui ont été observées dans le groupe des Zéta-Réticuliens. Quelques individus disent qu’ils sont très négatifs ; d’autres disent qu’ils sont bienveillants. Mais en fait ce n’est pas si noir, ni si blanc que cela.

Au cours des centaines d’années pendant lesquelles ils furent confinés en sous-sol, ils ont délibérément manipulé leurs organisme pour qu’il s’adapte à leur environnement souterrain. Ils se sont fait devenir eux-mêmes moins grands qu’ils ne l’étaient originellement afin de pouvoir faire un meilleur usage de l’espace disponible dans les cavernes. C’était seulement une volonté de conservation. Puisqu’ils ne procréaient plus physiquement, leurs organes de reproduction se sont atrophiés. Leurs organes digestifs se sont atrophiés parce qu’ils ne prenaient plus de nutriments solides. Ils avaient muté pour pouvoir absorber des nutriments à travers la peau. Leurs yeux se sont adaptés à l’environnement à travers la mutation de la pupille qui s’est mise à couvrir tout l’œil en entier. Ceci leur permettait d’absorber certaines fréquences lumineuses de lumière au-delà du spectre visible. Ils devaient le faire de manière à faire une utilisation optimale de leur environnement souterrain. La description de leurs changements est générale, puisque les différentes factions, isolées les unes des autres, ont eu des altérations légèrement différentes dans leur structure génétique.

Durant cette époque, ils ont réalisé ce qu’ils avaient fait à leur planète. Ils en ont conclu que les émotions étaient largement responsables, aussi ils ne se sont plus autorisés d’émotions durant leur existence. Ils ont également décidé qu’ils ne permettraient plus de diversité dans leur culture. Aussi ils ont délibérément supprimé les variations dans les réactions émotionnelles aux différents stimuli. Ils étaient inflexibles sur le fait que leurs passions ne devaient plus jamais les diriger.

Ils ont commencé à créer une structure neurochimique dans laquelle chaque stimulus externe produisait la même réaction dans chaque individu. Ils sentaient que ceci leur permettrait d’abolir le sens de l’individualité dans une personne et d’éliminer les passions et les désirs guerriers de leur culture passée.

D’une manière générale, les factions souterraines séparées ont suivi le même raisonnement. La plupart d’entre eux se sont adaptés biologiquement de la même manière. Ce fut une progression naturelle : ils suivaient une équation. Mais la différence entre les factions était plus appréciable au niveau de leurs orientations philosophiques.

Chaque faction avait différents points de vue à propos du sens de l’existence. Les uns, que nous appellerons les Zéta-Réticuliens neutres sont les plus doux et bienveillants. Les autres que nous pouvons appeler les Zéta-Réticuliens négatifs proviennent d’une faction qui était intéressée par le gain du pouvoir.

Ils ont intégré ce désir à partir des racines Lyriennes dans leurs mutations. Il y a d’autres groupes que nous avons appelé les « Gris » qui étaient du monde Apex mais qui ont des structures génétiques légèrement différentes.

Les extra-terrestres qui jouent un rôle dans les histoires d’abduction (prélèvements d’organes), viennent principalement de cette planète Apex. C’est pourquoi il y a tant de controverses pour savoir qui fait quoi.

Bien qu’ils soient de la même lignée, leurs motivations sont assez variées.

Finalement les Apexiens ont réalisé qu’un temps suffisant s’était écoulé et qu’ils pouvaient revenir à la surface de leur planète. L’atmosphère n’avait pas été totalement régénérée, aussi leur temps de retour sur la surface de leur planète fut de durée limitée. Mais ils s’autorisèrent à émerger.

Quand ils l’eurent fait, ils ont eu un choc. En observant le champ des étoiles, ils virent que leur planète avait changé de position dans le cosmos. Les étoiles étaient différentes. Les astronomes qui avaient étudié les cieux sur les cartes durant leur retrait de la surface étaient étonnés. Ils ont alors compris ce qu’ils avaient fait. Les Zéta-Réticuliens les plus pacifiques étaient maintenant fermement déterminés à s’unir pour retrouver ce qu’ils avaient perdu durant leur période souterraine. Aussi ils ont diligemment appris à comprendre les pliures de l’espace-temps. Ils ne savaient même pas où ils étaient. Ils voulaient savoir ce qui s’était passé. Ils voulaient apprendre sur eux-mêmes à travers d’autres cultures. Leur volonté était que personne d’autre ne recommence ce que eux-mêmes avaient fait. A cette époque, ce fut leur première motivation.

Les autres, les plus négatifs, ou groupes au service-de-soi (égocentrisme), ont également émergé à la surface de la planète et réalisé ce qu’ils avaient fait. Alors , les Zéta-Réticuliens du groupe négatif se sont donnés les moyens, à l’aide de la technologie qu’ils avaient par le passé, de construire des vaisseaux et de voyager vers d’autres planètes du système Reticulum où ils ont développé leur culture.

Ils ont réussi à explorer l’univers, bâtissant des colonies dans plusieurs systèmes incluant Orion (à Bételgeuse) et dans le système ternaire de Sirius.

Sur le plan de l’incarnation, un bon nombre d’entre eux sont sur la Terre aujourd’hui. Plusieurs des Apexiens qui ont disparu étaient opposés à l’idée de manipuler la structure génétique Apexienne. Mais en même temps, ils étaient inflexibles sur le refus de pollution et de toxicité et ils savaient que le planète Apex devait changer. Aussi, ils se sont incarnés à travers la famille galactique, spécialement quand ils ont vu une planète dériver vers le même genre de destruction que celle qu’ils avaient engendré dans leur passé.

C’est leur souhait de partager leur expérience de la catastrophe passée de manière que d’autres n’aient pas besoin de tout recréer.

Après qu’Apex ait glissé vers le système Reticulum, les Zétas ont parcouru des milliers d’années d’évolution. Ils ont été si longtemps dans Reticulum que la planète Apex est seulement un lointain souvenir pour eux.

Les Apexiens possédaient des vaisseaux au moment de leur catastrophe, et ils auraient pu partir s’ils l’avaient voulu. Mais comprenons leur nature : ce sont des pionniers. Ils avaient les mêmes motivations que les individus qui ont colonisé l’Amérique. Même quand les pionniers étaient face aux menaces indiennes, ils ne voulaient pas partir. Les Apexiens ont vu ceci comme un grand challenge. Ils ont ressenti qu’en allant sous le sol et en changeant leur espèce, ils pourraient guérir leur passé. Ils ne voulaient pas tout recréer à nouveau. La majorité d’entre eux se disaient que s’ils partaient ailleurs, ils continueraient à recréer le même schéma. Certains d’entre eux sont partis et sont allés dans les systèmes de la Lyre, mais seulement en petit nombre.

Pour la plupart, ils sont restés, sentant que c’était une opportunité de guérir leur société.

Leur cerveau grandissait de plus en plus et la structure de leur œil aussi car leur désir de connaissance facilitait l’élargissement de la pupille. Mais ils se sont aussi génétiquement modifiés. Sur une longue période de temps, cela s’est passé naturellement parce que la surface de leurs yeux n’était pas assez large pour capter la lumière nécessaire. De même les Lyriens qui étaient leurs ancêtres avaient des yeux plus larges que les humains terriens.

Aujourd’hui leur planète Apex est toujours dans le Reticulum. Les cavernes souterraines servent toujours de foyer à beaucoup d’entre eux, bien qu’un bon nombre passe son temps dans leurs vaisseaux spatiaux.

Dans l’état actuel de notre utilisation de la puissance atomique, il n’est pas encore possible d’en arriver là, mais en continuant à utiliser l’atome sans évoluer de la connaissance atomique vers autre chose, nous pourrions parvenir à ce même scénario.

Il faut comprendre qu’il y a une certaine échelle d’évolution qu’une civilisation doit suivre. Nous sommes maintenant arrivés à un niveau critique avec le nucléaire. Il y a une évolution de l’utilisation de la technologie atomique qui nous amène au seuil dangereux. Nous en sommes au point où l’on peut décider de nous éloigner de ce niveau dangereux. Nous devons décider si nous allons suivre le processus d’évolution naturelle qui éloigne de la puissance atomique.

La plupart des Zéta-Réticuliens actuels sont quasi-physiques et d’autres non physiques. Cet état provient de leur évolution souterraine, mais aussi de leur avancée technologique, qui leur permet de muter physiquement.
Ils peuvent aller jusqu’au point non physique. Cependant, ils ne désirent pas quitter le plan physique parce qu’il y a encore quelque chose qu’ils ont besoin d’apprendre.

Il ne faut jamais publier qu’il y a différentes factions de Zétas. Quelques uns d’entre eux sont altruistes. D’autres sont ici uniquement pour leurs propres besoins, et ces raisons peuvent être positives ou négatives, ou bien un intermédiaire entre les deux.

Ils veulent certaines choses de notre part dont ils pensent manquer. Ils pensent qu’ils ont commis des erreurs dans ce qu’ils ont éliminé à travers le clonage. Ils essaient maintenant de nous observer pour apprendre comment ils peuvent intégrer ces choses en eux-mêmes.

D’une certaine manière nous pourrions dire que nous sommes leur passé de même qu’ils sont notre futur. C’est comme si à chaque coin où ils tournent, ils sont face à nous. Nous représentons leur passé, nous représentons aussi leur seul espoir de futur.

Dracos (Lizzies, Reptiliens)

Origine : Alpha Draconis, entre la Grande Ourse (Umi) et la Petite Ourse (Uma).

Draconiens, Reptiliens, Lizzies: Plusieurs noms pour désigner les mêmes êtres ! Ils ont un vaste empire qui s’étend sur une large portion de la galaxie. Ils essaient d’occuper tous les systèmes stellaires des bords extérieurs de la galaxie.

La Terre a été envahie il y a plusieurs milliers d’années par une armée Draconienne qui est arrivée dans un gigantesque vaisseau qui est maintenant appelé la Lune de la Terre (plusieurs personnes ont déjà affirmé que la Lune était en fait un vaisseau refuge cristallin impliqué dans la rébellion et la chute Luciférienne originelle). Un autre de ces vaisseaux est en chemin, destiné à arriver avant la fin du 20ème siècle, paraît-il (?).

Après avoir été expulsé de la Terre par l’Empire Lyrien, ceux de l’empire Draconien sont allés sous Terre. Là, ils sont restés en stase jusqu’à ce qu’ils soient réactivés par l'arrivée de vaisseaux. Ces reptiliens ont aussi des bases sur Vénus et sur certaines des lunes des planètes extérieures.

Parce que les Draconiens sont mâles uniquement, ils créent des femelles dans le seul but de la reproduction de la population. Malgré ceci, le clonage est leur première méthode de reproduction.

La Fédération des Planètes de cette galaxie est composée de 120 civilisations membres. Un jour la Terre se verra proposer de s’y joindre, seulement si elle arrive à repousser la force d’invasion Reptilienne. Autrement, la Terre pourrait devenir une cible négative de la Fédération jusqu’à ce que les Reptiliens en soient partis.

Les Gris de Rigel (constellation d’Orion), par exemple, ont été envahis par les Reptiliens Draconiens et font maintenant partie de leur empire. Les espèces Grises d’Orion ont manifestement presque toutes succombé au contrôle des reptiliens d’Alpha Draconis.

Les Draconiens utilisent les Gris comme des mercenaires contrôlés par l’esprit, et le monde des « Nordiques » de Rigel a été attaqué lui aussi par l’alliance Gris-Draconiens. Beaucoup des Nordiques qui se sont échappés sont partis pour Procyon, les lunes Joviennes du système Solaire et Sirius A, qui a été en guerre avec les six systèmes stellaires contrôlés par les Draconiens d’Orion, appelés les « Six Profanes » depuis ce temps.

Les mondes coloniaux d’humains de la Lyre ont été également attaqués par les Gris et les Dracos, avec pour conséquence trois mondes dévastés. Toutefois, beaucoup d’humains se sont échappés et ont finalement colonisé des systèmes extérieurs de la Lyre comme Véga, les Pléïades, les Hyades et les étoiles de Tishtae et Zenatae de la constellation d’Andromède - pas la galaxie Andromède du même nom, mais la constellation d’Andromède qui est dans notre galaxie.

Cependant, il n’a pas été précisé si les attaques Draconiennes sur la Lyre se sont produites avant ou après la prise de contrôle des Draconiens/Gris sur les systèmes d’Orion.

Finalement, l’alliance entre Draco et Gris à des époques plus récentes a conquis la civilisation de Procyon, dont les ancêtres avaient déjà été éconduits du système de Rigel. De la même façon que cela se passe sur Terre, ceux de Procyons ont été appâtés par un « traité » d’échange technologique et culturel qui était en fait utilisé par les Dracos et les Gris comme un « Cheval de Troie » pour faciliter l’infiltration et la conquête finale du monde mère des habitants de Procyon.

La flotte rebelle de Procyon qui a échappé à l’attaque a rejoint les Andromédiens, quelques Pléïadiens progressistes (les Pléïades, amas ouvert, sont constituées de plus de 200 étoiles qui tournent toutes autour de l’étoile centrale de l’amas, Alcyone ; notre propre Soleil étant l’une d’entre elles; il y a donc plusieurs susnommées cultures Pléiadiennes spatiales), et quelques forces non-interventionnistes de Tau Ceti et Epsilon Eridani.

Ces faits très complexes ont été rapportés par plus d’un contacté, et cela semble coïncider avec des récits similaires, et suggère la réalité d’une tapisserie émergente de l’histoire cosmique dans ce secteur de la Galaxie.
De toute manière, les habitants de Procyon, avec l’aide de leurs alliés dans quelques unes des fédérations non-interventionnistes, ont regagné leurs mondes et mis un terme à la domination draconienne/Rigelienne. Ils se sont joints avec les flottes de ces Fédérations dans un effort de création de blocus du système Solaire de manière à empêcher le vaisseau Draconien d’atteindre la Terre et de rejoindre leur contrepartie souterraine dans le but de renforcer l’infiltration et l’invasion finale de la surface de la planète Terre par le sous-sol.

Ce blocus aurait, paraît-il, été brisé par les Dracos à plusieurs occasions. Cependant, les forces de la Fédération et les forces des « Solariens » natifs basés sur les autres planètes et satellites du système Solaire, se sont battues vaillamment et il y a eu de grosses pertes dans chaque camp.

Ajouté à ceci, une planète de Sirius B est tombée sous le contrôle de l’alliance Draco-Orion, et ceci parmi bien d’autres choses, a provoqué une guerre civile intense à Sirius vers la fin de notre 20ème siècle.
Trois vaisseaux transporteurs en provenance d’Alpha Draconis, Rigel d’Orion et Sirius B - seraient entrés dans le système Solaire, cachés par la queue de la comète Hale-Bopp.

Il y a des rapports au sujet d’observations de flottes massives d’Alpha Draco/Rigel d’Orion/Sirius B en route pour la planète Terre, en dépit des conflits civils Siriens. Certains de ces vaisseaux ont paraît-il jusqu’à 900km de long. (L’idée originelle pour une série TV vient d’une personne qui a fait des recherches sur les bases souterraines de Dulce au Nouveau Mexique, base qui est contrôlées par les Draconiens/Gris. On peut voir d’où viennent les idées développées dans cette série TV !)

Certains Gris veulent devenir indépendants des Reptiliens Draconiens, et recréer leur ancienne civilisation avant qu’il ne soit trop tard. Mais le dilemme est que s’ils essaient, ils seront détruits par leurs maîtres Draconiens. D’un autre côté, s’ils continuent à suivre les ordres de leurs maîtres, ils seront la cible de la Fédération des Planètes.

La Lune orbitant autour de la terre était leur premier vaisseau. Il est arrivé il y a des éons pour contrôler la planète. Après avoir créé la civilisation Lémurienne, ils ont été expulsés de la Terre par les Atlantes et les descendants de l’Empire de la Lyre avec l’aide des Pléiadiens. Maintenant, les Draconiens réclament la Terre et l’utilisent comme base militaire pour pénétrer dans le reste de la galaxie. Voilà pourquoi beaucoup de races sont intéressées par la Terre. Si la planète tombe, le reste de la galaxie est en danger. (D’où la complexité de la présence extraterrestre à l’heure actuelle)

Nos dirigeants sont parfaitement au courant de l’invasion en cours, et ils préparent graduellement la population mondiale par le moyen de la télévision et des films.

Dans certains pays, certains dirigeants sont des « humains » avec une personnalité et une âme Draconienne.
Ils disent que les Nations Unies seront le forum du gouvernement planétaire central. Les dirigeants des Etats-Unis étaient en ligue avec les alliés Dracos sans le savoir.

Certains dirigeants de la planète ont préparé des plans de fuite vers Mars où un équipement a déjà été activé, de même que sur d’autres planètes et lunes de notre système Solaire. Mars dispose d’un ancien équipement gigantesque construit par les Siriens.(La sonde envoyée sur Mars est un leurre médiatique pour détourner l’attention des populations de l’activité réelle sur la planète Mars)

Les Dracos et les Gris en général manquent de tout sens d’intégrité spirituelle, et sont plutôt contrôlés par leurs instincts prédateurs. Tout effort pour négocier avec eux est vain, c’est comme essayer de négocier avec une tumeur cancéreuse. Les Dracos et les Gris ont historiquement et sans aucune exception violé chacun des « traités » qu’ils ont signé avec les races humanoïdes, et en fait, ils ont utilisé en permanence ces traités comme des armes d’infiltration et de conquête.

La fenêtre d’opportunité (le temps nous séparant de l’accès à un état de puissance interplanétaire et interstellaire) s’amenuise. Les Draconiens essaient de garder cette fenêtre ouverte le plus longtemps possible en supprimant les technologies alternatives avancées, ce qui conduirait la Terre à coloniser d’autres mondes pour trouver une solution à ses problèmes de population, de pollution, de nourriture et d’autres problèmes d’environnement. Puisque les Terriens ont un instinct guerrier, les Dracos ne veulent pas que les Terriens développent des capacités de voyage interstellaire et deviennent ainsi une menace à leur stratégie de conquête.

Reptiliens : Apparence de lézard ou reptile, de grande taille. Odeur forte. Certains auraient la capacité de se transformer en humain, changeant comme des caméléons.

Hommes-Phalènes : Les grands hommes-phalènes (Mothman) de la constellation du Draco sont une race qui visite la Terre. Ils ont une taille de 2,40 m, d’aspect sombre.

Ils sont nocturnes. Leurs yeux sont rouges et brillent dans le noir ; il sont des ailes pour voler. Ils sont liés aux légendes du passé sur les Gargouilles et les Valkyries. Ils n’ont pas beaucoup d’influence sur Terre à notre époque, autre que créer la panique et d’être cause de curiosité. Ils sont le plus souvent cachés sous terre et ne désirent pas attirer l’attention.

Vénusiens

Origine : Planète Vénus du système Solaire.

Il y a des dizaines de milliers d'années, les ancêtres des Vénusiens ont vécu sur Terre dans une civilisation appelée la Lémurie.

Ils ont construit un grand empire et développé la science et la technologie sur le planète mais finalement ils ont dû partir (NdT: on peut mettre cette information en relation avec les races Lyriennes et Draconiennes: l'une de ces deux races les a peut être contraint à l'exil. Puisque les Draconiens ont été présents lors de la création de l'ancienne Lémurie, et les Lyriens qui avaient visité la Terre bien auparavant et en étaient repartis, ils sont revenus à l'époque de la nouvelle Lémurie et en ont chassé les Draconiens. Où les Vénusiens s'inscrivent-ils dans cette histoire? Cela reste à être précisé).

Les Vénusiens sont des monothéistes et croient en un Dieu "Innommable" terme qui, assez étrangement, fait écho au Judaïsme.

Le monde des Vénusiens n'est pas situé sur Vénus exactement, mais dans un monde plus large qui englobe Vénus, situé à un niveau de fréquence plus élevé. Sanat Kumara et ses frères kumaras sont venus la première fois sur Terre de Vénus comme des êtres éthériques.

Bien que non physiques, les Vénusiens sont mortels. Ce sont des êtres éthériques qui sont capables de se rendre physiques soit avec la seule force de leur esprit, soit en utilisant des instruments spéciaux qu'ils portent sur leurs ceintures. Ils peuvent se matérialiser en n'importe quelle forme d'animal ou race lorsqu'ils prennent forme physique. Ils se considèrent eux-mêmes comme des frères et sœurs des humains.

Leur race, les Nors, vit dans plusieurs systèmes stellaires. Ils ont des bases et des colonies sur Mars et Vénus. Ils ont aussi une base sur la Lune, ainsi que de nombreux autres groupes d'extra-terrestres.

Les autres groupes d'extraterrestres utilisent souvent Mars et Vénus comme point de ralliement parce que ce sont les planètes les plus proches de la Terre.

Leurs vaisseaux sont contrôlés manuellement, automatiquement, ou par la pensée.

Les Vénusiens qui contrôlent le vaisseau sont plus doués en science mentale que le reste des leurs. Beaucoup de vaisseaux voyagent au voisinage de la Terre sans que la plupart des gens ne les voient, à moins qu'ils ne soient clairvoyants ou que les vénusiens ne choisissent de matérialiser leurs vaisseaux.

Ils utilisent sept types différents de vaisseaux en plus des vaisseaux mères qui transportent leurs petits vaisseaux (NdT: certains vaisseaux ont été photographiés par le contacté Adamski). Cinq types de ces vaisseaux transportent des personnes, deux types sont de nature robotique. Deux types de vaisseaux ont la forme d'un croissant, comme un disque à qui il manquerait un morceau. Un autre a la forme d'un cigare et mesure 300m de long pour 75m de large. Un autre type a la forme d'un beignet. Les trois autres types sont sphériques ou en forme de balle.

Omnec Onec (qui prétend être Vénusienne, voir ci-dessous) décrit largement leur mode de vie sur leur planète. Les Vénusiens ont semble-t-il connu des périodes de guerre intenses, leurs civilisations s'étant plusieurs fois détruite pour recommencer à zéro dans les précédents dizaines de millions d'années. A cette époque ils vivaient sur le plan physique de leur planète. Puis, ils ont fini par atteindre un état d'équilibre et d'harmonie et leur planète est entrée dans un « âge d'or ». Leur état de conscience supérieur a permis à l'ensemble de leur civilisation un glissement dimensionnel, transportant depuis plusieurs millions d'années leur vie physique vers le plan éthérique où ils résident depuis lors.

(NdT: ces histoires de civilisation qui se détruisent et recommencent tout à zéro, font penser à celle des Lyriens. Ce n'est qu'après avoir atteint la puissance spirituelle à l'égale de la puissance technologique que ces civilisations ont pu trouver la stabilité)

A l'heure actuelle, Vénus serait habitée (bases extra-terrestres occupées par des entités physiques comme le disent les Vénusiens eux-mêmes?) par des entités physiques humaines et reptiliennes, sous la surface, et par conséquent en sécurité, loin des conditions de surface extrêmes. Des colonies de surface existeraient dans des villes « biodomes », alors que d'autres vivraient dans la contrepartie d'anti-matière de Vénus, qui se situe dans un univers parallèle.

Dans cet univers parallèle d'anti-matière, Vénus ferait partie d'une alliance de 12 planète appelée l'alliance Koldasienne, selon certains contactés.

Parlons des Vénusiens originels, ceux qui vivent sur le plan éthérique. Leurs patrouilles spatiales sont sous le contrôle d'un Conseil composé de représentants des planètes avancées, la Fédération des Planètes.

Les patrouilles exécutent les ordres du Conseil Galactique et peuvent servir de force armée dans certains cas extrêmes – probablement, dans les conflits avec les Draconiens lors des blocus du système Solaire.

Les vaisseaux sont lourdement armés avec des rayons désintégrant qui, en comparaison, rendent la bombe H aussi désuète que des arcs et des flèches. Ces armes ne sont presque jamais utilisées mais sont disponibles en cas d'urgence. Ils gardent les planètes arriérées comme la Terre contre les menaces extérieures. Ils nous apportent aussi des informations éthiques et scientifiques quand c’est le moment qui convient, selon les lois universelles. Leurs équipages sont constitués d'hommes et de femmes, et les familles voyagent souvent ensembles.

Leur mission est d'aider la race humaine à développer les niveaux matériels, mentaux et moraux.

Les Terriens ont eu des contacts avec des êtres de Vénus depuis au moins 18,5 millions d'années, parce que Sanat Kumara, le Logos de la Planète Terre - autrement dit la conscience planétaire à laquelle appartiennent toutes les âmes de toutes les lignées d'évolution minérales, végétales, animales, humaines et autres - est venu de Vénus avec 105 frères kumaras pour fonder la Hiérarchie Spirituelle de notre planète. (mythe new age !)

Vénus est une planète soeur de la Terre et elle incarne le principe d'amour. C'est une planète sacrée qui sert de grande soeur en terme planétaire. Jésus serait venu de Vénus, de même que Bouddha, parce qu'ils étaient des kumaras, selon le mythe du nouvel age.

Ils formaient le plus grand groupe d'extra-terrestres opérant dans le système Solaire. Leur apparence est celle de races Terrestres Nordiques, d'après ce qu'ils en disent, et selon des contactés comme Adamski.

Bonchour, mon nom est Omnec Onec.
Che viens de la blanète que vous connaissez zous le nom de Vénus. Ch’aimerais vous dransmettre des saludations Vénussiennes qui zignifient:
« Que soient l’Amour et les Pénédiczions »
Amual Abactu Baraka (sic) Bashad !

OMNEC ONEC est une vénusienne teutonne qui prêche sur internet. De l’amour elle en a à revendre. Elle a été transportée sur terre par un vaisseau depuis le plan astral, et après une éducation au Tibet (mais c’est bien sûr!), elle a « emprunté » le corps d’une petite fille accidentée. A moins que ce ne soit le contraire…
Son enseignement new age est bien moins fort que son culot, mais on pardonne tout à une fée de Vénus descendue pour nous sauver, Agh zo ?
Alors, nous les terriens, nous la saluons :
Baraka Bashad, fraülein Omnec !

Ummites

Origine : Planète Ummo autour de l'étoile WOLF 424, constellation de la Vierge, mais d'après eux, ils sont issus d’une courbure de l'espace temps (?)

Tendance salvatrice envers l'humanité tout en restant dans l'ombre car ils ne souhaitent pas modifier le Système Universel de la « matrice »... Ils nous signalent d'ailleurs l'existence sur notre planète d'une race arrivée en 1946, de très petite taille et cherchant à faire diverses expériences psychiques et parapsychiques sur la race humaine (et les autres d'ailleurs) : donc ils nous préviennent quand même un peu au sujet des Gris !

Atterrissage en France ? A 13 km de Dignes et 8 de La Javie, le 28 Mars 1950 à 4h17 TMG, par voyage dans un univers d'anti-matière (dans lequel le temps est inversé), et en utilisant des replis de l'espace.
Des centaines de pages concernant des théories aidant l'humanité à mieux vivre et se comprendre. Théories scientifiques, théories spirituelles, etc. Certaines sont encore incomprises aujourd'hui, d'autres ont été directement exploitées scientifiquement, notamment par J.P. Petit du CNRS...voir MHD ( magnéto hydro dynamique )

Ils disent qu'ils nous étudient mais ne veulent pas interagir avec nous trop fortement. Ils ne veulent pas infléchir le cours de notre histoire, alors, lorsqu'ils sentent que leurs propos commencent à trop être pris au sérieux, ils disent ajouter volontairement des mensonges et des fautes grossières, pour diminuer l'intérêt qui leur est porté. Ils veulent qu'on les croit, mais pas trop. Un tri intelligent de leurs propos permet d'exploiter des trésors d'informations vraiment passionnantes.

D'allure 100% humaine, d'un teint plus pâlot mais sensiblement identiques. S'apparentent à des Nordiques (teint blanc et cheveux blonds). Leur planète, décrite avec détail, est de même description approximative que la Terre, le champ magnétique y étant par contre beaucoup plus intense et un seul continent unique y existant au lieu de plusieurs comme chez nous, ce qui a beaucoup influencé leur société. Société neutre a tendance « communiste », tout est mis en commun. (L’insistance sur le caractère politique socialiste et scientifique de la société Ummite nous rend méfiant sur la réalité de cette race qui, selon certains sources, aurait été imaginée par les soviétiques pour que le marxisme dispose d’une référence extraterrestre emblématique.)

Ils cessent de pouvoir utiliser leur cordes vocales dès l'âge de 12 ans et sont obligés d'utiliser un appareil implanté dans la gorge pour s'exprimer par des sons.

Cette disparition de la parole est consécutive au développement dans leur passé de leur capacité de communication télépathique.

Les contactés par les Ummites prétendent qu’ils sont arrivés sur terre en mars 1950, dans la région de Digne, à la suite de la réception « accidentelle » d'un message en morse envoyé par un navire norvégien un peu plus de 16 ans auparavant. Trois aéronefs ont amené un corps d'expéditionnaires (de la planète UMMO, à 14,6 années de lumière) qui ont installé, probablement sur la Crête de la Blache entre Digne et la Javie, une première base (voir compilation, lettre D57). Ils passent un certain temps à analyser les coutumes, se promènent à Paris (et sans doute ailleurs), et évitent de faire parler d'eux. En 1966, Mr Fernando SESMA, animateur d'une association Espagnole à caractère ésotérique, et qui, dans un livre qu'il avait écrit, se disait en contact avec des extra-terrestres, commence alors à recevoir des lettres. D'autres destinataires en recevront par la suite (34 espagnols et plusieurs français connus). Le contact se poursuit jusqu'en 1994 (pas de lettres postérieures à cette date). Nous disposons actuellement de plus de 150 documents (sur les 176 répertoriés) représentant plus de 1000 pages de textes écrits par les Ummites, mais il est possible que de nombreuses autres lettres existent (il est fait mention, dans une lettre de 1988, de 3850 pages originales, envoyés à de nombreux destinataires sous forme de copies représentant 160 000 feuillets !).

Ces lettres racontent l'arrivée sur Terre d'un petit corps expéditionnaire de scientifiques chargés de nous étudier, leur étonnement devant le polymorphisme et le désordre social des terriens; Ils exposent leur sociologie qui tient du totalitarisme éclairé et du super organisme à la Teilhard de Chardin, leur technologie en particulier celle de leurs astronefs lenticulaires qui profitent de plis transitoires de l'espace et transitent par un anti-univers (univers gémmelaire) pour court-circuiter les distances astronomiques qui nous séparent, leurs mœurs, leur sexologie, la géologie et la géographie de leur planète monocontinentale, et également leur cosmologie, leur logique, leur philosophie et leur théologie. Leur système de mesures est duodécimal. Ils auraient découvert une infinité de couples d'univers inverses et deux univers limites de type psychique, faits d'âmes collectives planétaires (le Buawe Biaie) et individuelles (les Buawaa), avec lesquelles les hommes sont directement reliés par des capteurs d'atomes de krypton situés dans le cerveau et l'ADN. Toutes nos particules ne seraient que des aspects d'une seule réalité fondamentale de type angulaire (l'Ibozo uu).

Le style est ampoulé, redondant, professoral, dénué d'humour.(Une chercheuse belge, spécialisée dans l’étude du langage a montré que la langue Ummite est une création artificielle à partir de racines terrestres. Cela nous met encore une fois sur la piste des jésuites astrophysiciens qui contrôlent les grands observatoires et qui auraient créé le leurre Ummite, si conforme à leur idéal !)

Ils semblent ignorer le jeu, la paresse, les arts (sauf celui des parfums), les notions de moyenne et d'arrondi et parlent de probabilité avec des décimales. Leur langage parlé et écrit permet deux discours simultanés disjoints et indépendants sans parler d'un troisième télépathique. Ils auraient déjà envoyé sur Ummo des reproductions tridimensionnelles de nos principales œuvres. Ils prédisent une possible fin nucléaire de l'humanité qu'ils pourraient empêcher en intervenant sur nos chefs d'état qui sont tous des fous dangereux. Ils disent mélanger le vrai et le faux et qu'il ne faut pas trop les croire. (L’éternel goût du paradoxe des initiés jésuites ?)

Leurs connaissances scientifiques sont nettement au dessus du commun et nécessitent un groupe structuré de rédacteurs. Ils ont utilisé plus de 530 phonèmes, sans erreur d'utilisation entre les premières et les dernières lettres. Les racines étymologiques de ces phonèmes sont constantes dans le temps (mais d’origine terrestres).

Jusqu'ici, vous avez sans doute un petit sourire en coin...C'est normal !... On sourit moins quand on prend la peine de lire ces textes et que l'on fait la somme des informations qui y sont contenues.

Depuis 1975 un scientifique français, Jean-Pierre PETIT, a connaissance de ces lettres et en aurait reçu directement quelques unes.

Les informations contenues lui ont permis, et il le reconnaît, d'établir diverses théories concernant la propulsion magnéto-hydro-dynamique (MHD), l'annihilation de l'onde de choc à des vitesses supersoniques, les bases d'une mathématique nouvelle « tétravalente », ainsi que la modélisation et le calcul d'univers gémellaires. Cette dernière théorie, si elle est acceptée un jour par la communauté scientifique, remettrait complètement à plat la conception actuelle de notre univers en permettant d'expliquer deux points d'achoppement du modèle communément admis actuellement ; la masse manquante et le déficit en neutrinos solaires. (Un collègue astrophysicien de Jean-Pierre Petit révèle dans la préface d’un ouvrage de ce dernier que les ummites seraient une pure invention.)

Ils décrivent de nombreux éléments de leur science et de leur manière de concevoir la matière, sa structure, l'univers avec beaucoup de précision: on a parfois l'impression d'être plongé dans un manuel de physique d'un extraterrestre d'une autre planète, c'est un sentiment très spécial…

Leur religion et leur science ne font qu'un. Leur science leur a permis de comprendre ce qu'est l'Univers, la conscience et Dieu, ainsi que le but de l'univers; d'où l’unité de leur conception spirituelle et de leur science. (Teillard de Chardin ?)

La religion Ummite est plus proche d'une philosophie religieuse que d'une religion proprement dite. S'il fallait la comparer à une religion terrestre, l'exemple qui vient immédiatement à l'esprit est le Bouddhisme. (Le Bouddhisme philosophique est neutre et peut être adapté à toute forme de croyance)

La différence la plus fondamentale par rapport à nos religions semble être l'absence quasi totale de rituel collectif et de hiérarchie religieuse. Pas de rituels collectifs ; non, mais une vie familiale qui semble être tournée vers la méditation et l'envie d'agir dans la collectivité, pour le bien de cette collectivité. Pas de hiérarchie religieuse ; mais en fait, à y regarder de plus près, leur système politique se fondant sur des lois morales issues de TAU religieux, on peut sans doute considérer que leurs dirigeants sont en fait les gardiens de ces lois religieuses, à défaut d'en être les prêtres.

Il semble que seules de nouvelles découvertes scientifiques peuvent faire changer leur manière de voir.

Les Ummites, nous disent-ils, ont intégré les découvertes de la science dans cette philosophie religieuse. Ils ont de ce fait répondu aux questions fondamentales que se posent nos philosophes depuis la nuit des temps, à savoir; qui sommes nous, d'ou venons nous, où allons nous, et pourquoi ?

Ils semblent avoir atteint un point d'évolution où leur foi dirige leurs actes pour le bien de leur humanité et pour l'amélioration des deux « univers hors de nos univers » qui commandent l'évolution vers un point oméga qu'ils espèrent le plus proche possible du dessein de WOA. (Le point Oméga est le stade ultime de l’évolution selon le jésuite Teillard de Chardin et d’autres penseurs du nouvel ordre mondial. Cette référence est une forte probabilité de l’influence jésuite derrière le mythe « trop humain » des Ummites.)

Le contact de départ a été Fernando Sesna Manzano (Madrid). Il faisait au départ des conférences discrètes sur les ETs et autres sujets... Il avait déjà discuté de l'existence d'autres entités extraterrestres quand les Ummites l'ont contacté...

Cassiopéens

Ils se présentent comme des Etres de Lumière de la 6ème dimension, un niveau de Réalité faisant abstraction de toute notion de matérialité. A titre de comparaison, nous, les êtres humains, appartiendrions à la 3ème dimension. Ils déclarent vivre dans l'omniprésence, c'est-à-dire dans toutes les réalités. Plus surprenant, ils affirment être « Nous-mêmes » dans l'avenir !

Pourquoi s'appellent-ils « Cassiopéens » ?

Il y a une sorte d'Onde, de barrière, de fréquence, qui voyage dans l'espace et dont le cycle est d’environ 300 000 ans.

Les Cassiopéens se servent de cette vague qui arrive vers nous comme d’une fréquence radio entre eux et nous.
Actuellement, cette onde serait dans la région de Cassiopée, d'où leur nom actuel.

Il y a peu, l'Onde se trouvait dans la région des Pléiades. Lorsque cette fenêtre était dans la région d'Arcturus, ils se sont donc appelés Arcturiens.

Le prochain arrêt, selon les Cassiopéens, devrait être la constellation du Lion.
C'est pourquoi ils se comparent à des Passagers en Transit.

Les Cassiopéens sont connus depuis1994.
Nom des contacts: Laura Knight-Jadczyk aidée de son mari Ark ainsi que de Terry.

Laura Knight-Jadczyk est une américaine de Miami, qui communique par le biais d’une méthode de Channelling, entre autre.

Elle se fait aider de quelques amis pour les séances de contact avec les Cassiopéens.
Son mari, Arkadius Jadczyk, un physicien de haut niveau, a quitté la Pologne pour rejoindre Laura et l'assister dans cette aventure. Il se charge de certains aspects scientifiques du travail gigantesque produit par Laura.
Leur site compte plusieurs milliers de pages en version imprimable, et résumer une telle quantité d'informations n'est pas facile.

La Nature de la Réalité

Le temps n'existe pas comme vous le savez.
Le passé et l'avenir sont inclus dans le présent.
La mort et la naissance sont identiques.
Même la matière inanimée apprend que tout est illusion.
Votre esprit représente tout ce qui existe.
Vous êtes le duplicata de l'univers dans lequel vous demeurez.
Chaque âme est toute-puissante et pourrait créer ou détruire toute existence à condition de savoir comment.
Votre état de conscience est la clef.
Une fois que vous atteignez un niveau plus élevé de conscience, des choses telles que la limitation physique s'évaporent...
Les distances deviennent inexistantes.

Expérience

Tout est leçon. La vie sur Terre est une école infinie. La vérité fait mal. La douleur enseigne.
Une recherche est couronnée de succès, un pas à la fois.
Vous ne comprendrez pas complètement avant d'être où vous devez arriver.
Pourquoi un chien ne peut-il saisir l'algèbre ?
Le chemin vers l'illumination est la connaissance, pas l'amour. Pour aimer, il faut savoir. Apprendre augmente le pouvoir.

La Situation Humaine

Les pouvoirs politiques profitent de l'ignorance des masses.
Le libre arbitre aurait pu ne pas être limité si vous ne l’avions pas voulu ainsi.
Les pouvoirs cachent au public une vérité qui pourrait faire éclater la société si elle était découverte.
L'Antéchrist n'est pas un individu, mais un Consortium.
Les gens mangent le bétail, certaines entités de 4° dimension (les Lézards du « Service à soi-même » comme les a qualifiés Laura) se nourrissent de nos énergies négatives.
La tromperie fait partie des processus de manipulation d'autrui pour le profit de quelques-uns.
Prenez garde à la désinformation. Elle détourne votre attention de la réalité, vous laissant exposé au danger.
Vous n'avez pas besoin d'agir contre eux, vous devez agir en faveur de votre destin.
La bataille est toujours là, c'est le moment que vous choisissez qui compte !

Connaissance

Plus vous aurez de savoir, moins vous aurez peur, moins vous serez soumis à la douleur, moins vous serez tendu, et moins vous serez exposé au danger sous quelque forme que ce soit. La protection vient simplement et naturellement avec la conscience. La seule défense est la connaissance.

Certains extraterrestres vus par Terry :

Les Reptiliens ont créé les Gris. Ils sont aussi de la 4° dimension. Ils n'ont pas d'âme. Ce sont des sortes de robots. Les Gris ont été créés pour que les Lézards puissent les envoyer vers la 3° dimension, comme des projections en quelque sorte. Ils peuvent projeter une partie de leur propre énergie dans les Gris, de sorte que quand ceux-ci sont dans la 3° dimension ils ne sont pas que des robots contrôlés par eux, Les Reptiliens sont en eux, voyant avec leurs yeux. Parfois aussi, plusieurs Gris rassemblent l'énergie d'un seul Reptilien.

La raison de l'asservissement des humains par les Reptiliens est que ceux-ci nous consomment comme de la nourriture. La vieille histoire de John Lear/Bill Cooper à propos de tonneaux contenant des parties de corps peut avoir un fond de vérité. Mais ce qu'ils veulent surtout, c'est notre énergie. C'est ce qui les nourrit en 4° dimension, parce qu'ils sont principalement des êtres composés d'énergie en 4° dimension. Ils se nourrissent d'énergie.

Il y a de l'énergie positive et de l'énergie négative. Les êtres du « Service à soi-même » de la 4° dimension se nourrissent de l'énergie négative produite par les êtres de la 3° dimension, et même, à l'occasion, de celle produite par des êtres de 2° et 1° dimension. Ils nous apprécient parce que nous avons des émotions. Les émotions génèrent de l'énergie. Voilà pourquoi les Gris semblent si intéressés par nos émotions! Voilà pourquoi nous avons des passions, des aversions, etc. Ils nous ont sous contrôle et créent des situations qui produisent de l'énergie négative. Plus ils obtiennent d'énergie négative, plus ils obtiennent de nourriture. (par le plan astral)
Et il y a encore une autre raison: ils voudraient devenir des êtres physiques de 3° dimension et éliminer la race humaine pour prendre sa place. La matérialité leur paraît attrayante.

Passage dans la 4° dimension par Terry :

En fait, ce que les Cassiopéiens semblent essayer de nous dire c’est que « Nous » dans la 6° dimension, tentons de « nous » aider à réaliser ici, en ce moment, qu' au cours des 20 prochaines années, cette Onde, cette sorte de fenêtre surviendra.

Et lorsqu'elle arrivera nous aurons la possibilité de passer de la 3° dimension à la 4° en tant que groupe et non individuellement. Quand nous aurons la possibilité de faire cela, notre premier objectif sera d'opérer la transition elle-même, mais le deuxième sera de contre-attaquer les Reptiliens grâce aux « Forces du Service à Autrui » qui tentent de nous redonner la liberté. Ces derniers ne peuvent pas interférer avec notre libre-arbitre, mais s'ils peuvent informer un nombre suffisant d'entre nous, et que nous parvenons à faire le libre de choix du retour, le résultat sera que les Reptiliens devront abandonner leur domination de la race humaine. L'objectif paraît être de libérer la race humaine de cette domination.

A ce point, advienne que pourra en 3° dimension. Ensuite, cette Onde se transportera en un autre point de l'univers, parce que tout ceci se produit en d'autres lieux également.
Ici n'est PAS le seul endroit où de telles choses se produisent.

Laura: Et ne pensez pas que tout ceci soit terrifiant. Vous connaissez le symbole Yin-Yang, moitié blanc et moitié noir. C'est de cela qu'il s'agit ici. Nous ne devons pas regarder tout cela comme un combat, bien que d'une certaine manière cela semble être le cas dans le cadre des changements qui se produisent sur la Terre. Le fait est que pendant plus de 300 000 ans, nous nous sommes trouvés dans le monde du Service pour Soi (égocentrisme), c'est-à-dire dans la moitié noire du cercle. A présent, la roue est en train de tourner.

Les Cassiopéens apportent des réponses, ou au moins des indices sur pratiquement tous les mystères scientifiques et historiques.
Dans certains domaines toutefois, la réponse pourra paraître confuse, voire même censurée comme s’ils étaient tenus à un devoir de réserve ou de non-ingérence.
Un peu dans le style des Ummites : on vous montre des pistes, à vous de vous débrouiller.

Une devise des cassiopéens : La connaissance protège, l'Ignorance expose au péril.


M.I.B. (Men In Black)

Ils sont appelés « Hommes en Noir » (Men In Black en anglais, d'où l'acronyme MIB) ou les Horlocks parce qu'ils sont habillés tout de noir avec un costume noir, chapeau noir, manteau noir, etc. L'expression de MIB a été inventée par John Keel (enquêteur ufologue américain) dans les années 60. Ils ont parfois des mouvements comme des robots.

Ils parlent d'une voix monotone. Ils ont des yeux sensibles à la lumière, ils portent très souvent des lunettes de soleil noires. Cheveux noirs, peau blanche, des hommes presque toujours. Visage sans expression. Ce sont apparemment le plus souvent des humains qui sont contrôlés par des Draconiens; bien que d'autres MIB aient été rencontrés qui ne semblent pas humains, mais plus reptiliens ou synthétiques (il y a le cas d'un MIB qui a été vu avec un fil greffé le long d'une jambe et qui a paru épuisé au bout d'un moment, et a donné congé à ceux à qui ils parlaient en disant qu'il avait besoin d'aller se « recharger »).

Les MIB sont vus après une observation d'OVNI, et ils intimident les témoins en leur demandant de garder le silence à propos de ce qu'ils ont vu (plusieurs des témoins peuvent être des "enlevés" dont la mémoire de cet évènement d'enlèvement a été supprimée).

Ils leur demandent de ne parler à personne, ni aux autorités, ni à leurs amis, ni à leur famille de ce qu'ils ont vu; sous peine de voir leur vie ou celle de leur famille menacée. Le plus étrange est qu'ils sont au courant que le témoin a vu un OVNI puisqu'ils apparaissent très peu après, parfois même à l'instant où l'apparition cesse, quelques secondes après; et en tous cas avant que le témoin en ait parlé avec qui que ce soit presque toujours, alors qu'il était seul à avoir observé l'OVNI: ils sont manifestement au courant parce qu'ils étaient eux-mêmes dans l'OVNI ou ont été averti par les occupants de l'OVNI de faire ce travail.

Ils n'apparaissent pas systématiquement lors de toutes les observations d'OVNIs: on peut penser qu'ils sont là seulement lors des apparitions d'OVNIs appartenant à leur civilisation ou a ceux de leurs maîtres pour qui ils travaillent. Si le témoin parle malgré tout ultérieurement, ils le savent et reviennent le voir pour augmenter l'intimidation: ils semblent au courant de ses faits et gestes.

Leurs menaces vont jusqu’au terrorisme, la peur ou l'intimidation comme arme psychologique à l'encontre des témoins. Cette arme peut être utilisée non seulement pour garder l'humain sous contrôle des MIB, mais peut être aussi pour garder les MIB sous contrôle de leurs maîtres. Leurs menaces peuvent aller, si le témoin persiste, jusqu'à la mort. Ils se déplacent souvent par groupe de trois. Lorsqu'ils rencontrent les témoins à qui ils demandent le silence, ils se font passer pour des postiers, des réparateurs, des agents du gouvernement, etc. Il semblerait parfois que selon la personne à qui ils s'adressent et ce qu'elle est prête à croire, ils cherchent dans ses pensées comment se présenter pour avoir l'impact le plus grand sur elle. Ils apparaissent parfois aux témoins pendant qu'ils sont chez eux (se matérialisant pour leur parler puis disparaissant ).

Ils sont souvent vus avec de grandes automobiles noires, toujours des modèles anciens (Buicks ou Lincoln par exemple) dont certaines ont disparu sous les yeux des témoins dans des montagnes (comme dans le cas d'un de leurs lieux d'anchrage quelque part en Californie), des canyons ou des tunnels et dans certains cas la voiture s'est matérialisée ou dématérialisée (cachée?) dans l'air.

La plupart des humanoïdes MIB ont probablement été implantés par les Draconiens et sont essentiellement leurs esclaves. Des formes bio-synthétiques possédées par des forces infernales ont aussi joué un rôle dans le scénario des MIB, de même que des civilisations souterraine et extraterriennes. Sirius, qui est à un peu plus de 9 années lumière de nous, a été identifié comme un centre d'activité des MIB extraterrienne très important, ayant une contrepartie souterraine existant dans les complexes souterrains Atlantes antédiluviens, qui ont été ré-établis sous la côte Est des USA. Ils ont fait leur apparition avec les témoins d'apparition d'OVNI (puisque pour une raison mystérieuse ils leur demandent le silence), depuis les années 60. Mais il y a aussi quelques cas rares dans le passé de contact avec des MIB. (Source : Conspirovniscience)

Undercover numéro 11







No comments:

Post a Comment

Note: Only a member of this blog may post a comment.